La Roja Académie note Croatie – Espagne (0-1) et file mettre son suppositoire

Salut ma couille ! Alors je te préviens tout de suite, aujourd’hui je te la fais brève rapport que je suis cloué au lit avec une chtouille qui te ferait passer le Virus-T pour un aimable rhume. Tu me diras, c’est bien fait pour ma gueule et j’avais qu’à pas laisser trainer mon formidable outil n’importe où. Certes. Mais j’étais bourré.

Bref, je vais passer directement aux notes sans prendre le temps de m’attarder sur le match monumental livré par les commentateurs de TF1. Et crois-moi, je le regrette. Entre un CJP au top, un Bichaineté plus aigri que jamais, et un Arsène qui n’a cessé de se caresser nostalgiquement en se remémorant l’époque où Sex jouait pour son équipe d’enfants, j’avais de quoi te faire perdre au moins 20 minutes de ton temps.

Les notes

Les mecs qui stérilent

Casillas /5 : San Iker a sorti une de ces prestations qui font que les Madrilènes se frottent régulièrement le sexe avec son portrait. Il a fait plus que tenir la baraque alors que sa défense l’a totalement lâché, et son arrêt sur la tête de Rakitic tient du divin.

Arbeloa /2 : Généralement, quand tes coéquipiers refusent de te faire des passes, tu te poses des questions. Alvaro lui, il s’en branle et campe à 35 mètres des buts adverses nonobstant le fait que sa lenteur le handicape sérieusement quand ça part dans son dos. D’un autre côté, il faut bien quelqu’un pour occuper ce couloir très souvent délaissé par Silva.

Piqué /1 : En plus d’être lent, il s’est risqué à tenter des relances totalement incompatibles avec le chili con carne que je venais d’ingurgiter.

Ramos /1 : Du Ramos comme on ne l’aime pas. Pas serein, souvent à la limite, il s’est régulièrement livré comme un vulgaire soldat français en 1940. Je ne parle même pas de ses passes en retrait qui foutaient Casillas dans une merde noire.

Alba /3 : Moins offensif et remuant que lors des rencontres précédentes, il a tout de même eu le mérite de venir systématiquement soutenir Iniesta quand ce dernier était pris en gang-bang par les Croates.

Busquets /3 : Trop sobre depuis le début du tournoi, il a cette fois ressorti son costume de Super Pupute. Taquets, simulations improbables, tout y est passé. Son marquage sur corner tient du génie tant il exploite les failles d’arbitrage dans ces phases de jeu.

Xabi Alonso /2 : Peu utile à la récupération, il s’est contenté de relancer mollement et de rater une transversale sur deux. Yann M’Vila likes this.

Xavi /3 : Un match pépère histoire de faire croire qu’il est humain. Enfin, pépère pour lui, ça veut dire techniquement impeccable et 90% de passes réussies. Propre quoi. (remplacé par Negredo à la 88ème)

Silva /4 : Plus impressionnant que le ZIZI de Luke Seafer en première mi-temps, il a été un peu moins en vue lors de la seconde période. Il a de plus l’intelligence de ne pas faire de passes à Arbeloa. Habile. (remplacé par Sex à la 72ème)

Torres /2 : Alors oui, il a fait environ 7 appels par minute. Le problème, c’est que quand les appels en questions sont purement verticaux et partent systématiquement des 16,5m pour aboutir au point de penalty, c’est du pain béni pour les défenseurs et une mauvaise solution pour le passeur. Pendant ce temps-là, Llorente n’a toujours pas joué la moindre minute. (remplacé par Navas à la 60ème)

Iniesta /4 : Élu homme du match par l’UEFA, beaucoup considèrent que c’est immérité. Dans l’absolu je suis d’accord, sauf que sortir une telle performance en ayant constamment 3 adversaires au minimum sur le râble c’est pas donné à tout le monde. +1 pour son caviar à Navas.

Les mecs qui débloquent

Navas /Non Noté : De la percussion et un but où il n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. Utile.

Sex /Non Noté : Une louche toute barcelonaise pour Iniesta. Rien à redire, c’est du propre.

Negredo /Non Noté : Rentré histoire de montrer que Llorente peut se la mettre derrière l’oreille.

On se retrouve samedi pour affronter les Bleus de Claude Pèze en quart de finale. D’après CJP, la Roja va prendre une danse. On peut donc prédire que l’Espagne se qualifiera aisément pour les demies.

Je m’excuse pour la brièveté de cette Acad’, mais je suis vraiment au fond du gouffre physiquement. Du coup, pour une fois, c’est toi qui va me faire une bise anale magique.

Nando

Tant que j’y suis, je te signale que je ne suis toujours pas pédé ni taureau, et que tu ne me retrouveras donc pas sur Twitter. Par contre je serai comme toujours actif surFacebook.
Tu peux également aller voir du côté de chez Hristo, il aura sans doute son mot à dire sur cet Euro ou sur le conseil de classe final de l’EBM.

Enfin, la Roja Académie n’ayant pas de page dédiée, c’est du côté de la Blaugrana Académie qu’il faudra traîner si tu veux voir du beau jeu sur le réseau social qui a des problèmes de bourse.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

8 commentaires

  1. Tiens, la voila ta bise anale magique.

    Sinon, je pense que si l’on combinait les gènes d’Andres avec ceux de Zlatan, ce serait la fin de l’espèce humaine telle que nous la connaissons…

  2. Dire d’un mec de City qu’il est plus impressionnant que mon zizi… Je vais mettre ça sur le compte de la fièvre qui te fait délirer.

  3. Putain ce n’était pas possible le coaching de Del Bosque ! Sans doute l’effet alzheimer qui commence à se sentir ! Mais vraiment jouer avec Arbeloa c’est Ok mais faut au moins savoir le coaché ! Ce type passe son temps à enlasser ses adversaire ( il m’avait déjà donné la gerbe en demi final de C1 face à Rébery ou il s’est pris pour Zahia durant tout le match à se frotter continuellement le toutou sur lui ) n’a pas réussi une combinaison en une deux pour prendre la profendeur risquant des ses hésitation les perte de ballon du porteur et des contre attaque dans son couloir bien vide ! Que Delbosque ait des couille comme le Bel Homme de Madrid et lui dise de faire le pendant de alba et de rester bas et ne jamais etre dos jeu, et comme au barça dans le role de Abidal décrocher de temps en temps des courses imprévisible pour déstabiliser la défense très bas adverse !

    Je ne parlerai meme pas du cas Llorente qui est pour moi gerbant !! Il est indispensable qu’il soit présent face à la France et tant pix si cela cause des préjudices moraux à la diva Torres !

    …Et je ne veux plus voir Navas !!!

    Connard de Du Bois

  4. Et, pour changer, aucune mention de la main sur le but… c’est la jurisprudence seleçao, en raison d’un soit-disant « beau jeu » qui fait mouiller les CJP on oublie les fautes, c’est magique…

  5. Mon cher Romek (je crois savoir qui tu es vu que tu t’es déjà énervé sur mon fb), tu auras remarqué tout au long des Blaugranas Académies que je n’ai jamais fustigé un arbitre (quand je parle du marquage de Busquets, c’est un constat général sur la manière de juger ces actions) que le score soit favorable ou défavorable. Je m’en tiens donc à cette ligne directrice et laisse ça à l’After.

    De plus, même après 10 ralentis, je ne trouve pas la main si évidente que ça, alors à vitesse réelle…

    Et puis de toute façon, je suis malade et j’avais la flemme.

  6. Bah, je fais pas de mystère sur qui je suis réellement, ayant la flemme de chercher un pseudo digne de ce nom.
    Je te jette pas la pierre en particulier, je fais simplement le constat que lorsqu’il s’agit d’équipes comme le Brésil, l’Espagne ou encore le Portugal (dans une moindre mesure), le complot judéo-médiatique passe très facilement à la trappe les petites tricheries qu’ elle fustige avec véhémence chez d’autres, comme les ex-Yougos.
    Ce traitement à deux vitesses, voire en marche arrière, a le don de m’énerver prodigieusement, et vu que je ne crois pas aux Illuminatis même s’il y a des triangles sur les billets, mon sens du complot des grands méchants capitalistes qui écrasent les malheureux petits prolos trouve son exutoire là-dedans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.