La Raide Et Vile Academy note Everton-Manchester (0-1)

9

Luke Seafer se reprend après une moche déconvenue.

Non, non et non! Messieurs (et mesdames) les organisateurs de la Premier League, les matches le samedi à 13 heures, c’est bien trop tôt. Vous pensez au gens qui aiment se faire une petite grasse mat’ ? Non mais sans déconner… A peine le temps d’attraper une bière et ma boîte de céréales que le match démarrait…

Everton, 13eme de Premier League, accueillait la bête blessée qu’est Manchester United, analisée par son rival le weekend dernier, juste après avoir été élu club le plus détesté d’Angleterre… Il y a des semaines comme ça… Mais Pourquoi ? « Why Always MU ? » pour reprendre le commentaire avisé d’un de mes fidèles lecteurs. Quoi qu’il en soit, Everton c’était l’occasion parfaite de voir si les Mancuniens savent rebondir. Les Toffees ont une belle équipe, un peu en sous-régime pour le moment, mais il n’est jamais facile de venir s’imposer à Goodison Park.

L’équipe :
L’infirmerie se désemplit et seul le petit Rafael semble vouloir y trainer encore un peu. Sir Alex peut donc compter sur tout son effectif. Enfin c’est pas parce que les joueurs sont classés « aptes » qu’on peut décemment les laisser sur un terrain, n’est ce pas Rio Ferdinand ? Quoi qu’il en soit, beaucoup de rumeurs circulaient sur la mise à l’écart de certains cadres qui auraient mis le noble coach dans une colère noire à l’issue du derby : Ferdinand d’abord, mais aussi Evra. Pour le coup on ne peut pas lui donner tort. On s’attendait donc à voir du Jones et du Fabio sur le terrain au coup d’envoi. Mais alors finalement, la composition du jour me met encore une fois sur le cul. Sir Alex est plus imprévisible que jamais cette année. Rooney, Hernandez et Welbeck sont titularisés ensemble. Pourtant il est toujours question d’un bon vieux 4-4-2. Ferdinand est sur le banc, à la faveur de… Johnny Evans ? Sérieusement ? Nani est laissé sur le banc, Smalling, Young et Anderson à la maison, Carrick sur le bord de la route en espérant qu’il ne retrouve pas le chemin de Carrington..

Le banc : Lindegaard / Ferdinand / Fabio / Valencia / Nani / Owen / Berbatov

 

Le match :
C’est pas encore ça. Bon, bien sûr il y a un mieux indéniable par rapport au derby, mais on n’est pas revenu d’un claquement de doigt au niveau du début de saison. Everton a eu clairement plus d’opportunités et il ne leur aura fallu que 20 secondes pour allumer une première mèche. On louera deux choses, d’abord la maladresse des bleus, (11 tirs hors du cadre) puis la confiance d’une défense mancunienne qui n’a que très peu paniqué pendant les 90 minutes, malgré les vagues d’assauts successives de la part des Toffees. On va pas s’emballer non plus, le match contre Liverpool avait été costaud défensivement et on a vu une semaine après ce que ça donnait… Mais quand même, ce soir, à part une grosse boulette de Johnny Evans, qui finira bien un jour ou l’autre par retrouver sa place sur le banc, on a eu le sentiment que De Gea et Vidic n’ont jamais paniqué et qu’Evra malgré tout ce qu’il a pu prendre dans la gueule il y a 6 jours a retrouvé son meilleur niveau. Bref les Red Devils ont su se montrer solide pour empêcher Everton de conclure, mais surtout ils ont su se montrer opportuniste, en témoigne le but de Chicharito (19e) sur un modèle de jeu collectif et un centre parfait qui arrive pour lui dans les 6 mètres. Un but qui n’aura été que la seconde et seule véritable situation dangereuse qu’auront provoqué les Red Devils. C’est trop peu. Les Rouges Diables se sont contentés de gérer leur match par la suite en empêchant Everton de scorer. A l’arrivée il n’y a vraiment pas grand chose à dire, on manque d’animation offensive, ça a été parfois bien trop pataud, emprunté, certains joueurs sont encore trop timides (Cleverley, Fletcher) ou loin de ce qu’ils peuvent faire (Rooney). Ce match c’est un peu le « jour d’après » et finalement cette victoire à l’orgueil, comme un symbole d’expression toute faite qu’on lira sûrement partout, permet de reprendre goût à la vie (Luke Seafer est au fond à gauche). Prochaine étape, mercredi contre Galati, pour se remettre d’aplomb en Ligue des Champions. Glory Glory United.

 

Les Diables :

De Gea (4/5) : A repris sa truelle et ses moellons. Le con les avait oublié au vestiaire dimanche dernier. 4/5 pour 4 arrêts décisifs (dont deux parades spectaculaires) sur des frappes d’Osman (36e), Rodwell 53e, Coleman 83e, et un tireur indéterminé (fucking streaming) à la 97e, pour le dernier frisson.

Evra (4/5) : Alors les haters ça va ? Désolé mais Patrice, il n’est pas facile à remplacer et pas facile à déstabiliser non plus. Patrice a été au top aujourd’hui, solide en défense et crucial en attaque puisque c’est lui qui délivre le centre parfait pour le but de Chicharito (19e).

Evans (2/5) : Il aurait pu avoir 3, s’il n’y avait pas eu cette passe pour l’homme invisible (coucou Evra est derrière toi, pas devant!) qui offre une très belle opportunité à Rodwell. Pour lui, le retour à la normale sera sûrement plus long que pour le reste de ses coéquipiers. Il aura ses matchs de suspensions pour faire le point.

Vidic (4/5) : Le retour du patron. Nemanja, après un match bof en Carling Cup en milieu de semaine, a repris les choses en main et a détruit tout ce qui lui passait sous la main. Intouchable dans les airs, en témoigne tête de fou par dessus Osman (15e), ou son corps entier passe au dessus du joueur d’Everton. Vidic avait la dalle et on ose espérer que ce n’est pas une feinte à la Ferdinand qu’il nous a fait aujourd’hui.

Jones (3/5) : Toujours difficile à noter, Phil. Il a repris ses mauvaises bonnes habitudes après un match (trop) sage mardi. Oui ça ne veut rien dire et alors ? Ce que j’entends par là c’est qu’il a été vraiment spectaculaire avec des déboulés venus d’ailleurs, du grand pont, du sombrero et défensivement, il ne s’est pas franchement laissé marcher dessus. Sauf… Sauf quand il veut en faire trop et qu’il expose inutilement l’équipe. Un potentiel de fou furieux, limité par une inconscience certaine.

Fletcher & Cleverley (2/5) : Dupont et Dupond. Ils sont loin d’avoir assez pesé au milieu de terrain et si Everton est allé défier la défense mancunienne aussi souvent c’est grandement à cause d’eux. Leur boulot est bien trop discret et ils ne s’affirment pas assez pour peser sur la rencontre, que ce soit offensivement ou défensivement. Pourtant il y a parfois quelques éclairs, une série de passe, un retour parfait… Mais c’est bien trop peu pour être satisfaisant. Cleverley s’est par ailleurs blessé tout seul à la 57eme en tentant une transversale, si c’est pas la preuve d’un joueur pas assez chaud ça… Remplacé par Nani.

Park Ji-Sung (3/5) : Si offensivement le Coréen comme tout le monde n’a pas assez pesé, il a en revanche bluffé tout le monde grâce à son apport défensif et notamment un nombre incalculable de tacles spectaculaires (souvent en surgissant derrière le porteur du ballon), sans faire la moindre faute, là ou n’importe quel boucher de Premier League aurait arraché au minimum une rotule. 2/5 pour l’attaque, 4/5 pour la défense. Le compte est bon.

Welbeck (2/5) : C’est dommage. Sa première mi-temps est franchement bonne, placé sur l’aile, Danny a fait admirer sa vitesse et son impact. D’ailleurs une belle percée dans la défense Toffees dès la 2eme minute lui permet d’offrir une belle opportunité à Park. Mais au fil du match le jeune anglais est devenu brouillon (dommage on sent les bonnes idées) et a fini par disparaître. Remplacé par Valencia (73e)

Rooney (2/5) : Lost in Translation. Wayne est partout mais il n’arrive pas en ce moment à faire la différence. Si j’avais son père sous la main…

Hernandez (3/5) : Chicharito a retrouvé tout son opportunisme avec ce but de renard à la 19e. Il y en a même qui disent qu’ils l’ont vu roder à plus de 20 mètres du but adverse, ce qui est suffisamment rare pour être signalé. Remplacé par Berbatov (67e).

 

Les suppôts de Satan :

Nani, pour Cleverley, 57e (non noté) : Un joli show avec Berbatov en fin de match pour conserver le ballon en se moquant des joueurs d’Everton. N’a pas pesé bien lourd sinon.

Berbatov, pour Hernandez, 67e (non noté) : Il est surtout rentré pour que United défende à 11 et de ce côté là, il a fait le boulot. Par contre offensivement, il n’a rien eu à se mettre sous la dent.

Valencia, pour Welbeck, 73e (non noté) : A amené un plus en vitesse pour essayer de remonter le terrain alors qu’Everton se faisait de plus en plus pressant.

 

Inferanal Kisses,

 

Luke Seafer.

Luke est sympa, il vous file les images du match.

9 thoughts on “La Raide Et Vile Academy note Everton-Manchester (0-1)

  1. Je suis d’accord avec toi, le souci est au milieu du terrain. Les joueurs à ce poste sont inconstants ou Carrick. A PES je plaçais PArk en milieu défensif, ça fonctionnais super bien, peut-être devrais-je soumettre l’idée a Soeur Alex?

  2. Après le match que Park a sorti samedi sur le plan défensif ça pourrait le faire effectivement. D’ailleurs il a pas été dégueu contre Aldershot à ce poste là, mais bon ça restait une équipe de 4eme division. A voir.

  3. Perso, je pense que donner à Fletcher un rôle de 6 pur est de toutes façons impossible.
    Je ne dis pas qu’il n’est pas bon, loin de là (même s’il peine à retrouver son niveau, ce qui est compréhensible.), mais je ne l’ai jamais vraiment considéré comme un destructeur, à la, tombons dans le facile, Roy Keane.

    Je sais que tu ne supportes pas Carrick, mais,lorsqu’il était en forme, n’allégeait-il pas le boulot défensif de Fletcher ? Peut-être qu’il faudrait le remettre dans le bain.

    Je sais que Luke pense qu’il n’est pas utile et qu’il est souvent transparent. Mais c’est rarement bon signe qu’un milieu défensif d’une équipe soit mis en exergue, ça prouve qu’il a un boulot monstre et que l’équipe doit sans cesse contenir le milieu adverse selon moi.

    Donc, je me dis que Carrick ou mon très cher Park au milieu, en compagnie de Fletcher, c’est peut-être pas si mal que ça.

    Bon, faudra trouver une place pour Cleverley…

  4. Le problème de la forme de Carrick justement, c’est qu’on l’a perdue depuis plus d’un an et que ça devient lassant à force d’espérer. On n’est d’accord pour dire qu’il manque un vrai gros 6 et le problème c’est que je n’en vois pas dans cette équipe. Même Park me paraît au final un peu trop tendre pour le rôle et Cleverley ou Jones, puisqu’il peut apparemment jouer partout, sont encore trop gentils et pas assez fiables.

    L’idéal ce serait pour moi un mec capable de jouer avec Anderson et de le soulager du travail défensif, pour laisser le brésilien s’éclater avec ses passes de gala.

  5. « des déboulés venus d’ailleurs, du grand pont, du sombrero et défensivement, il ne s’est pas franchement laissé marcher dessus ». Bah ça l’a tout l’air d’un bon milieu défensif ça non? En plus il est pas mal de la tête si je ne m’abuse le Phil Jones, avec tous ses défauts qui sont autant de chances. Sinon moi je dis qu’il est temps de sortir Paul Pogba, la formation bien de chez nous il n’y a que ça de vrai. J’entends déjà les esprits chagrins souffler qu’il n’est pas défensif mais ça va ça va…il est jeune quoi, acceptez vous comme vous êtes.

  6. @Luke : Justement, je me demandais s’il ne faudrait peut-être pas le faire jouer pour qu’il retrouve la forme. L’an dernier, il joue par défaut, certes, mais il n’est pas tout le temps dégueulasse, je trouve. Je veux dire, au bout d’un moment, il peut avoir les boules de ne même pas démarrer contre Aldershot alors que Michael Owen joue. Si tu ne tentes même pas de le relancer à ce moment-là…

    Et je suis d’accord avec toi, Park me parait pas être une solutiona long terme, contre un milieu de terrain d’une grosse équipe, ce serait difficile. Quant à Jones, je l’aime autant que je le trouve indiscipliné tactiquement, donc, ce n’est pas pour tout de suite.

    D’autre part, je ne te suis pas sur Anderson, il ne m’a jamais convaincu, comme Valencia. Mais le Brésilien a le syndrôme Berbatov : Capable de très belles choses mais de rater une passe à deux mètres… Après peut-être que c’est dû à son boulot défensif, mais j’ai toujours pensé qu’il y a mieux.

    @José : Ben… Non, justement, si tu veux un bon milieu défensif, capable de détruire une action, le mieux c’est qu’il soit relativement sobre, donc sans « déboulé venu d’ailleurs » par exemple. Encore une fois j’adore Jones. Mais ca se voit que ce n’est pas encore le moment de lui confier le milieu ou la défense. Alors, du coup, tu comprends que pour Pogba…

  7. Je te suis totalement sur la « comparaison » entre Anderson et Berbatov. Un énorme talent (que MU a payé au prix fort) gâché par une inconstance désespérante. Pourtant j’essaie d’y croire encore. Quand ce mec joue à son niveau on colle des branlées, c’est simple. C’est le mec créatif au milieu de terrain et rejoint par un 6 costaud, on aurait une complémentarité intéressante.

    Pour Carrick, j’avoue par contre ne pas comprendre pourquoi on ne le voit plus du tout, je ne le trouve pas assez influent sur le jeux, mais il n’est pas « nul » non plus.

    Pour Pogba, le fameux Giresse blanc, son surnom veut tout dire, il n’est pas censé être un 6, (non je ne souffle pas José) et n’en a pas vraiment la carrure.

    Si Jones n’était pas un tel « cheval fougueux », le problème serait vite réglé, mais on n’a pas le temps d’attendre.

    Bref, c’est le bordel…

  8. Non mais les gars les 6 qui bougent pas et qui se contentent d’arracher tout ce qui bouge c’est terminé, même en perfide Albion. Sinon il suffirait de s’offrir Alou Diarra et le tour est joué, demandez leur à Marseille ce qu’ils en pensent. Soyons clair, aujourd’hui, Roy Keane il finirait pas un match. Bon je vous fait confiance pour Jones même si c’est le rôle de l’entraineur de le cadrer, il a un peu d’expérience quand même!
    Pogba c’était une blague on est bien d’accord, le lol me paraissait superflu.

  9. Par vrai 6, j’entends un mec qui a un minimum d’impact physique. Et quand on voit Fletcher, Cleverley ou Anderson, c’est plutôt la catégorie crevettes.

    Tu me rassures pour Pogba, mais pour le coup j’étais pas sûr que ce soit une blague.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.