La Canebière Académie note OM-LOSC (2-0)

Le Mad Professor a regardé Marseille/Lille (2-0) et s’est offert une fin de week end sympathique, l’OM pointant dorénavant à deux points du podium.

Les faits marquants :

  • René est heureux comme un enfant quand Bob Loulou vole sur son nuage.
  • Amalfitano préfère donner le ballon aux lillois plutôt que lancer Lucho dans la profondeur. C’est un gain de temps, remarquez.
  • La CAN ne coupe pas les cannes de l’équipe et on ne va pas s’en plaindre.
  • Brandao ovationné, Lucho félicité, la fin du monde annoncée pousse à la réconciliation.
  • Notre footballologue fait des schémas du match qui méritent le détour.

 

Les notes :

Mandanda (4/5) : peu mis à contribution et pourtant impeccable sur ses interventions. Vêtu de jaune et de noir, il fût la reine de sa ruche infranchissable.

Morel (1/5) : aussi utile qu’un fumigène en tribune Jean Bouin, il a été le 12ème lillois sur le terrain tant il leur rendait la balle rapidement. Ses stats doivent faire plus flipper que le dauphin.

Nkoulou (3/5) : a tenu son poste tel un footballeur professionnel en étant sobre et efficace, tout le contraire de son acolyte de défense centrale.

Mbia (2/5) : une prestation correcte mais sans maitrise la puissance n’est rien. Sans intelligence non plus. A force de tenter le diable, il te piquera un jour. – 1 pour ses dribbles et autres gamineries dangereuses. Jeux de mains, jeux de vilains. Il s’en sort bien, l’arbitre ne voit rien.

Azpi (3/5) : à Marseille, on dit : « Ah…Azpillicueta… ». La France a perdu son triple A, l’Espagnol l’a récupéré. Take on me.

Diarra (3/5) : bien présent sur l’homme comme une odeur d’aisselle de fin de journée dans le métro,  il a multiplié les récupérations mais également les fautes. Le Cana noir.

Cheyrou (3/5) : influent malgré du déchet dans ses frappes et passes. Sort sur blessure du genou. (Remplacé par Brandao à la 47′, Amalfitano glissant au milieu).

Lucho (2 puis 3/5) : Un commandant pirate en première mi temps avec deux jambes de bois gênantes pour les contrôles, puis un retour des vestiaires avec des greffes réussies. Repli défensif de qualité, jeu vers l’avant… C’est mieux. (Remplacé par Fanni à la 84′).

Amalfitano (3/5) : son niveau technique indéniablement au dessus du lot lui permet de se sortir de fâcheuses situations mais il a offert une prestation intermittente. Dommage.

Valbuena (4/5) : a écouté « Show must go on » de Queen, alors il continue. Une nouvelle passe décisive et de bonnes intentions qui font mordre la poussière aux Lillois. Bicycle races are coming your way.

Rémy (5/5) : Redknapp n’est pas venu pour rien. 2 buts et des appels en pagaille pour Loïc. Même ses crachats et autres jets de morves vus sur les ralentis de Canal + semblent classes. C’est beau la technologie. (Remplacé à la 90′ par Traoré).

 

Les remplaçants :

Brandao (non noté) : il entre, l’OM marque. A défaut d’être un grand attaquant, c’est peut être un porte-bonheur.

Fanni (non noté) : les Lillois lui ont embrassé les fesses.

Traoré (non noté) : a pleuré en apprenant la titularisation de Morel.

 

Les autres apparitions :

Deschamps : n’a plus d’ongles. C’est laid.

Harry Redknapp : on se lève tous pour Danette.

Labrune : utilise le même shampoing que Nolwenn.

 

Sabo et Andrade sur le banc, c’est vivant.

Le Mad vous file les images du match.

Le Mad Professor est désormais sur Facebook, mais aussi sur Twitter. Il parait que c’est « hype » selon le petit Isidore…

Malgré un effectif de qualité, la rédaction d’horsjeu.net joue plus le maintien que la Champion’s League. Si vous souhaitez que l’aventure continue, n’hésitez pas à soutenir le site par une passe décisive ici ou là. Merci.

Barème des notes :
– 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant

L'ancien

12 commentaires

  1. Très grand cru – Sabo Andrade, la note d’Azpi et de Diarra – très bons.

    Globablement du même avis sur Morel et Mbia.

    Par contre j’ai quand même trouvé le coaching de Deschamps curieux (même s’il est payant).

    Mais quel beau match quand même! Et quelle sortie de Landreau – ça m’a rappelé ses grandes heures aux PSG.

  2. Je revois les images et sur le crochet de Rémy – Landreau court encore sur 10 mètres. Pété de rire…

  3. Il fallait avoir le cul assis au chaud dans un fauteuil pour entendre Brandao se faire ovationner à son entrée, car même si certains se sont amusés à scander son nom, une grande majorité a pris plaisir à le conspuer et rare sont ceux qui le soutiennent véritablement dans les travées du Vélodrome.
    Une très belle prestation dans l’ensemble, hormis Morel et Brandao, encore un très grand Steve, un Rémy qui nous a offert du rêve, une charnière centrale musclée et propre malgré les fantaisies de M’bia qui retrouve ses marques à ce poste, son association avec N’koulou est prometteuse, peu de choses sont à jeter dans ce match…et un grand merci aux Lillois qui préfèrent jouer à la passe à 10 plutôt que de frapper!

  4. « Ses stats doivent faire plus flipper que le dauphin ». Ça, c’est de la grande classe !
    Ce M Morel a peut-être un lien de parenté avec le célèbre Monsieur des « Deschiens ».

  5. Dur pour Morel, je trouve. Il a du déchet, d’accord, mais il a du ballon, j’aime bien ses montées.

    Sinon, j’étais abonné les trois dernières saisons et c’est clair que au stade, les « supporters » préfèrent les tricoteurs stériles genre hba (il était ovationné à tous les matchs) qu’un mec comme Brandao qui fait exactement ce que demandent ces mêmes « supporters » : il mouille le maillot. C’est du délit de « sale jeu », parce qu’il est brésilien et qu’il est sensé dribbler toute la défense avant de perdre le ballon. Il aurait été ukrainien, on lui sucerait la bite.

  6. Les lillois n’étaient pas bons, ça a aidé. Pourtant c’est vrai qu’ils avaient Morel en plus. Le poste d’arrière gauche fait peur pour la ligue des champions putain.

  7. Dur sur Morel c’est vrai, parole d’arrière gauche et un peu clément avec Diarra, parole d’aboyeur affamé et intraitable.

    Brandade, tel que dans nos souvenirs: lourd, maladroit et insistant comme un ado boutonneux et ivre en soirée. Sur un malentendu parfois ça passe.

    Qu’est-ce qu’il est vieux Landreau!

  8. En repensant à Morel, c’est bizarre : il fait quand même un gros match contre le psg avec des clients en face; solide en défense, avec montées rageuses et tout. Il est quand même capable d’élever son niveau. Hier c’était moyen. On le juge aussi en comparaison d’un Azpi qui ressemble de plus en plus au joueur qu’on nous a vendu : futur arrière droit de la roja.

  9. MBia ne veut pas jouer au foot en professionnel, trop facile.
    Non, pour corser un peu l’affaire il tente des sombrero et des un tas de crochets dans sa surface ou en position de derniers défenseurs.
    Et puis si il se rate, ça ne sera pour lui que l’occasion de nous montrer l’étendue de son talent en effectuant un retour salvateur (à cloche pied,parce qu’à deux pied c’est trop simple).
    N’oublier pas que seuls Maldini et Blanc sont meilleur que lui, mais ils ont pris leur retraite.
    Ballon d’or facile

  10. d’accord sur les notes meme si j’aurai ms 1 de plus a anafitanhio qui a montrer de tres trs belle chose..
    en tous cas tres beaux match qui fais du bien

  11. C’est quoi cette attaque en règle contre la belle tribune de Gerland?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.