L’Aiacciu Académie note Ajaccio-Lorient (1-1)

4

Simple, efficace et direct. Perfettu en est à n’en point douter. De quoi ? Chut.

Ah un match vivant, ah un match plaisant. Se procurer autant de plaisir devant un match, c’est beau. Dommage que le résultat ne suive pas et que l’A.C.A ne soit parvenu qu’à ramener un point. Ne faisons pas les fines bouches, si Ajaccio continue de jouer ce jeu à domicile le maintien sera acquis haut la main.

Le Perfettu va la jouer à la Mad Professor et va faire ça vite et bien :

  • 62% de possession pour l’A.C.A à un moment du match. ‘Un chiffre barcelonesque’ selon le commentateur. N’allons pas trop vite en besogne quand même.
  • 16 tirs pour les Ours, dommage qu’Audard ait tout arrêté.
  • Le match (enfin surtout la deuxième mi-temps) a été plus foufou que le Monde de Tex Avery.
  • Aux abords du terrain flottaient des banderoles ‘Parlemu Corsu’. Des tribunes, descendaient des ‘arbitre enculé’. Paradoxal.
  • Avec ce 4-4-2, la tactique d’Olivier Pantaloni fut une réussite. Beaucoup de mouvements, beaucoup de centres et plus de rythme. Totalement désinhibés à domicile, les joueurs devront rééditer ce genre de performances à l’extérieur.

 

Annutazioni :

Ochoa 3/5 : Cuando el peligro principal se llama Kévin Monnet-Paquet, puedes ser tranquilo. Ce moment hispanique est gracieusement offert aux nombreux lecteurs mexicains de Horsjeu.net. Memo a plus parlé à ses défenseurs qu’il n’a agi. Comme un symbole de François Hollande.

Lippini 3/5 : Mort de faim, il s’attaque à tout ce qu’il bouge, ses adversaires savent pourquoi ils sont venus. Plus Zemmour et Naulleau que Polony et Pulvar donc. A noté qu’il marche sur Ecuélé Manga en début de match. L’arbitre ne l’a pas vu mais la commission de discipline n’est pas aussi aveugle. Attention Antho.

Poulard 4/5 : Contrairement à Eric Moussambani, Poulard a surnagé au milieu des eaux mouvementées de l’attaque lorientaise. A nagé le crawl alors que ses adversaires faisaient la nage du chien. Avec toujours un temps d’avance sur Aliadière et Monnet-Paquet, le ‘vieux’ a plus que tenu la baraque. Le meilleur et pis c’est tout.

Medjani 4/5 : Tout le monde en a peur, comme l’entarteur. Ses adversaires le déteste, comme Claude Guéant. Ce soir, il s’est contenté d’être le Ministre de la Défense, mais en vachement meilleur que Gérard Longuet quand même. Il a sorti l’artillerie lourde à la 27ème minute en envoyant un missile dans la lucarne. Malheureusement Audard guettait, Audard Es Salam.

Bouhours 3/5 : Petit Ours Brun touche beaucoup de ballons. Tel aurait pu être le titre de l’histoire du match de Bouhours. 82 ballons joués, peu de perdus, beaucoup de gagnés, des bons centres, de belles interventions. Bref, comme toujours, ça finit bien.

Pierazzi 3/5 : Beaucoup plus à l’aise à la récupération que lors de ses dernières sorties, Jean-Baptiste a plus été artiste que choriste. Plus Jean-Baptiste Poquelin que Jean-Baptiste Maunier. Il a joué plus haut et a pris plus de risques et ça a payé.

Mostefa 4/5 : Un carton à la 14ème minute. Une tête dangereuse à la 27ème qu’un Lorientais sauve sur sa ligne. Mais surtout des passes et des transversales réussies. Ses coups de pieds sont tellement précis et tranchants que maintenant on l’appelle le Scalpel. Son long ballon pour André est à l’origine du but. Aussi bon relayeur qu’Egdar Davids. Le glaucome en moins.

André 4/5 : Si une femme ne partageait pas ma vie, je serais en couple avec Benjamin André. Sa technique au dessus de la moyenne a fait beaucoup de mal et elle aurait pu en faire encore plus si sa retournée avait atterri trente centimètres plus bas. Son centre en retrait pour Ilan est parfait, c’est le geste qu’il fallait faire. Et comme dirait Guy Roux, le centre en retrait c’est la base. Aurait pu amener plus de danger si bon nombre de décisions arbitrales n’avaient pas été en sa défaveur.

Tibéri 3/5 : Discret la plupart du temps, Tibéri ne s’est illustré que sur une frappe à la 12ème minute. Il s’est cependant mis en avant dans la dernière demie-heure où ses centres ont fait mouche et où il a plus débordé que l’eau de la baignoire de Pierre Ménès quand celui-ci s’y installe.

Ilan 3/5 : +1 pour son but. Par ailleurs, on l’a peu vu. Ce qui ne l’a pas empêché d’être au bon endroit et au bon moment. Sa réception du centre en retrait de Benjamin André lui permet de devenir meilleur buteur du club cette saison avec seulement… 5 buts.

Eduardo 2/5 : Ne voulait pas décrocher la lune, il s’est donc éclipsé. De l’activité mais une seule occasion à se mettre sous la dent sur une frappe à la 66ème minute. Il s’éparpille moins avec la présence d’Ilan, mais force est de constater que ça ne lui réussit pas.

 

I rimpiazzanti :

Lasne, 87ème, NN : Pas titulaire alors que Cavalli était absent. Sa fin de saison sera un long chemin de croix.

Sammaritano, 87ème, NN : Joue les utilités. Dommage.

 

D’ailleurs :

  • Arles-Avignon-Bastia s’est terminé sur un 0-0 timoré. Les Turchini n’ont rien à craindre de toute façon, ils sont (presque) en Ligue 1.
  • Le GFCOA a subi le contre-coup de sa magnifique qualification en demie finale de la Coupe de France. En effet, les Diables Rouges se sont inclinés 3 buts à 2 à Vannes malgré un doublé de Boesso. Les Gaziers sont troisièmes avec seulement un petit point d’avance sur son adversaire du jour. Epinal, avec un match en moins, n’est qu’à deux points, donc attention derrière…

 

L’A.C.A se déplace à Caen le week-end prochain. Ramener au moins un point sera une obligation d’autant plus que derrière, tout se bouscule.

 

Avant de vous laisser et d’aller boire un pack de Petra au soleil, le petit proverbe de la semaine :

« A chi impuzza di pedi hè segnu di salute, ùn ha bisognu di duttore » / « Celui qui pue des pieds est en bonne santé et n’a pas besoin de docteur. »

 

«  Aio…Aio…Andemi tutt’o stadiu . A mé…A té. Ché un matchu disputatu a d’a juca A.C.A. Ma l’arbitru qualli sera ?

Gridemi e via l’A.C.A »

Basgi,

Perfettu Erignacci.

4 thoughts on “L’Aiacciu Académie note Ajaccio-Lorient (1-1)

  1. Tiens, moi j’ai trouvé Poulard dépassé quand Lorient attaquait correctement. J’ai peut-être moins noté ses bonnes interventions quand vous avez pris le dessus.

    Sinon d’accord sur André, il était dans tous vos bon coups, j’étais pas mal énervé contre sa gueule à la fin du match.

  2. C’est sûr qu’avec les moyens mis à sa disposition, Pantaloni s’en sort très bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.