La Napoli Académie note Chelsea-Napoli (4-1 a.p.)

Lorenzo appelle un ami pour féliciter les Blues

Je suis prostré, prosterné, je n’sais même plus comment on dit, nous venons de nous faire carjacker à Stamford Bridge par la Old Guard londonienne. Malgré une bonne entame de match et de bonnes occasions repoussés dans le premier quart d’heure par Piètre Sèche, c’est l’expérience du vieux briscard Drogba qui a parlé, puis celles de Terry, Lampard et Ivanovic. C’est-à-dire la vieille garde cockney lassée du rouquin qui s’est laissée repousser des couilles pour ce match retour. Les partenopei n’ont pas démérités, loin de là, mais regretteront de nombreuses occasions manquées sur les deux rencontres, et témoigneront que souvent l’expérience triomphe de la fougue dans ces moments là. Mention spéciale à Ivanovic, joueur de grande classe et de grands matchs, même s’il dézone sans arrêt et se place où bon lui semble. Comme au point de penalty à la 105′ par exemple.

De Sanctis/Campagnaro Cannavaro Aronica/Maggio Gargano Inler Zuñiga/Hamsik Cavani Lavezzi

Les buts:
Chelsea, 29′ : Sur la droite, Ramires centre du droit dans la boite, au poil de cul pour la tronche d’un Drobga lancé comme un porte-avion.
Chelsea, 48′ : Corner classique de la Old Guard cockney, Lampard trouve Terry qui décroise sa tête. Qui marquait Terry sur coup de pied arrêté d’ailleurs?
Napoli, 55′ : Sur un centre d’Hamsik, le queutard Terry repousse de la tête à l’entrée de la surface, et trouve Inler: contrôle poitrail et demie volée enchainée dans le petit filet de toute beauté.
Chelsea, 75′ : Sur un corner littéralement donné aux londoniens, Ivanovic reprend de la tête et trouve le bras du gros Dossena. Penalty transformé par Lampard. Dur.
Chelsea, 105′ : Bon travail de Ramires sur la droite, passe à Drogba dans la surface qui délivre un superbe centre à ras-de-terre pour le renard Ivanovic au point de penalty qui sanctionne et décroche la qualification.

 

Les notes:
De Sanctis (3/5) : Quelques arrêts propres malgré les 4 pions, Morgan aurait mérité une belle séance de tirs au but pour briller et endosser le costume de héros.

Campagnaro (2/5) : Bizarrement il joue beaucoup mieux lorsqu’il se vide de son sang. Pas au niveau face à cette attaque cockney métamorphosée.

Cannavaro (3/5) : Il a certes élevé son niveau de jeu pour la Bataille de Londres mais a eu à se coltiner un Drogba 2006 gonflé à bloc. Pas évident, hé…

Aronica (1/5) : C’est pas le tout de se gominer la coiffe pour venir faire le barbiquet à Londres. Aronica a montré ses limites encore ce soir et est certainement LE mec à remplacer pour avoir une équipe excessivement compétitive.

Maggio (4/5) : Il a joué un peu plus d’une demie-heure, apportant sa fougue et de bons centres, mais se pète la cheville et laisse le Napoli orphelin de « son meilleur homme » dixit Mazzarri. Et c’est le gros Dossena qui le remplace, comme un symbole de profondeur de banc.

Zuñiga (3/5) : D’abord positionné à gauche, il portera ensuite à droite après la blessure de Maggio. Comme souvent, habile pour emmener le ballon sur son aile, il pêche un brin lorsqu’il s’agit de tirer ou faire la faire la dernière passe. Ceci dit il a manqué de justesse de ramener les équipes à 2 partout. Après un dribble chaloupé dans la surface, il fusille un Cech impérial ce soir qui dévie sur le poteau.

Inler (4/5) : Plutôt patron du milieu comme un symbole de Francis le Belge, Gokhan le Suisse nous a gratifié d’un but superbe but qui valait cher mais il fallait assurer derrière.

Gargano (3/5) : A ratissé comme il a pu avec sa grinta d’Uruguayen mais aurait pu muselé un peu plus l’intenable Ramires. Sinon une lourde frappe d’une trentaine de mètres qui s’envole au grand dam de tout un peuple en fin de match.

Hamsik (3/5) : Assez présent dans les offensives avec de très bons centres et des frappes dangereuses mais trop irrégulier sur la rencontre. Il brille par intermittence comme bien souvent. Crête impeccable.

Cavani (2/5) : Edinson n’a pas été au mieux lors de ce rendez-vous avec l’Histoire (prend ça sofoot), il n’a su être décisif, perpétuellement sifflé hors-jeu par le pointilleux arbitre de touche (qui n’a pas vu Drogba plonger ). Espérons qu’il reste la saison prochaine, histoire qu’il est la chance de se rattraper lors de grandes occasions… Un des plus grands, mais pas ce soir.

Lavezzi (3/5) : Hyperactif comme à chaque match, il a buté sur Cech à plusieurs reprises. Dur quand ni lui ni le Matador ne joue le rôle du sauveur. On savait qu’il en avait une grosse, mais s’il en avait eu une longue il aurait peut être pu capter la balle du KO sur un bon centre aérien d’Hamsik en toute fin de rencontre.

Remplaçants :

Dossena (2/5) : Remplace malheureusement Maggio blessé à la 37′ et on l’a bien senti. Match moyen d’un joueur moyen, avec en bonus la main qui coûte le penalty.

Vargas (non noté) : Joker pour remplacer lexxxcellent Aronica en prolongations, il n’eut guère l’occasion de faire sa gueule à la foire.

Pandev (non noté) : Rentre pour l’Iroquois à la 115′, il sort la frappe la plus pourrie du match et puis s’en va.
Highlights du match

Lorenzo De Aureliis

2 thoughts on “La Napoli Académie note Chelsea-Napoli (4-1 a.p.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.