Les Présentations: Le Portugal

Nuno Grotesque nous explique.

Historique :

Au vu de l’histoire et des palmarès des clubs Portugais (4 ligues/coupes des champions, 2 Uefa, 1 coupe des coupes) la sélection Portugaise est un paradoxe car elle ne présente que quatre participations en CDM avec des résultats contrastés (3e en 66, éliminés au premier tour en 1986 et 2002, 4e en 2006) et ce, malgré la présence constante de joueurs très talentueux comme Eusebio, Torres, Chalana, Futre, Figo ou Rui Costa.

Ces résultats en CDM couplés aux performances des 3 derniers Euros démontrent que la sélection A portugaise est désormais un challenger crédible pour la victoire finale mais voyons de plus près les forces et les faiblesses de la Selecção.

Les Joueurs :

Gardiens :

Nom Age Club Selections Buts
Eduardo 27 ans SC Braga 12
Beto 28 ans FC Porto 1
Daniel FERNANDES 26 ans Iraklis Thessalonique (Grèce) 2

Une des grosses faiblesses du Portugal (avec le latéral gauche et l’avant centre), exit « Ricardo les mains de mousse » et Quim. D’ailleurs, une petite polémique est née au Portugal à propos de ce dernier suite à sa bonne saison au Benfica malgré une ou deux cagades, Queiroz a expliqué sa non sélection par le fait qu’à son âge sa carrière est derrière lui malgré son talent.

Du coup on se retrouve avec Eduardo en très probable titulaire, sans être exceptionnel, il a démontré être un gardien sûr lors des qualifications pour le mondial, il est en concurrence avec Beto, N°2 du FC Porto mais titulaire en coupe du Portugal remportée par les Dragons et Daniel FERNANDES, globe trotter devant l’éternel (il a déjà connu 6 clubs à 26 ans). Je le vois bien devenir alter ego à l’opposé du terrain de Xavier Gravelaine , mais en plus Portugais.

Bonus Eduardo ici.

Défenseurs

Latéraux

Nom Age Club Selections Buts
Miguel 30 ans Valence CF 56 1
Paulo Ferreira 31 ans Chelsea 58
Duda 29 ans Malaga 15 1
Fabio Coentrão 22 ans SL Benfica 1

La grosse perte du secteur est José Bosingwa, qui teste depuis plusieurs mois la qualité des soins en Angleterre pour son genou qui ressemble à une brandade. Ses deux remplaçants, bien que très expérimentés, ont vécu une saison en dent de scie, Miguel (Prononcer Mig-el et non pas Migouel) serait le plus à même d’apporter une vitesse et intensité proches de celles apportées par le joueur de Chelsea.

Au poste de latéral gauche, la misère est telle au Portugal que nous sommes face à deux milieux adaptés, Fabio Coentrão à découvert le poste en cours de saison avec Benfica et Duda joue milieu offensif avec Malaga.

Duda a effectué la plupart des matchs de qualification, son pied gauche est précis (c’est un excellent tireur de coups francs) mais il n’a jamais totalement rassuré dans les tâches défensives, au contraire de son rival pour le poste qui s’est découvert une vocation de défenseur, bien qu’un peu frêle, il ne rechigne pas au contact et n’hésite pas à monter jusqu’à la ligne de but pour alimenter les attaquants de bons centres, il a d’ailleurs été titulaire pour le premier test match contre le Cap Vert.

Sur ce coup, je pense que Miguel et Coentrão jouerons pendant que P Ferreira et Duda grillerons des poulets…

Bonus Miguel, ici.

Défenseurs Centraux :

Nom Age Club Selections Buts
Ricardo Carvalho 32 ans Chelsea 61 4
Bruno Alves 27 ans FC Porto 28 5
Rolando 25 ans FC Porto 8
Ricardo Costa 29 ans Lille 6
José Castro 27 ans Deportivo La Corogne 1
Pepe 27 ans Real Madrid 28 2

Si les côtés de la défense prêtent à interrogations, le centre lui ne souffre d’aucun doute, titulaires indiscutables, Ricardo Carvalho et Bruno Alves formeront le duo chargé de fermer la porte aux attaquants adverses, une paire qui ressemble à un duo bon flic/mauvais flic avec un R. Carvalho qui pose les questions grâce à son placement et ses interventions très propres et B. Alves qui attend nerveusement l’attaquant adverse avec un annuaire sous le bras. Pepe devrait évoluer en milieu défensif, poste auquel il a donné grande satisfaction durant les qualifs.

José Castro et Ricardo Costa sont à la lutte pour la 23e place, si Pepe n’est  pas prêt le jour J suite à sa blessure, le joueur de la Corogne reste, quand à Ricardo Costa, il est la pour faire griller les sardines. En cas de coup dur en défense centrale (Ricardo Carvalho est un peu en délicatesse avec son corps), Rolando lui sera préféré pour former la paire défensive de Porto avec B. Alves.

Bonus sardines, ici.

Milieux de terrain :

Nom Age Club Selections Buts
Deco 32 ans Chelsea 71 5
Tiago 29 ans Atletico Madrid 49 1
Raul Meireles 27 ans FC Porto 31 3
Pedro Mendes 31 ans Sporting CP 5
Miguel Veloso 22 ans Sporting CP 10 1

Sur le papier, ce secteur de jeu ne souffre d’aucune contestation, nous sommes face à des milieux techniques à la bonne vision de jeu (Deco, Tiago), combatifs (P. Mendes, R. Meireles) et polyvalents (M. Veloso). Il reste une interrogation : Quel est le niveau actuel de Deco ?

En effet le luso brésilien à vécu une saison pourrie avec Chelsea, hachée par les blessures (diplomatiques ?) et le privant d’une bonne partie de la saison, il est clair que, malgré le talent de chacun, il manque un remplaçant au maître à jouer qui, si il est en forme, fait partie des tous meilleurs à son poste.

Je sens qu’au milieu la bataille sera dure, si Pepe rejoue, P Mendes sera la pour décapsuler les Sagres, Tiago s’étant bléssé, R.Mereiles et Veloso auront peut être une chance, avantage Meireles tout de même, Veloso se chargera des mélanges Olives/Lupins.

Attaquants :

Nom Age Club Selections Buts
Danny 26 ans Zenit St Petersbourg 8 1
Liedson 32 ans Sporting CP 7 3
Cristiano Ronaldo 25  ans Real Madrid 69 22
Simão Sabrosa 30 ans Atletico Madrid 79 21
Hugo Almeida 26 ans Verder Brême 24 7
Nani 23 ans Manchester United 34 6

Sacré concurrence au niveau de l’attaque, on dénombre 3 ailiers, une tour de contrôle, un crevard des surfaces, et superman, Danny le polyvalent peut jouer sur un côté mais représente surtout une alternative crédible à Deco.

On pense que les titulaires de l’attaque seront CR7, Simao et Liedson dont l’entrée dans sélection portugaise a été plus que judicieuse car il plante un but contre le Danemark, synonyme de barrages.

Même si les noms couchés sur la liste imposent le respect, l’inquiétude repose sur la capacité de CR7 à être CR9, c’est-à-dire reproduire ses perfs du Real Madrid, car cette année, le seul point commun entre le  beau Gominé de Madeire et l’affreux lutin des Pampas, c’est bien  leur incapacité à faire trembler les filets en sélection.

De plus, CR7 a une fâcheuse tendance à un peu tout faire tout seul, et donc à casser l’élan collectif de son équipe qui a démontré cette saison qu’elle pouvait pas trop mal se débrouiller sans lui.

Le sélectionneur et le jeu :

En 2008, Luiz Felipe Scolari quitte la tête de la sélection direction Chelsea, sa statuette de Notre de Dame du Caravage sous le bras. Carlos Queiroz, éternel numéro 2 de Sœur Alex et meneur de la génération dorée (cramée ?*) double championne du monde espoir, est nommé à sa place du Gaucho pour continuer le chantier de la construction d’une équipe autour de CR7.

Dès sa prise de fonction, on note tout de suite que son style se démarque de celui de Scolari, plus tacticien que meneur d’homme (on le surnomme le professeur), il est aux antipodes de son prédécesseur et ça se traduit sur le terrain : Exit le 4-3-3 qui a mis le football portugais sur le devant de la scène et bonjour le 4-4-2 en losange avec Pepe et Deco à chacune de ses extrémités, les côtés sont confiés à Raul Mereiles et Nani. Cristiano Ronaldo est positionné sur le front de l’attaque partageant la vedette tantôt avec Simao, tantôt avec Hugo Almeida.

L’équipe joue un jeu de passes léché avec une pression haute sur le porteur du ballon, elle récupère vite et fait tourner jusqu’à trouver la faille et se procure moult occasions qu’elle n’arrive malheureusement pas à conclure tant les attaquants sont maladroits (cf le match aller contre le Danemark, l’Albanie), quand on se souvient que le Portugal avait fini meilleure attaque d’Europe dans les qualifs pour le mondial 2006 avec 35 buts marqués (dont un fabuleux 8-1 contre la Russie) et seulement 18 (20 si on compte les barrages) pour 2010 avec un groupe pourtant accessible…

Le premier match amical contre le Cap vert a marqué un retour du 4-3-3 pointe en haut, avec Deco à la baguette, Tiago en milieu centre et P. Mendes bouchant les trous en l’absence de Pepe, ce match a encore mis le doigt sur des lacunes qui traînent aux fesses de la selecção depuis des lustres (inefficacité offensive,  excès d’individualisme, nervosité dans les moments clés) et se termine sur un score minable de 0-0. L’équipe à tout de même fait preuve de rigueur dans le placement mais de peu de folie offensive.

Vous l’avez compris, en 2010, le Portugal s’annonce encore comme un client sur le papier mais manque encore de liant collectif et d’efficacité, et la tâche s’annonce lourde car dans un groupe ou on trouve des Ivoiriens surmotivés par l’évènement et des Brésiliens qui sont…des Brésiliens, les Portugais ont besoin de trouver cette recette qui pourrait les faire passer du statut de bonne équipe à celui de champions du monde.

*(Quand on a Rui Costa, Figo, João Vieira Pinto, Fernando Couto et Paulo Sousa dans son équipe, on peut être plus présent en CDM)

L’équipe probable (4-3-3)

Le schéma alternatif (4-4-2)

18 thoughts on “Les Présentations: Le Portugal

  1. Moké a lu ta presentation avec l’accent de Garcimore, c’est sympa, surtout le « résultats contrastés »…

    Très interessant tout ça. Moké est plus optimiste que toi. Le Bresil n’est pas infaillible et la Côte d’Ivoire a été un petard mouillé à la CAN…

    Deux ajouts à ta préz » :
    – Tu as oublié Gameiro
    – La plus belle performance de Deco, c’est son ex femme…papapa…il serait astucieux de voir si sa séparation n’ a pas joué sur son niveau de jeu…Moké est un policier qui ne recule devant aucune enquête à fort potentiel de mamelles.

  2. Merchi Moké, j’avais oublié ce point pour Deco, mais il n’a jamais réèlement été en odeur de sainteté à Chelsea depuis le départ de Scolari… Quand à Gameiro, des petits qui courent vite on en a déjà plein, jme demande ce qu’il vont en faire… mais on manque d’avant centres alors pourquoi pas…

  3. Excepté Alves, la défense fait peur, je ne trouve pas Carvalho au mieux, et Pepe en demi défensif, mon dieu…

    Le reste a de l’allure, mais comme dit l’inconnu qui écrit la présentation, le Gominé veut tout faire tout seul et bousille le collectif, ça sera a priori suffisant pour passer le 1er tour, mais je ne les vois pas faire mieux.

  4. Détrompes toi Rhinit, Pepe en demi défensif a été très convaincant pendant les qualifs, il récupère beaucoup de ballons car il est rapide et endurant, il sait impulser les attaques, mais on ne sait rien sur son état de forme, il devrait retâter du cuir contre le Cameroun.

  5. Mouais, le Pourtougal c’est un peu un fake brasilo-espagnol tunné avec un CR7 (9). Mais sur un malentendu ça peut le faire. Pepe en 6? Alors je pense que Cyril Rool aurait pu jouer à gauche. Quai-Rosse devrait se renseigner. Cyril passe ses vacances à Metz, je peux donner son numéro de Kobby si Carlos le veut. Je sens que « ce groupe de la mort » ne sera pas si passionnant que ça…

  6. Peut être, mais il prête à fantasmes, et puis je pense qu’il y’a deux groupes de la mort dans cette coupe du monde, le groupe D (Allemagne, Serbie, Australie, Ghana)a un potentiel « Groupe de la Mort-esque » (et non pas groupe de la mauresque, un doux surnom dont pourrait se targuer le comité), surtout si la Serbie se décide à devenir une équipe de foot…

  7. CR a bien porté le Real toute une saison avec ses petit bras musclé et bronzés alors une équipe nationale sur 7 matchs, pourquoi pas?

  8. « plus tacticien que meneur d’homme »
    @ Nuno : Mourinho me semble remplir les 2 critères, a-t-il déjà exprimé la volonté de devenir sélectionneur du Portugal ?
    Article très intéressant et très complet.
    Je me permets juste de signaler que tu as omis le bonus Deco

  9. Il me semble que Mourinho a dit qu’il voulait entrainer la sélection…un jour. Il a encore trop a gagné en club et a surtout précisé que ce qui lui plaisait était de diriger ses troupes tous les jours…A voir, et surtout a croiser les doigts…

    Ps: 40′, 1-0 pour un Portugal qui joue bien avec de très bons Liedson et Deco et un Ronaldo qui rentre enfin dans son match. Encourageant malgré Pepe en tribune.

  10. Des individualités fortes a chaque ligne mais comme toujours c’est le collectif qui ne va pas fonctionner…le Portugal terminera premier de sa poule dvt le Brésil mais chuttera en 1/4 voir en 1/2, comme toujours.

  11. Merci pour le bonus !!!!
    Mourinho est bien candidat, mais uniquement en fin de carrière (vers 70 ans je pense). Il dit ne pas être passionné par le métier de sélectionneur car il n’est pas au contact des joueurs au quotidien…Sachant qu’il n’a que 47 ans, je pense qu’il pourrait avoir CR7 ou Nani comme adjoint…

  12. Très bon article qui résume bien les points faibles et les points forts de l’équipe portugaise…je retiens juste l’absence de Moutinho comme doublure de Deco…mais hier soir il a joué 90 min et il a fait des choses intéressantes…maintenant on verra bien le 15 juin !!

  13. Super article Nuno.

    Juste 2 questions, où est passé Joao Moutinho (désolé si jl ai mal écrit)? Joueur qu’on nous vendait comme une future star interplanétaire.

    Et Simao? il n est dans aucune de tes équipes types. Queiroz compte sur lui uniquement en joker? Serait ce impossible de voir nani d’un coté, simao de l autre dans le 4-4-2? je trouve dommage de se passer de ce joueur qui a fait une bonne fin de saison en club

  14. Moké a maté le match hier et confirme son opinion, le Portugal a moyen de passer avec cette équipe. Même Noel Tosi n’a céssé de le dire « oh que c’est beau ça ! »

  15. Excusez moi pour le retard, Simão est, à priori, le titulaire à ce poste (oui je me suis trompé dans l’article, j’ai mi Simão titulaire dans le paragraphe sur les attaquants mais pas dans mon équipe type, (le comité a été indulgent pour la première) mais Nani pose un gros dilemme à Queiroz, il a fait une très bonne Saison à ManU ou il s’est vraiment affirmé.
    Queiroz semble tout de même préférer Simão, plus discipliné et sobre dans le style, mais nani a fait un super match face au Cameroun.
    @Moké : Oui ils ont moyen de passer, mais faut pas oublier que le Cameroun était réduit à 10 sans Eto’o, je me suis tellement enflammé depuis 2000 que tous les ans je reste prudent…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.