La Forez Académie note ASSE-AJA (1-1)

Roland Gromerdier est encore rentré brocouille de la chasse.

Le match résumé en 1 phrase : « Bon, ben match nul… Comme un symbole.»

J’avais dans le bilan d’avant-saison que le début de calendrier des Verts était assez chaud, et qu’on y verrait plus clair avant le match contre Evian-Thonon-Cristalline-Sodebo-Durex-Motul-Robuste-Gaillard. Et voilà on y est. 12ème au classement, 2 victoires, 4 nuls, 3 défaites, 8 buts marqués pour 12 encaissés. Bilan peu flatteur après un début de saison parfait (2 victoires en 2 matches et une 3ème place). Les Verts marquent clairement le pas et, après 3 défaites de suite, ils viennent d’enchaîner 3 nuls consécutifs, avec à chaque fois le même déroulement : les Verts encaissent toujours le 1er but en 1ère mi-temps (11ème contre Toulouse, 41ème contre Rennes, 5ème contre Auxerre), et réagissent en égalisant avec toujours ce sentiment d’être passé à côté du match, et que la victoire était largement jouable (sauf contre Rennes).

Sinon, contre Auxerre, le 1er but fait suite à une énorme erreur de Clément qui laisse filer le ballon et Le Tallec vers le but. Le même Le Tallec qui a marqué un second dans la foulée, refusé pour un hors-jeu sévère. Tout dépend si on applique la règle au sens strict qui dit que toute partie du corps en avant du défenseur suffit à mettre le joueur hors-jeu, ou si, dans le doute, on laisse l’avantage à l’attaque. Heureusement pour les Verts, le juge de touche était plutôt du genre à respecter le règlement.

La suite du match est une grosse domination des Verts mais toujours cette incapacité à être efficace devant, et mettre ce but qui nous aurait donné la victoire. On sort assez frustré après ce genre de prestation car la victoire comme la défaite ne tient qu’à un fil et, au final, on sent que l’équipe n’a toujours pas de certitudes, du moins en attaque. Le prochain match nous voit rencontrer notre 1er promu de la saison, mais chez lui. Les Verts seraient quand même bien inspirés de ramener les 3 points pour enfin lancer leur saison.

 

La compo :

Bon, Galette semble définitivement avoir remisé son 4-4-2 au placard, et préfère son 4-5-1 très compact avec le duo Guilavogui-Clément à la récupération. Kitambala semble avoir pris possession du poste de titulaire en attaque, à voir s’il le restera avec le retour de Sinama-Pongolle. Suspendu hebdomadaire : cette fois-ci c’est Mignot qui prend place dans les tribunes, et le jeune Zouma qui en profite pour fêter sa 3ème titularisation de suite. Au prochain match, il devrait prendre place aux côtés de Mignot puisque c’est Paulão qui sera suspendu cette fois-ci.

Bon, je ne suis pas fan de cette organisation qui esseule beaucoup trop l’attaquant de pointe. Sur chaque débordement des ailiers (Sako ou Aubame), on ne trouvait que le pauvre Kitambala à la réception des centres, trop peu pour espérer marquer plus d’un seul but. Ce souci ne se produit pas lorsque ce sont les latéraux qui viennent apporter leur soutien offensif et centrer puisque, dans ce cas, Kitambala est appuyé par l’ailier opposé qui traîne au 2ème poteau, voire par Guilavogui si celui-ci a eu le temps de monter. Je milite encore une fois pour le retour au 4-4-2 ou alors un 4-3-3 avec Lemoine associé à Guilavogui à la récupération et Battles (ou Gradel) dans un rôle de meneur de jeu plus avancé. Ça fait plusieurs fois que je râle contre les compos de Galette, mais là, après 3 prestations très moyennes, je pense qu’il est temps de réfléchir à une meilleure manière d’utiliser l’effectif à disposition.

A noter que Sako hérite du brassard de capitaine, preuve de l’importance grandissante qu’il prend dans l’effectif stéphanois.


Les faits de jeu :

5ème : les Verts enchaînent les corners (3 en 5 minutes), mais se font cueillir à froid. Sur un long ballon de la défense auxerroise, Clément se chie complètement dessus, et loupe son contrôle ce qui profite à Le Tallec en embuscade. Contre lancé à toute vitesse, Ruffier sort et oblige l’attaquant auxerrois à s’excentrer sur la droite du but. Il temporise et glisse en retrait à Sahar qui frappe sans contrôle et trouve la lucarne de Ruffier.

14ème : ça va vraiment pas derrière. Sahar rend la politesse à Le Tallec et le lance plein axe à la limite du hors-jeu. Le Tallec efface Ruffier et marque mais le juge de touche estime que l’attaquant auxerrois est hors-jeu. Pas évident car la règle de l’avantage n’est jamais appliquée systématiquement. En tout cas, on a eu chaud.

15ème : réaction timide des Verts. Aubameyang repique dans l’axe et frappe du gauche. Ça passe pas loin du poteau de Sorin mais le gardien semblait sur la trajectoire.

38ème : égalisation des Verts. Néry sur son côté droit dépose le ballon sur la tête de Kitambala qui, dans une position légèrement penchée en arrière, place une tête lobée qui file vers le poteau gauche de Sorin. Ce dernier se détend et réussit à dévier la balle sur son poteau justement, mais lui finit dans le petit filet. Guilavogui, absolument seul et qui avait bien suivi, n’a plus qu’à pousser le ballon de la tête dans les filets.

42ème : sortie de Ruffier en taclant dans les pieds de Le Tallec, qui a décidément beaucoup de facilité à prendre la profondeur.

47ème : sur un corner joué à deux, Sako repique dans l’axe et déclenche une frappe puissante du gauche qui heurte le poteau d’un Sorin complètement battu. Je ne sais pas combien de fois il a touché les montants depuis le début de la saison l’ami Bakary, mais ça commence à faire beaucoup.

55ème : corner tiré par Sako au 1er poteau. Zouma dévie la balle et Paulão tente de prolonger mais la balle file au-dessus de la barre.

66ème : sur un énième contre, Oliech lance Le Tallec qui frappe croisé du gauche. Ça passe juste à coté du but de Ruffier, qui ne semble pas la toucher.

69ème : Aubameyang très en jambes ce soir déboule sur son côté droit après un bon décalage de Lemoine. Il enchaîne avec une frappe lourde du droit déviée par Sidibé et qui vient mourir de peu à côté du but de Sorin.

73ème : Oliech reprend un centre de Contout avec une tête piquée mais Ruffier veille, se détend et repousse alors qu’il semble souffrir de la hanche.

84ème : coup-franc de Gradel à ras de terre qui transperce le mur. Sorin repousse difficilement sur Aubameyang qui reprend mais Sorin est toujours là et détourne en corner.

 

Les notes :

Ruffier (survivor, 3/5) : lâchement abandonné par sa défense sur le 1er but, il ne peut pas grand chose. De même sur le but refusé de Le Tallec. Il a par contre su se montrer autoritaire avec quelques jaillissements dans les pieds des attaquants auxerrois et des parades sur sa ligne malgré une hanche douloureuse. Dans la lignée de ses dernières prestations, solides.

Néry (passeur, 3/5) : un match correct du latéral droit. Il est à l’origine du but stéphanois avec son centre pour Kitambala. On l’a vu parfois souffrir face à Chafni ou Sahar néanmoins.

Paulão (la caravane, 3/5) : il a souffert de la vivacité de Le Tallec mais n’a pas commis de grosses erreurs. Il aurait pu marquer sur un corner mais il n’a pas réussi à prolonger correctement la tête de Zouma.

Zouma (padawan, 3/5) : un match difficile pour Kurt mais il s’en sort quand même sans trop de dommages. C’est lui qui couvre Le Tallec sur le but refusé néanmoins. A 17 ans, il fait preuve d’une belle assurance et c’est ce genre de matches qui lui permettront de progresser.

Ghoulam (mention bien, 3/5) : pour une fois, Faouzi m’a fait bonne impression. S’il a eu du mal face à la vitesse de Oliech, ses dédoublements avec Sako et ses centres ont permis aux Verts de se créer des situations dangereuses. J’attends quand même plus de lui au niveau de sa couverture défensive.

Clément (inutile, 1/5) : bon, déjà il nous coûte un but avec son contrôle digne d’un match de 1ère série. Mais ensuite son match s’est résumé à une succession de passes courtes et le plus souvent derrière, sans jamais chercher à allonger ou à trouver Lemoine pour relancer la machine. J’ai l’impression que Jérémy ne possède aucun jeu long et nos problèmes de transmission vers l’attaque viennent peut-être de là.

Guilavogui (la découverte, 4/5) : Joshua a compris qu’il pouvait apporter devant et on le voit de plus en plus tenter des frappes de loin ou relancer depuis le milieu et percuter. Son but en est l’illustration : il sert de relais pour renverser le jeu de la gauche vers la droite et, au lieu de rester statique, vient apporter le surnombre dans la surface. Son opportunisme devant le but fera le reste. Remplacé à la 66ème par Battles (non noté) qui s’est procuré une occasion sur laquelle il était malheureusement trop court. J’aimerai bien le voir débuter un match, car son influence semble trop réduite quand il rentre en cours de partie.

Aubameyang (Flash, 3/5) : sa pointe de vitesse est une arme très intéressante. En plus, il semble avoir plus confiance en ses moyens et tente plus en attaque. Il ne lui manque qu’un peu d’efficacité sur ce match, mais c’est le cas de tous les attaquants stéphanois.

Lemoine (la plaque tournante, 3/5) : moins en vue qu’à Rennes, son influence dans le jeu est quand même très importante. Il aurait pu donner un ballon décisif à Aubameyang mais Sidibé en a décidé autrement. Je reste persuadé que son association avec Battles, avec lui dans un rôle plus reculé de relayeur, pourrait être une des clefs du retour vers la victoire.

Sako (sans peur et sans reproche, 3/5) : le brassard ne l’a pas inhibé, bien au contraire. Il a démarré timidement mais est monté en puissance au fil des minutes avec des débordements plus tranchants et une frappe sur le poteau. Son jeu long est aussi en énormes progrès par rapport à l’année dernière. Avec un peu plus de réussite, c’était le Onze Mondial pour Bakary.

Kitamabala (enfin, 3/5) : oui, enfin un match où Lynel prouve qu’il peut être décisif. Des appels, des combinaisons avec ses attaquants dans un rôle toujours aussi ingrat de seul attaquant de pointe. C’est son coup de tête bien placé qui permet à Guilavogui d’égaliser. Du mieux, clairement, mais encore trop peu pour espérer gagner ce soir. Remplacé à la 59ème par Gradel (non noté), toujours très technique dans ses prises de balles. On l’ a vu aussi tenter des frappes pas moches du tout, et il a même failli marquer sur un coup-franc. Pourquoi ne pas l’associer à Kitambala en rôle de 9,5 au lieu de les faire se croiser à chaque fois ?

 

Le coach (lapin compris, 2/5) : bon, je n’ai pas la prétention de me prendre pour un entraîneur mais il y a des associations de joueurs qui sont très séduisantes sur le papier et qui ne sont jamais testées en match. J’en viendrai presque à souhaiter que Clément soit suspendu pour que Galtier se force à jouer avec un seul 6. De même, je n’ai pas compris sur ce match pourquoi sortir Guilavogui, très bon, et laisser Clément qui n’y était pas ce soir. Enfin, faudra qu’on m’explique à quoi va servir Nicolita cette saison (44 minutes de jouées en 1 seul match) : pourquoi acheter un joueur et le cantonner sur le banc ?

 

Les adversaires : Auxerre c’est comme à la belle époque de Jean Fernandez : deux rideaux défensifs qui jouent très bas pour aspirer l’adversaire, et ensuite on joue les contres à fond avec les flèches Oliech ou Le Tallec. C’est moche, mais bon, cette saison les Verts ne sont pas les mieux placés pour donner des leçons de beau jeu. Chafni est un joueur sous-estimé, Le Tallec est un poison mais manque d’efficacité ou de chance. Oliech est juste un gros bourrin qui court vite.

 

Beau joueur, Roland est quand même allé pécher les images pour vous.

4 thoughts on “La Forez Académie note ASSE-AJA (1-1)

  1. Pfff y’en a marre !!!

    Même pour toi ça doit être lassant d’écrire les mêmes choses à chaque match…
    C’est toujours le même scénar’, on prend un vieux but et on galère pour égaliser et par chance si on y arrive pour prendre l’avantage c’est mission impossible.

    Perso, j’oserai mettre 2 réserves sur Nery et Sako.

    Certes, Nery est passeur mais il s’est vraiment fait soubrettiser tout le long du match. Très souvent en retard, j’en viens à espérer le retour d’Albin et les Chipmunks.

    Et enfin pour Sako, Baki (dit la vendange) malgré tout le bien que je pense de toi si tu me lis : « Mais c’est quoi ces avions? Appliques toi bordel de merde ! J’étais au matche et à chaque coup franc j’avais peur de prendre le ballon sur la tronche ! Et puis arrête de toujours vouloir tirer les corner direct, et puis fais ta passe, mais non tire ! Bref prend la bonne décision de temps en temps en levant la tête!
    Aide : Fais l’inverse de ce que tu penses et ça devrait passer !

    @Clement : …

    Mea culpa : Lemoine, entre le match contre Rennes et celui-ci je le trouve vraiment bon, y’a moyen de faire quelque chose, si Domenechaltier veut bien nous dispenser de son double 6 pourri !

  2. Ah oui j’oubliais !

    Amis bourguigui quand j’entends Fournier dire qu’ils ont essayé d’attaquer faut arrêter de prendre les gens pour des cons, c’est de l’anti-jeu à ce niveau là…
    Entre Sorin qui mettait environ 15secondes à chaque sortie de but (bon sako envoyait le ballon loin mais on est pas a Auxerre, on les rends les ballons nous…) et la formation en 6-3-1 ras le cul!! C’était du pilonnage mais forcement quand on tire 20 fois et qu’on cadre seulement 4 fois le résultat au bout n’est pas satisfaisant…

    Le football pourra dire « Jean Fernandez m’a tuer »

  3. Belle acad’. D’accord avec presque tout c’qui a été dit donc pas la peine de revenir sur les verts. Je soulignerai juste l’intervention pertinente d’un auxerrois dont le nom m’échappe avant le match : « On va essayer de rester bien en place et avec un peu de chance on prendra un point. »
    Je crois que tout est dit …

  4. Salut les gars.

    Comme vous le dites, j’en ai marre d’assister aux mêmes purges à chaque journée mais bon… Je me demande si je ne vais pas suivre le régime de Claude Pèze et me roussir la gueule devant les matches.

    Pour Sako, je suis indulgent sur ses frappes qui tuent les pigeons parce que contrairement aux autres, il arrive quand même à nous sortir quelques belles actions. Et puis sur les matches que j’ai vu, c’est déjà la 3ème fois qu’il frappe le poteau…

    Néry s’est fait mettre à l’amende mais ej le trouve plus rassurant qu’Ebondo. On aura pas mieux cette saison, à part Zouma…

    Le pire sur ce match c’est vraiment Clément. C’était vraiment abusé ce refus de jouer vers l’avant.

    Pour Auxerre, comme je l’ai dit : un double rideau de 4 joueurs et Le Tallec qui joue la carotte devant. Avec un peu plus de réussite, le hold-up était pas loin. Mais bon, quand on voit ce que nous propose Galtier en ce moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.