La Lens académie, fière de noter les derniers de L2

Luissette et la L2, c’est toute une aventure qui commence

Et hop là, un nouveau pas en avant dans le monde de la nullité.

1e journée de championnat, de L2…, 1e match à domicile, face à Reims, que les experts chicons au gratin ne placent pas forcément parmi les favoris pour la montée, 1e défaite, 1e performance ridicule, 1e sifflets dans les travées de Bollaert. Et ce n’était que Reims…
Car je ne vais pas vous mentir, à part Agassa dans les buts, dont le nom me dit vaguement quelque chose, et Amalfitano, sans doute un frère de, un cousin de ou un beau-frère de, les Rémois ne me parlent pas plus que ça. A leur décharge, je ne suis pas certain que les supporters rémois soient particulièrement au fait de l’effectif lensois, qui ne fait pas rêver grand monde non plus.
Et pourtant, à l’image d’un Nancy l’an dernier, de Brest ou de Lorient, pourtant pas des foudres de guerre mais qui nous en avaient mis des belles, on a juste été complètement bouffés. Oui oui, par Reims…

Alors, accident de parcours ou 1er signe d’une saison qui s’annonce encore fantastique ?
La réponse viendra sans doute très vite, mais il est évident qu’elle va sans doute calmer tous les baltringues qui, suite au match de Clermont en coupe moustache, nous voyait nous promener toute la saison. D’ailleurs, ce 1er match officiel, s’il avait été gagné largement, avait mis en évidence des trous béants dans notre défense. Les Clermontois avaient eu le bon goût de ne pas les exploiter, les Rémois n’ont pas laissé passer l’occasion de venir se balader dans Bollaert. Et sans être méchant, si on prend 4 ou 5, il n’y a rien à y redire…

Alors ce match était peut-être un mauvais sketch de Maxime ou de Dany Boon, sans conséquence pour l’avenir de la saison, mais il serait de très très bon ton de prendre très vite la mesure de ce que va être la L2 cette année : tout, sauf une partie de rigolade.

Mais revenons d’abord sur ce match :
25 000 personnes dans Bollaert, pourtant en vacances, ce qui indique qu’on tournera à 30 000 toute l’année, soit 25 000 blaireaux déjà prêts à pardonner leur honneur floué, leur fierté bafouée et leur blason ridiculisé depuis 3 ans… En face, quelques Rémois ont fait le court déplacement à Lens. La vie à Reims ne doit pas être beaucoup plus palpitante que dans le 62…

D’emblée, Ducasse tire (correctement) un corner, Yahia dévie au 1e poteau, le gardien rémois s’über-troue et Eduardo pousse la balle au fond : Ouf le plus dur est fait. En fait, non. L’arbitre n’a pas envie qu’on s’en sorte aussi facilement et refuse le but pour une raison particulièrement obscure (à priori une charge de Yahia sur Agassa, charge évidemment inexistante).
Le Racing tombe illico dans la facilité. Des passes merdiques, des choix tout pourris et une capacité à la jouer relax incitent les bleus à jouer le jeu à fond. Une 1ere frappe au dessus, une 2nde repoussée de manière très suspecte en corner par Kasraoui auraient du alerter les lensois. Bah non.

17e, Amalfitano se promène au milieu de terrain, et envoie une balle en profondeur dans le dos d’Aurier, parti cueillir des marguerites sur son côté. Yahia fait une belle feinte d’intervention et Kasraoui se dévoue en sortant n’importe comment. Tainmont, placé à 1m de la ligne de corner en profite et marque dans un angle improbable. Juste pour enfoncer un peu le clou, si Kasraoui était resté à son poteau, comme n’importe quel gardien de district qui se respecte, la balle lui arrivait peinard dans les gants. Passons.

Derrière le Racing se révolte de suite et jette toutes ses forces dans la bataille, multipliant les offensives tranchantes, acculant Reims sur son but… Ah, euh, ben non en fait. Aucune réaction, rien. Pire, notre équipe poursuit son show. Sur une action pourtant pas terrible, toujours sur le côté d’Aurier, pas dans le match, un faux dribble de Tainmont suivi d’un centre complètement raté, et la balle arrive dans la surface sur Glombart. (sic)
S’ensuivent un contrôle raté à 2m de la ligne de corner, une épique-sortie de Kasraoui, inutile, il va sans dire, le Rémois ayant déjà perdu la balle. Cadeau : les 2 pieds décollés du sol.
Pénalty, 0-2.

La suite sera une gabegie de football. On n’aligne pas 3 passes, on est archi-bouffés au milieu de terrain et les bleus n’ont aucune peine à nous contenir. La mi-temps arrive, mais sans aucun effet. Mathlouthi remplace Bergdich, Démont redescend d’un cran mais on ne se créé pas une occasion. Toudic et Kondogbia ont bien la volonté de surnager, on ne gagne pas à 2 contre 11, même en L2…
La suite est un long calvaire, avec un raté heureux de Tainmont (qui nous aura mangés à lui tout seul…) sur une monumentale erreur de marquage de la charnière centrale, puis sur une offrande de Touré, qui lance plein axe Kodija. Ce dernier lobe Kasraoui, mais la barre sauve le Racing d’une défaite encore plus lourde. Entre-temps, les entrées d’Hazard et Pollet n’auront rien apporté de bien transcendant.

Le match se conclue sous les hourras d’une foule qui aura au moins le bonheur de ne pas passer une soirée de merde, le match ayant eu lieu à l’astucieux horaire de 14h30…
On est donc dernier de la L2 après cette 1e journée, et je connais un coach qui n’a pas fini d’en chier s’il tient aussi peu son équipe.

Next week, Lens – Tours en coupe moustache.

Les chèvres :

Kasraoui : 0. Nullisime, les 2 buts sont pour lui, même si sa défense est aux fraises. 2 sorties toutes pourries et complètement inutiles ont eu raison de son 1er match en tant que capitaine du Racing. Il fait quoi Runje pendant les vacances ?

Aurier : 1. Complètement amorphe sur son couloir, il est en cause sur les 2 buts, grâce à une tactique de marquage dite du « je me mets à 10 m de mon vis-à-vis », au moins je suis sûr de ne pas faire faute. Un peu mieux en 2e mi-temps, notamment après la 74e… après qu’il soit remplacé en fait.

Yahia : 0. Déjà suspect en coupe la semaine dernière, il a été parfait cette semaine : il est en cause sur le but qui nous est refusé, il est aux fraises sur le 1er but en n’osant pas intervenir et aura laissé des boulevards dans l’axe tout au long de la partie. Si après ça VA le recrute, je ne comprends plus rien au foot. Si Queudrue pouvait éviter de se blesser pour le prochain match de championnat…

Touré : 1. Aussi à l’aise balle au pied que Mika au Hellfest, il aura été au niveau de Yahia. Un marquage lâche, une couverture de balle d’une rare médiocrité et un jeu de tête vraiment pas terrible. Il aura juste fait un peu moins de fautes que son compère de l’axe, donc 1.

Bergdich : 2. Annoncé comme le maillon faible de la défense, il aura au final été le plus fiable des 4. Bon, ça casse toujours pas 4 pattes à un canard, mais ça a au moins le mérite de ne pas mettre l’équipe en danger. Une petite semaine de stage « passes à 3m » lui sera néanmoins bénéfique.

Kondogbia : 3. Seul mec à surnager dans cette équipe. Il aura bien colmaté quelques brèches, lancé quelques percussions et mis quelques coups, quand tu as Eduardo devant toi, ça ne suffit pas…

Ducasse : 2. A correctement tiré un corner. Sinon ? Rien, enfin pas grand-chose. Une impression de branlitude ou de facilité qui laisse un peu amer, tant ce mec là semble capable de mieux. J’espère vraiment qu’il vaut mieux que ça, parce qu’on n’a pas fini de galérer…

Démont : 2. Aura laissé Aurier se démerder comme un grand, et n’aura pas pu apporter grand-chose devant. Dommage, car, comme d’hab, même s’il perd beaucoup de ballons, il ne tergiverse pas et semble toujours y croire…

Baal : 1. Invisible sur son côté, il n’aura tout simplement rien fait du match. Derrière, Bergdich s’en est à peu près sorti, et devant, il n’a jamais su apporter le surnombre. En guest, son plâtre au poignet, comme un symbole de bras cassé… Bédimo me manque déjà…

Eduardo : 1. Il aura marqué sur son 1er ballon, un but évidemment refusé, puis rien. Soit il redescend trop bas pour tenter d’amener le ballon plus haut tout seul, et se fait contrer, soit il appelle en profondeur, sans jamais rien recevoir. Les frappes déchoulées, c’est évidemment cadeau.

Toudic : 2. Dur de voir ses anciens coéquipiers se promener comme ça. Et pourtant, il se sera démené pour exploiter les rares ballons qu’il aura eu le mérite de gratter, sans jamais montrer de dépit ou d’agacement. Si on ne corrige pas fissa le tir, en voilà encore un qui va vite déchanter de s’être installé en Artois.

Les sous – chèvres :

Mathlouthi : 2. Paraît que c’était le meilleur joueur de National l’an dernier. Il va donc vite être au niveau du dernier de la L2.

Pollet : 1. La ligue Jupiler au service de la myopathie.

Hazard. 2. Tous les footix nous cassent la tête depuis l’an dernier pour le faire jouer en pro, juste parce que son frère est monstrueux. OK. On a vu.
En même temps, vous connaissez vous les frères de Zidane, de Pelé, de Best ou de Platini ? Non. Doit bien y avoir une raison à ça…

Petit mot sur le coaching :

Je ne veux pas enterrer Garcia avant qu’il n’ait eu le temps de faire ses preuves, mais il va vite falloir qu’il se sorte lui aussi les doigts, parce qu’on n’aura pas tous les jours une équipe qui vient à Bollaert pour jouer (encore que si on aligne ce genre de prestations, l’idée peut faire son chemin…). Là, au niveau du jeu, c’était le level 1 de Superside kicks, version Néo Géo. Et on ne peut pas dire que ce fut le jeu le plus réaliste de l’histoire du jeu vidéo…

En guest, le petit mot de Gervais avant le match :
« Il faut refaire de Bollaert une forteresse imprenable »

Le lien du match : ici

Vous pouvez retrouver Luissette sur Facebook, ou aller parler un foot (ix) sur RClensois.fr, particulièrement au fait de l’actualité du Racing.

16 thoughts on “La Lens académie, fière de noter les derniers de L2

  1. Reims avait bien fini la saison dernière, faut pas croire que c’est juste une équipe de chèvres. J’étais au stade quand ils avaient mis 4-1 à Boulogne, c’était pas dégueu comme match.

  2. J’attendais ton académie, j’suis d’accord avec toi. Maintenant, faut quand même pas non plus tirer la sonnette d’alarme, c’est que le premier match, ça veut rien dire. J’ai confiance en Garcia pour remettre en place le vestiaire, le gars a l’expérience. Cependant, Kasraoui me fait peur, Bergdich et Touré aussi, et j’espère que le non match d’Aurier est une simple erreur de parcours. Y a pas à dire, cette saison va être dure, mais je reste optimiste, encore une fois c’est le début. En tout cas, excellente académie, comme souvent. Merci pour ça.

  3. le Hellfest à l’honneur chez HJ, puisque Roazh y fait aussi référence. C’est bon ça !

    sinon, ben, euh, rien. Garcia est un super coach (dégouté qu’il soit parti du SCO), je pense qu’il va y arriver. Je croyais que les starlettes, c’était Runje, Akalé, Jemaa… En fait c’était pas de leur faute ?

  4. Quelle belle tradition des frères à Lens.
    Après Lesly Malouda et Simon Feindouno, voici Thorgan Hazard.
    J’attends avec impatience que le petit frère de Ribéry joue en 1ère.
    D’ici là, on sera surement en CFA.

  5. grandiose luissette! très bonne académie, dommage pour Lens que la performance sportive ne reflète pas le talent de l’académie !

  6. C tout la faute de l’arbitre !!! J’pense qu’en fait y’a un complot pour Lens ne remonte pas !!!

  7. « Il faut refaire de Bollaert une forteresse imprenable »
    Honnêtement, ça a déjà été le cas? Come on …

  8. Je ne suis pas sur que l’on ait assisté au même match.
    Des sifflets? Pas entendu, bien au contraire, Bollaert n’a pas jugé bon de jouer les grognons et a préféré ne plus regarder le tableau d’affichage afin de passer un bon moment.
    Les 25000 blaireaux (dont l’académie faisait peut-être partie non?) aiment Lens, son blason, son histoire, ses valeurs. S’ils voulaient voir du foot, y’a plus intéressant pas très loin de là. Le match n’est qu’un prétexte, mettez nous les féminines sur le terrain, ou même des culs de jatte, cela ne changera rien, le plaisir de venir à Bollaert est ailleurs.
    Enfin, Reims a eu 2 occasions et en a mis 1 au fond, Lens en a eu une seule et l’a mise au fond également. La nuance c’est qu’on offre un pénalty aux rémois et qu’on refuse bizarrement le but lensois. Après cela, Reims joue à 10 derrière, laissant même à Yahia la possibilité de se tester avant-centre.
    Bref, à force d’être dans le 100% négatif voire même la désinformation (on prête des sifflets à un public qui n’a même pas pris la peine d’insulter l’arbitre et a encourager ses poulains jusqu’au bout), hors jeu risque, à force, de se décrédibiliser et n’être qu’une tribune bête et très (trop) méchante.

    Pourquoi ne pas aussi admettre qu’il y a du positif (certes pas flagrant) :
    – le jeu fait de passes courtes, circulation du ballon, nouveauté à Lens ou on s’emmerde depuis le départ de Gillot.
    – le public présent en nombre et patient sur un effectif renouvelé à 80%

    Et l’analyse ne met pas en évidence le vrai problème de cette équipe : du talent (si si) mais pas de mental. La haine de la défaite n’existe pas, les « leaders » tellement habitués à perdre qu’ils sont incapables d’amener un esprit de révolte… Voilà LE chantier du Racing. Quand Monaco s’apprête à accueillir Giuly, Lens devrait s’en inspirer et penser à un Battles par exemple.

    Allez HJ, un peu de patience et un discours plus nuancé serait le bienvenue, tu es le long long serpent, tortueux et vicieux qui crache son venin systématiquement mais tout n’est pas noir au RC Lens

  9. après, ça vaut ce que ça vaut, mais l’article sur le site de l’Equipe évoque aussi quelques sifflets (ce qui ne signifie pas automatiquement une bronca généralisée)

  10. Très bons commentaires Cédric. Mais quand même, un club du standing de Lens ne doit pas perdre son premier match de Championnat. Il en est de même pour n’importe quel prétendant au titre, ou à une monté ou une qualif.

    Même si le match a été amer au niveau du réalisme de Reims, je comprends les mots du président, qui demande au moins, de ne pas perdre à domicile.

    Bref, tout ça pour dire qu’il faut être nuancé, mais avoir aussi des ambitions élevées car on parle ici de Lens.

    Cordialement,

  11. @Cédric.
    Effectivement, l’académie fait partie des blaireaux, et le revendique. En effet, accepter de retourner à Bollaert année après année, déception après déception, c’est bien qu’il y a autre chose que le foot. Je suis 100% d’accord avec toi sur le fait qu’on aurait les poussons B sur le pré, on irait au stade quand même. La passion avant les charlots.

    Cependant, pour le match, désolé, je confirme, on n’a pas vu le même match. On a une défense nullissime sur cette rencontre qui donne le match aux rémois. L’arbitre siffle une charge de Yahia qui n’existait pas, certes, mais de là à lacher le match dès la 3e minute, je trouve ça ultra limite.

    Pour le jeu en passes courtes… euh, désolé, vu de la Marek, j’en ai pas vu 4 d’affilée.
    Enfin, pour ce qui est des sifflets, on était loin des broncas de l’an dernier, mais les nier serait un énorme foutage de gueule.

    On ne peut ensuite pas en vouloir aux Rémois de rester derrière à 0-2 pour eux. Pire, les entrées de Pollet, Mathlouthi et mini Hazard n’ont rien apporté, pas même une occasion… alors le jeu en passes courtes…

    Perso, je suis aigri du fait qu’on perde un à un nos match, que nos saisons s’enchainent et se ressemblent, le tout pendant que ces connards de lillois surfent sur la vague.
    Mais note une chose : à ne jamais dire ce qui ne marchait pas à Lens, on s’est retrouvé en L2. Moi, je préfère avoir tort en fin de saison et qu’on me tombe dessus à chaque fois pour être trop dur si on remonte. J’en serais même le plus heureux. Cependant, on peut difficilemnt dire qu’on a bien débuté.

  12. Cher Luisette,

    Tu mérites mieux que ça. Ainsi, je te propose le pack Super Star Summer Premium, composé de:
    Evaeverson Lemos da Silva (dit Brandao), Santander, Souleymane Camara, Isam Jemaa (The Return), Raymond Domenech, le petit frère de Kasraoui, Jean III Hazard (le tout petit dernier de la fraterie).
    Au prix exceptionnel de 99€, reversé à l’asso caritative « sang, or et larmes ». Qu’en penses-tu?

  13. Puis 2-1 contre istre.. on est raz des paquerettes cette année.. Je doute que le vénézuélien inconnu qui a joué un peu partout comme un harlem globetrotter des années 2000, nous apporte de la stabilité! bon, il ne faut pas désépérer, ça fini par être lassant tout de même..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.