Manchester City – Norwich (2-1) : La Blue Moon Academy livre ses notes

Salut les pauvres,

Paul Bitov de retour. Aujourd’hui on accueille les oisillons de l’est du pays. Anéfé, on reçoit les canaris de Norwich, contre qui on a une belle réussite d’ordinaire. Et malgré l’affection que j’ai pour les équipes surnommées les Canaris et qui jouent en jaune et vert (WINK WINK), aujourd’hui pas de pitié. Norwich c’est d’ailleurs aussi un de mes plus beaux souvenirs de supporter de City. Ce jour d’avril 2012 où un Carlos Tevez de retour après 6 mois de golf se ballade sur le pré et claque un triplé agrémenté d’une passe décisive.

 

 

View post on imgur.com

Il a un passé de fils de pute, mais on l’aime bien le Carlos quand même. Il a du second degré en plus. Bon je fais le cake là, mais en attendant l’année dernière on a ramené un 0-0 dégueulasse de Norwich. Malgré le 7-0 qu’on leur a infligé à l’aller à la maison, incapables de marquer au retour à Carrow Road et obligés de se contenter d’un point. Inch’Allah qu’aujourd’hui c’est pas la même, et qu’on tendra plutôt vers le 7-0 que le 0-0. Sinon pour parler un peu de l’opposition. Pour vous la faire simple, Norwich c’est caca. 9 points en 10 matchs, des victoires on sait pas trop comment, des nuls contre des équipes correctes, des défaites contre Southampton, Leicester ou West Brom, mais surtout, surtout, une BRANLEE prise à Newcastle. NEWCASTLE. LES MECS ONT PRIS 6 BUTS A NEWCASTLE. Faisons un peu de mathématiques du football : Manchester City 6 – 1 Newcastle   + Newcastle 6 – 2 Norwich = Manchester City 1 000 – 3 Norwich La science est de notre côté. On va les démonter.   Quant à nous, on est toujours aussi court en matière d’effectif. Zabaleta, Aguero, Silva, Clichy, Delph et Nasri sont absents, on devrait donc encore avoir un XI très similaire au dernier.  

Le XI

 

View post on imgur.com



Quelques changements par rapport à la Coupe cette semaine. Hart reprend sa place, on tourne en défense centrale, Sagna prend la place d’un Zabman blessé et Fernandinho retrouve la sienne après sa suspension. Caballero, Demichelis, Mangala, Fernando, Garcia, Roberts et Sterling sur le banc.

Une compo qu’elle est bien, même si des garçons comme de Bruyne, Navas ou Bony vont encore plus se cramer, et c’est pas idéal à quelques jours de la Ligue des Champions. Cela dit pour aujourd’hui, ça devrait suffire. On part confiant.

 

Le match

C’était moche. Mais moche. On a été dégueulasses. On gagne mais putain c’est quand même pas loin d’être de la chatte. Norwich est venu pour prendre un 0-0 et aurait pu réussir sa mission, voire même repartir avec un hold-up en bonne et due forme. J’avoue, je me suis chié dessus par moments, allant jusqu’à penser qu’on pouvait pas gagner ce match. Contre Norwich à la maison, c’est pas normal. Pas loi d’être lamentable même. M’enfin, paraît que la victoire est belle, peu importe la manière. Je suppose donc que je devrais être content. On gagne, on prend les points, on reste premiers. Mais putain, quelle performance de merde. Norwich, on doit les plier, pas en chier. Cette victoire 2-1 fait quand même un peu mal au cul, même si elle est importante sur le plan comptable. On laisse pas filer Arsenal, et c’est ça l’important. Enfin je crois.

Quel match de merde putain.

 

Les buts

67’ 1-0 (Otamendi). Corner de de Bruyne, Otamendi est complètement démarqué et met une tête parfaite. Un missile même. Quel homme putain.

 

View post on imgur.com

83’ 1-1 (Jerome) PARCE QUE CE SERAIT BEAUCOUP TROP FACILE SINON. Centre un peu long, Hart essaye de le capter mais est un peu court, il relâche donc le ballon. Devant lui. A 32 cm du but environ. Sans défenseurs autour. Jerome n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets et il ne se fait pas prier, le bougre. 89’ 2-1 (Yaya). LA CHATTE. LA CHATTE LA CHATTE LA CHATTE. Après une très jolie sortie de Ruddy qui va chercher des champignons à la limite de sa surface et dans les pieds de son défenseur, c’est Sterling qui se retrouve en position de frappe. Ce qu’il fait, sauf que celle-ci est sortie par un défenseur. Du coude. Péno, carton rouge, Yaya tranquillou, merci au revoir.

View post on imgur.com


Joe est content. Il a fait de la merde mais en fait on s’en fout. Yay.

 

Les notes

Hart : 2/5. Il fait 1 ou 2 beaux arrêts qui nous sauvent bien les miches, mais putain t’as pas le droit d’offrir un but comme ça. Encore moins à 1-0.

Sagna : 1/5. Toujours bon derrière, mais dans un match comme ça où on joue contre un bloc la plupart du temps, il est tout simplement trop mauvais offensivement.

Kompany : chômage/5. Ben on l’a pas vu. Il a rien eu à faire, et il l’a bien fait.

Otamendi : 4/5. De belles interventions derrière, et un superbe but devant. L’idée d’une association Mangala – Otamendi sur le long terme me donne une érection difficilement camouflable.

Kolarov : 2/5. Aleks Aleks Aleks … Je t’aime hein, beaucoup. Mais rater un penalty à la 95’ ? Sérieusement ? Encore heureux qu’il y avait déjà 2-1. Au moins, il a plus apporté devant que Sagna.

Fernandinho : 4/5. Toujours aussi solide quand il s’agit de tenir le milieu aux côtés d’un Yaya qui s’en bat les reins. Il s’est même transformé en plaque tournante de l’équipe en phase de possession. Pas dangereux mais bon, on va pas trop en demander non plus.

Yaya : Peyton Manning/5. Quand Yaya avait le ballon il y avait 2 options. Soit il mettait un long ballon devant pour un mec qui l’aura pas, soit il donnait en moins de 2 touches de balles au mec le plus proche de lui. Il avait pas envie de jouer, ça s’est vu, et il finit encore avec un but. Escroc va. Remplacé par Demichelis à la 95’. Demi qui rentre donc pour gagner un peu de temps dans le temps additionnel. Norwich putain.

Iheanacho : 3/5. TITULAIRE. ENFIN. ON EN VEUT ENCORE. Il fait pas un gros match, mais je peux pas vraiment lui en vouloir vu l’opposition. Plutôt dans un registre de déviation ou de distribution, il n’a frappé qu’une fois. Dommage. Remplacé par Sterling (3/5) à la 55’. Sterling qui a mal débuté avec de mauvais choix et des pertes de balles, puis qui se rattrape en provoquant 2 pénaltys.

De Bruyne : 2/5. Une passe dé’ qui lui sauve le match. Il a environ presque rien réussi en dehors de son corner. Il est le joueur de City qui finit avec le taux de passes réussies le plus bas. Remplacé par Fernando (pourquoi/5) à la 73’. Pourquoi dîtes-vous ? Je. Ben. En fait. Il. Pfffff …

Navas : 2/5. Dangereux sur son aile droite par moments, mais trop peu précis dans l’ensemble. Pas très étonnant dans un match sans espaces cela dit.

Bony : 1/5. 1 pour l’effort et l’encouragement. Parce qu’il a essayé hein, mais il a tout raté. 9 tirs pour en cadrer qu’un seul, c’est nul.

 

Donc voilà, une victoire moche, mais qui nous permet de garder notre place de leader. A priori, ça se jouera entre nous et Arsenal. Autant vous dire que je suis plutôt serein. Giroud. Lol.

Prochain match pour nous, on va à Séville mardi soir. Pas évident.

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

2 commentaires

  1. Se moquer de Giroud, quand on a dans son équipe Bony, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité.

  2. C’est vrai. A la différence près tout de même que Bony n’est qu’une roue de secours. D’une roue qui a tendance à rouler en permanence le témoin attaqué et à tout le temps crever, mais quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.