La Merlus académie note Montpellier-Lorient (1-2)

Sur le palier de la ligain

Episode spécial  en ce milieu de semaine. Ouaip, le mercredi c’est coupe moustache. Qu’est-ce que la coupe moustache ? Une compétition organisée entre les boyz de l’immeuble pour savoir qui a la plus belle pousse de poils sur  la lèvre supérieure. Certes,  les épisodes spéciaux « Coupe Moustache » sont décriés par le public, mais ils peuvent avoir une importance considérable pour les personnages puisque le vainqueur de la compète gagne le droit d’aller faire au moins un tour dans le lit de cette cochonne d’Europa. C’est même sûrement le moyen le plus rapide de se la faire. D’ailleurs, Lorient semble avoir un « Objectif Moustache » cette année, comme le démontre l’application qu’il a porté à soigner ses favoris. Opposé ce tour-ci à Montpellier, le vote fut  serré, mais nul doute que le fait d’avoir Christian Gourcuff comme mentor a aidé Lorient à l’emporter.

La tactique géniale de Gourcuff pour l’emporter ce mercredi.

La chose footballistique

C’est peu dire que la qualification fut douloureuse. Dès la cinquantième minute, Gourcuff doit procéder à son troisième changement pour cause de blessures. Après Autret et Emeghara, c’est Ecuele-Manga qui sort. De surcroît, nous étions alors en pleine domination Montpelliéraine, chose qui avait commencé à la demi-heure de jeu. L’expulsion de Bocaly n’ayant pas calmé les  ardeurs des sudistes, ils égalisaient logiquement par Giroud à la 66e minute de jeu, répondant à l’ouverture du score d’Emeghara à la 14e. Les Merlus reprenaient l’avantage 3 minutes plus tard par Campbell. A noter, les deux passes décisives identiques. Lorient ratait ensuite le break, Pionnier repoussant le penalty de Penalba, et passait les dix dernières minutes à repousser les offensives héraultaises. Si on rajoute à cela que le match était sur France 4, commenté par Patrick Montel, l’homme qui aimait les femmes, ET Dominique Le Glou, l’homme qu’on n’a pas envie d’écouter, que la réalisation abusait de ralentis inutile, sans même que le jeu ne soit arrêté, et qu’en plus, une certaine gueule de bois rend l’écriture de cet article compliqué (et la relecture impossible), alors oui, ce match dans sa totalité fut douloureux. La victoire n’en est que plus sympathique, surtout face à Montpellier.

Les notes :

Lecomte (4/5) : Joli prestation du jeune gardien. J’ai encaissé assez de fois le but qu’il s’est pris pour savoir combien il est frustrant de passer si près du ballon. Par contre, son maillot, sa coupe de cheveux, et son teint légèrement bronzé, ça va pas du tout, on dirait un ersatz de Ménez déguisé en citrouille OGM pour Halloween.

Baca (3/5) : Un match comme il en a connu tant. Vis ma vie de footballeur professionnel normal.

Koné (5/5) : Gros match de Koné qui continue de mettre la pression sur Boubou. Le 5 peut paraître un peu gros, mais il a bien tenu la baraque pour un mec qui joue peu. La domination montpelliéraine a au moins eu le mérite de le mettre en valeur.

Ecuele-Manga (5/5) : Une première mi-temps parfaite avant de sortir.

Le Lan (2/5) : Joueur qui m’a semblé le plus en difficulté parmi les défenseurs. Le capitaine a su tout de même garder le cap, comme un symbole de qualification.

Romao (3/5) : Il a failli être le couillon de la soirée. Qu’est-ce que c’est que cette tentative de relance pédante qui offre un but aux adversaires ? Finalement on va oublier tout ça, et souligner son bon match par ailleurs, au milieu et en défense centrale.

Coutadeur (3/5) : Il a fait son travail de milieu de terrain.  Des CPA de qualités variées. Une passe décisive pour Campbell, et peut-être une autre pour Emeghara mais pas un de tous les foutus ralentis ne sont capable de me le confirmer.

Autret (NN) : Je vais commencer à le trouver très fragile celui-là. En revanche, je crois que c’est lui la première passe dé’.

Monnet-Paquet (2/5) : Le courant alternatif qui le traverse l’a mis beaucoup moins en vue que samedi. Devrait battre les brestois à lui tout seul ce week-end.

Sunu (3/5) : Il a pour la première fois disputé un match entier sous le maillot lorientais. Malgré de bonnes initiatives, il n’arrive toujours pas à être décisif. C’est couillon.

Emeghara (4/5) : +1 pour son but. Blessé par Bocaly, j’ai senti une connexion avec lui, m’étant foulé la cheville le matin même. Mais moi j’ai fini le match (de dix minutes).

Les remplaçants :

Autret par Penalba (23e et 2/5) : Revoilà le grand Gabi. Incongruité dans l’équipe des merlus, il a une grosse volonté, comme en témoigne sa récupération à l’origine du deuxième but breton. On voit tout de même qu’il galère. Je sentais qu’il allait rater son pénalty, son seul but avec Lorient en étant un « mal » tiré  face à Saint-Etienne il y a deux ans de cela. Pas de chance pour la confiance. Moi je veux bien le revoir, mais je ne sais pas ce qu’en pense Gourcuff, mes talents de médium ayant des limites.

Emeghara par Campbell (42e et 4/5) : Emeghara avait choisi un intérieur du droit enroulé, lui a préféré croisé du gauche. Tout aussi efficace. Un pénalty obtenu.

Ecuele-Manga par M’vuemba (50e et 3/5) : C’est pas la grande forme, mais c’est pas mal quand même.

La vidéo du match

Tristan Bourrepif

9 thoughts on “La Merlus académie note Montpellier-Lorient (1-2)

  1. Ça lui apprendra Autret, qu’il finisse sa carrière dès maintenant à cause de ses blessures et se fasse une rente à vie via les assurances, c’est pour ça qu’il est parti chez vous après tout… Et pour le Sirocco qu’il s’est payé à la signature.

  2. @ Mèch Tuyot: avec un peu de chance, il sera rétabli pour mettre le but de la victoire samedi à la 89e. Il en est capable le salopiaud.

    @ rana: le problème, c’est que ces bâtards se permettent de la dénigrer une fois qu’ils ont couché avec!

  3. @Tristan Bourrepif: sûr que si elle consomme habituellement du taureau…
    Si vous voulez satisfaire Europa, enlarge your penis!

  4. bonjour,
    vu que tu parles de la réalisation, je permets de mettre mon commentaire ici.
    J’espère que dans le prochain replay nous aurons droit à l’arrêt sur image+ ligne de hors jeu placé sur sur la ligne des milieux lorientais en deuxième période. Puis le réalisateur appuie sur play afin de nous faire découvrir la ligne de défense et de tout de suite revenir au direct pour masquer sa boulette.

    bref excellente réalisation. Coup de bol j’avais coupé le son. Ma femme voulait parler des fois ça sert.

  5. C’était quand même un bon match de coupe Moustache, une fois n’est pas coutume. Y avait pas mal de rythme, en deuxième mi-temps surtout, et des jolis buts.
    Koné a en effet très bien joué pendant une grosse heure en bloquant complètement nos attaquants (on va pas dire que c’était Kabzouille et Koita, chut), mais dès qu’Olive a pointé le bout de son nez, il faisait moins le mariolle.
    Visiblment, votre génie a décidé de jouer ce match en alignant une équipe de championnat tandis que Girard a aligné 5 coiffeurs. Enfin belle victoire pour vous ceci-dit

    Mention sp&ciale a Joel Campbell que je voulait voir jouer, ses prises de balles ont donné le tournis a nos défenseurs a chaque fois.

  6. @ rana: c’est bien pour cela que nos équipes devraient se réjouir d’aller disputer des matchs au fin fond de l’Ukraine, terre de laboratoires scientifiques.

    @ nasnagol: Avec le son, tu aurais bien rigolé aussi car sur ladite action, commentaire de Patrick Montel « Effectivement, il y avait largement hors-j… » (la défense de Lorient apparaît furtivement, retour au direct).

    @ Rafael Wunderbar: C’est vrai que Koné a souffert au duel avec Giroud, mais le but est quand même pour Romao. Par contre, je ne dirais pas que c’est l’équipe de championnat. Tous ces joueurs peuvent prétendre à une place de titulaire, mais beaucoup sont sur le banc en début de match habituellement. Mais les statuts sont moins figés que ces dernières saisons apparemment.

  7. Pour Gaby, le problème est qu’il ne joue pas et que quand il joue, on lui donne des responsabilités…. Coutadeur, Romao ou même Nono auraient pu tirer… Il aurait quand même pu être le Hérault de la soirée ^^

  8. @ l’eau riant: bah c’est vrai que c’était du 50/50. S’il l’avait marqué ce penalty, ça lui aurait fait beaucoup de bien, alors que là, je ne sais quoi penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.