La Jup’ a un nouveau leader

Salut les filles !

Après le décès de Grégory Mertens la semaine dernière, tous les clubs ont observé une minute de silence/d’applaudissements. C’est un peu parti en couilles quand Vanden Borre en a profité pour refaire les lacets de ses pompes non-funèbres. Polémique, et blablabla, le respect, RIP ptitanj, etc… Je l’aimais bien, quand même, le petit Grégory. Toujours discret, régulier, sans faire de vagues. Avec William Carvalho, il a surnagé dans l’équipe la plus nulle de ces dix dernières années et, avec trois buts lors du tour final, il a maintenu à flot le Cercle à lui tout seul. D’ailleurs son ancienne équipe vient de couler. Hull City, battu par Lokeren en tour préliminaire d’Europa League l’été dernier, lui a également rendu hommage.

PO1

Standard / Club Brugge : 1-0 (à partir de 2’30)

C’est toujours la crise au Standard. Avec 4 défaites en 5 matchs de PO, il a déjà fait une croix sur le titre et son entraîneur s’est dit prêt à démissionner en cas de nouvelle défaite face à Bruges. De toute manière, son contrat se termine en juin et on l’imagine mal rester en place.

Du côté de Bruges, comme l’expliquait très bien Bart, les entames sont toujours compliquées mais Bruges sait revenir au score (comme à La Gantoise) ou renverser la situation (comme face à Charleroi). Sur les 11 derniers matchs, Bruges n’a gardé sa cage inviolée qu’à une seule reprise (0-0 contre le Dnipro). Autre signe de fatigue, le XI aligné à Sclessin commence quand même à être sacrément modifié. Coopman (20 ans, 100mn toutes compétitions confondues en 2014/2015) est ainsi titulaire, tout comme Silva en raison des absences de Meunier et De Fauw sur le côté droit de la défense.

Bien que la première occasion du match soit à leur avantage (par Refaelov), les Blauw & Zwart se font avoir dès la 9’ après un gros travail d’Ezekiel dans la surface. Son centre à ras de terre au deuxième poteau trouve Mujangi Bia pour l’ouverture du score. En 6 matchs, c’est la 6ème fois que Bruges se retrouve mené. Mais cette fois-ci, le Club ne réagira pas. Incapable de mettre réellement en danger Thuram, leur faiblesse à la relance conduira à des occasions franches de leurs adversaires à de nombreuses reprises. En ne perdant que par un but d’écart, Bruges s’en sort finalement plutôt bien. Belle opération !

Après une série de 7 matchs en 21 jours, Bruges va enfin avoir une semaine de repos. Le Standard repart de l’avant et retrouve une place européenne.

Courtrai / La Gantoise : 0-1 (à partir de 1’45)

Chaque action était plaisante dans ce match. Le problème est qu’il n’y avait que peu d’actions. La plus grosse occasion de la première mi-temps revient à Milicevic grâce à un une-deux avec Pedersen. Henkinet s’interpose. C’est d’ailleurs grâce à Milicevic que le seul but de la rencontre sera marqué. Gand joue sur sa vitesse, et le Suisse fonce côté gauche. Son centre au deuxième poteau est repris par Chanot, qui marque contre son camp d’un plat du pied imparable. La Gantoise prend la tête du championnat.

Charleroi / Anderlecht : 0-1 (à partir de 18’30)

Le dernier match du championnat opposait les Zèbres aux Mauves. Les locaux avaient battu les visiteurs lors de la saison régulière 3-1. Anderlecht a pris sa revanche en s’imposant sur la plus petite victoire possible, grâce à un but d’Andy Najar (ATTENTION AU HONDURAS), bien servi par Dennis Praet qui avait raté sa frappe après un superbe contrôle orienté.

PO2 A

Malines / Zulte Waregem : 3-0 (à partir de 18’50)

Toutes les bonnes intentions aperçues depuis le début de saison sont enfin récompensées depuis plusieurs semaines à Malines. Bordel que c’est bon à voir jouer !

Le Kavé conserve sa place de leader des PO2A grâce à une quatrième victoire, cette fois acquise face à Zulte Waregem. Hanni, auteur d’un doublé, et De Petter, auteur d’un but très étrange, permettent à Malines d’aborder la dernière journée en ballotage favorable. Veselinovic a manqué un pénalty.

Genk / Beveren : 7-1

Sans être particulièrement efficace devant le but, Genk met la branlée du week-end aux vacanciers. Avec deux jolis buts (41’ et 88’) et deux passes décisives, Cissé est l’homme du match. Buffel (16’), Gorius (25’), De Ceulaer (26’), Castagne (65’) et même Joseph-Monrose (73’) sont les autres buteurs limbourgeois. A 6-0, Godemèche l’avait allumée pour réduire l’écart à 5 buts pendant quelques secondes (87’).

PO2 B

Westerlo / Lokeren : 4-3 (à partir de 1’20)

Sous le choc après le décès de Grégory Mertens, Lokeren passe totalement à côté de sa première mi-temps. Molenberghs ouvre le score (25’) sur une Arconada de Verhulst. Apau double la mise 4 minutes plus tard, puis Ngolok marque contre son camp (34’). 3-0 à la pause.

La deuxième période sera plus disputée. Lokeren se met à rêver d’un retour lorsque Dessers et Overmeire permettent à revenir à un but du match nul à la 65’. Westerlo reprend provisoirement deux buts d’avance (4-2 à la 72’, 4-3 à la 77’). Dans les dernières minutes, la frappe lobée d’Abdurahimi trouve la barre, ce qui permet à Westerlo de garder sa première victoire dans ces PO2.

Ostende / Mouscron : 0-1 (à partir de 12’15)

Ostende changera d’entraîneur cet été. Vanderbiest, sans diplôme, ne convient plus à Marc Coucke, l’ambitieux président qui rêve du top 6 dans les années à venir. On parle de Trond Sollied, élu deux fois entraîneur de l’année en Belgique (2003 et 2005).

À Mouscron, le jour du match, la licence ne leur était toujours pas revenue : il a fallu attendre le 6 mai pour que la Cour Belge d’Arbitrage du Sport la rende et juge ainsi infondée les plaintes du Cercle et du Lierse, ces deux beaux gros enculés. Le RMP peut donc enfin préparer sereinement la saison prochaine. Un partenariat avec un club étranger (des dirigeants de Chelsea sont venus cette semaine) est toujours à l’étude.

Sur le terrain, Mouscron décroche sa troisième victoire en cinq matchs grâce à une demi-volée de Ronny Rodelinho dans la lucarne de Didier Ovono. Le RMP revient à un point de la première place et n’a toujours pas dit adieu à une place européenne.

Jean-Marie Pfouff

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Bart Van der Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. Excusez moi les copains, mais du coup Lierse ça se sauve?

    Putain la Gantoise qui va niquer tout le monde alors qu’en début de saison il était moyen…La joie des PO!

  2. Homerc : pas encore. Il faut qu’il remporte le tour final, qui commence dans 10mn. 6 journées en compagnie de 3 clubs de D2. En espérant que ce soit un avant-goût de 2015/2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.