La Louve Académie note Parme-Roma (0-1)

1

Fabio a bien du monde dans sa tête. Autant que sur la feuille de match.

La Louve académie se lèche les … plaies!!

 

Une victoire ? Non, vous êtes sûr ? Une vraie ? À trois points? On est champion ? Aie, aie !! Mais pourquoi vous me frappez docteur ? Je suis pas guéri ? Vous êtes sûr ? Pourtant, on a gagné 1-0 contre Mangechester !! Aie, aie !!! Ça fait mal votre main dans ma gueule ! C’était Parme ? Biabiany ? Floccari ? Ah d’accord. Mais on va tout gagner maintenant ! Non, pas le marteau, pas le marteau!! Ah, c’était pourri comme match ? Ah, ce sont toujours les mêmes problèmes ? Ah, vous aimez aussi De Rossi ? Ah, vous restez quand même inquiet ? Bon, mais alors, je peux boire de nouveau ou pas ? Vous savez pas ? Mais c’est vous le docteur! Comment ça, c’est moi ? Ah oui, tiens, pourquoi j’ai une blouse blanche et vous une tunique rayée ? Pourquoi vous mangez votre purée avec une flûte ? Bon, donnez-moi cette bouteille et arrêtez de pleurer. Calmez-vous et écoutez-moi. Vous savez ce qui est important ? C’est d’être romanista. Le reste, c’est pour les cinglés!

 

Lobont: (3/5) : Oui, c’est l’euphorie de la victoire. Sinon, ses dégagements aux petons sont aussi sûr que le talent d’actrice de Lova Moor.

Rosi: (1/5) : Ayant raté la première minute, j’ai mis 17 minutes à trouver le 11ème romain sur le terrain. A un moment, j’ai vu une motte. Je me suis dit, c’est elle l’arrière droit. Mais non, c’était pas elle. J’ai continué à chercher. C’était Rosi! Les rideaux ont pris une teinte picon bière sous le choc. + 1 pour la passe décisive. Pour lui, Perrotta et Cassetti, par principe, ils partent avec 0 tellement il n’ont rien à faire sur un terrain de foot. Et encore Le Pet qui rota peut me faire un sextuplé, je lui mettrais même pas 0,69.

Kjaer: ( 0/5) : A coté, Heinze est passé pour Soeur Emmanuelle. Sorti à la mi-temps par Louise-Henri qui n’a pas apprécié sa prestation walking dead. Je commence à comprendre pourquoi les schleus nous l’ont refilé. Pour l’amour de l’Axe (non, je ne fais pas référence à un déodorant!)

Heinze ( 3/5 ) : Oyez, oyez, je demande votre attention jeunes jean-foutre! Votre héraut a une annonce importante à vous faire avant de vous laver la rondelle : Heinze a été le meilleur défenseur romain.!!!!!!! Je répète : Heinze a été le meilleur défenseur romain!! Oui, je sais, c’est violent. L’annonce, pas votre oignon !! Encore que… En fait, tout est violent comme le cadrage débordement qu’il a quand même mangé par le Biabiany.

José Angel ( 2/5 ): Ce soir, on a célébré le retour de José le Maçon. L’Angel n’a pas pu venir pour cause de schizophrénie flatulente. Sa vitesse a été insuffisante face à Biabiany qui l’a mis à l’amende offensivement et défensivement. Aucun centre de potable et une naïveté dans le repli qui agace son admirateur poilu. Va falloir choisir, mon petit.

De Rossi : ( 5/5 ) : Votre héros labial commence à être sec de la dithyrambe en ce qui concerne le Danilo. Tout terrain, plaque tournante, chauffeur de salle, drone, puisatier, ONG, ramasse-miettes, géant vert, mère Poulard, œuf et poule, gamète et spermatozoïde, gros membres numéro 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10…, alpha et oméga, Shirley et Dino….

Perrotta : ( 0/5 ) Enfant de putain.

Pjanic : ( 1/5 ) : Les commentateurs l’ont taillé pendant tout le match. Je confirme. Il est sur une pente aussi vaselinée que le fist de gros membre numéro 2 un soir de pleine lune. Même techniquement, il est léger. Son manque de vitesse contribue à la sensation générale d’enlisement inoffensif des attaques romaines. Ses passes ne sont jamais arriver à ses attaquants. Les toilettes des boîtes romaines, c’est pour sniffer de la coke, pas pour pisser!

Totti : ( 3/5 ) : Dieu n’a pas fait un grand match. Juste un bon match. Technique miam-miam, orientation du jeu en mode velours côtelé, je ne peux m’empêcher de te dire, oui, je tutoie Dieu, et alors??? qu’il faudrait accélérer la distribution car à un moment ça stagne comme mon ambition professionnelle et le déséquilibre ne se créé plus. Mais tu es beau comme Fabio. Alors je t’absous! In nomine patris, hymen.

Borini : ( 2/5 ) : Au début, j’ai cru qu’avec Osvaldo, il avait un pari à la con sur qui ferait le plus de fautes. Et puis l’ancien catalan a commencé à jouer. Pas Borini. Il a continué sa bouille-à-baise tout le match s’acharnant à continuer sa bouille-à-baise. Nerveux comme Jean-luc Lahaye en visite chez Christian Califano, il n’a pas montré qu’il pouvait faire mieux que Borriello.

Osvaldo : ( 3/5 ): J’aime pas. Il a marqué mais j’aime pas. Il a été dangereux mais j’aime pas. Lourd, lourd, lourd l’animal. Je sais plus si je l’ai dit mais j’aime pas. En plus, il me semble aussi adapté au système de Louise-Henri que Lebron James à la modestie. J’aime vraiment pas. Au bout de 20 pions, je referais un contrôle technique. En attendant, j’aime pas.

 

La panchina:

Burdisso: ( 2/5 ) : Remplaçant surprise, il s’est vite sorti les doigts pour se mettre souillon. Pour autant, il a quand même pas mal souffert à désinsectiser la fourmie atomique qui lui a chanté un peu trop souvent à mon goût « Viens voir Mireille, j’ai un double twix dans ma tabatière! »

Bojan : ( 1/5 ) : Mireille.

Simplicio : Regardez le reportage choc sur NRJ 12 : L’homme-joue joue au foot. NRJ 12, au plus près des molaires.

 

L’humus musical de Fabio.

 

Il baccio di dietro,

 

Fabio Labello.

Fabio vous file les images du match, ça lui fera du bien il n’en revient toujours pas.

 

1 thought on “La Louve Académie note Parme-Roma (0-1)

  1. Je t’assure, cher Labello, que Osvaldo est un formidable attaquant ! Je vais même oser:
    C’est un petit Batistuta !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.