Les deux ans de Horsjeu.net : des témoignages époustouflants

La corne d’abondance de brume des gros membres.

Ils sont nombreux à avoir voulu témoigner de la réussite que leur a apporté horsjeu.net après des vies souvent misérables voire inavouables (notamment Rhinit, récits disponibles sur le forum, photographies et agrandissements contre paiements, pour la phase deux, voir avec le gros membre que vous imaginez).

Pour fêter dignement les deux ans de ce site merveilleux, ils ont tenu à dire des conneries, comme un symbole d’académicien normal et de partenaire particulièrement anal. La parole aux vrais héros de ce site, après les lecteurs bien sûr. (Cette phrase a été ajoutée par l’éditeur après avoir pris connaissance de quelques tactiques marketing bien senties auprès de son mentor).

Rhinit Michuls de l’Ajax Académie : « Je pense à l’évolution du site et à la place qu’il a su se faire sur le net en 2 ans, et comme Zidane, je me dis que c’est bieng. Alors bon anniversaire, pourvu que ça dure, que l’esprit (anal) d’HJ demeure et à titre personnel, si l’éditeur, ce bel homme, dément les rumeurs de délocalisation de l’Ajax academy en Indonésie, je ne manquerais pas de fêter les prochains anniversaires d’Horsjeu. »

Hristo Mario de la Blaugrana Académie : « Avant de découvrir horsjeu j’étais gros, moche, imberbe, célibataire, pauvre et suicidaire. Depuis, j’ai des abdominaux, un nouveau visage, une moustache, 11 amie sur Facebook, je roule en Bentley et me rends tous les mois au parc Asterix. Une nouvelle vie s’offre à moi. Merci horsjeu.net et bon anniversaire. Un petò bigoti. »

Le Mad Professor de la Canebière Académie : « Célébrer le second anniversaire d’horsjeu.net est, à l’image d’un tacle appuyé de Diawara sur une cheville portugaise fragile, une douleur exquise, un coup de fouet revigorant, un plaisir subtil que le Mad Professor est heureux de partager avec vous. Merci à tous les supporters de l’OM et aux autres. Ceux qui n’ont pas encore vu la lumière sur les visages de Labrune et de la blonde….»

Loulou La Fraiche de la Paillade Académie : « Je me souviens, c’était le début de l’été, je traînais en tatanes et marcel quand je suis tombé nez à nez avec l’éditeur ce bel homme, au camping de Palavas. Il parlait une autre langue, moi je vous le dis, puis, avec son torse rougi par le soleil, on le devinait tout droit sorti des plus obscures contrées du royaume de France, quelque chose comme l’Artois, sans rire. Et pourtant, quelle classe. Quelle générosité aussi, quand l’énergumène m’a soumis la plus honnête des propositions, sur le terrain de boules : « eh eul gros lardon là, tu’euh fair’ l’académie d’ta contrée ou ça t’botte point du tout ? ». C’est sans hésitation aucune mais en prenant le temps de la traduction que votre serviteur a tout naturellement accepté la proposition. Depuis, Loulou dodeline du godet chaque fin de semaine, et l’éditeur a appris le français. Quant à Marcelin, il est sorti de sa cave.
Qu’importe l’authenticité des faits ? Laissons cela au 10sport. Le site fête ses deux ans, et c’est la seule chose qui compte. »

Marcelin Albert, de la même maisonnée : « C’était un jour de cuite et je roupillais tranquille dans la cave en attendant que la Mireille arrête de me casser les esgourdes avec Intervilles. J’ai senti le sol trembler et les bêtes beuglaient à en plus pouvoir, on sentait qu’elles avaient franchement les meules qui faisaient bravo : j’ai su que Loulou rappliquait. Ou alors Valérie Damidot venant pour relooker la grange, mais ça, ça apparaissait moins crédible encore que la grange pue plus que le fond du lavabo les lendemains de murge. Bref, Loulou a tenté de pénétrer dans ma cahute et aussi dans ma Mireille, mais il a pas pu, encore que dans la Mireille, y a de la place pour deux. On a fini la discussion sur la terrasse, avec trois verres..pardon bouteilles de pastaga. Il m’a raconté qu’un homme d’une beauté et d’une classe incommensurable (c’est là que j’ai appris le mot) lui avait proposé d’écrire des papiers sur les matchs des petits, mais que vu qu’il devait maintenant se mettre au régime, il pouvait plus le faire seul. On est devenu associés et la machine tourne pas trop mal. Je voudrais remercier ce bel homme, que j’ai jamais rencontré, et dire que ce site m’a permis d’y déverser ma gouaille salvatrice et mon pinard décapante. Joyeux anniversaire Horsjeu! Laisse-moi lever un (ou plusieurs) verres en ton honneur! Salute!»

Moké, champion du monde de commentaires sur horsjeu.net : « issu du premier noyau de lecteurs fidèles, Moké, qui est depuis passé du côté de la justice orthographique et affinités, a vu le nombre de commentateurs/lecteurs augmenter comme son glaive devant une scène de Lucy Thaï léchant Sativa Rose. Comme un symbole. Le policier tient à vous remercier pour vos efforts linguistiques et votre aisance à le faire marrer par vos conneries. Voulues ou non. (Au fait, vous pouvez toujours m’envoyer des photos de nichons et des numéros de tel de cochonnes à moké@horsjeu.net) »

Dudu de la Meringue Académie : « me souviens lors de ma visite parisienne, alors que je me trouvais dans le quartier du Marais, avoir fait la connaissance d’un homme à la classe extraordinaire. C’était l’éditeur, ce bel homme. Ma tentative de drague fut stoppée net par sa proposition qui n’était point indécente: tenir une académie sur mon club préféré. Et voilà comment Dudu se retrouve exploité sur ce beau site qu’est Horsjeu.net. Joyeux anniversaire HJ !»

Les frères Hullé : « Quoi deux ans, qu’est-ce que j’en ai à foutre ? Attends ta gueule, l’éditeur ce bel homme pourrait nous rembaucher un jour, qui sait ? Mes couilles sur ton nez oui ! Non, les miennes sur le tien. C’est pareil. Ah oui, c’est vrai, c’est pareil. Ben félicitations à ce site de merde MAIS ARRETE t’es chiant putain ! J’écris ce que je veux c’est mon clavier. Oui mais cfneiuzioBT connard va, c’est mon écran. Tout ça pour vous souhaiter quelques belles années de vie commune symbole. Pffff. T’es même pas drôle. J’m’en fous, j’m’encule. Enfin j’me comprends.»

Michel Saint-Doux de la Losc Académie : «Le samedi 25 mai 2009 était lancé en France le numéro d’urgence européen -116 000 -pour le signalement des disparitions d’enfants, à l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus. Voyant alors que le sport préféré de sa « profession » était menacé, Michel Saint-Doux était donc contraint de se trouver un nouveau terrain d’expression. C’est donc peu dire que Horsjeu a changé sa vie. Une autre manière d’atteindre le stade anal s’offrait à lui et c’est donc avec un entrain certain qu’il célèbre ces deux années d’existence. Vive Horsjeu et vive le LOSC.»

Bernard De La Villelumière : « C’est en reprenant connaissance après avoir collaboré avec un grand quotidien écossais que nous nous  réveillons dans une chambre d’hôpital de Newport et que nous nous rendons compte que c’est la date anniversaire d’horsjeu.net, mâtin quel site. Nous espérons vous retrouver bientôt pour vous narrer une enquête exclusive incroyable concernant une taupe à melon et une miss aux bottes de cuir. Nous vous laissons, on coupe nos perfusions.»

Leny Mc Cohen : « Avant de connaitre ce site, j’étais juif et écossais. Aujourd’hui je suis toujours pareil. Merci horsjeu.net. Ca va, c’est assez court ? (ouais comme ton prépus. Note de l’éditeur

Notre Footballologue : était ailleurs, entre l’infiniment gras et l’infiniment petit.

Claude Pèze : « Grâce à l’Editeur, mon alcoolisme n’est plus mon problème, c’est celui des médecins.»

Des joueurs des Girondins ont tenu à participer aussi:

« Merci pour l’appart’ que tu m’as trouvé à Paris» Alou D.

« Apérooooo!» Fahid Ben K.

« Grâce à l’Éditeur, j’arrive à supporter Mickaël Ciani» Cédric C.

Francis Van : « Bah comme i dit l’patron, c’est bien d’fêter nos deux ans. Bon après faut pas t’voiler la face lecteur, le site i marche d’puis qu’i’ ya l’Francis qui preche le vrai football.
Mais n’empêche, faut qu’tu sais qu’ça lui fait vachement plaisir à ton consultant que tu sois de plus en plus nombreux à le lire. Alors i t’souhaite un bon anniversaire, même si c’est pas l’tien mais comme c’est un peu ton site, bah t’as compris, c’est pas vrai garçon ? c’est comme une image t’entends ? Puis sinon n’oublie pas qu’ l’Francis i t’accuillera toujours comme tu es (sauf si t’es un peu trop d’Marseille) et qu’i ‘t’en voudra pas de ton ignorance car c’est pas qu’tu sais pas, c’est qu’moi je sais mieux ! Merci l’ami et allez Paris !!!!!!! »

Roazh Takouer : « Deiz ha bloaz laouen horsjeu.net. Déjà deux ans d’aventures anales, et ce n’est que le début Monsieur Vincent. Encore tant de contrées profondes restent à explorer tous ensemble. Je lève mon bol comme un sein en ton anniversaire, doux foyer. »

« Mon but dans la vie est désormais tout tracé : je veux devenir l’Editeur, et si c’est humainement possible, un aussi Bel Homme ». Luissettinho, 15 jours à l’heure de cette 1e phrase sortie de sa bouche.

« Je n’ai rencontré l’Editeur, ce bel homme, que dans mes rêves les plus doux, les plus sensuels, mais cela a suffi à éveiller en moi cette sensibilité qui caractérise si peu les gens de mon coin. J’ai également écouté l’ode à l’Editeur, écrite par J. Brel, cet autre bel homme. » Luissette de la Lens Académie.

Rolland et Dominique Bourdis : « Té, il paraît que le site il a deux ans et qu’il faut qu’on écrive un message. On vous envoie ce petit message de félicitations de Thailande où Rolland et moi passons d’excellentes vacances. On vous fait des gros bisous anaux à tous »

Marco Matrix : « Comme un symbole, Hors Jeu.net a débuté peu avant la saison magique de l’Internazionale Milano et de votre serviteur, Marco Matrix.
Alors certes, il reste quelques améliorations à apporter (application sur Ovi, SALAIRE !!!!, et aussi le fait que je n’arrive plus à commenter le moindre article depuis 1 semaine…) mais vous et moi savons que le plus moche est derrière nous (Moké ?) et que l’avenir s’annonce radieux.

Petite anecdote : c’est en effectuant une recherche google sur un but refusé pour Hors Jeu à Esteban Cambiasso sur un centre de Javier Zanetti que j’ai découvert le site… comme un C.U.S symbolique, n’est-ce pas ?

Félicitations anales

Marco « World, European, & Italian Champion » Matrix

 Post-scriptum : Le site mérite d’exister ne serait-ce que pour les bonus du comité (robot Caca, 7sur7.be, et tutti quanti !) »

Bien sûr, nombreux sont ceux à qui l’on pense, Torben qui est parti faire des graffs de toute urgence; Roland Gromerdier parti trouver cette fameuse PlayStation à 40M€; Jean-Paul Hoth qui aurait été vu pour la dernière fois dans un camp de vacances; Jan-Karl Sabatierung qui n’en finit pas de fêter le titre du Borussia même s’il n’est pas supporter du club; Adam Smith et John Terry Gilliam sont sur les routes d’Italie afin de déposer Carlo Ancelotti à Rome eux-mêmes, beau travail les gars; l’apprenti footballologue est lui retourné en Thaïlande où il aurait croisé les Bourdis à plusieurs reprises; Barnabé la Plume serait réfugié éthylique en Belgique libre; le docteur Di Vago serait directeur du cabinet d’un homme politique italien important; le stagiaire live aurait mué; Dim Dimsk était aux dernières nouvelles à Grozny pour… vous savez quoi; Frite Philippe est allé menacer les Spurs de représailles si Gomes retourne au PSV et nous menace d’écrire ses articles en néerlandais si nous ne faisons rien pour le soutenir dans son combat; le Don serait mort d’une crise cardiaque en voyant la qualification de Naples en LDC; allez savoir où se trouve Choa d’Arelate, avec Don Salerno, avec Don Pinto Da Costa ou pire, avec Rhinit et Frite Philippe; Warren Tuppett aurait rasé sa toison rousse pour ne plus être reconnu à Londres tandis que le Père Fidalbion aurait été converti par des impies de la religion de Michel Saint-Doux qui n’en finit plus de bénir ses ouailles à la Jeanlain. Max Gallo Bossis attend patiemment son tour en jouant aux dominos; Tahar JSK sent le jasmin comme jamais; Tristan Bourrepif navigue dans les stades comme on zappe à la TV, JustWide et Gerrard Mouillée eux, essaient de décider Damien Comolli d’aller aider Marseille dans son recrutement où un avenir brillant l’attendrait à coup sûr. Ricardi Guidolino bouffe les dernières mains qu’il lui reste avant de faire all-in sur un gros coup de bluff; Petit-Louis Fernandel est aller accompagner Torben, c’est beau; Robert Carlos joue à la rouletterusse avec Valdano, Mourinho et un pistolet; Michel Dahleb est à Pigalle pour fêter la dernière journée comme il se doigte et sans popper’s s’il vous plait, enfin, nous ne dirons rien de ce qui est arrivé à Coco Sududeau, ce serait bien trop cruel.

S’ils venaient à se manifester dans de brefs délais, nous les encourageons à témoigner eux aussi du bonheur nirvano-valalesque que leur procure horsjeu.net chaque jour de leur vie, tout comme vous, lecteurs. Tout le monde a le droit d’ajouter sa merde à l’édifice.

Analement vôtre,

Les gros membres.

25 thoughts on “Les deux ans de Horsjeu.net : des témoignages époustouflants

  1. Que d’émotions en ce jour sein pour Hj, la larme qui coule sur ma joue est pour vous. Spéciale cacedédi. Horsjeusiens, je vous aime(nt). ( non je ne sais jamais avec quoi accorder dans ce genre de phrase ).

  2. Merci HJ de m’avoir embauché. Avant, j’étais un nobody dans la cour de l’école. On me choisissait en dernier pour les parties de foot sous le préau, et on me comparait à Llacer. Grâce à HJ, je suis devenu populaire, capitaine du 11 majeur du collège, on me prend pour Chantôme, et on me réserve des fumigènes quand j’arrive au Parc.
    Du coup, je suis motivé pour réussir mon brevet des collèges!

  3. Avant je n’étais rien, peut me chaudait la vie et Arlavignon était un club tout pourri. Depuis euh…

    attendez…

    je reviens

  4. Je suis déjà très ému qu’on ait pensé à citer mon nom dans un si bel article.

    Bon anniversaire à Hors-jeu.net, qui en cette paire d’années m’a fait découvrir que non, je n’étais pas seul, et m’a fait découvrir Gégé Mouillé, mon idole, même s’il n’est pas aussi bel homme que l’Editeur.

    Fissure anale baveuse à tous.

  5. Avant de découvrir Horsjeu.net, je voulais tenir un blog sur Sofoot. Ouais, vraiment. Heureusement, leur news quotidienne relatant la présence du comité m’a permis de découvrir ce site où je pouvais naviguer de page en page en toute (b)analité footballistique. Puis j’ai décidé de me lancer dans une académie, comme ça, même pas pour faire du clic au départ. Et aujourd’hui je suis fier de dire que je suis bénévole pour Horsjeu.net quand quelqu’un m’annonce qu’il va être stagiaire pour Footmercato (bon après il m’a dit qu’il était payé et je me suis senti con, mais je me sacrifierais toujours pour ce bel homme qu’est l’éditeur).

  6. Bon anniversaire à vous!
    Depuis que j’ai découvert hj, mes pauses caca de l’après-midi sont beaucoup plus sympa.
    La bise à tous et continuez ce superbe travail!

  7. Avant étais footballeur international mais ma carrière n’avait pas de sens car aucun site web ne récupérait mes tacles a la gorge ou autres tameshigiri et les mettre sur un piédestal pour vos mirettes émerveillées.
    Maintenant il y a Horsjeu.net, Zlatan et Nigel mes élèves et moi au chômage.

    Monde de merde….

  8. @ Ath : C’est vrai, mais nul besoin de parler de Marco, tout le monde sait où il en est. Ceci dit on lui fait un bisou tout de même.

  9. Une belle brochette de talents divers et avariés!

    Et merci au Service Transfert et aux Gros Membres qui me permettent de diminuer ma productivité, et surtout de me fendre la gueule seul face à l’écran!

    Longue vie et la bise anale à toutes et tous!

  10. Ayé ! Je l’ai trouvé la Playstation ! Jean-Mimi, Nanar, je vous la livre avec la vaseline qui va avec ou pas ?

    Bon anniversaire HJ, site qui m’a vu naître le jour où les Verts arrachaient le nul face au futur champion de France. CUS.

    J’espère qu’on va encore vivre quelques belles années ici, on s’y sent bien. La bise anale aux gros membres, à l’éditeur ce bel homme, et même à tous ceux qui liront ça (même si celui qui lit ça est un con, CUS).

  11. J’ai lu le tout premier comite cus. C’etait deja bieng mais maintenant c’est plus mieux.

    Het anale kusje.

  12. Je manifeste ma joie de participer à cette merveilleuse aventure qu’est Horsjeu.net et qui me permet de désosser chaque fois que j’en ai le courage mon équipe préférée et qui sanctionne également ma capacité d’analyse footballistique absolument exceptionnelle. J’espère revenir l’année prochaine encore plus fort, avec des analyses encore plus puissantes, et surtout, avec encore plus de lecteurs pour reconnaître ma supériorité académicienne.
    Bon analiversaire, Horsjeu.

  13. « Depuis, j’ai des abdominaux, un nouveau visage, une moustache, 11 amie sur Facebook, je roule en Bentley  »

    Que je t’y reprennes, scélérat moustachu, a critiqué le style de vie de Cristiano Ronaldo.

    Sinon, perso je n’aime plus trop le foot ailleurs que sur horsjeu.net. Par contre je deteste le Barça, Messi, Busquets et Mascherano sur tout les latitudes et longitudes.

    Vive les academiciens ( sauf Hristo) !

  14. Y a du smile dans l’anal !
    Joyeux anniv’ à tous, 2 ans c’est le bel âge, la découverte des vrais choses de la vie par le voisin ou par tonton quitouche, la fougue de la découverte et l’apprentissage de l’expérience !

  15. Merci. Au quotidien c’est déjà ce que je pense quand je vous lis. Aujourd’hui je l’écris, comme un symbole.

  16. 2 ans…putain y a 2 ans, en mai 2009, Jérôme Alonzo, Ivan Klasnic, Michael Gravgaard, Ibrahim Tall, Guirane N’Daw et Douglão signait dans un FCNA encore en L1…ca passe vite 2 ans…Vivement les 2 prochaines années alors !

  17. Bravo à vous,
    Je me rappelle encore du site austère sans académie, sans transferts avec des délations déjà délicieuses.
    A cette époque, je vous avais pondu une tfc académie mais je n’ai pu m’y tenir.
    Même si je ne commente plus comme avant, je vous suis toujours avec plaisir.
    Un grand bravo

  18. Merci d’avoir fait exister la Feria Pont Academie… (Au fait un petit big up eut été sympa…)

  19. 2 ans que je branle rien au taf?
    Joyeux anniv’ et bon avenir avec de l’anal dedans!
    Ca sera sans doute avec moins de moi dedans, l’open space ca va être moins pratique pour avoir 18 onglets horsjeu d’ouverts.
    Bon vent!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.