La Forez académie note Saint-Etienne-Nancy (2-1)

Roland avait raison d’y croire.

– Yep. Yep. Yep. Yep. Yep.
– Ben qu’est-ce qui te prend à dire « yep » comme ça ?
– Ben c’est pour dire que les Verts ont gagné et que Payet a claqué un doublé.
– Ah, c’est pas banal, ça.

Pour ceux qui n’ont pas compris la référence : yep yep yep. Et oui, cette victoire des Verts c’est un peu la classe américaine. Après deux nuls encourageants mais un peu frustrants quand même, les Verts renouent avec la victoire, et dans le Chaudron en plus. Malgré tout, ce match n’a pas été de tout repos, et les dernières minutes ont été assez chaudes. Mais bon, la victoire était au bout, et c’est sur un grand ouf de soulagement et le bruit de la pinte qui claque sur la table que j’ai quitté le bar avec le sourire d’un homme satisfait.

La compo
=============Janot===============
Ebondo ===Bocanegra==Monsoreau===Ghoulam
=======Guilavogui=====Matuidi=========
==Alonso=====================Payet==
=====Aubameyang===========Rivière=====

Compo un peu différente de celle du dernier match face à Auxerre. Galette garde son 4-4-2 qui avait plutôt bien fonctionné mais laisse Sako sur le banc pour titulariser Alonso à la place. Du coup, Payet passe sur le côté gauche. 1ère impression : mouais. J’ai jamais été convaincu par Alonso et Sako avait été un des meilleurs sur les derniers matches, même s’il n’avait pas marqué. Dans le doute, on va dire que ça va le faire…
Les faits de jeu

15ème : centre en retrait de Aubameyang pour Rivière. Pris à contre-pied, Manu ne peut reprendre.

19ème : énorme occaz pour Alonso qui élimine Grégorini sorti à sa rencontre, centre et c’est dégagé en catastrophe par la défense nancéenne.

23ème : belle frappe de Jeannot qui oblige son presque homonyme à détourner en corner.

25ème : festival Payet, 1er acte. Après un crochet dans la surface qui lui permet de se remettre sur son pied droit, Payet arme et frappe. Son enroulé passe de peu à côté des buts de Grégorini.

26ème : Ibrahima Bakayo… euh non Aubameyang croque une magnifique occasion en envoyant une mine au dessus de la barre après avoir été lancé à la limite du hors-jeu. Les obsèques du pigeon auront lieu mardi.

40ème : but de Andre Luiz. Coup-franc frappé de la gauche par Tahiti Douche. Janot nous fait sa spéciale « les pieds dans le béton », et Andre Luiz coupe la trajectoire pour ouvrir le score.

42ème : combinaison nancéenne qui se conclut par une frappe de Tahiti Douche. Heureusement, Monsoreau a laissé trainer sa jambe dans le coin et détourne en corner. En plus, il ne s’est pas blessé.

44ème : frappe de Jeannot dans un angle fermé. Sur le poteau mais Janot semblait sur la trajectoire. Putain mais il la siffle c’te mi-temps ???

49ème : but… ah non. Lob trop mou de Jeannot qui permet à Monsoreau d’utiliser sa « pointe de vitesse » et de sauver la patrie.

53ème : superbe demi-volée de Brison et magnifique parade de Janot qui la sort (comme Greg) en corner.

59ème : BUT. Grosse cagade d’Andre Luis Fernandez sur un contrôle. Aubameyang intercepte et transmet à Payet qui marque dans un angle fermé. Belle attitude de connard pour fêter son but.

60ème : ouf Alonso sort, remplacé par Sako.

64ème : énorme occaz pour les Verts après une belle combinaison. Payet pour Aubameyang qui lance Rivière. Il pique sa balle pour Sako qui place une tête trop molle.

66ème : BUUUUUUUUUUT !!! Putain de reprise de Payet sur un mauvais renvoi de la défense nancéenne !! Ça fait du bien !!

83ème : coup franc de Féret et superbe manchette de Janot qui détourne en corner. Sur le corner, Matuidi chie dans la colle et relance sur Loties qui imite Aubameyang et envoie une mine au-dessus alors qu’il était à 5m de la ligne. Match nul au niveau pigeon sur cette rencontre.

2-1 au final. Les Verts peuvent s’estimer heureux de gagner ce soir, parce que la fin de match a été chaude. On va donc retenir la victoire, pas trop la manière même si tout n’a pas été à jeter non plus.

Les notes

Janot (3/5) : -1 pour ses pieds dans le béton sur le 1er but, mais +1 pour ses parades sur les frappes de Brison et Féret. Il ne m’a pas semblé aussi rassurant que sur ses dernières sorties. Un match solide malgré tout.

Ghoulam (2/5) : pas rassurant défensivement, pas utile offensivement. Petit match pour le latéral gauche stéphanois.

Bocanegra (2/5) : pas trop vu dans ce match. Néanmoins, je l’ai pas senti très serein derrière.

Monsoreau (3/5) : sans doute coupable d’un marquage un peu lâche sur Andre Luis pour le but nancéen, il a bien tenu la baraque derrière avec des interventions assez propres.

Ebondo (2/5) : nul. J’ai hésité à lui mettre 1/5 parce que je ne me rappelle pas combien de coup-francs dangereux il a provoqué. Faut se reprendre Snoop !

Matuidi (3/5) : moins en vue que d’habitude, il a commis quelques erreurs notamment sa relance foirée en fin de match. Il gratte quand même quelques ballons importants au milieu, et sa présence est indispensable.

Guilavogui (3/5) : bon match de Guilavogui qui s’affirme de match en match comme le complément idéal de Matuidi.

Alonso (1/5) : voilà tu l’as eu ton 1/5. Incroyable d’être aussi pourri, surtout qu’il prend la place de Sako bien meilleur que lui. Ce joueur est une arnaque, et j’espère que c’est pas sur lui que les dirigeants comptent pour remplacer Payet l’année prochaine. Remplacé par Sako à la 60ème (non noté) qui n’a pas pesé sur la rencontre.

Payet (5/5) : c’est pas Georges Abitbol, mais ce soir c’était l’homme le plus classe sur la pelouse. Un doublé de vrai attaquant (un but du gauche, un but du droit), dangereux de bout en bout, bref un grand match dans la lignée de ceux qu’on avait en début de saison. Pas trop compris pourquoi il faisait la gueule après le 1er but. En tout cas, les supps parisiens vont se régaler la saison prochaine s’il joue à ce niveau. Remplacé à la 74ème par Battles (non noté), remplacement inutile et dangereux selon moi (j’y reviendrai dans Le coach).

Rivière (3/5) : il se bat, il crée des brèches, mais pas de but aujourd’hui pour Manu. Un match correct, sans plus. Remplacé par Sanogo à la 90ème (non noté) pour montrer à la SECU que ce mec existe vraiment, et qu’il a bien deux jambes.

Aubameyang (2/5) : il court vite, mais putain qu’est-ce qu’il croque ! Même profil que Rivière mais pourtant, on a vu qu’il était capable d’être à l’origine ou de participer à de belles combinaisons entre lui, Payet et Manu. Va falloir être plus réaliste quand même.

Le coach (1/5) : -1 pour Alonso d’entrée, -1 pour avoir sorti Payet trop tôt alors qu’il était clairement le meilleur sur le terrain. En faisant ça, Galette avait choisi délibérément de subir la fin de match en se privant de son danger numéro 1 en attaque. Et ça a failli nous coûter très cher.

Les adversaires : Féret et Brison sont très remuants et dangereux devant. Vahirua nous fait passer des frissons à chaque fois qu’il s’avance pour tirer un coup-franc. Sinon, mention spéciale à Andre Luis qui ferait passer Brandao pour un monstre de technique individuelle.

8 thoughts on “La Forez académie note Saint-Etienne-Nancy (2-1)

  1. quand il joue en 4.4.2 ils sont tres bons surtout qu’il y a 2 attaquants tres jeunes et perfctibles .un grand bravo a toute l’equipe et maintenant a bordeaux’allez les verts.

  2. @Maracavani : ouais, après ça reste subjectif. De là à dire qu’il a fait un très bon match et mérite 4/5…

    Moi je l’ai vu foirer toutes ses touches (et ça m’a passablement énervé. Les touches longues c’est bien, mais si c’est pour les filer directement à l’adversaire, autant viser moins loin). De plus, la doublette Jeannot/Féret est souvent venue foutre le boxon sur son côté.

  3. Moké adore l’expression « on a pas vu le même match » (avec une faute d’ailleurs). Barnabé devrait se pencher dessus.

  4. Alors petites rectifications :
    – c’est Alonso qui fait la passe décisif sur le 1er but (mais moi aussi je l’aime pas trop, je le trouve inutile en tant qu’ailier, meilleur en relayeur).
    – c’est Bocanegra qui est au marquage sur André Luis sur le but nancéen.

    Sinon, il faut noter le commentaire de Luc « la pipe » Sonor sur le 1er but : « Il joue pas bien le coup Alonso », c’est vrai qu’il aurait pu faire un coup du foulard pour la passe décisif, un coup de chatte que Paupyet soit sur la trajectoire de sa frappe ratée.

  5. @PiBmu : merci des précisions, l’académie n’en est que bonifiée.

    J’ai vu (mais trop tard) que je m’étais planté sur le passeur décisif. Rendons à César… Malgré sa passe, j’ai trouvé Alonso vraiment très faible : pour une recrue hivernale, donc un renfort, c’est pas vraiment ça…

    Ensuite, pour Boca, je ne me rappelais plus qui était au marquage. L’Amerloque m’avait semblé à la rue tout le match mais j’ai pas voulu le charger inutilement.

    Magique le commentaire de Sonor : je vois pas pourquoi les gars de Foot+ persiste à nous mettre la pipe aux commentaires. Il est aussi inutile que quand il était sur le banc stéphanois.

  6. Faudra aussi penser à créer l’association des commentateurs qui ne savent pas prononcer « Guilavogui ». Et Luc la pipe en président bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.