La Purgatoire académie journées 2, 3, et 4

Le quotidien ne lui sourit pas, il fait de même.

Oui, je sais. Après la présentation du Purgatoire (Alias, « Le Championnat National ») et son résumé de la première journée, vous attendiez tous la deuxième journée. Mais, pour vous faire languir et attendre (tel un symbole de Leonardo mettant 5 semaines à faire le trajet Milan-Paris), j’ai décidé de laisser passer 3 semaines. Et voici donc, un BIG résumé des 2eme, 3eme, et même 4eme journées du purgatoire ! Aujourd’hui, vous êtes chanceux, vous allez en bouffer de la troisième division française. Bon courage à tous, et que ce résumé commence.

Pour vous fournir un résumé digne de ce nom, nous allons ensemble décortiquer le classement, après quatre journées, en partant de la fin. Et, évidement, en 20eme position, on retrouve nos amis basques de Bayonne. Avec son budget super glamour de 900 000 euros, et ses 300 spectateurs par match, Bayonne assume pleinement son statut de favori à la descente. 1 nul, 3 défaites, c’est presque carton plein. Continuez comme ça les gars, on croit en vous. On tient également à faire passer un message à Alain Pochat, entraîneur de Bayonne. Vous n’êtes pas seuls. Le Poiré-sur-Vie a beau avoir 2000 spectateurs par match, il n’en est pas moins 19eme avec un point également, et tente de faire concurrence à Bayonne. Bayonne-Le Poiré, nous attendons tous ce match. Oui, tous. Je ne serai pas le seul à devoir regarder ça quand même ? Bref. Parlons maintenant des deux autres équipes en position de relégable. Toujours aucune victoire pour Créteil et Besançon, qui totalisent néanmoins 2 points en quatre matches, et ça, ça, c’est beau ! Oui c’est beau ! Voilà donc les quatre équipes qui sont actuellement relégables.

Parlons maintenant de trois équipes qui ne se trouvent guère mieux au classement, avec 3 points au compteur. C’est ainsi que Luzenac, le Red Star 93 et le Nîmes Olympique sont 16, 15 et 14eme avec une victoire et trois défaites. Si, pour Luzenac, nous nous y attendions (Luzenac, dont la seule victoire est contre… Contre Bayonne bien sûr !), et si on se doutait que le Red Star ne s’en sortirai pas en faisant jouer Steve Marlet (si si, le vrai Steve Marlet, j’vous jure…), ça la fout un peu mal pour Nîmes. Nîmes et sa jeune pépite internationale Nicolas Benezet (surnommé le Lutin des Costières, on lui aurai proposé un rôle pour jouer dans « Les Schtroumpfs » mais il a refusé), Nîmes et son goal Canado-Algérien d’origine Ukrainienne (Et oui… ça existe vraiment.), Nîmes et ses trois joueurs mis à pied parce qu’ils refusent de jouer… Toujours est-il que Nîmes est abonné au chiffre 2 (1-2 contre Vannes, 2-0 contre Fréjus, 1-2 contre Rouen, et 1-2 contre le Red Star) et que les supporters sudistes du club sont déjà en train de se murger la tronche pour tout oublier.

Parlons ensuite très rapidement des 13, 12, 11 et 10eme au classement, avec 4,4, 5 et 5 points, j’ai nommé Beauvais, Ajaccio (GFCO), Colmar et Cherbourg. Bon ben voilà, on en a parlé rapidement.

Bon, là, on attaque les choses sérieuses. Les 9 premières places. Seul en 9eme position, avec 6 points, 2 victoires et 2 défaites, Orléans, capable du meilleur : battre Beauvais 3-1 à l’extérieur; comme du pire : en prendre 2 à Colmar. Ne riez pas, c’est très grave ! Maintenant, parlons des 8, 7 et 6eme. Trois équipes à 7 points. Tout d’abord Martigues le promu, qui est bien content d’avoir recruté L’Hostis, goal remplaçant de Monaco. Pas sûr que lui soit content d’être là, mais bon après tout, c’est un choix de carrière comme un autre, cela ne nous regarde pas. Puis viennent le Paris FC et Vannes, deux favoris à la montée en Ligue 2, qui, tels des sudistes en plein après-midi, se la coulent douce en ce début de saison. Non non, ce n’est pas une vanne. Ensuite, j’en viens à parler de Fréjus. Fréjus que j’ai pu voir jouer au stade lors du match Fréjus – Nîmes. Leur stade est champêtre, leurs supporters sont des spectateurs, mais devant, Scarpelli, lui il n’est pas là en touriste. Petit con va.

Et puis là, on rentre dans le top 4. Le lourd du lourd. Ouais enfin le lourd… Quatrième, avec 10 points et +3 au goalaverage, Quevilly. Le promu se démerde bien, tout en faisant un gros bras à tous ceux qui les voyaient partir avec 4 défaites. En troisième position, le second meilleur budget du Purgatoire, Rouen. 10 points également, +4 au goalaverage, et vas y que ça commence tranquillement, et va que ça va battre Nîmes aux Costières, et va y que je pleure. Deuxième, avec 10 points (c’est la mode) et +6 de goalaverage, Niort.

Et alors là. Là vous vous dites… Mais où est Epinal ? Et oui… Si si, je vois votre visage qui commence à se décomposer lentement, mais si. Et en plus, 4 matches, 4 victoires. Je sais, je dis ça comme ça d’un coup bam, mais bon, vous vous en remettrez. A noter qu’Epinal avait perdu contre Colmar, mais à cause d’une erreur de débutant (foutre un joueur suspendu sur le terrain, faut le faire), Epinal récupère 3 points sur tapis vert.

Voilà, c’est la fin de ce résumé. Rendez-vous à la prochaine fois, si je ne me suis pas jeté d’un pont après avoir suivi ce championnat de merde.

Wil Niflorenifaune.

Pour retrouver les informations de la première journée de Purgatoire : c’est par ici.

19 thoughts on “La Purgatoire académie journées 2, 3, et 4

  1. C’est cool ça qu’il y ait une académie pour le national ici.

    Horsjeu.net, vous êtes assez géniaux quand même.

  2. Petite précision: Epinal n’avait pas perdu contre Colmar en 1ere journée mais avait fait match nul.

    Pourvu qu’ils montent et que Nancy descende qu’on puisse voir des derbys lorrains magiques avec Metz, surtout au stade de la colombière.

    Le stade de la colombière à Epinal, c’est une tribune assise, une debout de 4 rangs et demi et une debout en bois et en terre, réalisée par une architecte roumain, le tout à 10 mètres du camping municipal!

  3. Ah! Les joies du National! Mes meilleures années de spectateurs quand l’AC Arles y avait passé deux saisons.
    Ce qui est bien en National, c’est que tu peux voir des minots s’aguerrir et des anciennes « gloires » de L1 finir leurs vieux jours sur des pelouses trouées et grasses. Ah ça j’en ai vu du Pius N’Diefi, du Yannick Fisher, du Medhi Leroy! Au Stade Fournier, on était 15 à chanter, ça gavait les pépés, il y avait entre 250 et 400 spectateurs en moyenne. Cette ambiance me manque, le vrai foot est là-bas!

  4. J’esperais qu’Horsjeu.net passerai sous silence la fabuleuse épopée des crocos en National, mais entre Wil Niflorenifaune et Loulou La Fraîche, c’est râpé…

    @Jacques Brol: vu son pseudo et ayant lu attentivement cette nouvelle acad’, je présume que Wil est nîmois.

    @Wil: Oui, je disais donc, je ne sais pas si je dois te remercier :)
    Note qu’on se sent mieux ce soir, avec un second succès de rang, cette fois contre Besançon et aux Costières steuplé. Bon, on a joué à 11vs10 tout le long, mais l’essentiel c’est les trois poings.

    Cannes, Grenoble et le Racing Choucroute, tous virés en CFA/CFA2, purée, si on remonte pas cette année, je sais pas ce qu’il faut faire.

    La bise.

  5. Oh purée, tu vas avoir des problèmes toi. J’imagine bien Sigmund, Loulou et Marcelin créer des académies rivales sur le National rien que pour faire chier les Nîmois…

  6. Non, on s’y attendait pas pour Luzenac. C’est moche ce début de saison. Ça part en couille, même à Paul Fédou…

  7. Loulou Nicollin, c’est une petite tarlouze je crois..

    Oxianor, bien vu oui, je suis supporter Nîmois.

  8. Ca se voit à des kilomètres que t’es Nimois. C’est pas de suivre le National qu’est dur, c’est de suivre Nimes en National.

    En tout cas, c’est bien sympa de faire une académie national. J’attend la prochaine journée avec impatience.

    Et allez les Cherbourgeois !

  9. Orléans 9e ? Moi qui pensait qu’ils seraient condamnés au maintien… à ce rythme là, d’ici 10 ans, j’ai un club de ma région en L1 et ça ne sera pas Châteauroux.

  10. ‘tain, Scarpelli, je pensais pas réentendre ce nom un jour. Presque aussi bonne blague que l’AS Cannes.
    Très bonne académie sinon. Je ne sais pas si on peut vraiment dire que Diguiny est le meilleur joueur du VOC, mais c’est vrai que son absence est un peu embêtante pour eux.

  11. @Charles Barclay: c’est pas suivre Nîmes en National qui est dur, c’est suivre Nîmes tout court.

  12. @Oxianor et Wil: vous plaignez pas les mecs, Arles vous a pris Gigliotti contre Corrèze, comme un Saint-Bol de merde dans les yeux de Salerno et Souza.

    @Charles Barkley: il vous manque pas trop Noël Tosi, le mec qui jouait toujours mieux que l’ACA mais qui repartait une main devant une main derrière.

    @Oxianor et Wil: il vous manque Noël Tosi?

    @LeCoin: Güise a marqué avec la DH d’Arles cet aprem’. Il a marqué combien de buts avec Luzenac la saison dernière?

  13. @iPee : J’en déduis que tu es du Centre ? Si j’étais toi je compterais quand même un minimum sur Tours.

  14. @Choa: Giguiliguigui, y a quand même pire que lui, la saison dernière, ce fut l’un des rares à se bouger le cul pour arracher le maintien, bon, on me dit qu’il a mis le temps, c’est vrai. Après, on me dit qu’il a une mentalité de merde (il a fait parti des grévistes de cet été), mais il avait pas signé à Nîmes pour jouer en National. Alors qui s’est fait le plus baiser, lui? Le club? C’est vrai aussi qu’il n’a jamais démontré un niveau L1, mais il doit bien avoir sa place en L2.

    Correze, je le connais pas (je ne vois plus les matchs), mais à t’entendre, ça serait une bonne pioche. Tant mieux, ça nous change un peu…

    Noël Qui ? ;)

  15. Marrant, je l’avais parié que t’étais Nîmois, avant même que tu le dises…Je continuerai quand même à évoquer l’actualité du Nîmes Olympique dans mes « bonus Oxianor », tant pis si ça fait doublon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.