La Forez Académie note Toulouse-Saint-Etienne (0-1)

Roland n’est pas du genre à mettre du rose

Intro : Holiday on ice

Retour de la Forez Académie après une interruption de 2 semaines  pour cause de Coupe de France et de terrain gelé. Le match ASSE-Lorient ayant été interrompu au bout de 10 minutes de jeu pour cause de terrain impraticable. Tu m’étonnes… Encore une fois, on félicite la Ligue pour son sens de l’anticipation : un terrain ne gèle pas en 24h, la veille il était déjà injouable et au vu des prévisions ça n’allait pas s’améliorer. Une pensée aussi pour les 8 supporters Lorientais (je crois) qui avaient fait le déplacement dans le Forez, tout ça pour rien.

Pour vous faire une idée, allez voir ici : http://www.sport24.com/pages/home_videos.html, Zapping du 4-5 février, et mettez la vidéo à 2min27. Nelson Montfort likes this.


Le match résumé en 1 phrase : « Dieu est descendu de sa croix pour faire plaisir à Alain. »

Une diffusion en prime sur Canal, ça n’arrive pas souvent pour les Verts, mais là le choix me laisse perplexe. Bon, Toulouse étant aussi une équipe peu habituée aux honneurs du prime, on se dit que Canal a voulu faire coup double. Parce que sinon, ce match entre le 7ème et le 8ème n’avait pas une importance capitale. Quoique… Les Verts, avec un match en moins, pouvaient passer devant leur adversaire du soir en cas de victoire, et creuser un peu plus l’écart avec le ventre mou du classement pour se rapprocher des places d’honneur.

Après cette victoire, la satisfaction est de mise, mais on voit quand même que c’est bien bouché devant. Les Verts ne sont qu’à 3 points de Lille, 3ème, mais dans cet intervalle de points, on trouve 5 équipes (Lille, Marseille, Lyon, Rennes et Sainté donc). Avec ce match en retard, à domicile contre Lorient, les Verts pourraient bien faire une superbe opération au classement, et la victoire face au TFC n’en serait que bonifiée. Attention toutefois à l’enflammade prématurée : les Verts pêchent souvent au moment de négocier un virage important dans le championnat. Mais finalement, quoi de mieux que de jouer notre bête noire (Lorient) depuis plusieurs saisons pour conjurer le mauvais sort. Rendez-vous le 22 février pour avoir la réponse. Avant cela, c’est Rennes, l’équipe juste devant nous au classement qui viendra nous défier dans le Chaudron.

Sinon, concernant le match, la 1ère demi-heure de jeu a été très difficile pour les Verts qui subissaient les assauts répétés des Toulousains, notamment de Machado très remuant sur son côté droit. La tactique stéphanoise se résumait alors à balancer de grandes balles devant vers Aubame ou Sako : un bon kick and rush à l’ancienne. Puis, le milieu emmené par la paire Lemoine-Clément a refait surface et a progressivement pris le dessus sur le milieu toulousain. Les Verts ont alors pu mieux poser le pied sur le ballon, et ainsi développer quelques attaques dont des contres meurtriers qui a notamment amené le but d’Aubame. Au final, on n’a pas assisté à un grand match, mais la victoire n’est pas volée loin de là. Le score aurait pu être plus sévère si Sako ou Nicolita n’avait pas croqué des occasions toutes faites en 2ème mi-temps. Les Verts ont bien réagi après la défaite face à Lille, et prouvent que leur bon début de championnat n’était pas usurpé avec cette victoire chez un concurrent direct pour les places d’honneur.

Aubame a converti de nouveau fidèles hier soir (piquée sur le diaporama des Cahiers du Foot)


La compo :

Gradel est toujours absent et disputait la finale de la CAN au même moment avec la Côte d’Ivoire. Pas de chance pour lui puisque les Eléphants se sont inclinés face à la Zambie. Par contre, et ça c’est une bonne nouvelle : Aubame est de retour, et il est même titulaire à la pointe de l’attaque stéphanoise. Meilleur buteur et meilleur passeur du club, je me demande quand même comment il va encaisser le choc thermique pour son 1er match (30°C au Gabon, -5°C à Toulouse).

Sinon, autre surprise : Mignot est titulaire alors que Zouma avait pris sa place sur les derniers matches. Je me suis posé la question de savoir pourquoi Galette avait choisi cette option, et puis j’ai vite compris : les Verts avaient choisi de jouer le contre en balançant de grandes balles devant, et la qualité du jeu long de Mignot était primordiale pour réussir cet exercice. Le résultat du match a donné raison au coach stéphanois, même si ce n’était pas toujours très beau à voir, surtout en 1ère mi-temps.

Enfin devant, en soutien d’Aubame, et pour palier la suspension/blessure de Sinama, c’est le vétéran Lolo Battles qui occupera un poste de 9.5. Là aussi, on peut voir la patte de Galtier qui a voulu contrebalancer la vitesse des joueurs comme Sako, Aubame ou Nicolita avec la touche technique de Battles. Je m’attendais donc à le voir jouer souvent en déviation à une touche de balle, et lancer les flèches vertes dans le dos de la défense toulousaine. A noter aussi que Lolo a exercé un gros pressing sur l’arrière garde toulousaine et la plaque tournante Didot, pour gêner la relance.

Pour le reste, c’est du classique, avec les titulaires habituels (Ruffier, Ebondo, Marchal, Ghoulam, Sako, Nicolita)

 

Les faits de jeu :

10ème: ça commence doucement dans ce match. 1ère incursion verte dans la surface avec une ouverture millimétrée de Lemoine vers Ebondo, repris au dernier moment par Abdennour.

13ème: débordement côté droit pour Toulouse, et centre au point de penalty. Didot reçoit la balle dos et frappe en pivot. Enfin, frappe… Disons qu’il a mis une belle chandelle dont Ruffier se saisit sans problème.

14ème: Sako récupère la balle au milieu de terrain et part à grands enjambées à l’assaut du but toulousain. Alors qu’il avait le temps et la place, il décide de frapper aux 20m. Son tir tue un pigeon à col roulé qui passait malencontreusement par là.

16ème: Toulouse campe devant la surface stéphanoise depuis quelques secondes, et s’ensuit une déviation en balle piquée par-dessus la défense verte. Mais Ruffier veille et intervient avant l’attaquant toulousain.

18ème: 1ère chaude alerte. Ninkov déborde côté droit et centre. C’est repoussé par Mignot plein axe vers Capoue qui arrive lancé. Sa frappe puissante du droit et légèrement extérieur du pied frôle la lucarne gauche de Ruffier. Ouf…

24ème: c’est encore le feu côté droit, et Machado envoie un centre vicieux au 2nd poteau. Ruffier peut se saisir du ballon mais décide de laisser filer. Seulement il n’avait pas vu Didot qui rodait derrière, et qui heureusement est trop court pour reprendre la balle. Ouf x2…

25ème: les Verts sont étouffés. Perte de balle de Lemoine au milieu et Machado lance le contre. Il est superbement repris par Marchal par un tacle glissé dans la surface. Dans la continuité de l’action, la balle revient côté droit vers Machado qui peut frapper. Ruffier se saisit de la balle en 2 temps.

27ème: côté gauche cette fois, Tabanou profite d’une mésentente stéphanoise pour perforer la défense et centrer en retrait vers Rivière qui croise trop sa frappe. Putain c’est chaud là…

29ème: encore Tabanou côté gauche qui centre vers Machado au point de penalty, à 2 poils de moustache de reprendre la balle. Je commence à me liquéfier…

32ème: les Verts sortent la tête de l’eau. Lemoine effectue un superbe râteau au milieu de 2 joueurs et lance Aubame avec une ouverture millimétrée. Malheureusement, le Gabonais ne peut redresser son centre…

35ème: Ghoulam déborde côté gauche et centre, mais c’est renvoyé par la défense. Sako récupère aux 20m, s’infiltre dans la défense et frappe. La balle est contrée et file en corner, qui ne donnera rien.

36ème: dans la continuité du corner, Nicolita récupère la balle côté gauche, et envoie un centre fuyant vers les 6m. Aubame attire les 2 défenseurs centraux, ce qui laisse le champ libre plein axe à Marchal qui reprend du plat du pied l’offrande roumaine. Malheureusement, sa frappe avait autant de puissance qu’un coup de poing de Valbuena sur le tunnel de Nungesser, et Ahamada s’en saisit facilement.

41ème: Ghoulam a une bonne fenêtre de tir. Un pigeon en moins.


===================MI-TEMPS===================

 

55ème : Aubame tente une frappe lointaine. Peu dangereuse, mais avec le rebond, sur un malentendu…

56ème: très bon coup-franc de Nicolita, qui prend la direction de la lucarne droite de Ahamada. Le gardien toulousain n’est pas sur ses appuis, mais son envergure lui permet de quand même se saisir du ballon

60ème: exploit de Tabanou, qui amortit de la poitrine à l’entrée de la surface, se remet la balle sur son bon pied grâce à 3-4 touchers de balle, et enroule sa frappe. Ça passe de peu à côté du poteau droit de Ruffier.

71ème: but d’Aubameyang. Le chef d’œuvre. Ballon récupéré par Clément au milieu, qui lance avec une grande chandelle le Gabonais. Aubame est seul au milieu de 4 Toulousains, et voit Ahamada légèrement avancé. Alors il tente sa chance et frappe, tir qui est légèrement dévié par Congré. La trajectoire de la balle est parfaite : elle monte avant de replonger sous la barre du gardien toulousain qui ne peut que constater les dégâts. Aubame is God.

75ème: Nicolita déborde bien sur la droite et tente sa chance avec une frappe croisée qui passe largement à côté.

80ème: Braaten seul dans la surface envoie un bon coup de boule mais ça passe loin des buts de Ruffier. Grosse occaz.

83ème: énorme occaz, avec ce superbe contre joué par les Verts. Sako cavale sur plus de 50 m, et vient défier Ahamada qui remporte une 1ère fois son duel. 2ème chance pour l’ailier stéphanois : Ahamada s’interpose encore.

84ème: Encore un contre, et Aubame sur le côté droit envoie une belle demi-volée qu’Ahamada détourne en corner. Ça chauffe sur les buts toulousains.

88ème: intervention de Ruffier en taclant devant Rivière. Il fallait être là !

91ème: Aubame décale Brison côté gauche qui déborde et centre en retrait au point de penalty vers Nicolita. Le Roumain frappe en 1ère intention et se fait contrer, alors qu’avec un crochet…

93ème: Nicolita la joue trop perso sur son côté droit et, alors que la défense est à la rue et Aubame seul aux 6 m , il choisit la frappe dans un angle fermé qu’Ahamada repousse.

 

===================FIN DU MATCH===================


Les notes :

Ruffier (dernier rempart, 3/5) : soumis à une grosse pression pendant une 1/2h, il a su s’en sortir même si la plupart des frappes toulousaines n’étaient pas cadrées. Moins sollicité en 2ème mi-temps, il a su intervenir quand il le fallait, notamment face à Rivière en fin de match. Un match solide, dans la lignée de ses dernières prestations.

Ghoulam (diesel, 3/5) : il a beaucoup souffert lui aussi en début de match face à un Machado très incisif. Puis, il a pris petit à petit le dessus sur le Portugais, et on l’a vu de plus en plus aux avant-postes combiner avec Sako notamment. Bon dans les duels et précieux devant, il a livré une belle partie.

Mignot (kick and rush, 2/5) : Galette l’a sans doute titularisé pour profiter de son jeu long. Et en effet, JP a usé, parfois même abusé (surtout en 1ère mi-temps). Il a souffert des appels de Rivière, même s’il n’a jamais été complètement à la rue. Il lui manque sans doute quelques matches dans les jambes pour être encore plus performant. Attention aux relances dans l’axe qui auraient pu nous coûter cher.

Marchal (a remis les pendules à l’heure, 3/5) : transparent face à Lille, Sylvain est redevenu le patron de la défense, notamment sur ce tacle glissé dans la surface face à Machado. Il aurait même pu marquer sur ce service 4 étoiles de Nicolita, mais sa frappe manquait de conviction. Un match sérieux.

Ebondo (chien méchant, 3/5) : bon match dans l’ensemble. Tabanou s’est montré dangereux, mais la plupart du temps c’était quand il repiquait dans l’axe, parce que le côté droit était la propriété de Snoop. Peu en vue devant, il s’est contenté d’assurer ses arrières, et c’est déjà pas mal.

Clément (le régulateur, 4/5) : grosse activité de Jérémy hier soir. Bouffé par le milieu lillois la semaine dernière, il a repris le dessus cette semaine, même si son début de match a été compliqué. Grattant un bon nombre de ballons avec son compère Lemoine, il est aussi celui qui lance Aubameyang vers le but. Un match propre et décisif.

Lemoine (l’accélérateur, 4/5) : par moment, j’ai vu Fabien jouer comme je l’aime : de la technique en mouvement, et un rôle d’accélérateur du jeu stéphanois. Il a récupéré beaucoup de ballons lui aussi, même si sa perte de balle face à Machado aurait pu nous coûter un but. Le binôme du milieu est assurément une des satisfactions de ce match.  Sorti sur blessure et remplacé à la 73ème par Guilavogui (non noté), qui a parfaitement pris le relais de Fabien et s’est montré très précieux au milieu. Assurément plus qu’un remplaçant, mais difficile de déloger les titulaires quand ils jouent à ce niveau.

Battles (papy fait de la résistance, 3/5) : gros volume de jeu pour Battles qui, malgré ses 36 printemps, est allé au charbon comme dans sa jeunesse. Positionné dans un rôle de 9.5, il a passé beaucoup de temps à presser les Toulousains, sans arriver à se mettre en position de tir. Toujours aussi précieux dans la conservation de balle. Remplacé à la 79ème par Brison (non noté), qui a a occasionné un retour au 4-4-2 avec Sako dans le rôle de 2ème attaquant. Volontaire et plutôt bon techniquement, mais sur un temps trop court pour être jugé objectivement. A revoir.

Sako (la grande chevauchée, 2/5) : toujours ce problème d’efficacité pour Baky. Son jeu est frustrant car il arrive sur des fulgurances à transpercer n’importe quelle défense, ou s’ouvrir un chemin facile en contre grâce à sa vitesse. Mais la fin est toujours la même : soit il s’empale sur un défenseur/gardien, soit ça passe au-dessus/à côté. Dommage, son inefficacité pouvant s’expliquer par la fatigue qu’engendre ses grands sprints. Ses ratés commencent cependant à avoir raison de ma patience.

Nicolita (tout sauf lucide, 2/5) : mauvais match de Banel. A 2 reprises, il a fait les mauvais choix, alors que le but lui tendait les bras (91ème, 93ème). Sans compter que son efficacité n’a pas été au top sur les coups de pieds arrêtés (mis à part le coup-franc à la 56ème). Espérons que ce ne soit qu’une mauvaise passe, et qu’il va retrouver toutes ses sensations contre Rennes.

Aubameyang (Dieu, Allah, Bouddah,… peu importe, 5/5) : what if God was one of us, nous demandait Joan Osborne ? Et bien il est là, et il joue à Sainté. Une 1ère mi-temps passée à courir dans le vide et appeler la balle sans jamais la recevoir. Une 2ème plus efficace avec un milieu retrouvé qui lui a permis de faire parler sa vitesse et son talent. Son but ne doit rien à personne : seul au milieu de 4 joueurs, il plante un pion magnifique, alors qu’il revient à peine de la CAN. Un exemple, et une métamorphose par rapport à ses performances de la saison passée : Aubame a franchi un palier, et c’est tant mieux pour nous.

 

Le coach (no risk, no fun, 3/5) : Galtier savait à qui il avait à faire, et a choisi en conséquence d’opter pour une tactique de contre. Ça a payé, mais la 1ère demi-heure fut rude avec des Toulousains qui assiégeaient le but de Ruffier. Je le félicite néanmoins pour avoir continué d’aligner la doublette Lemoine-Clément, et d’avoir pris le risque de titulariser un Aubame tout juste revenu de la CAN.

 

Les adversaires : en face, Abdennour est un roc difficile à bouger, et Ahamada possède une envergure assez impressionnante. J’ai beaucoup aimé Tabanou sur son côté gauche, et Machado nous a fait mal pendant 30 min avant de disparaitre complètement. Rivière a été tel qu’on l’a connu a Sainté : rapide, athlétique, mais pas assez buteur pour assumer le rôle de pointe à lui tout seul.

 

 Roland Gromerdier


Roland vous file les images, si vous voulez voir une intervention divine.

 Il tient aussi à remercier le site envertetcontretous.fr ainsi que la Divette de Montmartre, soutiens indéfectibles de Roland dans sa quête de victoires.

 Roland tient aussi à t’encourager à écouter l’excellente émission Tapis Vert, véritable mine d’infos et d’analyses sur les Verts, tous les jeudis de 20h à 22h sur la radio appelou Escape Station

 PS : Roland est sur fessebouc, alors n’hésitez pas à venir le voir et à vous en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

9 thoughts on “La Forez Académie note Toulouse-Saint-Etienne (0-1)

  1. Merci pour l’analyse encore une fois Roger ! A noter qu’on est la 2ème équipe a battre Toulouse chez eux (avec le QSG) et ça c’est gratifiant malgré ce match assez moche.
    Ruffier a failli faire une « Audard » aussi, quand il a du relâcher le ballon alors que lui était sorti de la surface réparation…
    Je pense pas qu’on puisse se sentir supérieur a Toulouse, sur 9 matchs ils vont en gagner 3, nous 3 et on va faire 3 matchs nul.
    Content aussi que Rivière ai pas marqué, mais je le trouve bien meilleur dos au but.
    Et les longs ballons sur Battles gardé de près par Capoue c’était pas la peine non plus.
    Allez les Verts !

  2. Oui Samoonyeah,por que ?

    Sur ce match, on a la réussite de réussir à marquer, et tant mieux. Maintenant, la victoire n’a pas été volée : on a courbé le dos pendant 30 min en 1èr emi-temps avant de redresser la barre, principalement sous l’impulsion de Clément et Lemoine. Aubame marque un superbe but, on s’en fout de savoir s’il n’est pas capable de le marquer à chaque fois, on s’en doute bien.

    Après, je ne pense pas qu’on se sente supérieur à Toulouse, mais on a clairement pas de quoi se sentir inférieur à eux. Prends ça pour tes paliers franchis Manu.

  3. Comme souvent d’accord avec ton analyse sauf peut-être pour Lemoine qui ne m’a pas paru très inspiré sauf effectivement son rateau qui met dans le vent quasiment 2 toulouains…trop de perte de balle et surtout celle dans l’axe qui aurai pu coùuter très cher…Nicolita a bouffé la feuille de match, c’est vrai, mais son côté droit ressemblait plus à une patinoire qu’à un terrain de foot : revois les images quand il se gauffre dans les panneaux publicitaires…Pas un grand match mais un bon match des Verts, solides et solidaires ! à noter que c’est la deuxième année de suite qu’on s’impose au Stadium ! Maintenant il faut engranger 6 pts contre les bretons et ça sera le top ! Allez les Verts ! Porte-toi bien Roland ! ;)

  4. Merci bien Sphynx.

    En ce moment, j’ai quelques problèmes de connexion internet (j’ai pourtant tout compris puisque j’ai Free… Mon cul ouais), donc je fais les académies en one shot : même les résumés, j’ai du mal à les revoir. Désolé si j’ai fait quelques erreurs dans ma retranscription des actions d’ailleurs.

    Lemoine a perdu une balle importante qui aurait pu nous coûter cher c’est clair. Mais il a sur reprendre le dessus par la suite et sa montée en puissance associée à celle de Clément à remis les Verts à flots. Donc j’ai voulu mettre en avant sa contribution, qui m’a semblé importante.

    Allez, maintenant 2 matches de suite contre les Bretons, qui sont pas trop notre tasse de thé en général (surtout Lorient), ça va être chaud.

  5. MIGNOT a pris la place de ZOUMA car ce dernier a ressenti une douleur à une cuisse dans l’échauffement sinon il aurait débuté avec MARCHAL. Ceci dit MIGNOT a été sobre et efficace et a prouvé que l’on pouvait compter sur lui, c’est un bon professionnel. NICOLITA a bouffé le KO comme SAKO mais pour le premier il est tellement combatif et fait honneur au maillot qu’on peut lui pardonner quelques erreurs sur ces choix devant le but…Pour SAKO en l’absence de GRADEL et SINAMA je l’aurai plutot mis en attaque avec AUBAME car je pense qu’ils sont complémentaires et sa puissance aurait pu payer devant. Il rate un but en fin de match mais il vient de faire une longue course et manque un peu de lucidité.Le gardien a été très bon, il n’a commis qu’une seule erreur en s’avançant trop tot sur le but qu’il concède;

  6. Merci Roland pour ta réponse. Oui ça va être chaud contre Lorient mais on aura récupérer Max et l’équipe devrait être quasi complète (à part Sinama, blessé et suspendu, Perrin, en phase de reprise et Alonso itou). Je les sens bien ces matchs ! Début de réponse dimanche vers 19h15…à propos des nouvelles de Gradel ? est-il revenu à Sainté ? ou encore en Côte d’Ivoire ?…merci pour ta chronique drôle mais aussi pointue dans l’analyse ! ;) Allez les Verts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.