La Lionceaux Académie vomit Sochaux-Rennes (2-6)

10

Ils sont un peu monomaniaques mais fair-play.

La Lionceaux Académie fait comme DSK et met tout sur le tapis…

Le match :

Jeu, set et match ?
Une intro en manque d’inspiration comme un symbole de la prestation sochalienne et de la lourdeur des 3 « comme un symbole » des commentateurs de Foot+.
On peut le dire, sur ce match, Sochaux a commis une faute morale en oubliant tout ce qui compose un match de football.

Sochaux avait pour ce match son organisation habituelle en 4-4-2 losange avec le retour d’Anin et Maïga et la surprise de voir Nogueira débuter sur le côté gauche.
On signalera aussi l’anniversaire de Teddy Richert, malheureusement pour lui…

Pour le film du match, je laisse le soin à la Breizhou Académie de le faire, Jean-Claude Persil et Bernard Lionsot préférant noyer leur déprime dans une bonne bouteille de J&B comme un symbole du naufrage des jaunes et bleus.

Les cadavres de Lionceaux :

Richert 5/5 : La Lionceaux Académie est triste pour Teddy. Le capitaine et le héros du club depuis des années ne méritait pas un tel anniversaire. Il a pourtant été présent, il ne peut rien sur les deux penalties de l’autre enflure démoniaque et est abandonné par sa défense sur les autres buts.

Corchia 5/5 : Petit Corchia, je parle de toi parc’qu’avec ton apports offensifs, tes interventions décisives, tu as versé sur ma vie des milliers de roses…

Perquis 3/5 : (5/5 au Challenge de la tête de cannibale énervé) Et comme on le comprend, paradoxalement au naufrage sochalien, sa prestation n’est pas mauvaise mais forcement quand on doit en plus rattraper un torpilleur comme Peybernes, ça fait mal. Vivement le retour de Bréchet car l’association de ces deux défenseurs apporte une réelle stabilité à Sochaux.

Peybernes -5/5 : Au vu du score et de sa prestation, j’en suis certain, Peybernes a regardé les derniers matchs d’Arsenal. Il s’est tout d’abord inspiré de la sodomie au verre pilé reçue contre Manchester pour le score et a ensuite analysé les prestations des défenseurs de Tonton contre Blackburn pour offrir deux pénalties à Rennes, un Djourou en puissance, Père Fildalbion et Warren si vous nous lisez…

Sauget -5/5 : Le placement, tu sais ce que c’est le placement ? La Lionceaux Académie a même reçu une délation sur la prestation de Sauget d’un certain Jean-Mimi L. depuis Jérusalem : « A gauche, à gauche, à gauche ! ». Quasiment tous les dangers et les buts sont venus de son côté et il se permet même de se trouer sur un but, comme un symbole de la délation de Jean-Mimi L.

Anin 0/5 : (5/5 au Challenge Charlotte aux Fraises) Ah ça oui, aux fraises il l’était mais dans le match sûrement pas ! Toujours en retard, on ne l’a remarqué que pour deux fautes grossières. Le milieu de terrain rennais s’est imposé et c’est aussi grâce à lui, absent et jamais dans le tempo, sa semaine avec l’équipe de CFA lui a donné ce niveau là, s’il veut se racheter, il doit impérativement montrer quelque chose au prochain match !

Boudebouz 4/5 : Un des rares joueurs à avoir su tirer son épingle du jeu dans le domaine offensif avec notamment la magnifique passe en profondeur pour le but de Butin. Malheureusement il a souffert de la nullité consternante de ses coéquipiers se faisant prendre de manière encore plus sale et précipitée qu’une Nafissatou dans un Sofitel. Remplacé par Privat à la 77ème.

Nogueira 0/5 : Je ne sais pas à qui m’en prendre le concernant… Il n’est jamais à son vrai poste, de ce fait, ses prestations nullissimes sont logiques et même si Mikari n’est qu’à 80% comme il l’affirme, il sera toujours meilleur que Nogueira à ce poste. Remplacé par Camara à la 62ème.

Martin 3/5 : Un match où il a fait ce qu’il a pu, mais obligé de jouer plus bas pour compenser un milieu défensif aussi insipide qu’une chanson de Christophe Maé, il n’a pas pu vraiment montrer son talent, dommage.

Maïga 0/5 : Il ne faut pas s’y tromper comme DSK le fait avec Anne Sinclair, le but de Maïga ne mérite pas que sa note soit supérieure à ce zéro. Il nous coûte un but avec un marquage totalement foireux sur coup-franc où il est judicieusement placé derrière le joueur dont il a la charge et sa prestation durant le reste du match est mauvaise si ce n’est ce coup d’éclat avec une tête à 10 mètres du but.

Butin 5/5 : Très bon match d’Edouard, un but et une passe décisive. Très efficace et sachant exploiter le peu de ballons qu’il a eu, il a été une des rares satisfactions sochaliennes. Cela fait quelques matchs qu’il marque et on a de plus en plus envie de le revoir, comme une nouvelle « idol » japonaise que l’on trouve sur le net. Remplacé par Bakambu à la 66ème.

 

Les remplaçants pour de rire :

Abdul « The Goat » Camara Non-noté : N’a pu que constater le naufrage.

Bakambu Non-noté : Faire rentrer un attaquant alors que la défense prenait l’eau de toute part… après tout on demande bien à DSK de parler de morale, alors bon, rien à dire, il n’a pu suivre que de loin la catastrophe.

Privat Non-noté : Je n’ai pas vraiment compris le sens de son entrée en jeu et comme les autres entrants, rien à dire, il ne fait que suivre le mouvement désastreux.

 

Srebrenica mon amour :

Mecha Bazdarevic 0/5 : La note est évidente tant ce match est l’un des plus mauvais du club depuis des années, malgré une 1ère mi-temps chanceuse où le score de parité ne reflète absolument pas la domination rennaise, il n’a pas réussi à changer quoi que ce soit si ce n’est à précipiter la chute durant la 2ème mi-temps. Et Peybernes, tu comptes le remplacer quand ?

 

In bed with Jeanne Mas :

Antonetti 5/5 au Challenge du Sergent Hartman dans Full Metal Jacket pour ses vocalises : rien à dire, il a parfaitement joué le coup, le score parle de lui-même…

Le trio MontanoFéretHadji a fait beaucoup de mal à la défense sochalienne, à eux trois, ils ont marqué 4 des 6 buts rennais, la Lionceaux Académie ne peut que reconnaitre leur talent.

Le bonus post-vomitif :

Dans une soirée aussi sombre qu’une Cindy Sander atteinte de dysenterie, il fait bon se rappeler un bon souvenir pour ne pas sombrer…

JC.Persil & B.Lionsot.

J&B sont des gars bien, ils vous filent aussi la correction de la semaine. En deux fois.

10 thoughts on “La Lionceaux Académie vomit Sochaux-Rennes (2-6)

  1. J’ai du mal à suivre ta notation dans le sens ou chaque joueur est une exception mais à la fin, t’as quand même 4 joueurs qui font un super match selon toi. Or, quand on paume 6-2, pour moi, c’est chaud de dire que c’est les autres, que les génies ont été formidables mais qu’ils ont été plombés par des boulets sidéraux. Les chouchous s’en sortent bien (richert, boudebouz, perquis), comme un symbole de christian jean-pierre…

  2. Je comprend que la notation peut paraitre étrange avec ce 2-6 à domicile.
    Richert, j’ai vraiment de la peine, oui j’en suis fan pour les 2 coupes qu’il a ramené à Sochaux. Après son match n’est pas mauvais en soi, certes il en ramasse 6 dont déjà 2 pénaltys et sur les autres, il ne peut pas toujours rattraper un flanc gauche inexistant.
    Et là j’en viens à Corchia et Perquis. C’est vrai que j’aurai pu descendre le néo-polonais pour un tacle en forme de passe décisive pour Rennes mais il a passé tout le match à être le seul défenseur central, après seul contre tous, c’est sûr que ça va foirer.
    Corchia quant à lui a tenu son côté droit et a essayé d’être présent les rares fois où Sochaux a visité la partie de terrain rennaise.
    Enfin pour Boudebouz, j’ai du faire un choix, soit je lui mettais 2 car il n’a été vu que rarement, soit 4 car finalement, dans un match où Sochaux était trop bas, il a su profiter des rares opportunités.
    Les responsables pour moi sont Peybernes (pas besoin de détailler je pense), Sauget (Totalement à la rue, son côté gauche était un véritable boulevard, pire que dans PES en mode amateur, et Nogueira devant n’a rien arrangé), Anin (On pourrait croire que je m’acharne par rapport à son comportement… même pas, il est le milieu défensif d’un 4-4-2 et alors que durant les précédents match, on ne pouvait pas le rater, là il était toujours à la rue).
    On ajoute à cela les rennais qui ont fait un très bon match, et bien des joueurs comme Martin ont du jouer plus bas pour compenser sans vraiment de succès.
    Enfin je n’ai pas envie de vomir toute l’équipe si certains m’ont semblé surnager.

    PS : Boudebouz est loin d’être un de mes chouchous, son habitude à tricoter avec le ballon m’énerve.

  3. la 2ème video est mortelle. Entre le tacle tout foireux de l’ordure qui a pas réussi en France, le tacle de neuneu qui amène le 2ème péno, le défenseur qui se fait violer par Victor Hugo qui est pourtant pas un foudre de guerre balle au pied et le dépit du gardien sur le lob, c’est carton plein

  4. « et a ensuite analysé les prestations des défenseurs de Tonton contre Blackburn pour offrir deux pénalties à Rennes »

    J’espère que tu veux plus parler de l’école des défenseurs Pape Diakhité, parce que ta référence est complètement HS.

    A part ça c’est bieng, hein.

  5. @Rafael_Wunderbar : Je sais, la situation n’est pas la même, Peybernes a provoqué 2 penalties alors qu’Arsenal a « juste » offert 2 csc mais je sens dans ces deux cas une véritable générosité dans le geste.

    Mais tu as raison, l’école des défenseurs Pape Diakhité est une meilleure référence… la colère m’a aveuglé, du côté obscur de la force je suis passé ce soir là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.