Match de la coupe Moustache, plutôt important dans l’esprit des Lyonnais qui ne l’avaient pas caché, Garde en tête. En effet, devant la pénurie de trophées sous l’ère Puel, Le staff lyonnais est devenu à l’image des supporters marseillais lambdas, époque Dreyfus, capables de cracher sur une coupe qu’ils idolâtrent quand ils la gagnent. Bref…

Garde devait toutefois jongler avec les absences derrière. Cris, forfait, était rejoint à la dernière minute par Lovren trop court pour pouvoir jouer. Koné et Mensah partis préparer la CAN, c’est une nouvelle fois Umtiti et Gonalons qui sont alignés, devant Lloris. Cissokho garde son poste et est le seul titulaire habituel en défense puisque Réveillère est économisé suite au coup reçu face à la Duchère, Dabo prenant sa place. Dans l’entrejeu, puisque Gonalons a été obligé de descendre, c’est Grenier qui est titularisé aux côtés de Källström (alors que j’aurais plutôt pensé à Fofana quand le forfait de Lovren m’est venu à l’oreille) derrière Gourcuff qui sera chargé de faire le jeu. Lacazette débute en ailier droit, Briand étant sur le banc, Bastos retrouve son poste à gauche. Lisandro, en pleine bourre, n’a pas de concurrence puisque Gomis aussi est forfait et est donc seul en pointe cette fois-ci. En face, Lille aligne une bonne partie de ses titulaires, Enyeama suppléant Landreau et Pedretti étant sur le banc pour son retour à Gerland avec un nouveau maillot, une nouvelle fois.

Au niveau du jeu, à onze contre onze, le match était équilibré. La défense tenait à peu près le choc, les Lyonnais tentaient de créer le danger. Puis l’illumination, une nouvelle fois apportée par Dabo qui se sacrifie pour la cause de l’équipe, comme lors du dernier derby. Et là, Lyon devient une équipe qui, une fois lancée, est foutue de faire déjouer le champion de France en titre et son armada offensive. Lyon renverse la situation, rencontrera Lorient au prochain tour, le tout en jouant 80 minutes avec une défense Cissokho-Umtiti-Gonalons-Bastos. Jah va y voir un signe, il n’aurait pas forcément tort…

 

Les faits du match:

11e: Dabo se lance dans les tacles dont il a le secret. Nicoleta a des nausées en pensant qu’il en a pris un diablement ressemblant quelques mois plus tôt. Le Lillois n’a pas grand chose, mais à vitesse réelle, la sanction semble difficile à contester. Rouge pour Dabo.

28e: Les deux derniers défenseurs lyonnais étant condensés dans l’axe, Joe Cole est lancé sur l’aile droite lilloise. Arrivé à l’entrée de la surface, profitant du fait qu’il n’a pas été rattrapé, il frappe et bat Lloris. 0-1.

41e: Coup franc lyonnais à proximité de la surface. Bastos arme une frappe qui semble légèrement déviée par le mur. Enyeama repousse le ballon et signe un bel arrêt. Pas de bol, les seuls qui réagissent sont lyonnais et Källström peut pousser le ballon et égaliser tranquillement. 1-1.

68e: Déboulé de Bastos sur le flanc droit, il rentre dans la surface et sert en retrait ses partenaires. Après un trouage, le ballon arrive dans les pieds de Lisandro qui frappe et marque. 2-1.

82e: Debuchy ne trouve rien de plus intelligent que de donner un coup de pied en retard, finissant dans la hanche de Lisandro. Déjà averti, il écope de son second jaune. Bye bye Debuchy.

 

Les Gones:

Lloris: 4/5. Il ne peut pas grand chose sur le but à mon avis. Sur le reste du match, du début (frappe de Balmont à la 6e) à la fin (tir de Balmont à la 74e, frappe peu dangereuse quand même de Cole à la 92e), il a été vigilant. Vu sa charnière expérimentale, il le fallait quand même.

Cissokho: 3/5. Aly a été pas mal du tout, bien meilleur que certaines de ses sorties les plus récentes. S’il a été un peu plus emprunté offensivement, il a montré pas mal d’envie, et surtout le fait qu’il combine bien avec Lacazette, presque mieux qu’avec Bastos… Pas son meilleur match de la saison, mais pas loin. Bon, ceci dit, il n’en fait pas si souvent que cela des bons matchs, alors ceci explique cela…

Umtiti: 3/5. Vu l’adversaire, le match est plus que correct, la progression est appréciable puisqu’en livrant un match similaire à celui de la Duchère, on aurait eu une passoire en défense centrale. Et vu que je n’avais pas spécialement besoin d’un hommage à Diakhaté et Cris, je m’en suis contenté. C’est plutôt sympa de savoir qu’il monte de niveau en fonction de l’adversaire en face, on n’aurait donc rien à craindre face au Barça si ça marchait réellement…

Gonalons: 1/5. Non, sérieusement. Rendez-lui son poste en milieu de terrain et bricolez autrement, ça pourrait difficilement être pire…

Dabo: 0/5. L’expulsion ne m’a pas paru scandaleuse sur le coup (un peu plus sur les ralentis, ceci dit, si Dabo lui chope le genou, la bande son aurait été un peu plus nauséeuse je crois…) et le rouge est franchement logique à vitesse réelle. On n’a pas idée de tacler comme ça… Sinon, 5/5 pour le côté mascotte. A chaque fois qu’il est viré, on est mal embarqués, mais on gagne. A ne pas faire trop souvent quand même…

Grenier: 2/5. Comprenez d’abord que j’ai encore aimé son match, il est assez convaincant. Par contre, sa baisse physique en seconde mi-temps, même si cela peut s’expliquer par les efforts consentis, est très dommageable à mes yeux. Il a le même problème que Lacazette encore une saison en arrière, une difficulté à finir les matches. Dommage.

Källström: 4/5. Un but, un bon niveau de jeu, une présence convenable dans le jeu. Ce fut un bon soir pour le Suédois, qui compense les commentaires France Télévisions, parce que franchement, c’est à vomir.

Bastos: 4/5. Parfait en arrière droit. Oui, oui, arrière droit. Pour ceux qui n’ont pas suivi le match, l’expulsion de Dabo a forcé Garde à jouer au Puel Junior, expérimentant de manière totalement hasardeuse. Bastos a donc glissé dans le couloir droit pour servir de défenseur et l’a fait de façon convaincante. Son implication sur les deux buts est aussi à souligner.

Lacazette: 3/5. Un match convaincant de la part du gone le plus prometteur en ce moment. A gauche, à droite, en second attaquant, il a toujours livré un match certes avec du déchet, mais aussi avec pas mal d’envie et de réussite. Quand on voit sa progression, cela laisse rêveur sur son devenir.

Gourcuff: 3/5. Sa sortie ressemble à un mélange entre un stade satisfait coupé de quelques sifflets. Difficile de ne pas être content, surtout vu les purges qu’il a infligées depuis quelques temps. Un match avec du concret sur lequel se baser pour se reconstruire. Que ce soit à Lyon ou ailleurs, mais il laisse une nouvelle fois entrevoir de quoi il peut être fait.

Lisandro: 4/5. Pendant que sa coupe devient LE sujet de conversation des commentaires de la Gonacad’, entre les pro et les anti cheveux courts, Torben se contente de souligner qu’il carbure à plein régime et qu’il fait mal dans toutes les défenses. Histoire de pimenter la fin de saison de Gomis, il rattrape son total de buts à grandes enjambées. Si en plus il fait expulser Debuchy, on ne peut qu’être content de son match puisque la sortie du Lillois tue quasiment le suspens.

 

Les entrants:

Briand (pour Gourcuff, 61e): non noté. Franchement, il m’épatera toujours pour livrer exactement les mêmes choses match après match. S’il n’est pas le joueur transcendant, il fait le boulot et provoque toujours. Par contre, un niveau de déchet aussi ahurissant que d’habitude…

Ederson (pour Lacazette, 83e): non noté. Un petit coucou avant de s’en aller ou arrivera-t-il à prolonger son contrat?

 

Torben Pfannkuch.

Torben vous donne les images, les temps sont durs.

7 thoughts on “La Gones Académie note Lyon-Lille (2-1)

  1. Certes ce n’est qu’un quart de coupe en bois, certes on a souvent joué à 9 derrière mais ce match à été enthousiasmant non? Lisandro cheveux courts + grimace façon haka après son but mérite un 5

  2. encore une analyse claire et objective.
    Par contre gonalons, je comprends pas. Je ne me souviens plus trop du match a vrai dire, mais il ne m’a pas laissé une mauvaise impression ( à l’inverse d’umtiti qui est un peu responsable sur le premier but, avec un positionnement qui laisse à désirer)

    Alors c’est sur qu’il est bien meilleur en tant que milieu mais on ne peut pas dire que sa presta soit plus dégueulasse qu’un cris ou qu’un koné ^^ en defenseur central, qu’est-ce qui t’a déplu torben ?

  3. D’accord avec Jer, j’aurais osé le +1 pour la grimace de célébration, mais une Académie toujours aussi convaincante, merci Torben =)

    Perso je trouvais le rouge abusé, mais c’est sûrement ma haine des nains chauves qui m’a influencé…

  4. Merci

    En direct du virage nord, j’ai quand même trouver le rouge sévère. On voit bien qu’il se met juste en opposition et que c’est plus spectaculaire que dangereux.

    Niveau tribune c’était quand même l’ambiance des très grand soir.

    « et Duhamel est une salope LO LO LOLOLOLO »

  5. Les dieux de la ganJah étaient avec vous ce soir. Très gros match, Lisandro qui rappelle une fois de plus son énorme paire,…
    J’ai bien aimé la Giroud de Kallström qui fait mine d’être dans el mur mais file au but dès que le tir est parti le laissant seul pour prendre le rebond. Imparable avec un bon coup franc placé.

  6. En effet ! belle acad Torben. Je n’ai pas réussi à le voir en direct (faut dire qu’ici les matches commencent à 4h du mat’ alors je n’étais plus très lucide) ni dans les vidéos de replay, mais Kimmy il ne serait pas un peu hors jeu sur le premier but ? En tout cas c’est beau, il se l’amène presque tout seul ! Et que je m’efface pour laisser le ballon passer, et que je joue au renard des surfaces pour la mettre au fond, et que je relance la mode des danses suédoises (il n’avait plus marqué depuis quand, d’ailleurs ?).

    Sinon j’ai trouvé que San Hugo était un peu à côté de ses pompes. Sur les relances à la main et au pied, quel déchet ! Heureusement, sur sa ligne y’a pas mieux.

    Lacazette est vraiment un chouette joueur, plein d’envie et tout. Mais sur les gestes décisifs il laisse encore un peu à désirer (combiens de buts et de passes decisives cette année ?). Et c’est un peu dur pour le Maxime, sauf si y’a des choses que je n’ai pas vues.

  7. Ah oui, et j’ai oublié de dire : les gamins, ils m’ont quand même fait un truc drôle dans le bas-ventre, pendant ce match. Je sais pas ce que c’est, mais ça fait du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.