Metz, l’affront du National ? Au courrier des lecteurs…

Metz qu’est un club.

Metz, l’affront du National ?

On avait laissé le FC Metz à la cinquième place du championnat de ligue 2, à la fin de la saison 2009-2010, on le retrouve dans la charrette des condamnés au soir de la 9e journée, après un match nul 2-2 sur la pelouse de Tours, ce lundi soir. Lors d’un précédent post, nous avions mis en valeur la redoutable stratégie de l’échec qui avait été mise en œuvre sur les bords de la Moselle. Celle-ci s’est développée durant l’été.

Faire la fortune des tour-opérateurs.

Les anciens aux confortables salaires ont merdouillé ? Dehors ! Du coup, Johansen, Cardy, Vivian, Bessat filent améliorer l’effectif des concurrents de ligue 2. Sylvain Wiltord a suivi le grand cirque de la Coupe du monde en tant que consultant inutile, il pointe désormais au chômage, en attendant d’officialiser sa retraite. Quant à Jérémy Pied, auteur d’une bonne saison sur son aile droite, il se ménage du temps de jeu à l’OL, ce qui n’est pas volé.
Certains autres choisissent des destinations plus exotiques : Victor Mendy file à Bucaspor, qui monte en première division turque. L’excellent Romain Rocchi choisit de disputer la Champions league avec l’Hapoël Tel Aviv. La palme revient au régional de l’étape, Stéphane Borbiconi, prêté au FC Bakou, en Azerbaïdjan. A priori, il s’y éclate, et plante des buts, et trouve que le niveau du championnat azéri est « très relevé« , nous apprend son excellent skyblog (ici)

Assurer un recrutement de qualité label rouge.

9 titulaires ont quitté le club, il faut bien les remplacer. Alors la cellule recrutement du FC Metz s’est mise en branle, et pas pour rire. Un milieu de terrain au nom de margarine (Fleurival), un Belge de 34 ans cousin de Philippe Léotard (Englebert, ici), un N’Diaye, un Traoré, la star du FC Rodez (Cassan), un poète corso-lorrain (Guerriero). Le tout pour encadrer une ribambelle de jeunes ados mal dans leur peau, parmi lesquels certains très prometteurs (Bussmann, champion d’Europe des U19, Delle et Bourgeois, gardien et avant-centre des Espoirs…)

Embaucher un leader d’opinion.

Qui donc pour mener cette armée mexicaine ? Beaucoup de noms ont circulé. Ceux d’Enzo Scifo, Zeidler, Banide et Baticle ont été jetés en pâture, et c’est finalement Dominique Bijotat qui décroche un drôle de pompon. Viré d’Ajaccio et Sochaux, démissionnaire à Châteauroux, on a connu plus sexy. L’ancien international commence d’abord par perdre presque tous ses matchs amicaux, puis ouvre le parapluie en grand : « nous jouons le maintien ». Pour un club qui a passé la majeure partie de son existence professionnelle en première division, c’est difficile à avaler.

Un début de saison en dents de scie sauteuse

Les huit premières journées sont des purges. Evian et Troyes s’imposent à Saint-Symphorien, Châteauroux et Laval l’emportent chez eux, Nantes, Ajaccio et Reims se contentent du partage des points. Seul Vannes a la gentillesse de laisser les trois points. Résultat : une 19e place, et une lutte pour le maintien qui risque fort de durer toute la saison, dans le déficit technique de cette formation est criard. A moins que ?

Tours-Metz, lose et renouveau

Metz déçu de ne pas l’emporter chez le 2e du championnat, voilà qui marque un renouveau. Pour le reste, se faire égaliser à la 94e sur coup-franc direct, et c’est la frustration qui domine. Un guy par guy ailleurs que dans le Républicain lorrain, c’est possible ? Oui, et c’est cadeau :

Delle : (2/5) coupable d’un mauvais renvoi sur le 1er but, impuissant sur le coup-franc fatal de Diego, il n’a pas trop eu à s’employer. Belle imitation de Cristiano Ronaldo sans la mullet.

Gueye (3/5) : passeur décisif et solide, celui qui devait signer à Lyon et à Rennes il y a quelques années arrête de faire le malin et se prend aujourd’hui pour ce qu’il est : un honnête footballeur de L2.

Brégerie (3/5) : un dégagement dévissé à l’origine du 1er but, et une mauvaise relance sur le deuxième. Le capitaine et nouvelle tête de turc du public a fait un bon match, mais méritait moins. Il augmente sa note grâce à ses bons goûts musicaux précisés par son profil facebook (un footeux qui écoute Shannon Wright et Janis Joplin, quoi…)

Fréchaut (3/5) l’ancien international portugais est expérimenté et déçoit rarement. Il brille tout aussi peu, d’ailleurs.

Mutsch (3/5) : le luxembourgeois et ancien garagiste aura affaire à Florent Malouda dans une semaine. On en rigole d’avance. Doté de nombreux poumons, sinon.

Fallou (2/5) Placement hasardeux, fautes de bourrin, sortie prématurée, un match médiocre. A joué milieu alors qu’il est défenseur central.

Fleurival (3/5) a joué sur un côté, pas son poste préféré. A créé des différences. Et en plus, il permet aux aliments de ne pas accrocher la poële.

Guerriero (4/5) le joueur type de L2. Une tronche à la Vin Diesel, des coups d’épaule, de l’engagement.

Englebert (3/5) a été un joueur de foot, on dirait. Utile et intelligent. A 34 ans, et devrait arrêter de boire.

N’Diaye (4/5), seul en pointe, il a mis la misère aux centraux d’en face. Aurait dû faire une vraie carrière s’il n’avait pas un caractère en bois. Un but, un carton rouge pour avoir mis sa main dans la gueule d’un tourangeau après la fin du match.

Les remplaçants :

Tandjigora, Sakho et Bussmann ont peu joué, et en plus, ce papier est déjà trop long : on s’arrête là.

JB

22 thoughts on “Metz, l’affront du National ? Au courrier des lecteurs…

  1. Vous vous moquez souvent (pour pas dire toujours) des erreurs des autres sites, je vais vous faire remarquer une des vôtres. Le FC Rodez n’existe pas, il s’agit du RAF (Rodez Aveyron Foot)

  2. ça me fait penser à notre situation à Grenoble tout ça. D’ailleurs c’est nous qui nous sommes récupéré Johansen (et pour l’instant c’est vraiment pas une réussite).
    @ Kzoe: Pourquoi attendre quelques années, dès l’an prochain ça va le faire pour Metz et Grenoble. De toutes façons le National est ze place to be: Bastia, Strasbourg, Guingamp, Cannes et le(s) 2ème club(s) Parisien(s), ça en fait du monde. Bougez pas les gars on arrive.
    @ Kzoe (bis): pour l’équipe Chinoise nous aussi on y pense, des rumeurs font état d’une vente à venir du GF38 par les Japonais à des Chinois

  3. @Rufet : En tant que policier, Moké va s’arranger pour limiter la liberté d’expression via le courrier des lecteurs ; surtout quand celle ci si est utilisée pour écrire des choses fausses sur Rodez, activité née d’une frustration de perdre 2 points après un magnifique coup franc à la 93′.

    Merci pour ta précision. L’Aveyron et ses joueurs senteur Roquefort te saluent.

  4. Y’a des petits oublis genre Cassan qui n’a même pas droit à sa nalyse et pour N’Diaye il a également shooté un joueur avec le ballon au coup de sifflet et adressé un bras d’honneur au public qui je cite « à la mémoire courte ».

    On l’aura compris, Metz, c’est toujours aussi rigolo. Et je suis fan de la première heure :) !

  5. Cassan : A fait dans sa culotte après son premier but en L2. Du coup, a provoqué dans la foulée uen faute bête et stupide devant lui permettre d’aller se changer. Manque de pot, Brégerie et Delle se trouent.

  6. mdr rigolo cet article delle 2/5 juste à cause du but alors que t’as un ga qui dévie le ballon à 1m de lui, faut arretez là qui a écrit cet article ???

    c’est honteux d’écrire ca.

    j’espere que ce torchon provient au moins de quelqu’un qui est de metz, qui se rend au entrainement et qui va voir des matches…

  7. Cet article est un vrai torchon… et une insulte pour les supporters et le club du FC Metz… Je ne connaissais pas ce site et j’ai même pas envie de lire les autres articles…

  8. C’est vraiment honteux de publier un article comme ca !
    C’est un supporter messin qui a ecrit ca ?
    Si c le cas, franchement bravo car pour raconter des conneries, faudrai mieu qu’il aille bosser ce ptit !
    Puffffffffffff vive le supporter !!

  9. Bon, ben les gars, je crois que la L2, hein…
    Dommage JB, c’était pourtant sympa de faire entrer la L2.

    A moins que Moké s’ennuie, dans ce cas, voilà du boulot en perspective pour lui.

  10. J’ai rarement vu des Messins aussi humiliés. Et par leur équipe et par un article. Le traiter de torchon, ça va assez loin. Le FC Sollac par contre…

  11. Le messin en colère a des lacunes orthographiques impressionnantes…

    Moké se sent comme devant des manifestants sur lesquels il ne peut taper.

    JB c’est toi qui a buzzé ton article ou horsjeu.net a un vivier de messins méconnu ?

  12. (aka JB)

    non, Moké, l’article s’est buzzé tout seul sur le forum officiel, et draine donc ses cohortes de rageux, qui cachent des supporters avec plus de recul, souvent.

  13. Moralité : touche pas aux messins. Ces cons-là sont encore à moitié allemands, tu peux pas écrire n’importe quoi (tu peux me croire, je suis supporter du seul club en France dont les supporters crient « messin, messin, on t’encule » quand on joue Lyon à domicile).

  14. Un peu d’auto-derision ca fait pas de mal arretez de faire les choqués. C’est la pire saison du club, et après 2006 et la saison derniere fallait vraiment tomber bas pour faire pire.
    Et malgrès le 2nd degrès y’a pas mal de choses vraies, le choix de Bijotat, Gueye la future star qui galère pour etre titulaire en L2, N’diaye et son caractère… Englebert et l’alcool LOL
    Enfin bref c plutot marrant et le nançois qui se permet de l’ouvrir ferait mieu de se préoccuper de son equipe de city stade qui va bientot nous rejoindre en L2, merci Pablo ;)

  15. Hors jeu est un site maniant pas mal le second degré hors ceux tombant sur l’article n’en ont pas forcément connaissance et peuvent le prendre au pied de la lettre voila tout …
    Sinon un high kick dans le ventre d’un tourangeau à rajouter au CV de notre cher Tenema.Son ancien club ne lui a définitivement pas laissé un bon souvenir.
    D’ailleurs le public tourangeau à usé habilement de la technique du « je pourris N’Diaye tout le match pour qu’il pète un plomb », c’était bien tenté mais Tenema à réussi à tenir 90min avant d’exploser (ce qui pour lui est déjà un exploit …).
    Il a quand même finit sur un combo dégagement sur un tourangeau/carton rouge/bras d’honneur à la tribune/tarte dans la gueule/high kick : gestechnique qu’un Van Bommel ne renierait pas …
    (http://www.forum-fcmetz.com/viewtopic.php?f=2&t=4074#p122103 pour son magnifique dégagement)

    L’article en lui même est sympathique (si bien sur on le prend pas au premier degré), les notes par contre … (N’Diaye et Guerriero mériteraient 3 au mieux; Fleurival un petit 2 Delle un 3).

    @ Binski : Tu est anti-messin donc soit encore plus allemand que nous (Strasbourgeois) soit plus paysans que nous (Nançois) mais vu que vous jouez Lyon et non Rodez je penche pour la seconde possibilité.

    Nancy va filer en L2 , Metz va rejoindre Stras en National,bref vive le Grand Est …

    PS : Pour des réactions de supporteurs messins traduites en français : http://www.forum-fcmetz.com/viewtopic.php?f=2&t=4082

  16. Contrairement à ce qui est marqué, Fallou est milieu défensif de formation et non pas défenseur . J’adore l’insistance sur une affirmation totalement fausse.

    Pour écrire sur le FC Metz, faudrait déjà avoir les bases (connaître l’effectif c’est un minimum)parce que là …

  17. Bravo pour cet article qui résume exactement notre galère au FC Metz. Les notes d’humour sont excellentes au passage…

    Rappellons qu’il y a 12 ans (saison 97/98) Metz finissait vice-champion de France ex-aequo avec Lens (différence de 5 buts !), couronnement de plusieurs bonnes saisons de construction, conservation de jeunes joueurs encadrés par des valeurs sûres…
    Après, ce qui devait être le début d’une grande aveture (champion’s league etc…) s’est vite transformé en cauchemar. Plus de 10 ans que ça dure et on pensait pourtant que le plus dur était dernière nous. La faute à qui ? Aux dirigeants déjà, la gestion totalement dépassée de notre cher Carlo Molinari, juste inadaptée au foot des années 2000, incapable de garder les jeunes joueurs formés au club, de renouveler les contrats quand il le faut, tout ça pour faire des économies de bout de chandelle.

    La première grosse erreur de Carlo a sans doute été de confier les clés de l’équipe à Albert Cartier, totalement inexpérimenté, qui a coulé le club pour les années à suivre… Par contre, quand il s’agit de donner les moyens à un Jean Fernandez, on hésite. N’importe quoi !
    Quand à l’actuel président, Bernard Serin, il a fait illusion les 2 premières années, mais là, clairement, il a lâché l’affaire en engageant Bijotat et des joueurs de qualité assez moyenne.

    Et puis que dire de ce syndrome des joueurs « barrés de la feuille de match », ces talents, qui ne jouent pas et on se sait pas pourquoi si ce n’est que l’entraîneur ne les aime pas. Au moins ils font généralement le bonheur des clubs dans lesquels ils vont ensuite. Ils brillent de mille feux…

    Sérieusement sur les 10 dernières années, je rends hommage au travail accompli par Jean Fernandez, et je salue aussi quelques joueurs qui sont passés par chez nous. Pour le reste… no comment.

    Je suis supporter de la première heure, j’allais au stade été comme hiver, qu’il pleuve, vente ou neige. Mais là trop c’est trop ! Après Domenech qui nous a gaché l’équipe de France durant les dernières années, je me refuse à soutenir Bijotat, totalement inapte. Articuler son équipe autour de Bregerie, en le mettant Capitaine, ce mec est le plus mauvais défenseur des dernières années, il ruine insatiablement les efforts de ses partenaires, encore dernièrement à Tours belle illustration…
    Il n’y a pas que ça, pourquoi ne fait-il pas jouer Bourgeois, attaquant France Espoir, qui a déjà prouvé qu’il était capable de prouesses… Ses dernières prestations étaient médiocres il est vrai, mais quoi de plus normal quand on ne joue pas régulièrement !

    Je m’arrête là il y aurait tant à dire. Quelle déchéance, quelle débâcle… n’en déplaise aux quelques rageux qui refusent d’accepter la vérité en face. Personnellement, j’en ai plus que marre d’être la risée des Nancéens, tout ça pour une bande d’ahuris… Bregerie dehors !!!

    Bref bon article, j’ai ri jaune mais j’ai bien ri. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.