La Monte-Carlo académie note Monaco-Lille (1-0)

Ricardi Guidolino n’en revient pas, le mur a tenu.

Retour de la Monte Carlo Académie après la trêve internationale et un match amical un match contre Arles-Avignon. Second match de suite à 11 contre 10 avec 8 joueurs défensifs. Monaco joue tellement mal que les équipes qui produisent du jeu s’en cassent les dents (Lille, Lorient, Arles-Avi… non). Les conditions semblent enfin favorables à un retour en grâce de l’équipe malgré un fond de jeu aussi pauvre que les analyses de Pierre Menes., En hommage à Hervé Miaoux, je me permets de sauter sur l’occasion pour rebondir et passer aux notes.

Ruffier – 3 Présent sur les frappes de loin et dirigea bien sa défense, comme les supporters du stade ont pu l’entendre crier. Un bémol sur le corner lillois avec une roulade aussi belle qu’inutile permettant à Stéphanie de Monaco de poser son regard sur lui.

Adriano – 5 L’homme du match. Relance dévissée et placement approximatif en 5 minutes puis vint cette intervention divine sur Chevrinho qui lui a fait littéralement péter un plomb. Une blague sur la coupe de cheveux à priori. Il a même participé aux actions offensives – si, si, il y en a eues… Non en fait sa vraie note est 3 mais le voir dans le 11 mondial ça n’a pas de prix.

Hansson – 3 S’est fait bouffer par Rami dans le jeu aérien sur tout le match excepté la seule intervention cruciale qu’il avait à faire en fin de match. Sinon vous l’avez vu Moussa Sow ?

Mongongu – 4 Un match très costaud. On voit qu’il ne s’est pas posé de questions sur ses dégagements, il doit s’en poser rarement d’ailleurs. A perdu le concours de la coupe de cheveux cette fois.

Lolo – 3 Il n’a qu’une seule qualité : son physique. Il en a donc usé et parfois abusé mais toujours dans l’esprit du jeu, non je déconne. Purée on dit tout le temps qu’il n’y a pas que le physique dans la vie… mais ça aide vachement, n’est-ce pas les gros membres…

Nkoulou – 4 Placé en premier rideau de croque-en-jambe, il a bienfait le ménage et plutôt assuré ses passes lors de la relance sauf quand il les ratait – stat offerte par canal. Est venu former le mur des lamentations de Rami vers la fin du match.

Mangani – 4 Impressionnant à la récupération dans le jeu aérien sur le but qu’on qualifiera d’heureux. A bien rempli son rôle de 6ème défenseur de l’équipe.

Gosso – 3 Il a eu du mal à gérer les mouvements lillois au début pour par la suite imposer un jeu tout en rigueur.

Muratori – 3 Vas-y redescend on t’a reconnu tu n’es pas MOG. Encore un fake. Il n’a pas vraiment dépassé le milieu de terrain et s’est contenté de suivre le plan anti Hazard. Il a donc bien couru après la balle

Moukandjo – 4 Encore une fois, il est l’un des deux joueurs offensifs les plus en vue. Bon d’accord il n’y en avait que deux qui jouaient vraiment devant. Et dire qu’il vient de L2, il n’a tout simplement pas ENVIE d’y retourner…

Park – 4 Il a enfin compris qu’il était nul face au gardien et décida d’effacer Landreau comme un vulgaire Domenech devant sa liste de présélectionnés pour un mondial. Sinon du comme on aime.

Entrés en jeu

Puygrenier vers la 70’. Un changement offensif  si on considère que la défense forme une ligne unique, si on joue avec un ballon ovale et que les frappes en tribunes rapportent 3 points.

Welcome vers la 80’. N’a pas pu marquer, même pas 3 points. Une sacrée technique de dribble est à noter

Haruna 86’. Un petit taquet et puis s’en va.

 

szólj hozzá: Mo 1-0 Li

Si ce match était la main de Christian Vieri, ce serait un 9 et un 10 qui courent partout au point de réussir un bluff bien costaud. Encore un coup des coréens du FBI…

4 thoughts on “La Monte-Carlo académie note Monaco-Lille (1-0)

  1. Le retour de l’acad fait plaisir, t’es en forme.
    Equipe bien défensive, je note toutefois un joueur offensif de plus que dans les tactiques de Correa et deux de plus que dans les tactiques de Casanova.

  2. Moukandjo est quand même sacrement bon
    Heureusement qu’il n’y a plus coach Lacombe sinon il serait en réserve le pauvre comme pour les Pino, Mollo et Nêne de l’année dernière.

    Et je sais pas vous, mais du a leur physique et leur coupe de cheveux, impossible de différencier Gosso, Moukanjdo et Nkoulou. Manquait plus que Feindouno.. Au moins Mongongu et ca virgule de fiante rose/jaune/bleu sur la ciboulot est reconnaissable.

  3. Monaco, tout comme Bordeaux, joue le pire football actuel en France, Arlavignon n’a rien à leur envier…mais nous vous remercions d’avoir fait chuter les Lillois, en espérant que ça puisse vous aider à se maintenir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.