Le comité répond à Daniel Riolo

 

Bon, ce bas-débat-Demba-Ba  en couleurs nous lasse depuis sa naissance jeudi dernier. Nous ne souhaitions pas y accorder d’importance, mais nous voulions aussi laisser nos académiciens s’exprimer et en débattre, en effet cela ne servirait à rien d’avoir ces excellents auteurs hébergés sur ce site s’il ne pouvait publier leurs opinions argumentées.
Oui, nous avons donc indirectement participé à ce débat et nous nous permettons de le clore ici avec cette dernière réponse. Promis, on n’en parle plus. Sauf si invitation bien entendu. Mais plus ici. Ni là bas, et encore moins sur les réseaux sociaux narcissiques. Allez.

Si l’after-twittos n’est pas totalement digéré par certains (pour rappel voir le comité du lendemain de l’émission et les réponses de trois de nos académiciens ici, ici et ici), le nom d’horsjeu.net a été de nouveau prononcé à l’antenne de l’after-love in fun de RMC. Mieux, il en a été le sujet unique d’un quasi-monologue de plus d’une minute trente, soit plus de 3% du temps de la 2e moitié de l’émission. Oui, le comité a un gros membre matheux qui pense que les statistiques ne sont pas toujours l’analyse du pauvre.

Alors le comité ne veut pas passer pour une bande de gros lourds, mais comme il a deux trois choses à rectifier, il sort sa plus belle plume de son fondement et répond pacifiquement.

Que nous dit Daniel Difool ?

« Après, pour le reste (Daniel avait précédemment parlé des cahiers, ndcvm) horsjeu et compagnie… Je trouve qu’il y a énormément de prétention et pas grand chose derrière. Et ça donne pour des gens qui se plaignent que les grands médias donnent des leçons et qui les critiquent en permanence, (ils) sont très très prétentieux et donnent énormément de leçons alors qu’eux aimeraient être dans le système et se croient hors-système. C’est tout. C’est tout. »

Ah non apparemment, ce n’était pas tout :

« Moi, je me méfie toujours des gens qui veulent être hors-système. Si tu veux vraiment le changer le système, rentre dans le système, viens nous montrer ta science, et viens proposer ton autre vision. C’est ça que je leur dis à horsjeu. »
Daniel, n’a quand même pas voulu donner l’impression de fusiller notre vaillant Claude Pèze qui a eu cette fois-ci l’honneur d’une invitation en plateau :
« pas à toi directement, je le dis à horsjeu notamment par exemple ».
Claude Pèze parviendra tout de même à aller au bout de sa phrase sans être interrompu :
« En parlant de rentrer dans le système, il y a l’éditeur qui attend toujours son invitation pour un after avec les cahiers. »

Daniel saisit l’occasion pour mettre ses poings sur les i :

« Je vais te l’expliquer très clairement. Déjà, il était venu une fois. Mais ça, c’est une discussion entre lui et moi. D’abord, on est une radio importante, on n’est pas une radio de quartier. Je vais pas tout seul, moi, de décider si j’invite untel et tout ça. Et d’ailleurs Gilbert je ne lui en avais même pas parlé. Donc on devait en parler d’inviter des mecs et tout ça… ça se fera peut-être. Mais le mec va se répandre à droite à gauche : « ah il m’avait promis une invitation ». Non ! Je lui ai dit : « j’aimerais bien faire un truc avec certains sites » et tout ça. Et après on devrait en parler ! C’est un travail d’équipe, on n’est pas une radio de quartier, ça se met en plan ce genre de choses-là. J’ai pas dit que je l’inviterai pas. Mais lui derrière… Kof kof kof… Eux derrière, sur les twitters et tout ça, ils balancent et nous font une réputation de merde en permanence. Calmez-vous ! Calmez-vous !  Heu Voilà…Voilà. »

Les gros membres du comité de vigilance médiatique, indirectement mis en cause par Daniel, souhaitent donc commencer par mettre leur point à eux sur le i du « mais » et leurs n aux « non ».

L’ ‘invitation à laquelle Daniel fait référence ne s’est faite qu’au terme d’un échange de mails avec l’éditeur du site, qui s’étonna de constater que pour le lancement de ce qui devait être une rubrique consistant à découvrir les sites ou blogs de la toile et permettant de mieux comprendre leur vision du football et leur raison d’être, l’After fit le choix d’inviter une demoiselle dont les analyses footballistiques ne sont pas l’atout majeur.
Mais, il y eut surtout deux autres invitations, cette fois-ci lancée à l’antenne de Radio Monte Carlo, donc publiques, et les deux fois lors des soirées « ballons de plomb » que Daniel a semble-t-il oubliées :

1) La première fois par Jeff Péres et Daniel Riolo alors que Thibault Lécuyer était à l’antenne, invitation lancée en raison des Francis Van Nobel, première édition. Jeff salua d’ailleurs l’initiative et les mérites du comité à dénicher certaines « perles » qui passaient relativement inaperçues. Nous étions donc en décembre 2010.

2) La deuxième fois par Daniel Riolo en compagnie de Gilbert Brisbois et alors que Jérôme Latta était sur le plateau, invitation lancée en raison du lancement de l’alterfoot, faite donc cet hiver, et avec comme axe principal cet autre football que nous savons possible.

Afin d’aider Daniel à trouver le temps d’en parler avec ses collègues (et dans un souci d’intérêt commun, parce qu’il sera un peu difficile de nous inviter pour présenter aux auditeurs de RMC la première édition des Francis Van Nobel maintenant) ainsi que de pouvoir « mettre en plan » le plus efficacement possible l’hypothétique émission ; nous tenons à lui rappeler que, de toute façon, la participation d’horsjeu.net à une édition de l’After ne se fera que sous certaines conditions, et que nous ne sommes pas les demandeurs au départ, seulement les relanceurs occasionnels.
Et puis quitte à passer pour des lourds, autant le faire jusqu’au bout, mettons y Toulalan à la relance et non à la Cafétéria Leclerc :

– l’éditeur ou celui qui aurait pour mission de représenter horsjeu.net ne viendrait pas seul, puisque l’alterfoot est multiple, et que bon, tout seul dans un studio, ça fait peur, il a déjà essayé, il a eu des problèmes…
– Les cahiers du foot doivent aussi être représentés, au nom du père et du saint d’esprit.
– Les invités doivent être présents dans le studio ou sur le plateau de l’émission, et non au téléphone, on capte mal dans la redacave et puis on est pas contre sortir de chez nous parfois.
– horsjeu.net se réserve le droit de pouvoir utiliser, après diffusion, les images de l’émission en question s’il le souhaite, histoire de pouvoir user du système, puisqu’il le faut.
L’éditeur, ou le représentant de horsjeu.net pour cette occasion pourra ainsi entendre de vive voix ce que Daniel souhaite nous dire et au passage pourrait mieux comprendre l’apparente omniscience d’horsjeu.net, qui réussit à être hors-système puisqu’il « aimerait être dedans » tout en étant dans le système puisqu’il « se croit » et « veut être hors-système. ». C’est papa impuissant dans maman Frigide Barjot cette histoire…

Omniscience et frustration permanente qui nous, gros membres du comité de vigilance médiatique, avait échappé jusque là. Nous pourrions éventuellement expliquer à Daniel que nous, et bien d’autres blogs et sites, pourrions être hors-système et vivre de nos projets, si le paysage des régies média et les systèmes de rémunérations publicitaires étaient semblables à ceux d’autres pays européens par exemple. Nous pourrions aussi lui expliquer que nous avons eu des opportunités de « rentrer dans le système », qu’elles ne se sont pas faites par souci d’indépendance ou d’éthique dans certains cas, et qu’elles se sont faites dans d’autres cas (ah ah !). Et bon, l’éditeur s’était entretenu avec M. Biétry lors du prélancement de BeIn, mais ce n’était pas allé plus loin. Nul doute qu’il aurait bouleversé le système en relayant ses LT de crises hémorroïdaires à l’écran pendant des matches sans commentaires.

Afin aussi d’aider Daniel à préparer le plus sérieusement son habituel rôle de composition pour l’hypothétique émission, nous nous permettons de lui transmettre quelques pistes de réflexion qui aideront sans doute à ce que la discussion prenne une tournure plus constructive que simplement polémique :

1. Horsjeu.net et tous les autres membres de l’alterfoot ne proposent-ils pas déjà une vision différente et un traitement différent du foot grâce au net ? Un peu sur le modèle des cahiers du foot dont Daniel reconnaît l’utilité ?

2. Pas de point 2 précis en ce moment. Peut-être après la prochaine invitation.

3. Comment rentrer dans le système alors que, et Daniel le dit lui-même, Jérôme Latta n’est pas invité par les autres grands média ? Pourrait on revenir sur les rares fois où il l’a été, et ce qui a bloqué ? Nous sommes sûrement prétentieux, mais nous sommes conscients de la légitimité de certains et la plaçons bien avant la nôtre.

4. Pourquoi rentrer dans le système quand on le refuse et qu’on l’estime néfaste ? Nous sommes sûrement prétentieux, mais nous n’avons pas la prétention de changer le système seuls. Nous redoutons au contraire que seul le système change ceux qui l’englobent. Nous tentons simplement, mais avec prétention bien sûr, de faire survivre d’autres microsystèmes… dont le nôtre en premier.

5. Pourquoi ne pas appliquer cette recette : « Si tu veux vraiment le changer le système, rentre dans le système, viens nous montrer ta science, et viens proposer ton autre vision » lorsque l’on se situe quelque part entre le polémiste et le critique de foot ?

Auxquelles nous ajoutons quelques rectificatifs afin de dissiper les éventuels malentendus qui pourraient nuire au dialogue :
– Nous constatons que les grands média donnent des leçons, nous les répertorions, nous les commentons et ce sont surtout quelques uns de leurs employés, les rares fois que le sujet est évoqué, qui s’en plaignent. Rarement horsjeu s’est permis de donner des leçons.
– Nous proposons un autre contenu qu’une critique des média avec les Académies, les Partenaires Particuliers, Radiorjeu, la petite lucarne… Nous invitons d’ailleurs Daniel à lire les analyses de Notre Footballologue dès 2009 sur le dopage, pardon, fair play financier par exemple. Ah l’éditeur nous signale qu’il les avait lues mais les trouvaient incompréhensibles et prétentieuses. C’est vrai que le vieux se la raconte, la semaine dernière encore, il lisait un livre de philo.
– Mieux, il nous arrive de parler d’un grand média pour en dire autre chose que du mal. Par exemple, nous avons toujours dit du bien du recrutement de Julien Cazarre par l’After. Nous avons aussi défendu 100% foot avant que M6 ne déprogramme l’émission. Il y en a même un parmi nous qui lit So Foot tous les mois sans pour autant être abonné à Télérama ou aux Inrocks.
– Il n’y a sans doute pas grand chose derrière notre prétention, mais vu que nous sommes partis d’absolument rien, et que notre développement a toujours été organique, communautariste et solidaire, c’est déjà signe qu’on a progressé un minimum en 4 ans d’existence.
– Nous tenons également à préciser à Daniel qu’horsjeu.net est prêt à l’accueillir pour un Radiorjeu exceptionnel, qui pourrait d’abord lui permettre de jouer à l’extérieur pour une fois, nous permettre de bénéficier de son point de vue de pro, et sans doute offrir un sacré moment de débat au public fidèle de l’émission. L’éditeur ne montrera pas sa bite, c’est promis.

Roazh Takouer

67 commentaires

  1. Le méchant système ! Je suis OK pour la révolution, mais en début de mois, après le RSA svp.

  2. Finalement, on tourne toujours autour de votre besoin d’être adoubé par ceux que vous critiquez.

    Vous y arriverez sûrement, les connexions se créent.

    I hope I die before I get old.

  3. c’est bon vous avez fini là ? on va encore en bouffer longtemps de l’after twittos ? c’est au moins le 18e post publié qui commence par « on s’en fout mais on va écrire un article de 249 paragraphes quand même »

  4. Continuez comme ça les gars, c’est important. Pour les gens qui ne lisent pas foot01, FF, So foot, et rarement Footmercato (oui, ca va, je suis humain), vous êtes des sortes de héros. Je vous aime analement.

  5. C’est bon ? C’est fini ? On peut passer à aut’ chose ?

  6. airiri,

    quel post ? Tu confonds pas la rédac et les académiciens ?

    Bises anales

  7. Même si le sujet s’étire en effet en longueur, il faut reconnaître que les gros membres ont toute légitimité à répondre/expliquer/préciser/s’exprimer lorsqu’ils se font apostropher comme hier soir.

    Mais oui passons. On donne trop d’importance à ce type.

  8. alala ce Daniel Riolo, il vous obsède !
    Vous adorez le détester, vous détestez l’aimer…eh oui c’est dur l’amour.

    NB : tout ce que je retiendrai de cet AfterTwittos n’a rien à avoir avec hors-jeu.net. C’est l’humiliation de quelques Twittos prétentieux venus faire leur promo pour gratter des RT. ça leur a fait du bien.

  9. Les saillies de Daniel-San sont parfois jubilatoires, mais trop souvent pitoyables, polémistes à souhait et trop partisanes.

    Bref. Tout ça pour ça, rien de plus à dire.

    Si je gagne au loto, je donne 100.000 € / an à HorsJeu et aux Cahiers.

    A vie.

    Ou tant que je peux.

  10. Bah voilà, ça va me forcer à écouter l’After Twittos en podacast. Fait chier, je voulais me mater un match de National en replay…

    Analement vôtre

  11. A force de tout le temps baiser la même pute, tu l’engraisses avec ton fric. Dans l’affaire c’est le tapin qui est gagnant. Belle preuve d’altruisme.

  12. Dites, vous êtes sûrs d’avoir bien lu ce qu’on a écrit ?

    On n’est pas sur l’after-twittos ici, mais sur l’émission d’hier. Le comité ne s’est exprimé sur l’after-twittos que le lendemain de l’émission et trouvait ça amplement suffisant. Que des académiciens du site aient aussi leur mot à dire sur le sujet n’a pas grand chose à voir avec ce nouvel épisode.

    A partir du moment où Daniel Di Fool se permet de parler de nous pendant 1 minute 30, il nous semble normal d’y répondre au moins une fois et de rectifier les points qui ne correspondent pas à notre vision des choses.

    Non seulement, on est dans notre droit, mais on est même parfaitement dans les compétences du comité de vigilance médiatique.

  13. Riolo a quand meme bien défendu les cahiers et bien chargé balbir, a l’époque de l’affaire.
    Apres il est vrai qu’il est pas vachement progressiste, du coup ca me fait deux bonnes raisons de bien l’aimer.

  14. oici notre réponse. Il faut former une classe avec des chaînes radicales, une classe de la société bourgeoise qui ne soit pas une classe de la société bourgeoise, une classe qui soit la dissolution de toutes les classes, une sphère qui ait un caractère universel par ses souffrances universelles et ne revendique pas de droit particulier, parce qu’on ne lui a pas fait de tort particulier, mais un tort en soi, une sphère qui ne puisse plus s’en rapporter à un titre historique, mais simplement au titre humain, une sphère qui ne soit pas en une opposition particulière avec les conséquences, mais en une opposition générale avec toutes les suppositions du système footballistique, une sphère enfin qui ne puisse s’émanciper, sans s’émanciper de toutes les autres sphères de la société et sans, par conséquent, les émanciper toutes, qui soit, en un mot, la perte complète de l’homme, et ne puisse donc se reconquérir elle-même que par le regain complet de l’homme. La décomposition de la société en tant que classe particulière, c’est le prolétariat. Euh, l’Alterfoot.

  15. Oups ! Désolé pour avoir dégueulassé le site avec mon lien. Je paierai pour le nettoyage, c’est promis.

  16. C’est ça d’être pauvre: tu te fais cracher à la gueule par les riches et la plupart des gens trouvent ça normal; t’avais qu’à pas être pauvre.
    Le riche te demande de devenir riche avant de parler comme un pauvre.
    Finalement, le foot là-dedans, à l’after shave, ils s’en balancent. C’est marrant, ça parle fric et PSG, ça donne des leçons à tout le monde, ça passe 40 minutes de pub pour 2 heures d’émission, etc. Ils pourraient très bien parler patinage artistique ou fête de la bière, ce serait exactement les mêmes débats/discussions/cinéma.

    Moi, j’aime horsjeu.net quand ils parlent foot, quand ils diffusent du foot, quand ils analysent le foot et ses déboires, son milieu, sa corruption, ses défauts, ses folies, ses émotions, ses suspenses, etc.

    Rien à foutre du Riolo, qui n’est rien qu’un Menes du pauvre, le Menes de la radio: juste un gros con à l’égo surdimensionné.

  17. les gros membres sont des specialistes de l’anal, alors faut pt’etre pas s’etonner que Riolo prenne horsjeu pour de la merde.

    de toute facon, vu la facon de debattre de Riolo, je ne suis pas certain qu’il faille attendre d’un echange avec lui quelque chose de positif.

    ne pas l’ecouter dans l’after interrompre ses interlocuteurs a tout bout de champs en brailler plus fort que les autres parce qu’il est persuade d’avoir raison me suffit.

  18. Ça fait plaisir de voir qu’hors-jeu à ces propres trolls (sycophantes en pascal prose).

    sinon Petite question histoire de faire avancer le débat clos :
    Pourquoi ne pas justifier le texte ?

  19. Vous ne voulez pas rentrer dans le système, très bien, tous les jours sur ce site vous proposez un autre football et brillamment. Alors pourquoi ne pas le défendre ce projet ?
    C’est (amha) pas en démontant Riolo avant sur les internets que vous réussirez à avoir un débat équitable une fois conviés à la radio.

    Au final Riolo était persuadé que les mecs d’HJ étaient là pour se le faire et à confisqué le débat. Et Même lorsque les membres d’HJ ont eu l’occasion de parler de l’alter foot et du football vrai, ils n’ont pas su le défendre.

    Alors plutôt que de demander d’être en plateau et en nombre conséquent, pour être bien certain de casser du Riolo dans les règles.
    Peut être faudrait il faire en sorte que les rares fois ou HJ est invité, le débat soit préparé et que le but des membres soit de prôner un autre système plutôt que de vouloir casser celui qui existe(Ce que fait Latta).

    Amicalement un lecteur.

  20. Quand je pense que, pendant que vous êtes en train de vous faire la gue-guerre pour savoir qui c’est qui est le plus dans l’anus du système de l’autre ou l’inverse, Nelson Mandela est entre la vie et la mort, bah ça me donne envie de reprendre des moules avec mes frites.

  21. Moi j’aime bien le comité mais c’est rien à coté de ce que je ressens pour l’éditeur Belhomme.

    à quand une autobiographie en trois volume avec préface du comité, du beau Daniel qui nous obsède tant tous et de mickael youn autre magnifique pourfendeur de la pudeur?

  22. J’ai demandé maintes fois à David Cassan qui est une salope mais qui a gagné des prix de rédaction de nouvelles à Sciences Po (qui peut donc cibler un public large qu’il méprise) de rédiger la fascinante histoire de mes 33 premières années sur terre comme un symbole.

    Comme c’est une salope, il a refusé.

  23. Mr B, c’est joli tout ça, mais quand on est invité (des membres de la rédac, pas des académiciens) ça se passe très bien, on est très courtois et on met en avant nos arguments.

    des académiciens de HJ ont été invités pour parler de twitter, ça a dégénéré? Ils ne se représentaient qu’eux mêmes à la base, ont gentiment fait coucou à horsjeu, et d’amalgame en amalgame c’ est la rédac qui se fait démonter à l’antenne.

  24. Pourquoi vous ne cherchez pas à vous faire inviter sur RTL, les belges c’est quand même plus drôles que les monégasques (qui ne sont pas français).
    Enfin bref, le foot à la télé ou la radio, ça vaut rien, comme la plupart des autres sujets. Faut pas être étonné,se bouger pour que ça change c’est bieng, mais ça ira surement pas loing.
    En tout cas, on doit pas vous le dire souvent, mais j’aime beaucoup ce que vous faites.

  25. Des prix, des prix, n’exagérons rien cher éditeur, un singulier aurait suffit.
    Sachez par ailleurs que tout son potentiel littéraire est actuellement accaparé par des échanges épistolo-érotiques avec James Franco, son ennemi intime.
    James Franco, Daniel Riolo, on a les némésis qu’on mérite.

    Pour résumé: Oui, David C. est une salope

  26. @Peyes : J’opine.

    Au regard de ce billet d’humeur, je suis d’accord avec le comité (entre autres). Le traitement de l’information ainsi (et surtout) que sa diffusion ne doivent pas être réservés à une caste ni à une élite auto proclamée. : »Vive internet ! » comme le disait si bien Jacques Séguéla en octobre 2009.

  27. @Pablo Calandre : pas mal du tout. Je la connaissais avec un rabbin.

    La réponse est pas super structurée mais a le mérite de fermer la porte du bus de l’aftertwittos alors qu’elle se réfère à complètement autre chose. Ce qui est un bel exploit.

    Horsjeu ne se prend pas au sérieux, désacralise le foot, les footballeur et les media qui ont tendance à se prendre au sérieux. Horsjeu nous propose parfois sous couvert d’humour ou de curiosité intellectuelle des moments de vraie analyse via nos académiciens, d’autres collaborateurs et l’alterfoot en général. On s’en fout d’être en ou hors système. On en a même un qui supporte le PSG ici c’est dire si nous n’avons pas de frontière.

    La morale de cette histoire c’est que quand quelqu’un vous plaque une alternative dans la gueule (hors système / dans le système) c’est surtout qu’il cherche à vous coincer rhétoriquement parlant. Chacun doit donc pour en sortir trouver sa propre voie et la défendre.

    Merde, c’est anarchiste comme réflexion là non ?

    En fait je pense que cette fin d’année devrait se terminer par un gros ketchup (je dis ce mot parce que j’arrive pas à trouver l’autre) de l’ensemble des définitions de horsjeu par ceux qui le font. Parce que ce qu’il nous manque c’est des biscuits pour aller au front (putain je parle comme un mec de droite), c’est un vrai corpus intellectuel. Une doxa. Il faut bien le reconnaître jamais la Ministre des Sports ou de la Culture ne s’intéressera à nous si on n’arrive pas à aligner trois phrases cohérentes. Et les Daniel Riolo du monde entier continueront à nous regarder comme des enfants mal élevés et peu dangereux.

    On aime le foot, on déteste les donneurs de leçon. Et on est censé avoir suffisamment d’arguments pour démontrer au monde la pauvreté du traitement de ce sport par les media dominants. Même du fin fond d’un téléphone avec un peu d’entraînement et quelques échecs préalables on devrait être capable de lancer deux trois idées intelligentes dans un océan de talk-show. Vous y arriverez (non parce que moi à la radio c’est mort j’ai essayé) et un jour l’underground et le mainstream défendrons main dans la main un football intelligent et responsable.

    c’est… c’est centriste comme idéal ça ?

  28. Aurais je mal compris ou bien la vision du foot d’horsjeu(.net) est proche de celle de daniel-san?

  29. Riolo défend son bifteck ni plus ni moins , il défend le système qui le fait vivre . Après le type est rodé aux médias ,pour aller dans son émission faut vraiment avoir envie de débattre avec un troll . C’est le Jean-Francois Copé du débat footballistique , d’ailleurs Racaille Football Club et l’histoire des pains au chocolat …

  30. Moi ce que je vois c’est que ca aura au moins permis à Gaha de revenir s’exprimer.
    Continuez sur cette voie et bientôt Eva Gene remontera votre audience féminine à 0,0001 %.

  31. On croirait voir les pauvres rappeurs anonymes essayants de clasher les rappeurs commerciaux en essayant de faire le buzz…
    Et oui, c.est toujours délicat de critiquer le système quand on ne rêve que d’une chose, c’est de croquer aussi…

  32. J’y crois tout ce buzz interne alors qu’à Bordeaux l’arrivée de Bréchet est imminente…

  33. Correction avec variante :
    J’y crois pas tout ce buzz interne alors qu’à Bordeaux Chalmé revient…

  34. J’ai cherché mais je l’ai pas trouvé ; il est où le Manifeste de l’alterfoot ?

  35. J’avoue que tout ça me laisse perplexe.
    Autant, j’ai bien saisi l’idée que défendait les trois académiciens ( Et pour que le druide arrête de glander en Juin, il fallait que le message soit important) ; autant j’ai eu du mal à savoir ou le comité voulait en venir.

    Ce n’est que mon avis, et je le partage, et je trouve que c’est déjà pas mal ; mais, pourquoi répondre à riolo ?

    Au moins la moitié des gens ici n’écoutent surement pas l’After et quand je lis les commentaires, je vois que la plupart de ceux qui postent s’en foutent complètement, même si ils aiment bien lire les phrases digne du van nobel que le comité porte à leur attention.

    Pour moi, le seul moyen d’exprimer votre vision elle passe par le net. Aucune chance qu’elle passe à la radio ou la télé.
    Ou alors sur votre radio ou votre télé.
    Peut-être serait-ce utile de voir comment font d’autres sites dans d’autres sports, sur l’actualité ou sur n’importe quel sujet traité différemment des grands médias.

    Bon courage. Y’a peu de chance que la gloire soit au rendez-vous.

  36. Bon,allé, j’ai une question? Vous voulez toucher (pas attoucher) le plus grand nombre de gens ou garder votre vision pour vous et vos lecteurs? Nous, on vous lit, on nem bien ce que vous faites (sinon on passe). Vous avez pas peur de devenir un peu trop mainstream?
    Vous êtes comme un artiste que l’on est peu à connaitre, mais dont on a pas envie qu’il signe chez Universal et soit obligé de faire de la merde. En vous lisant, on se sent un peu hipsters quoi…
    Enfin bref, pensez-vous vraiment pouvoir capter l’attention du grand public, et lui faire comprendre votre vision? J’en doute, tant il sont formatés par ce qu’ils voient et entendent à la télé ou la radio.
    Continuez chez vous, ne vous occupez pas des grands, ils sont à l’aise dans leur médiocrité, qu’ils s’y couchent merde !

  37. Hahaha !

    L’editeur est un hipster ! Claude Pèze est un hipster ! Roazh Takouer est un hipster !

    Merci Eric di Macon.

  38. Hein tu veux dire que les hipsters ne lisent plus So Foot? Ce sont pourtant eux qui s’autoproclament représentants de la contre-culture tout en restant chic et intello. HorsJeu c’est les toilettes d’un concert métal, ça pue la pisse, la transpiration et la bière, là où So Foot sentirait plutôt l’asperge bio. Bon je crois que quelques participants du site sont fans d’indie-rock, mais bon, tout le monde ne peut pas être parfait.

  39. Après reflexion je peux dire que nique sa mère Riolo et nique sa mère RMC (Radio Nazi). Le jour ou le normal-foot commmence un article avec: « Bon, ce bas-débat-Demba-Ba » je commencerai à en avoir quelque chose à foutre. RMC ils ont un service vidéo? un service Trans? Ils font découvrir des championnats ou des pays inconnus du football? Non ils font KEUDAL, ils sont englués dans le Foutreball. RMC (radio nazi) n’est qu’une fraude fiscale comme lionel Messi.

  40. Inzaghi était toujours hors jeu et ça ne l’a pas empêché d’être un joueur énorme.

  41. Euh ça devient lourd là. Et pis le Riolo faut le laisser, il a quelque chose que nous n’avons pas : la possibilité d’avoir toujours le dernier mot
    On peut passer à autre chose ? Moi je n’écoute jamais l’after et je m’en cogne de leur avis de pilier de bar et de leurs polémiques à 2 balles

  42. Bravo d’avoir répondu! ça m’étonnerait que Riolo viennent se compromettre sur HJ mais la réponse méritait d’être faite. Tiens d’ailleurs y a pas un logiciel qui permet de checker les IP pour voir si les journalistes de RMC viennent traîner dans le coin?

  43. @pEF : il faudrait déjà qu’il y ait des journalistes à RMC (RadioMonCul).

  44. Ca vous fait la bi** de vous faire reprendre de volée un peu. A force de péter plus haut que son cul on a l’odeur en plein dans le nez !
    Faire les hipster du foot ne vous rend pas meilleur qu’eux et faire les rageux après la « bataille » ne vous aidera pas non plus…

  45. Tout ça s’est passé à TOULOUSE les mecs, TOULOUSE putaing con !!
    Nous n’avons pas d’autres explication…

  46. C quoi un hipster???
    Dite c est ou moi ou la moyennne d inteligence des lecteur et en reel chute libre

  47. C’est blon qui a raison. Intelectuelement on chute. Heuresemant qu sur l’orthographe on se maintien

  48. on chute, ou on se met au niveau de la personne en question sus nommée. Comme un vilain pointu à la 94éme

  49. on chute quedalle. Lire les commentaires des articles de horsjeu est l’un de mes passe temps préféré, devant même lire les dits articles.
    MERCI

  50. Vous êtes lamentables. Pourtant je vous lis depuis quelques années mais là, non, je vous suis pas. Votre propension à cracher dans la soupe est proprement infecte. Eric a raison, vous êtes devenus les vrais hipsters du foot, je vous conchie.

    And leave Daniel alone!

  51. L’éditeur ne montrerait pas sa bite alors qu’il jouerait à domicile?? En effet, nous devons chuter.

  52. Correction, j’ai pas dit eux, j’ai dit nous, lecteurs avisés, pas eux. Et j’ai dit ‘comme des hipsters’, j’suis pas un faux barbu coiffé comme un rocker des années 80. J’crois que personne n’a compris ce que j’ai voulu dire, je m’en fou.
    En gros, fuck la grande distribution…

  53. C’est quoi cette accumulation de commentaires sur chaque page du sujet disant « c’est pas bientôt fini, on tourne la page, c’est lourd etc ». C’est quand même hallucinant, les mecs n’ont aucune aura, aucun moyen de se faire entendre de par leur intégrité (rejet des réseaux sociaux, pas et certainement plus d’invits sur le plateau RMC), restent constamment dans l’ombre, ce qui a le mérite d’être classe, authentique, et un brin modeste (n’en déplaise à Riolo), et ils ont même pas le droit de pondre un article sur leur propre site. Pas déconner non plus. Faut quoi qu’ils s’automutilent ou s’autoflagellent tant qu’on y est?? Y a même pas un semblant d’argumentation qui accompagne le truc à chaque fois. Parce qu’on fait le jeu du système finalement c’est ça qu’il faut comprendre ? Sauf qu’il y a un peu l’art et la manière de faire… Surtout quand il y a un ramassis de connerie qui doit être inéluctablement corrigé sous peine d’alimenter la crédulité navrante des 99% de clampins qui avalent goulument toutes les conneries qu’ils entendent. Ils ont même pas de droit de droit de réponse, même en parlant tout bas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.