La Meringue Académie note Majorque-Real Madrid (1-2)

Il va bientôt vous révéler sa personnalité bien profonde.

Claaassssiiiiiiiiiiiicoooooooooooooooo ! Sans surprise, le Real affrontera le Barça en ¼ de finale de Copa del Rey. Match aller mercredi à Bernabeu et qui dit aller dit retour, ce sera la semaine suivante, même jour, même heure. En attendant ce nouveau choc des titans, on se tape Mallorca chez eux et on se dit que c’est un peu pourrave mais bon faut bien jouer d’autres équipes de temps en temps. Que dire sur les Majorquains ? Rien. Ils sont dans le ventre mou, sans grande surprise. Ils ont moins de chances de gagner ce match que les Nord-Coréens de rencontrer un isoloir. Mais, sait on jamais, une île c’est isolé, il peut vous arrivez des choses. Bon en même temps Majorque, c’est pas Trinidad et Tobago ou la Jamaïque, c’est même pas la Corse.

 

Les hommes, les vrais :

Mourinho a replacé Arbeloa à droite de la défense, soit il sait des choses que j’ignore, soit il veut m’embêter, auquel cas je dis bravo. Le reste de la défense est classique. Lass’ est de retour au milieu avec Xabi. Callejon est à droite d’Ozil et CR7. Benzema seul en pointe.

Le RCD Mallorca présente un 4-4-2 classique duquel on fera ressortir deux hommes : Dudu Aouate et Victor Casadesus, pour des raisons évidentes de noms rigolos.

 

Le match d’avant le match :

4′ : Long dégagement de Ramos que Benzema aurait bien pu détourner dans les filets d’Aouate. Mais non.

9′ : Contre attaque suite à une perte de balle de Ramos. Hemed accélère à droite et centre à ras de terre pour Victor qui tente une Madjer mais il ne peut redresser suffisamment le ballon qui file devant les buts.

11′ : Casadesus demande un penalty sur une faute de Diarra. Bof. Le contact est léger, Casedesus n’a pas dessus.

12′ : Hors jeu de peu, Callejon rate son duel face à Aouate.

27′ : A la suite d’une contre attaque initiée par Victor, Hemed se présente seul devant Casillas mais croise beaucoup trop sa frappe.

31′ : Coup franc de Ronaldo facilement capté par Dudu. C’est la 1ere frappe cadrée des blancs. Gasp.

36′ : Demi volée molle de Benz’, demi-molle en somme. Aouate reste zen.

38‘ : Corner concédé par Ramos. Majorque le joue à la Rémoise. C’est finalement un centre rentrant du gauche de Castro sur lequel Hemed se jette pour prolonger de la tête, Casillas ne bouge pas. Pour la petite histoire, Arbeloa était monté jouer le hors jeu, seul.

44′ : Ozil se fait découper. Il tire le coup franc à droite de la surface selon un schéma travaillé à l’entraînement. Tout le monde plonge vers le but tandis que Ramos recule d’un cran pour s’extraire du marquage et recevoir l’offrande d’Ozil. Sa tête échoue sur le poteau du gardien chevelu.

45′ : Diarra frappe de peu à coté.

 

Mi temps.

Ce match a comme un air de déjà vu. Comme lors du match aller de coupe du Roi face à Malaga, un Real sans inspiration bute sur une équipe bien regroupée qui joue à fond les contres. Comme face à Malaga, Madrid a cédé sur coup de pied arrêté et rentre aux vestiaires la queue entre les jambes. 1-0

Du coup, on attend la réaction de Mourinho et on espère celle de son équipe comme à Malaga, surtout qu’il y a un but de moins à remonter. Un but justement, c’est un moindre mal. Majorque joue bas avec deux rideaux de 4 qui laissent très peu d’espaces. Les attaquants Realiens ont systématiquement deux insulaires sur le dos, sans compter les fautes à répétition L’équipe de Caparros se projette très vite vers l’avant avec beaucoup de détermination et mérite largement son but. Par contre, s’ils continuent sur le même rythme pendant tout le match, ils risquent de donner raison à Yannick Noah.

Pour la seconde période, le Mou se contente d’un seul remplacement, Lass’ sort pour Higuain. Ozil va descendre un peu mais du coup le Real joue avec un seul milieu défensif.

De 45′ à 57′ : Rien. Les Blancs bougent beaucoup plus devant, le 4-4-2 se change en 4-1-3-2 en fonction des montées d’Ozil. L’efficacité n’est toujours pas au rendez vous mais Mallorca joue encore plus bas qu’en première et le ballon est devenu la propriété exclusive du Real en dehors des contre-attaques rouges.

57′ : Énième attentat, de Cendros sur Ronaldo. Carton jaune. Sur l’action qui suit, Bueno cherche le penalty sans succès. Il évite le jaune. Toujours dans la même action, Victor prend la profondeur et s’en va battre Casillas d’un plat du pied. Sauf que Jésus est avec nous, en tout cas Kaka s’apprêtait à rentrer au moment où Victor est signalé hors jeu alors qu’il était dans sa moitié de terrain (et derrière Marcelo) au moment de la passe. Tout va bien. Si on ne marque pas rapidement, les Mallorcains vont continuer de jouer comme si c’était la finale de la Champion’s et nous on va finir par se taper dessus. En tout cas moi je vais taper sur mon ordi. Et il ne mérite pas ça le bougre.

58′ : A situation désespérée, solution désespérante, José fait entrer Kaka pour Arbeloa (j’ai rarement été aussi content de voir le Brésilien) et Coentrao pour Marcelo. Désormais le Real joue à trois défenseurs avec Ramos, Pepe et Coentrao, à la Barcelonaise donc. Kaka et Ozil jouent au centre d’une ligne de 4 avec Ronaldo à gauche et Callejon à droite. Xabi reste en sentinelle devant la défense.

Malgré les changements, le Real ne peut que faire tourner le ballon jusqu’à une jolie frappe de loin de Kaka claquée par Aouate à la 70éme.

71‘ : Ozil s’appuie sur Benzema en pivot pour jouer le une-deux et trouve Higuain dans la surface. L’Argentin partit dans le dos de la défense frappe en première intention. La balle est contré par un défenseur et lobe bêtement Dudu. C’est fait, Majorque va perdre ce match. 1-1

74′ : Énorme frappe de Ronaldo sur la barre de l’Aouate qui souffle. Il ne faut pas déranger un Cristiano qui dort.

76′ : Sur un coup franc de Xabi, Ramos saute au dessus du gardien adverse (tant qu’à faire) et marque. Pas de bol, il est hors jeu d’un poil de cul.

80′ : Contre-attaque dangereuse du RCD. Méfiance.

84‘ : Longue balle de Ramos. Benz’ prolonge de la tête dans la surface ennemie. Higuain s’arrache pour passer devant le défenseur mais il ne peut que pousser le ballon sur Aouate qui repousse comme il peut. Karim a suivi et reprend mais le ballon est encore repoussé, cette fois de l’autre coté de la surface. Comme un symbole de Di Maria, Callejon arrive à pleine vitesse et place un coup du pied impeccable qui termine sa trajectoire au fond des filets. Wouuuuuhouuuuuuuu ! C’est bien. 1-2

87′ : Ramos ne fait pas main dans sa surface, inutile d’insister bande de moules.

La fin du match est tendue comme le string d’Irina Shayk, Ozil et Benz’ s’embrouillent avec Ramis, le faux Rami de Majorque. Attaque/défense et gueulantes du Mou sont les maîtres mots des dernières minutes.

Fin.

 

La notation synchronisée :

Casillas (3/5) : Peu coupable sur le but, il a droit à une note de gardien ni fautif ni décisif.

Arbeloa (1/5) : Réveillère est meilleur, remplacé bien tard par Kaka.

Pepe (3/5) : Pas brillant dans la première partie du match sans être indigent non plus, il est en revanche assez convaincant dans la défense à trois. Il peut faire beaucoup mieux.

Ramos (4/5) : Non seulement il défend pour Marcelo, il couvre les montées hasardeuses de Pepe, mais en plus il met une tête sur le poteau et une autre rageuse au dessus du gardien qui aurait pu donner l’avantage aux siens à quelques centimètres près. A chaque fois que l’équipe peine, il est en première ligne des révoltés.

Marcelo (0/5) : Qu’on aille pas croire que je n’aime pas Marcelo, non, ça je le réserve à Arbeloa. Néanmoins, dans un match taillé pour lui (petite équipe qui joue la défense), le Brésilien n’a jamais été capable d’amener le surnombre devant et encore moins de créer la moindre brèche ni même de faire un centre. Je rappelle que c’est sa spécialité, l’apport offensif. Cerise sur le gâteau, il a tenu absolument à respecter sa règle de base en ne défendant quasiment pas, ou mal. Remplacé dans la joie par Coentrao à la 60éme.

Lass’ (3/5) : Il est solide comme d’habitude mais sur ce match, la bataille du milieu a été largement remporté par les Majorquinois, tout du moins en première période. Et comme en deuxième il n’était plus là… Je ne lui met pas 2 parce qu’il n’a pas démérité dans son registre de jeu. Puisque vous me posez la question, je pense à titre personnel, que Diarra est moins utile à l’équipe au centre où Khedira peut faire le même boulot mais avec un bonus de taille pour le jeu de tête, que sur le coté droit où il peut encore progresser. Surtout qu’à droite on a Arbeloa.

Alonso (2/5) : Sur la lancée de son dernier match, il a laissé le milieu à Tissone, il n’a pas trouvé de solution offensive et n’a pas été décisif sur coup de pied arrêtés Un peu mieux en seconde période dans un rôle purement défensif devant la défense. On attend certainement mieux du joueur le plus classe du club.

Callejon (3 mais en fait 4/5) : J’ai un peu envie de lui mettre 4 parce qu’il marque le but de la délivrance de bien belle manière mais même s’il a le mérite de rester dans son match jusqu’au bout on ne peut pas dire qu’il fasse un match grandiose jusqu’au but. Son plus gros problème : Di Maria aurait tué le match à la 30éme minute en tapant un doublé. Plus 1 parce qu’il nous sauve la mise.

Ozil (3/5) : Il a fait preuve de bonne volonté tout au long du match et c’est encore une fois de lui que vient le premier but. Il a quand même fallut attendre les changements stratégiques du Mou pour qu’il ait l’espace suffisant pour s’exprimer.

Ronaldo (2/5) : Je veux bien le défendre mais il faut qu’il fasse des efforts aussi. Absent en défense, rarement au pressing et trop peu décisif, il doit se réserver pour le clasico. Du moins je l’espère. Sa frappe sur la barre est grandiose, et lui évite le 1. Surtout qu’il est victime d’une bonne dizaine de fautes sur la trentaine effectuées par Majorque.

Benzema (3/5) : Fin de l’état de grâce pour Karim, ses décrochages rappellent Anelka et il n’a pas su trouver la profondeur. Il est quand même dans les bons coups mais sans être décisif. Lui aussi se réserve.

 

Les remplaçants en quête de gloire :

Higuain (4/5) 45′ pour Diarra : Peut-être qu’il ne mérite pas 4, peut être qu’il a de la réussite, peut être qu’il a pas touché beaucoup de ballon, reste qu’il est rentré et qu’il a marqué un but vital pour relancer l’équipe. Comme d’habitude.

Coentrao (3/5) 60′ pour Marcelo : Bien en place dans la défense à trois, il s’est même permit quelques bonnes montées, celles là même que Marcelo a oublié de faire pendant 60 minutes.

Kaka (3/5) 60′ pour Arbeloa : Beaucoup plus en vu que lors des matchs précédents, notamment parce qu’il n’a pas forcé son jeu. Il a montré de l’envie et quelques gestes plutôt chouettes en plus d’une belle frappe à 25 mètres Pas décisif mais plus utile qu’à l’accoutumé. Ça revient doucement.

Le Real souffle le chaud et le froid (j’adore dire ça). Après une impressionnante série de victoires flamboyantes à peine ternie par une défaite dans le clasico, la Mouteam a montré récemment des signes de fatigue inquiétants (victoire à l’arrache contre Malaga deux fois et aujourd’hui) a quelques jours d’un nouveau choc face au Barça. Pour l’instant le coaching de Mourinho a fait la différence à chaque fois mais ça ne suffira pas devant Messi et consorts. L’essentiel est quand même préservé, l’équipe conserve cinq points d’avances au classement sur les Catalans.

Mercredi, Clasico et cette fois, l’acad’ sera bien au rendez-vous, parole d’homme mystérieux (en même temps je m’avance pas beaucoup sur ce coup là en donnant ma parole d’anonyme).

Analement votre.

 

L’homme mystérieux.

L’homme mystérieux ne va pas tarder à se découvrir, en attendant, il vous file les images du match.

2 thoughts on “La Meringue Académie note Majorque-Real Madrid (1-2)

  1. la moitié c’est des branques l’autre à le niveau, pour retrouver la moitié du réal qui a le potentiel il faut aller dans d’autre club, Mata à Chelsea, Soldado à Valence, etc… Pozo part en attendant Morata les meilleurs s’en vont pendant que le club achète des joueurs à prix d’or, une politique de m….., pour un club qui en devient un , le Barça à tout compris…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.