La Canebière académie note OM-VA

L’assistant du Mad Professor sait raison garder…

L’assistant du Mad Professor s’est posé, a respiré un bon coup, et a relativisé l’importance de la victoire…

Andrade (5) En bon Brésilien catholique pratiquant, il fut le sauveur de sa défense sur la première grosse occasion nordiste. A pu s’interroger tout le  reste du match sur la symbolique hyper(super)bowlesque de son numéro de maillot (40) entre deux échanges avec M’bia.

Bonnart (5) Après avoir subi quelques timides attaques valenciennoises saupoudrées d’Yves Duteil, le (trop) gentil arrière droit a fait le boulot, sans faire rêver. Certainement le latéral le moins offensif du monde. Anigo s’efforce de ne pas le croiser et aurait déjà supprimé son numéro de téléphone…

Diawara : (7) simple, sobre, efficace. Un match sérieux et « tendre » défensivement (aucun découpage à mentionner) agrémenté d’ un petit plaisir familial : montée fatale conclue d’ une passe décisive pour son cousin. A force de côtoyer Daniela, Souley va finir attaquant gominé adepte de la culture abdominale.

Mbia (5) : L’ego de Samuel Eto’o et la relance d’Hilton. Passeur attitré d’Andrade, on le soupçonne de lui apprendre le français en plein match au lieu de jouer vers l’avant… A « rendu service à l’équipe » qui n’est rien sans lui…

Taiwo (5) L’escroquerie « made in Marseille » retrouvait sa place après avoir réglé ses problèmes de téléphone… Peu inquiété, un de ses centres dégueulasses offrira le second but sans qu’on sache encore pourquoi…Ne sait toujours pas se placer mais rigole quand même…Deschamps moins.

Cissé (6) (Remplacé par Hilton à la 68’) Défend, presse, relance…Etonne. Un Cissé méconnaissable flirtant presque avec la méritocratie. Nous « rassure » sur le but valenciennois où son marquage et son envolée évoquent ses plus belles années de rat d’opéra…

Lucho (8)  (remplacé par Abriel 81’): avale du kilomètres tel un routier en livraisons, pousse le ballon avec élégance, marque, offre des buts et tout ça sans paraitre à fond….Prochaine « coqueluche du Vélodrome » d’ici quelques mois.

Cheyrou (7) a tenu a démontrer qu’il avait aussi un pied droit, en vain, pour finalement choisir son pied gauche et mettre sa frappe (détournée) au fond des filets. Un bon match qui ne l’enverra pourtant pas encore au Camp Nou…Pochettino guette quand même ; sur un malentendu…

Valbuena (7) véritable hybride entre un feu follet et le marsupilami, ses trois feintes en catalogue ont suffit à faire mal à Valenciennes. Auteur d’un beau but sans glissade fêté par un nouveau sketch avec le poteau de corner.

Ben Arfa (8) ou le diesel olympien : A l’instar des amateurs de bonnes vannes, le chouchou de Larqué doit faire beaucoup de déchets avant de trouver la lumière. Passeur décisif inspiré, grigris efficaces en tout genre (r2 enfoncé+ joystick vers le bas), changement d’aile : Ben Arfa a fait du bien en faisant du mal…Jean Michel Aulas a pleuré devant sa télé.

Brandao (6) On raconte que Jimi Hendrix absorbait du LSD à même son bandeau ; mélomane a ses heures, le « Jack Sparrow » phocéen semble faire de même avec la confiance…Un but au compteur et un travail de fond toujours aussi utile. Remplacé par Niang à la 72’

Les entrées en jeu

Niang (6) a visionné le reportage du « Canal football clown » sur ses gueulantes irritantes et a donc préféré se concentrer sur son plat du pied plutôt que sur ses cordes vocales. Bien mal lui en a pris avec un but pour 20 minutes de jeu.

Hilton (5) Se demande encore pourquoi Mbia joue à son poste et inversement, mais a trop peur de ne plus fouler la pelouse pour aller poser la question à la Desch… Préfère du coup se muter en « libero de l’attaque » et offrir une passe décisive à Valbuena.

Abriel (3) Entrée discrète si l’on retire l’aspect capillaire, parfait hommage gominé au gardien valenciennois Nicolas Penneteau…désolé.

Si comme l’assistant du Mad Professor avec l’OM, ou Warren Tupett avec Arsenal, tu soutiens un club, manque d’objectivité et de patience, écris nous à editeur@horsjeu.net pour faire des essais et créer ton académie.

4 thoughts on “La Canebière académie note OM-VA

  1. (r2 enfoncé+ joystick vers le bas)
    Que dire de plus ! Magnifique !!!!
    Ben arfa est vraiment exellent en ce moment !

  2. « Jean Michel Aulas a pleuré devant sa télé. »
    C’est bien possible, mais c’est pas assez souvent…
    Aussi juste et amusant que d’habitude.
    Bravo!

  3. Aujourd’hui je suis l’animateur vedette de l’émission Larqué Foot sur RMC et j’avais prévu un papier bien saignant sur Ben Arfa. VDM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.