LORIENT – OL (1-1) : LA GONES ACADÉMIE NIQUE LA FÊTE

Le jubilé d’Arnold Mvuemba, pour le plaisir des petits et des grands !

View post on imgur.com

Après le grand prix du Marrakech du rire remporté par Clément Turpin, Lyon se rend à l’Urban foot de Lorient pour essayer de remporter un nouveau match sans Lacazette et enfin prendre de l’avance sur des concurrents bien décidés à laisser de la marge aux gones.

Et après la dérouillée qu’on leur a mise au match aller, on pouvait quand même nourrir quelques espoirs.

 

 

View post on imgur.com

Synthétique oblige, Saint Hubert nous concocte donc une équipe de jeunes de banlieue qui jouent au ballon. Tous, sauf un. Ou deux peut-être.

View post on imgur.com

 

 

 

 

 

 

View post on imgur.com

Première mi-temps

Match du dimanche soir oblige, on s’emmerde sec dès l’entame de match, surtout que les Lorientais poussent comme des chacals et les gones ne sont pas sereins du tout.

Malgré quelques petites tentatives collectives, l’OL n’y arrive pas et il faudra une bonne grosse chatte comme on les aime pour que Lorient vendage ses rares occasions.

Enfin, comme le dit Jaja : « On fait de la merde.»

View post on imgur.com

L’académicien à la mi-temps du match du dimanche soir.

 

Deuxième mi-temps

Alors que ça a du gueuler un peu dans le vestiaire, les hommes de JMA reviennent avec des meilleurs intentions et concèdent donc l’ouverture du score, dans une logique très lyonnaise.

Lyon ne lâche pas et commence enfin à mettre la pression sur le but de Lecomte qui sort quelques jolis arrêts (dont un assez fou en fin de match sur une frappe de Jallet, ce qui est assez fou aussi).

C’est donc à l’heure de jeu qu’Hubert décide de commencer son match en faisant rentrer le MVP de nos cœurs : Yoyo.

View post on imgur.com

 Fournier faisant rentrer Gourcuff.

Et un quart d’heure timide plus tard, le Tom Brady de l’OL sort un enchainement de folie pour servir Bedimo qui sert ensuite la superstar N’Jie qui égalise et sauve l’honneur du leader de Liguain.

View post on imgur.com

 Clinton face à ses détracteurs.

 

Le match se terminera sur des maigres occasions (à part celle énorme de Jallet donc), des fautes, et la triste idée de devoir aller au bureau le lendemain.

Champion mon frère.

 

View post on imgur.com

Lopes (3/5) : La semaine dernière, il aurait arrêté la tête d’Ayew avec son sexe, pas de chance.

Bedimo (3/5) : Bon maintenant ça suffit ça plus marrer personne Henri. (un point pour la passe dé quand même mon gros)

Umtiti (4/5) : Son sauvetage sur la ligne, sa sérénité, sa façon de rendre Lindsay Rose rassurant, c’est fou.

Rose (2/5) : Le mec nul en cours mais qui chope la moyenne en copiant sur son voisin surdoué.

View post on imgur.com

 

Lindsay Rose, allégorie.

Jallet (2/5) : C’est sûr que voir deux ex en une semaine, ça fait jamais du bien.

Gonalons (3/5) : Son moins bon match depuis le début de la saison, à croire que le mec serait humain.

Mvuemba (1/5) : Sauvez Willy si vous voulez, mais merci de laisser couler Arnold.

View post on imgur.com

 

Supporter lyonnais devant le match d’Arnold.

Son plus beau geste du match est sa sortie pour Jordan Ferri (2/5) : Qui aura au moins eu le mérite d’être sur le pré au moment de l’égalisation.

Tolisso (2/5) : Carrément en dessous de son rendement habituel. Pas de frappe de loin, pas de passe câline, et surtout pas de Jordan Ferri à ses côtés. Coïncidence ?

Fekir (3/5) : S’il se passait pas quelque chose de magique chaque fois qu’il touche la balle, qu’est-ce-que je me foutrais de lui et de sa sale dégaine.

View post on imgur.com

 

N’JIe (3/5) : Un jeune handicapé est titulaire deux matchs de suite en Ligue 1, ce qui suit va vraiment vous étonner !

Cornet (2/5) : Deux boules vanille, et 60 minutes de pas grand-chose.

Remplacé par Gourcuff (5/5) : Sa protection de balle puis sa course sur le but contenaient plus de football que toute la carrière d’Arnold Mvuemba.

View post on imgur.com

 

 

Jean II Makouille

3 thoughts on “LORIENT – OL (1-1) : LA GONES ACADÉMIE NIQUE LA FÊTE

  1. Sacré Arnold, parvenir à intriguer Carlos Bianchi à ce point, c’est pas à la portée du premier venu.

  2. J’aime pas trop tailler, mais je ne peux qu’abonder sur Mvuemba. Je me souviens m’etre dit apres evniron 30min de jeu « tiens, mais il est sur le terrain Mvuemba? » Sa titularisation a la place de Gourcuff, faudra m’expliquer. Peut-etre St-Hubert a eu peur pour ses adducteurs en mousse avec le synthetique.
    J’ai trouve Cornet assez invisible aussi.
    Dans lensemble l’equipe a ete bien molassone, on n’a pas du leur expliquer que quand les poursuivants font match nul, on est pas oblige de faire pareil pour maintenir le suspense.
    Esperons que le retour de Lacazette remette de l’essence dans le moteur lyonnais.

  3. Non, désolé mais cette académie ça le fait pas. Les lyonnais mérite mieux que des remarques très factuelles accompagnées de photos qu’ont rien à voir. On dirait le tumblr de mon cousin de 9 ans. A retravailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.