La Gunners Academy note Arsenal-Udinese (1-0)

Warren Tupett devrait arrêter la codéine…

A en croire la grande majorité des journalistes de tabloïds anglais (et malheureusement ceux de quelques sites sérieux) qui ont pourtant une culture foot digne de celle de Thomas Hugues sur C Foot, la saison d’Arsenal pourrait être terminée dès la fin août, avec une non qualif en LDC et sept points de retard en championnat.

Ils n’ont certainement pas compris les objectifs de la saison: une qualif pour le prochain tour qualificatif de la LDC, un bon parcours en FA cup, et la Carling.

Tonton le sait et profitait de ce deuxième amical contre Newcastle en quatre jours pour observer sa déformation des tribunes et expérimenter, afin de déterminer où il placera Marvin Martin et Eden Hazard.

Chamakh en milieu défensif, le clône de Walcott en arrière gauche, puis Vermaelen à sa place, puis Jenkinson, Une bête lâchée dans le dernier quart d’heure. Pat Rice aux commandes, Gervinho aux contrôles ratés, Tonton pouvait s’engueuler tranquilou avec Boro bourré à ses côtés.

Les Magpies gardaient leurs blacks puissants, enregistraient le retour de Ben Arfa, mettaient Ameobi en milieu défensif et tentaient Barton en pointe (ou Cabaye ? Mon streaming était pourri…).

Sans plus tarder les notes de cet amicacanal…

Szczesny 3/5 : Sauvé par sa barre sur un coup franc où il tentait un placement et un jeu de jambes latéral almuniesque. Se ratrappe grandement sur un face à face puis sur le coup franc de Barton (ou Cabaye?) à la 75ème. Très bon dans les airs, toujours en délicatesse avec ses pieds. Nous l’appellerons désormais l’Albatros à Tonton.

Gibchy 2/5 : Aimerait devenir le Dani Alves du côté gauche gunner. Risque de devenir le nouvel Eboué. S’est pété l’harmstring juste après une intervention en contre fantastique (carton jaune). Achetons lui un costume Tigrou.

Vermaelen 4/5 Nobody fucks with the belgian Jesus.

Koscielny 4/5 : La présence de Jesus Vermaelen à ses côtés semble le booster. Il ne s’est même pas liquéfié quand il a offert un coup franc dangereux dans les arrêts de jeu se permettant même des airs de bad boy.

Sagna 3/5 : Complètement à l’ouest du zag sur le contre magpie de la première mi-temps, il a ensuite mieux couru (principale caractéristique de son jeu) et a démonté du tibia plus efficacement. A noter tout de même: une passe réussie du gauche.

Song 2/5 : Le papillomavirus gunner a inondé le milieu de ses pertes. Et dire que les Neuchâtelains n’ont rien choper alors qu’ils n’hésitaient pas à pénétrer le milieu Arse anal en nombre et bare back…

Ramsey 3/5 : Superbe centre pour le but de Walcott.  Puis une passe qui aurait pu être décisive, toujours pour Walcott. Entre temps, ça marche. Littéralement. Il faut laisser le temps au temps.

Rosicky 2/5 : Insuffisant. Mais quand alignera-t-il deux bons matches ?

Walcott 4/5 : Beau but, combattif du début à la fin, de bons mouvements, de superbes appels, dommage qu’il ait raté son face à face en deuxième mi-temps, et que le nouveau gardien de Newcastle ait sorti l’arrêt à la 90ème.. Si RVP et Theo avaient la bonne idée de ne pas se blesser et jouer ensemble une bonne partie de la saison, ça pourrait avoir de la gueule.

Gervinho 2/5 : Veut tellement bien faire que je trouverai dur de lui mettre « 1 » une deuxième fois de suite, surtout que sur ce match il ne s’est pas fait expulser. Faudra quand même faire attention à ne pas se la jouer trop perso lors de son prochain, et dernier, match du mois d’août…

Chamakh 1/5 : Si Brandao était selon Pierre Salviac un « Libéro de l’attaque », on peut dire que Marouane est la nouvelle sentinelle anale d’Arsenal. Il a passé les trois quarts de son match sur la ligne médiane, à cotériser les plaies du milieu défoncé. Ça devait être une décision tactique de Wenger pour compenser les (rares) montées de Ramsey, sinon, c’est difficilementcompréhensible. Mais bon, ça dépanne sur les corners défensifs.

Substitutes for love :

Djourou (pour Gibbchy): A peine rentré qu’il collait un tacle décisif. Puis il se pète aussi l’harmstring en neuf minutes… Statistiquement, ce match restera comme le meilleur de sa carrière de tacleur indécis. 100% de réussite.

Jenkinson (pour Djourou) : L’auteur du plus beau CSC de l’année est entré en paniquant pour dépanner à gauche… Puis il s’est ressaisi et a défendu intelligemment, une bonne surprise mais il risque de passer un après-midi délicat samedi…

Frimpong (pour Rosicky ): Serena Williams en milieu défonceur. Tactiquement c’est pas bête ce monstre Super 8. Mais sérieusement, comment fait-elle pour être aussi rapide avec autant de muscles ?


En face
:

Newcastle semblait jouer bien mieux les contres que samedi. Comme quoi, Barton (ou Cabaye ?) en pointe, ce n’est pas une idée de merde.




 

14 thoughts on “La Gunners Academy note Arsenal-Udinese (1-0)

  1. En voilà une académie qui fait rire ! Merci Warren, tu es bien plus réjouissant que ton équipe hier.

  2. Mon grand con de roux, j’ai eu peur pour toi en voyant Djourou rentrer à la mi-temps, j’ai cru que Vermaleen s’était encore pété un truc. Je suis rassuré.

    Sinon, c’était Lisandro « le libéro de l’attaque » il me semble. Brandao, ce n’était pas un vrai joueur de foot.

  3. Match de reprise en ce qui me concerne…

    J’ai du zappé 5 minutes sur Lyon en milieu de seconde période tellement j’avais mal au bide…

    Grande révélation d’hier soir. Corner pour « Newcastle », tête de Chamack, commentaire de Stéphane Guy : « C’est pour ça que Chamack est utile à Arsenal ». CQFD.

    Sinon, on va dans le mur avec un milieu Rosicky – Ramsey – Song… Je me demande dans quelle mesure on devrait pas bétonner ce milieu à 3 (genre Wilshere, Frimpong, Song). Jacky Boy a pas êté super convaincant l’an dernier dès qu’il lui a été demandé de jouer plus haut, mais les mecs devant ont suffisamment de talent pour combiner entre eux. Et il faut équilibrer cette équipe.

    On a moins de talent que l’an dernier, on doit jouer avec un peu moins d’ambition.

  4. Excellente academy.

    Gervinho sort quand même une occasion de très grande classe en toute fin de rencontre. ça sauve pas le match mais ça laisse pas trop de doute pour l’avenir.

  5. Si arsenal risque bien de gagner un truc cette année, c’est le titre de l’équipe ayant le plus de coupe de cheveux bizarre dans son effectif.

    Parce qu’entre le poulpe, la momie gervinho et les machins improbables de song et djourou, les gunners sont hors concours.

    Pour ce qui est du foot, je me fais du souci pour la rondelle de tonton

  6. Je me fais plus de souci pour la rondelle d’Oxlade-Chamberlain qui a déjà une énorme pression…

  7. Vous êtes dans le faux concernant Brandao, c’est une chimère (ne pas confondre Shemale, malgré sa nationalité), il n’a pas existé, il a été généré informatiquement d’après la fusion entre DSK et Nafissatou Diallo et c’est la puce électronique implantée à notre naissance à la base arrière de nos crânes qui le fait exister dans notre imagination. Voilà, je n’ai pas d’autre explication. Sinon aux dernières nouvelles il vit sur une l’île aux stars dans l’océan pacifique avec Elvis, Michael Jackson, Carlos et Dave (ah on me dit que non).

  8. Brute.Rendant.Anachronique(toute)Notion.Delectable.(d’)Attaque.Organisée = BRANDAO

    ça peut s’appliquer a Ch’mackh …

  9. « Rosicky 2/5 : Insuffisant. Mais quand alignera-t-il deux bons matches ? »

    Pour qu’il puisse en aligner deux bons, il faudrait déjà qu’il en fasse un…

    Sinon, sur la fin, Ramsey a franchement été meilleur, avec un véritable milieu défensif derrière lui ça pourrait le faire.

  10. J’ai pas vraiment vu Frimpong à l’action, mais il est plutôt milieu défensif non ? J’ai entendu que c’était un monstre physique, il pourrait nous casser quelques jambes (pas les siennes, enfin, quoi que, avec les Gunners…) celui là non ?

  11. Encore une très bonne académie, vilain rouquemoute.

    Gibbshit méritait moins 5. Pour la 50e fois, dans arrière latéral, y’a d’abord arrière. On lui demande pas d’aller faire des passements de jambes à 20m des buts adverses bordel.

    Sinon tout à fait d’accord. Gervinho croque, va vite, trop vite souvent, et va devoir s’appliquer pour être moins brouillon. On dirait du Franck Ribéry cuvée 2006.

    Quant au Frimpong, entré en jeu, 2 fautes en moins de deux minutes, ça a pas vraiment l’air d’être une flèche. 1,78m, 67kgs nous dit l’Equipe…

    La bise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.