Wouhou. On a fini par gagner proprement. C’est pas dommage. Bon, pas de paluchage intempestif, Bolton en ce moment, c’est un peu la lose, et certaines faiblesses étaient encore clairement visibles (hein Per?). D’ailleurs, l’Emirates aurait eu plusieurs occasions de s’éteindre pendant les dix premières minutes. La faute à un début de match poussif et très, très fébrile. Par chance, une occasion de Gervais 1er, roi du pays de Bouffe-la-Feuille, est venu remettre les Gunners dans le sens de la marche; ça a d’ailleurs été son seul mérite.

A partir de ce moment, les Londoniens n’ont pas cessé d’harceler les cages des Wanderers, bien trop limités techniquement, et qui n’ont jamais vraiment essayé ou même réussi à gêner la construction du jeu. Et c’est d’un Robin Van Persie de retour à son meilleur niveau qu’est venue l’ouverture du score, puis l’aggravation de la marque. Bien aidé par Walcott, très remuant et responsable de l’expulsion de Wheater, le Hollandais a produit une prestation remarquable, en marquant ses 99e et 100e buts sous le maillot au canon. Song et sa crête rousse ont complété le score, grâce à une jolie frappe à l’entrée de la surface en fin de match. L’occasion de voir des choses intéressantes, notamment le retour des frappes à mi-distance pour les milieux de terrain. Bolton peut d’ailleurs remercier cette vieille branche de Jaaskelainen, qui leur a sorti quelques arrêts de derrière les fagots. Vieux gardien, vieilles expressions.

On peut espérer que la saison démarre là. L’espoir à Arsenal, comme dirait Stromaë, « quand y’en a plus, ben y’en a encore ».

Les notes :

Szczesny : 3/5 : A sorti l’arrêt du match à la deuxième minute, ce qui implique se faire royalement chier pendant les 88 autres. Ca m’a permis de capter qu’il avait récupéré le numéro de Hleb. Oui, Hleb, le Biélorusse, parti à Barcelone, puis prêté à Birmingham pour les aider à descendre. Il paraît qu’il traînerait en Allemagne.

Mertesacker: 2/5: Trop rien à dire, mais bon, au pays des aveugles, les borgnes sont rois. Avec la tripotée de tractopelles qu’il y avait en face, Per n’a pas été trop déstabilisé, ni trop voyant. Remarque inquiétant tout de même: ce mec remporte très, très peu de duels aériens. Je le soupçonne même de sauter moins haut que Koscielny. Pour un type qui a été recruté essentiellement pour ça, ça la fout mal.

Koscielny : 3/5 : Deux/trois interventions bien propres, un K.O sur N’Gog, et rideau. Un match tranquille avant d’avoir à réparer les conneries du grand Aryen lors de la prochaine journée.

Sagna : 3/5 : Ma plus grande surprise a été de le voir sur le terrain. Je le croyais cassé. Tant mieux. Rien à faire derrière, il a donc compensé en offrant un jeu en triangle à ses milieux, plutôt que de monter à l’assaut piétiner les plates-bandes de Walcott.

Gibbs: 4/5 : Rien à dire, rien noté, nada. Le garçon innove : après son bon match en League Cup, il enchaîne avec un match sans conneries. Oui, sans adversaires aussi, bien vu.

Song : 4/5 : Registre assez inhabituel pour le Camerounais qui a joué un rôle d’appui offensif important plutôt que de récupérateur, avec un placement bien plus haut qu’à l’accoutumée. Son but est d’ailleurs le fruit de ce travail devant. Bon, espérons qu’il ne va pas se remettre à croire qu’il est milieu offensif comme l’année passée. Ca lui avait pas vraiment réussi…

Ramsey : 4/5 : Décidément, c’était le match de tous les changements. Ramsey s’est même mis à jouer. Si, si pour de vrai, genre avec des sprints, de l’envie, de la présence, des jolies ouvertures et tout et tout. Passeur plutôt décisif sur le premier but, il a aussi provoqué le carton rouge de Bolton en lançant parfaitement Walcott au cœur de la défense. Je réclamais un peu de banquette pour le Gallois ; je ferai mon mea culpa s’il confirme.

Arteta: 4/5 : Commence à comprendre pourquoi on l’a fait venir : pour être une rampe de lancement. Les passes de cinq mètres vers l’arrière, on en a un petit peu rien à péter. Par contre, les ouvertures tranchantes et chirurgicales entre les défenseurs, ça… Ca rappelle mon cher Sex, et donc, c’est bieng.

Gervinho : 1/5 : Hop, hop, là je crochète, clac virgule, contre-virgule, petit pont, là je lui brise les reins en poussant fort le ballon devant moi, roulette, jongle, jongle, jongle, bisou au ballon… Comment ça passer la balle? Tiens c’est vrai ça, je me suis toujours demandé pourquoi y’avait dix types habillés tout pareil que moi sur le terrain. Souvent en train de faire de grands gestes… Mais si je leur donne la balle, ils me la rendent au moins après?

Walcott: 4/5 : La tactique était assez simple : un jeu à trois au milieu histoire d’attirer les joueurs de Bolton, et une balle en profondeur dans le dos de la défense pour Walcott. Et pour une fois, le Briton a vraiment bien joué le coup, avec des courses variées (c’est important) et dans le bon tempo. C’est con de faire UN bon match et de se claquer comme une bouse à dix minutes de la fin.

Van Persie : Zanetti/5 : 100 buts avec Arsenal pour le nouveau capitaine, auteur d’un match vraiment exemplaire. J’en mouillais mes caleçons à chaque touche de balle tant il jouait juste. Des décrochés, du relais dans le jeu, des appels dans la profondeur ou en retrait, des frappes enroulées, du tronchon/tronchon avec les costauds d’en face : guess who’s back?

Les substitutes for love :

Arshavin : J’ai jamais été aussi content de le voir remplacer quelqu’un. Devinez qui est le quelqu’un.

Chamakh : Pour l’ovation de RVP.

Rosicky : Pour le fun.

En face :

Ca rigole moyen en ce moment à Bolton : 20e avec trois pauvres petits points. Orpheline de Gary Cahill blessé, la défense des Wanderers est aussi perméable que le papier-cul premier prix d’Aldi. Si en plus on leur casse leur David N’Gog, ils ont de quoi être mélancoliques.

Bonus

On a échappé au pire en termes de recrutement… Jugez par vous mêmes.

D’excellente humeur aujourd’hui, le Père Fidalbion vous offre les images.

7 thoughts on “La Gunners Académie note Arsenal-Bolton (3-0)

  1. Ne jamais oublier que le sobriquet de RVP est « l’homme de verre » comme un symbole de bibelot Baccarat sur une commode bancale.

  2. Quand Jacky Boy et Verma vont revenir ça va sentir bon…
    Bon, Jacky pas avant Noël, Verma dans 3 semaines si tout va bien…

  3. Je dirais même le grand cerf aryen.

    J’ai une larme qui coule, et désormais RvP s’appelle Mon Robinou.

    @Sylavin: bientôt on aura deux défenseurs, le problème de bancalité sera réglé. Remarquez que « bancalité » est composé de « banc » et de « qualité », et avoir Mertesacker sur le banc est en tout cas symbole de qualité sur le terrain.

  4. Walcott 4 ?
    Alors bon, j’aime plutôt bien Walcott, mais du coup là je m’attendais a devoir le défendre après qu’il se soit récolté un 2. C’est vrai qu’il fait des bons appels, et puis sa frappe mi-distance a vraiment progressé. Mais il gagne pas un seul duel, et le nombre de balles qu’il perd, ou d’occasion qu’il rate, le 1vs1 contre le gardien c’est carrément interdit de le rater de façon aussi pourrie, y’a une bonne passe pour RVP quoi.
    Et puis Gervinho fait pas un super match, mais il vient d’arriver, tous les joueurs ne peuvent pas s’intégrer aussi vite que Koko ou Vamparteta, et mine de rien des joueurs qui font la différence balle au pied, ben on en a pas tant que ça, le reste ça viendra, un petit 2 d’encouragement aurait été bienvenu.
    A noter une mine de Sagna du gauche qui partait super bien mais contré par un défenseur, il en tente presque une par match maintenant.
    Et je monte le fan club de Mertesacker, dans la lignée de mon admiration pour Bendtner.

  5. @Hugog : J’avais oublié son raté monumental, autant pour moi. Pourtant je l’ai bien insulté sur le moment. Ma mémoire se barre en sucette. Mais bon, ça n’empêche il a été meilleur que d’habitude, fait une passe décisive, et fait expulser un mec. Si, 4/5, c’est bieng.

    Quant au 2 d’encouragement pour Gervais, il viendra quand il aura envie de lâcher sa balle. Non mais.

    PS : Enlève-moi cette vilaine photo collée là comme un mickey sous la narine ;)

  6. C’est sur que c’est plus facile de jouer a 11vs10, au moins ça redonne confiance en permettant de violer allègrement la défense vagabonde (qui pirte bien son nom). C’est que c’est que d’être a 10vs11 mais ça va pas arriver tout les week end.
    Et pour causer du match, j’ai été très étonné du positionnement de Song pendant le match, avec du coup, Ramsey et Arteta presque sur la meme ligne au milieu pour lancer les attaques.
    Enorme match de Song encore une fois, il prend une assurance excellente et commet moins de fautes. En plus de son abbattage sur le terrain, le retour du duo avec Jacky Boy va bien roulo-compresser. Clair que Gervais devrait arrêter de corquer la feuille comme ça, par contre, j’aimerais qu’il reforme le duo Poulpi-Poulpa avec Sagna, ça marchais très bien ces deux là la semaine dernière avant qu’on nous casse Poulpi.
    Enfin, je pense qu’il est établi que la hiérarchie des défenseurs centraux est Verma-Kos-Per-Djourou, et donc dès que le belge revient, on envoie le coton tige sur la banquette.

  7. @Rafael : C’est vrai que Song a sorti un très gros match. Son enchaînement crochet-frappe sur un pas m’a franchement surpris. Mais j’espère que son placement haut n’est que temporaire…

    Quant à Jackyboy, on ne le récupérera qu’en janvier… Alors pour le moment, faut le considérer comme une recrue de mi-saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.