Nouveau : La Chardon académie note Saint Etienne-Nancy (1-0)

Cette première est en fait une seconde, réussie.

Un petit nouveau vient de débarquer chez horsjeu.net, Jacky Bourssemol, chargé de nous narrer les matches de l’ASNL. A noter que la devise de cette formidable équipe correspond tout à fait à son physique. Souhaitons la bienvenue à celui qui devrait tout de même avoir à apprécier le jeu offensif le plus pauvre de la Ligain, il en faut du courage.

Round 2…

FIGHT !

Après un nul chanceux en ouverture (soyons honnêtes pour une fois), l’ASNL se déplace dans la Loire pour y affronter Saint-Etienne. Ni une ni deux, je regarde ma carte de France en magnets « Le Gaulois » pour apprécier la longueur du trajet. Pour information, ça fait environ trois pouces.

C’est incroyablement réaliste la géographie made-in cordons bleus.

Soit, allons donc goûter l’ambiance surchauffée de Geoffroy-Guichard.

Forts de leur succès 2-1 en Gironde pour le premier match de l’année, les Stéphanois apparaissent nettement favoris à domicile. Ça, ça sent l’intro/poncif l’Equipe. Trop tard c’est écrit, allons de l’avant.

Saint-Etienne donc. Avec les ventes de Payet, Rivière et Matuidi, le mercato des Verts est devenu vraiment intéressant. En plus, récupérer près de 25 millions d’€uros sur ces trois joueurs relativement surcotés, c’est sirop sport. Les arrivées dénotent également une vraie intelligence : Ruffier « volé » pour 3,5 millions, les prêts de Sinama-Pongolle et Lemoine, et l’achat de deux joueurs d’expérience à plus de 200 matches de liguain : Clément et Mignot. Si en plus on rajoute le come-back de Malbranque, free like a bird… Larqué likes this. Mercato mention top moumoute pour les Verts, Galtier continue de me faire une bonne impression quand il a seul les commandes.

Depuis le match contre Lille, l’effectif Nancéien a vu le départ de Marama Vahirua, qui n’aura pas vraiment eu l’occasion de tenter souvent la pagode sur synthétique. Attiré gratis pour construire l’équipe autour de lui, le Tahitien a déchanté après une saison sous Correa. En même temps, il lui était quasi-impossible de s’adapter au jeu Nancéien très… anti-jeu. Fernandez ne comptant pas plus sur lui, direction le Rocher, sous forme de prêt avec option d’achat (automatiquement levée en cas de montée). Côté arrivée, Jeannot le voulait, Jacky l’a fait. Welcome à Moukandjo, après six très bon mois à Monaco. Son apport sera très intéressant en contre, grâce à ses qualités techniques et son sens du jeu, espérons que sa jeunesse ne constituera pas un problème.

Bon, contre Sainté, ça ne changera rien. Au niveau de l’effectif, on doit faire face à l’expulsion de Bérenguer suite à son gestechnique contre Lille. Le reste devrait être classique. Du coup notre milieu apparaît clairement en-deçà, notamment physiquement. Il faudra absolument conserver cette solidité/solidarité défense-milieu qui nous a valu un point contre Lille.

L’adversaire

Saint-Etienne. Pour être honnête, je n’ai pas souvent eu l’occasion de les voir jouer ces derniers temps. L’effectif, en deux mercatos, a été pas mal chamboulé mais garde une ossature saine. Le duo Marchal-Mignot semble solide, tout comme le milieu de terrain. Ruffier, c’est patron dans les buts, Clément est un joueur discret mais efficace, Guilavogui aime le sang (6 cartons jaunes en 22 matchs l’année dernière, déjà un cette année), Perrin est un joueur polyvalent très régulier, Aubameyang a la vitesse d’un TGV (mais l’intelligence de jeu d’un sac à foin) et l’association Pongolle-Bergessio peut s’avérer inétressante avec quelques automatismes. En gros, l’équipe attaque beaucoup sur les cotés (Aubameyang et Sako), mais ne néglige pas pour autant les phases tactiques axiales. Par contre, je demande à voir les liens défense-milieu et milieu-attaque, le match contre Bordeaux n’ayant pas forcément été probant à ce niveau (sans doute du fait des nombreux transferts). À domicile, Saint-Etienne devra prendre le jeu à son compte, peut-être pourrons-nous en profiter en contre.

Les stats, c’est bad

À la différence du match contre Lille, les stats sont relativement équilibrées. Retrouvons donc en direct notre podium du jour :

#3 : Nombre de fautes. 11 pour Saint-Etienne, 18 pour Nancy.

#2 : Possession. 56% pour Saint-Etienne, 44% pour Nancy.

#1 : Tirs. 12 pour Saint-Etienne (dont 5 cadrés), 3 pour Nancy (dont 2 cadrés).

Ça me fait chier de l’avouer mais bon… Les stats montrent que Saint-Etienne, sans avoir eu beaucoup plus le ballon, a su créer des phases offensives de qualité lui amenant pas mal d’occasions. Par contre, quelle bande de chèvres devant… Un nombre de ratés assez effarant nous empêche d’en prendre 3 ou 4 au final (ce qui n’aurait pas forcément été immérité, notre arrière-garde ayant été trop souvent prise de vitesse).

Au final, Saint-Etienne gagne logiquement ce match, mais s’est fait peur. Contre des équipes plus réalistes, ils auront sans doute de « grandes déconvenues » s’ils ne corrigent pas leur problème de finition.

Le match

L’absence de Bérenguer modifie clairement la donne sur ce match. Jeannot est obligé de modifier son schéma en faisant jouer Traoré milieu défensif, malgré son bon match contre Lille en tant que milieu offensif. Il a également compris que Lemaître arrière gauche, c’était pas possible. Il décide donc de faire jouer Brison à sa place, et titularise Cuvillier milieu gauche. Diakité, chouchou de Bourssemol et blessé contre Lille, est finalement titulaire.

Côté Saint-Etienne, titularisation des fusées Aubameyang et Sako, et de Pongolle et Bergessio devant. Je respire un peu quand je vois que Battles est sur le banc.

Sans surprise, Saint-Etienne carbure au RedBull d’entrée et nous en fout plein la gueule.

5ème, frappe enroulée de Sako qui rase le poteau. Sako qui enchaîne les actions chaudes avec une superbe frappe tendue à ras-de-terre qui touche l’extérieur du poteau de Grégo à la 13ème. À noter, la superbe déviation du regard de Damien sur cette action. Putain ça commence bien…

Ben en fait oui. Parce qu’après ça, ça bétonne devant les buts de Nancy. Le bloc défense-milieu est solide, ça tient bon même si c’est pas franchement beau à voir jouer. Seul un coup-franc bien placé de Pongolle à la 40ème (tranquillement détourné par Grégo) et une frappe non cadrée d’Aubameyang (encore une) viennent animer la fin de la première période.

À la mi-temps, le constat est clair. Saint-Etienne domine notre milieu de terrain et gère tranquillement les offensives, mais bute systématiquement soit sur un défenseur, soit sur Grégorini, étrangement rassurant sur ce match. De notre coté, on tente d’imposer le physique et de jouer rapidement en contre, sans inquiéter pour autant les défenseurs Stéphanois. C’est sympa de notre part, ça leur laisse le temps de s’entraîner à la PlayStation. Aubameyang est super lol quand il imite un attaquant avec ses frappes.

Second half. Rien de bien excitant, jusqu’à la première frappe nancéienne du match, œuvre de Hadji de 25 mètres à la… 55ème. C’est dans les gants de Ruffier. Quel match.

Le rythme attaque-défense de Saint-Etienne ne diminue pas, et Nancy doit se contenter de quelques contres.

À la 68ème, petite « montée de sang calbutale » suite à l’occasion de Bakar, qui, après un long ballon en profondeur d’Hadji, prend de vitesse Ruffier mais ne parvient pas à redresser sa frappe. Schade.

L’entrée de Battles m’a l’air de faire du bien au jeu Stéphanois, que je vois moins brouillon. Ouverture de ce dernier dans la surface pour Sako à la 76ème (dans le dos de la défense again), frappe contrée par Lotiès.

79ème, jolie combinaison coté droit avec Battles, Sako et Perrin, centre de Battles, et enchaînement de gestes de classe. La défense est larguée, marquage élastique de Karaboué sur Aubameyang (Karaboué qui est, rappelons-le, milieu droit quand même…) qui réalise le geste parfait aux 6 mètres avec une frappe de la cheville qui finit à coté du but. J’ai quand même consciencieusement souillé mon slip kangourou sur cette action.

Ça sent le pâté depuis quelques minutes quand même, on arrive de moins en moins à sortir la baballe et les vagues offensives ne molissent pas. Seul un coup-franc de Cuvillier nous donne espoir, mais Ruffier est loin d’être un gland. Tu peux pas test.

On s’approche de la fin du match, on tient bon, on se dit qu’un deuxième nul solide (mais non moins chanceux) est à notre portée. Mais c’est sans compter sur Battles, toujours aussi bon, qui envoie un coup-franc lointain dans la surface. Balle frappée/prolongée par Mignot de la tête, s’ensuit un trouage très professionnel de la défense nancéienne et une frappe « ouanégaine » de Marchal qui se jette et ouvre la marque à la 88ème. Il est important de souligner que si Grégorini parvenait à détourner la frappe, deux Stéphanois, oui deux Madame, étaient seuls devant le but pour reprendre. Joli marquage d’équipe les gars… Bakar tentera bien d’égaliser une minute plus tard mais Ruffier veillera jusqu’au bout

Au final, on passe à coté du point voulu. Notre système a encore bien emmerdé l’adversaire, mais on ne mérite franchement pas plus. L’arrivée de Moukandjo devrait (doit ?) améliorer notre jeu offensif, encore clairement dégueulasse sur ce match. On abuse du jeu long pour trouver les deux pointes, mais c’est un secteur de jeu où on est visiblement défaillant. Le jeu était de toute façon tactiquement fait pour assurer défensivement (jeu latéral ou en arrière).

Saint-Etienne joue bien, construit bien, mais finit ses actions avec mention Circus. Aubameyang est buteur c’est ça ? Sinama-Pongolle ne m’a pas semblé transcendant sur ce match, Sako est très dangereux et surtout présent pour pallier les manques offensifs de son équipe. Ça manque enfin, apparemment, d’automatismes quand Battles n’est pas là.

Sur le pré

Gregorini – 4/5 : Encore un bon match pour Grégo. Encore une fois, pas de grosses erreurs, il est resté concentré durant tout le match. Belle claquette sur le coup-franc de Pongolle en première période. Un peu plus en cause sur le but que contre Lille, il n’en demeure pas moins plutôt rassurant en ce début de saison. Je sais ça fait peur…

Andre Luiz – 2/5 : Dédé a été plutôt discret (pas forcément un mal pour un défenseur). La capitaine a par contre montré sa lenteur sur quelques actions (notamment sur le but).

Lotiès – 3/5 : Actif et appliqué, c’est le meilleur défensif sur ce match. Placé plus bas que Dédé pour le couvrir grâce à sa vitesse de course, ses relances ont été plutôt bonnes.

Chrétien – 1/5 : Dépassé par Sako tout le match, il a enchainé les mauvaises relances. Son apport offensif a été extrêmement limité par les consignes de Fernandez. Dommage, ça aurait pu relever sa prestation. À sa décharge, il n’a franchement pas été aidé par Karaboué.

Brison – 1/5 : C’était le défenseur le plus technique ce soir. Dommage que les consignes l’aient empêché de monter. S’est bien battu, mais ses placements hasardeux lui ont valu de se faire prendre pas mal de fois de vitesse. Dangereux…

Diakité – 3/5 : Encore une fois, de l’abattage et une grosse technique. Auteur de quelques gestes très justes, il a néanmoins perdu des ballons qui auraient pu s’avérer très dangereux. Son duo avec Traoré est loin d’être concluant.

Traoré – 2/5 : Pas vraiment vu sur ce match. Donc ni erreur notable ni percée magistrale. Est bien meilleur à un poste plus offensif.

Cuvilier – 1/5 : Même s’il couvre bien Brison sur certaines actions, il n’est clairement pas au niveau techniquement. De même, sa vision du jeu limitée fait qu’il perd énormément de temps sur ses décisions. Point faible ce soir sans conteste, Brison est bien le meilleur à ce poste de milieu gauche. Un bon abattage défensif cependant, et une bonne patte gauche sur CPA.

Karaboué – 2/5 : Vif et très bon techniquement, il monte il monte le Karaboué. Deuxième match pour l’ancien sedannais, et il prend déjà quelques responsabilités. Mangé par Sako cependant, homme du match en passant pour moi.

Jeannot – 1/5 : N’a pas eu l’occasion de briller aujourd’hui. Peu de mouvement et aucun pressing haut. Clairement pas à l’aise aujourd’hui, il mérite cependant de voir le jeu se construire un peu plus autour de lui. Dur également de montrer ce que l’on vaut tout seul avec deux pélerins au marquage tout le match…

Hadji – 2/5 : Transparent et étonnamment mal à l’aise. Match également à oublier, n’a pas pu trouver la profondeur et s’est contenté de faire tourner. Pas de connexion possible avec Jeannot non plus, dommage.

Les remplaçants

Bakar (65ème, pour Jeannot) – 3/5 : Excellente entrée de l’ancien monégasque. Percutant au poste de Jeannot, il s’est procuré deux-trois belles occasions. Futur titulaire ?

Zola (82ème, pour Karaboué) – NN : Entrée également satisfaisante, bon jeu de passe. À voir plus souvent.

Alo’o Efolou (90ème, pour Diakité) – NN : De l’envie mais pas assez de temps pour bien faire. Dommage.

Prochain match dimanche contre Sochaux à Picot, défaits à domicile par Caen après un bon nul contre Marseille.

Jacky Bourssemol.

PS : Retrouvez la première journée, Nancy-Lille, narrée par Jacky, elle est tout-à-fait disponible ici.

11 thoughts on “Nouveau : La Chardon académie note Saint Etienne-Nancy (1-0)

  1. Salut Jacky.

    Belle académie de ta part, je n’ai pas assurer la mienne de mon côté, donc je te remercie de m’avoir fait vivre le match à ta façon.

    Belle perf des attaquants verts apparement, Aubame est pas un buteur ça on le sait, mais il est en progrès sur ce que j’avais vu pendant les matches amicaux.

    Bon courage pour la suite.

    La bise verte.

  2. He ben on sent l’enthousiasme de la jeunesse. Ça change des prestations un peu feignante de certains des habitués en ces temps de reprise.

  3. sacrée performance de réussir a rendre intéressante une académie sur une équipe pas forcément bandante ! bravo à toi et bienvenue !

  4. Bienvenue à cette nouvelle acad qui pourrait bien nous faire marrer avec cette pelouse synthé-plastoc qui ressemble beaucoup à margarita…

    Je ne sais pas si son auteur pourra suivre sur ce rythme infernal mais nous on est preneur.

    La bise (anal bien sur)

  5. T’es moche comme la mocheté. Mais au moins maintenant on sait à quoi ressemblait Raymond Devos à ton age.

  6. Une entrée en matière très prometteuse Jacky. C’était comme dit plus haut beaucoup plus intéressant à lire qu’à regarder je pense…

    Petit conseil, avec un nom pareil et vue ta photo, évite de croiser GM n°2…

    Bonne continuation à ton académie !

  7. Je déteste les Verts et je n’ai pas d’atomes crochus avec l’ASNL, mais j’ai quand même apprécié de lire cette superbe acad’.

    La bisanale.

  8. Une académie sur l’ASNL, enfin. Continue mon petit, ça les fera tous bien chier quand on ira en huitième de finale de l’Europa League contre le Banik Ostrava en 2015.
    Metz que c’est pas un club, comme disent les catalans.

  9. Merci à vous pour votre accueil! C’est important de se sentir soutenu quand on est vilain.

    @Roland : Sako est clairement votre meilleur joueur offensif, il est énorme, ça sent le gros zizi. Sinon d’après ce que j’ai pu comprendre, effectivement ça a l’air de bien mieux fonctionner devant. Encore quelques semaines et ça pourra faire du petit bois.
    @Cascarinho : tu m’as fais rêver mon Irlandais. Je suis sur que tu étais dans le stade contre le Feyenoord et leurs fumigènes en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.