La Gones académie note Real Madrid-Lyon (4-0)

Torben était le seul à ne pas être à la dérive

Si contre Paris, le match aurait mérité meilleur sort, on a donc notre première défaite incontestable de la saison. En fait, plus de défaite, parler de fessée est plus juste tant on a vu un monde d’écart entre les deux équipes. Un Real qui joue à sa main, bien aidé par une équipe lyonnaise qui a laissé la balle à une équipe qui donne l’impression d’avoir besoin de faire le jeu. Pas besoin pour le Real d’hausser le niveau, de devoir serrer derrière et de devoir utiliser des joueurs contre leur nature, Lyon a été complètement inoffensif.

Garde avait annoncé vouloir faire un coup. Oui, pourquoi pas, mais l’idée aurait été meilleure avec un plan différent de celui de la meilleure nation européenne à l’issue de sa première saison en temps qu’adjoint, a.k.a la Grèce à l’Euro 2004. Lyon n’a ni le talent ni les joueurs pour se permettre de jouer les hérissons et le contre absolu. Surtout avec une équipe qui a montré ses lacunes mentales à plusieurs reprises, manquant différents ballons cruciaux, tant en attaque qu’en défense. Lloris a bien tenté de faire le boulot, devant la défense type Cissokho-Lovren-Koné-Réveillère, Kallström étant associé à Fofana avec le retour de Gourcuff en 10, tandis que le trio offensif restait le même, Briand, Bastos et Gomis. Peine perdue, l’équipe a livré un match qui aurait même fait saigner les yeux de Claude Puel qui n’a jamais fourni une copie aussi insipide dans un gros match. Rien à sauver, tout à jeter….

 

Lloris: 2/5.  Il sort sept parades sur son but, mais en prend quatre et n’est pas franchement responsable sur aucun des quatre. Complètement abandonné par sa défense, j’aurais espéré une mutation en Oliver Kahn, elle n’a pas eu lieu. Dommage, certains méritent de se faire botter le derche à plus d’une reprise.

Cissokho, Lovren, Koné, Réveillère: 0/5. Irrécupérables tous autant qu’ils sont. Entre une défense aussi rigoureuse que moi je suis ballerine, un sens du marquage à la Taïwo des mauvais jours, des approximations sur les passes, en retrait y compris, des prises de ballons foireuses et des ratés daubesques, la défense lyonnaise a donné dans le sale. Et elle n’a pas fait semblant. Pas un pour récupérer l’autre ce soir.

Kallström: 1/5. Il a tenté de jouer, de faire son boulot. Il n’a été que guère plus convaincant que la plupart des autres. Fin du match.

Fofana: 0/5. Il paraît qu’il a joué. A été aussi inconstant qu’inutile.

Gourcuff: 1/5. Il a beaucoup couru, mais sans le ballon. Encore trop tendre physiquement et mentalement pour prendre le jeu à son compte, il n’a pas pesé sur le match. En même temps, il n’a guère touché le ballon pour prétendre à cela.

Bastos: 1/5. Lui a bien plus touché le ballon, mais ne s’en est pas mieux sorti que Gourcuff. Un seul bon service, inutile.

Briand: 1/5. Un match habituel pour lui. Ce qui serait bien, c’est que la prochaine fois que je le vois au niveau de l’équipe, c’est que l’équipe joue bien mieux que cela…

Gomis: 1/5. Trop souvent hors-jeu pour mériter plus, il a revécu une fois encore des matchs de l’ère Puel: en clair, on balance devant en espérant qu’il se dépatouille tout seul du quatuor défensif madrilène…

 

Les entrants:

Ederson (pour Gourcuff, 67e): non noté. Il a pu se promener sur la pelouse madrilène. La première fois pour lui ou presque.

Dabo (pour Gomis, 80e): non noté. Garde n’ayant plus rien à faire du match, il a fait rentrer ce défenseur droit en ailier droit, glissant Briand plus ou moins dans l’axe, mais penchant pas mal à gauche. Je n’ai toujours pas compris l’intérêt tactique du truc…

14 thoughts on “La Gones académie note Real Madrid-Lyon (4-0)

  1. C’est vrai que c’était sacrément moche tout ca. Mes que une branlée.
    Désespérant de voir une inoffensivité pareille. A chaque prise de balle tu sentais qu’ils allaient perdre le ballon en 5 secs. Ca manquait pas et quand le Real avait la balle, c’était slalom entre les plots.
    Vraiment horrible, à oublier vite.
    Au fait je n’ai pas compris non plus pour Dabo.
    C’était sans doute rien de plus que: « fais toi plaise et fais ton entrée sur la pelouse du bernabeu »

  2. Je n’ ai pas souvenir d’ un tel match même en L1.
    J’ aurai été plus clément avec la défense (1) car c’ est surtout le milieu qui a faillit.
    90 mn d’ attaque défense… faut le faire !
    Sinon, comme tu le dis, Briand a enfin été au nivean de l’ équipe, c’ est une bonne nouvelle.

    J’ aurai quand même noté Ederson (2) car il a été le seul à réussir à se déplacer balle au pied au milieu des madrilènes.

    Lyon a une grande expérience de la LDC.
    Ce n’ est ni le cas de l’ équipe, ni celui du coach.
    Ceci explique, peut-être, cela.
    Ce n’est pas une raison pour pour donner raison (sic) aux g&ars de l’ équipe tv. Bordel!

    Dernière chose :
    N’ oublions pas le but de Gomis refusé pour un hj plus que douteux. A 1-1, la face du match aurait changée et la confiance aurait changée de coté.

  3. On a été exceptionnels durant ce match, alors quoi, tu rechignes à nous rendre une copie parfaite ??

    2 pour Hugo, non. C’est 1, pas plus, et comme c’est toujours mon chouchou préféré je lui donne un zéro pointé, parce il est impliqué dans l’autogoal de Cissokho.

  4. Je croyais que les notes c’était en fonction du niveau attendu pour un joueur ?

    Si c’est le cas je te trouve dur avec Fofana, et très gentil avec Gourcuff qui a été fantomatique.

    Ah quand les notes négatives ?

  5. Content de voir que vous ne vous êtes toujours pas remis de votre dernière visite dans la capitale.

    A part ça ? Rien.

  6. Complètement d’accord avec toi Torben, jouer bas et en contre n’a rien de déshonorant à Madrid mais encore faut-il avoir l’équipe pour.
    On ressent enfin les effets d’un mercato à rebours. Sans pour autant nous faire gagner, je pense que la Toul et Delgado aurait eu l’agressivité manquant à ce match.
    D’accord aussi avec le Conquering Lion of Judah concernant Ederson, peut-être le meilleur lyonnais mardi soir. Prions pour que ces ligaments/muscles/os tiennent la route cette saison.

  7. Jah, tu es sur que tu n’as pas vécu des matchs pourri comme sa ?

    Alors je te rappelle 2 ! Toulouse a toulouse et Auxerre à Auxerre. Je crois que c’était aussi nul que face au réal !

  8. @ Lulu :
    Je crois que pendant ces matchs il y a eu quelques tentatives (foireuses certes) pour tenter d’attaquer.
    Mardi soir c’était attaque-défense pendant 99% du temps.
    On a jamais été tant dominé.
    Je dirais même : peu d’équipe de foot on été tant dominé.

  9. Je suis de plus en plus impressionné par la maturité et le calme de Benzema. L’équipe de France peut remercier Mourinho qui ne l’a jamais lâché, pour le faire évoluer tactiquement et surtout mentalement, et ça se voit de plus en plus. Comme un saint-Bol, c’est vous, lyonnais, qui prenez.
    Si Deschamps pouvait transformer Gignac comme Mou a transformé Benzema…..

  10. @ Jah : le Real a eu une paire de buts refusés aussi.
    Quitte à choisir, je préfère 4-0 plutôt que 5-1 et que Morlino ait raison.

  11. @ Jacques :
    C’était juste de la provoc pour les marseillais mais personne à relevé.
    Étonnant !
    D’autant plus que le HJ était réel.
    Les marseillais semble assommé par le but à la 90’+???

  12. @jah

    Pas faux au sujet des tentatives foireuses, mais le match a Auxerre était le summum de la merde. On s’était fait balayé comme des gamins qui venaient de commencer le foot…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.