ASSE – Angers (4-3) : la Forez Académie sourit mais n’a pas le cul propre

Un match qui nous aura fait battre le cœur et frétiller l’anus. Entre moments de grâce, rage dans les tripes et caleçon tout sale. Bref, du classique stéphanois, on aime bien ça.

Les belets, j’évoque le match contre Reims en fin de papier, mais quel match que ce bordel contre Angers. Les Verts nous ont tout offert, nos buts étaient ouverts, mais que dire d’en face. Ce match, on aurait dû le gagner facile. Mais non. Dans les grandes largeurs, on a foiré certaines actions d’école, le genre de truc que t’as pas envie de pardonner à un joueur. Surtout que, merde, depuis le début de saison, c’est pas comme si on était pas prévenus de nos lacunes. Faut arrêter de dormir et mettre le bleu de chauffe parfois.

 

Le match en une phrase : « Ils sont capables du meilleur comme du pire… »

L’alternative : « Un pour tous, tous pour un. »

 

Heureusement pour nos palpitants, certains semblent avoir appris la leçon et on a récolté les premiers fruits de cette prise de conscience. Parce qu’il y a quelques semaines, bien cons ceux qui auraient posé une couille sur la table et clamé qu’on aurait remporté ce genre de match. On aurait perdu. On aurait p’t-être arraché un nul bien glaireux. Mais revenir et planter le but salvateur, récolter les 3 points sans passer par la case départ ? Haha, non. Mais cette fois, les Verts l’ont fait.

 

Pourquoi ça ? Bah parce que Papy Gasset, notre sorcier préféré, il a fait ce qu’on réclame tous, TOUS, depuis des semaines. Il a poussé une gueulante. Il a posé les mots. Il leur a soufflé dans les bronches, façon hairdresser d’Alex Ferguson, et voilà que les gars, ça leur a remis les idées en place. Ils se sont remis à cracher sur le terrain, à courir et souffrir les uns pour les autres. Alors, pas tous encore ! Pas avec constance encore ! Neeeuuuuoooon. Mais. Mais y’a du progrès. Au niveau mental déjà, et c’est évidemment primordial.

 

Mais aussi au niveau physique. C’est vrai qu’on râle, nous, supporters. Mais force est de reconnaître qu’une équipe qui n’a pas tous ses éléments en forme physique peut se faire du soucis, que ce soit dans les duels, la répétition des courses, le placement, la lucidité. Perrin, M’Vila, Cabella, Subotic, Debuchy, Salibur, Kolo (j’parle même pas de Hamouma…) : tous ont eu des pépins physiques ou des soucis lors de leur préparation (parfois lié à leur transferts…). Et ça n’a pas pardonné. Il y a des leçons à retirer de ça, pour la énième fois. Mais cela a fait que l’équipe, dans sa dynamique, sa cohésion, a pris du retard. Mais aussi qu’elle s’est endormi. Les fameux « sénateurs »… Merde, je supporte pas ce club pour ça, c’est pas nos valeurs ! Alors merci Gasset d’avoir fait passer un mauvais moments aux joueurs (dixit M’Vila) et de leur avoir rappelé leurs responsabilités et leurs objectifs.

 

 

Bon, parlons de ces 3 points contre Angers tout de même…

Déjà, le onze « bacanal » :

 

« Kristian ».

 

Le film du match c’est ici :

 

Bon. Que dire d’un match aussi fou ? Je ne vais pas le résumer, ce serait inutile. C’était un match assez imprévisible, sans physionomie établie. C’était le bordel à lire tactiquement, à moins de décortiquer des séquences. C’était brouillon et toujours dans la réaction. Mais il y a des choses que Gasset a faites qui m’ont plu – parce que je me doutais qu’il allait tenter certaines choses depuis 3 semaines. Je pense notamment à clairement mettre Diony sur l’aile. Certes, le mec préfère jouer dans l’axe. Et c’est légitime. Mais vu nos blessures et nos insuffisances sur l’aile (Hamouma, KMP), mettre Diony ici était une bonne idée, qui pourrait se prolonger. Peut-être qu’il n’est pas l’attaquant central idoine au vu du style de l’équipe en ce moment. Mais sur l’aile, le Loïs est capable d’avaler les espaces et d’aller dans la profondeur. Il est capable de répéter les efforts et d’imposer un défi physique à un latéral, mais aussi au central lorsqu’il repique dans l’axe. Repiquer dans l’axe ? Diony nous donne une solution supplémentaire de scorer. Parce que des ailiers buteurs, à Sainté, on a perdu l’habitude… Il a cette aptitude. Surtout que c’est un attaquant parfait en contre (voir sa saison à Dijon) et qu’en étant sur l’aile, c’est la meilleure manière à Saint-Etienne de le remettre dans ce genre de configuration, lancé face au but (bien que décalé sur le côté).

 

Cela permet aussi d’aligner durablement Khazri en pointe, ce que Gasset a fait depuis quelques temps. L’intérêt ? Déjà, affiner sa relation technique avec Cabella, qui retrouve son poste dans l’axe. Avant, les deux se marchaient dessus et Cabella tricotait comme un poulet sans tête. Là, c’est plus consistant déjà et cela devrait aller en s’améliorant. Ensuite, cela permet de tirer parti de la justesse technique de Khazri. Ce mec, sur un contrôle, une feinte, un dribble, est capable de se mettre face au but dans un petit espace, tout en mystifiant un défenseur. On a plutôt intérêt à le mettre près du but adverse. Enfin, remember le pbut contre Guingamp qui illustre tout ce que j’ai dit au-dessus : Diony, solide sur ses appuis, court sur l’aile, hérite du ballon, centre pour Khazri qui fait parler sa technique dans la surface. But, merci, au revoir. Un beau caramel. On en redemande, les enfants.

 

Autre double fait intéressant sur ce match, et c’est le pourquoi de ce « Un pour tous, tous pour un » : un joueur a fait 2 énormes boulettes qui ont couté cash 2 buts. Le reste des joueurs ont dû cravacher pour marquer derrière et redoubler d’intensité dans les duels, leurs appels, leur replacement défensif, leur pressing. Tout le monde s’est saigné pour conclure en apothéose. Merde, j’aurais adoré être dans le stade à ce moment-là…

 

 

LES NOTES

 

Ruffier 2/5 : Particulier. Autant il nous sauve la mise une ou deux fois. Autant il ne peut pas grand chose sur le but de Pavlovic (j’ai cru qu’il avait relâché la balle, mais non, c’était un ballon compliqué, tout gardien le sait). Autant il passe totalement au travers sur le but de Bahoken.

Kolo 3/5 : toujours aussi bon dans le placement et sa manière d’aborder les duels. Ses centres sont précieux et justes. Mais j’aimerais malgré tout le voir dans l’axe, où il nous ferait beaucoup de bien. On est pas mal à le penser, non ?

Subo 1/5 : le compas dans l’oeil. Planté dans l’oeil : il appréhende mal la trajectoire sur le but de Pavlovic et anticipe pas la profondeur sur celui de Bahoken. Forcément, avec sa charrette au cul, va rattraper le retard alors que l’attaquant te bouffe 1 mètre à chaque coup de rein. Ses matchs ressemblent de plus en plus à des compilations Pr0nhub d’ailleurs. C’est triste pour un gars qui a tant apporté dans le jeu et l’esprit l’an passé.

Perrin 4/5 : damn, enfin un bon match du capitaine ! On a attendu. Gasset a dû bien choisir les mots. Même ses interviews d’avant et d’après-match sont mieux dans l’esprit. Y’a encore du progrès, il faut confirmer, mais ça faisait du bien de le retrouver. Par contre, c’est l’hiver, va falloir slalomer entre les râpés et les raclettes, Loïc, OK ?

Debuchy 4/5 : +1 pour le but rageur. Un sacré professionnel, un cœur gros comme ça. La Bûche nous a tellement manqué. Bon match, en espérant qu’il puisse enfin enchaîner cette année. Fatigué et touché sur un contact, il est remplacé par Monneeet-Paqueeet (87ème), qui a apporté le relai qu’il fallait sur l’action qui nous apporte finalement les 3 points. Bandant.

M’Vila 3/5 : il revient bien physiquement mais sur ce match, il a manqué un poil de jus. Il a été inconstant aussi, mais ses passes, sa vitesse d’exécution et son coup d’oeil sont toujours aussi précieux.

Selnaes 3/5 : j’ai failli mettre 4, mais faut dire qu’a l’image de la doublette qu’il forme au milieu avec M’Vila, ça manquait de constance. Faut dire qu’Ole a eu des moments intenses avec sa sélection et que c’est parfois compliqué d’enchaîner. Mais il a eu de bons moments dans le match malgré tout.

Diony 3/5 : il doit pouvoir apporter plus sur l’aile, tant au niveau de l’abattage que du replacement. C’était une première, mais c’est de bon augure. Il s’est troué sur certains gestes, aurait mérité de scorer tôt dans le match, mais c’est sur une tête qu’il marque finalement, sur une excellente remise de Perrin, à la réception d’un corner. Propre. On espère te voir confirmer à ce poste lors des prochains matchs ! Remplacé par Hamouma (75ème, non noté et pourtant !), qui a mordu dans le ballon malgré des petites hésitations (dûe à ses blessures récentes?). C’est lui qui nous délivre à la suite d’un très beau mouvement à 3 sur l’aile droite avec KMP et Cabella. Jouissif.

Cabella 4/5 : enfin un match dans le tempo pour Cabella ! Sans doute son meilleur de la saison au niveau consistance. On demande que la confirmation, mais il affirme se sentir mieux, après des mois difficiles suite à son transfert et sa blessure au genoux, notamment.

Nordin 2/5 : des courses bien senties, quelques gestes techniques de (très) bonne facture, mais c’était brouillon dans l’ensemble… Il se foire notamment au second poteau, alors qu’il aurait pu nous donner l’avantage à un moment décisif. Il n’a pas trop pesé, pas pour rien si notre jeu a clairement penché à gauche. Sa titularisation a cependant récompensé son investissement et ses bonnes rentrées. Malheureusement, il semble encore juste pour être vraiment titulaire encore. Mais ça viendra. Remplacé par Salibur (62ème, non noté) qui a fait une rentrée ni bonne ni mauvaise. Mais il a eu plus de poid que Nordin, à l’expérience.

Khazri 3/5 : ce poste lui convient particulièrement dans notre animation. Ce qu’il faut, c’est lui apporter le soutien et les ballons qu’il mérite. Toujours bon au niveau technique dans les petits espaces.

 

 

REIMS

Reims pour ce soir, on a hâte de voir l’animation de l’équipe alignée par Gasset. Déjà, cela donnera un indice sur les prochains matchs et ses convictions. Diony sera-t-il à nouveau sur l’aile ? Il a été repris en interview par Gasset, qui a semble-t-il réclamé plus d’implication dans le service rendu à l’équipe. A voir, donc.

Aussi, pour la première fois depuis longtemps, le coach dispose de son effectif au complet. Est-ce que cela permettra à Kolo de glisser dans l’axe ? Gasset a-t-il décidé de changer quelque chose suite aux errances de Subotic ?

Ces faits sont également intéressants par rapport au derby qui se profile. Pourtant, il s’agit déjà de poser une victoire contre Reims et de ne pas passer à côté de ce match. Reims est prenable. C’est une équipe qui évolue en contre, sur les ailes, il faudra donc être vigilant et ne pas se prendre le même but que celui de Bahoken par exemple. S’appliquer et aller au charbon sur les duels, notamment aériens, serait une bonne chose aussi. Sainté a la chance d’enchaîner deux matchs à domicile avant le derby, il faut en profiter, tant au niveau des points que de la confiance.

Dernier point, Cabella et Khazri doivent absolument être vigilant niveau carton, puisqu’ils sont toujours sur le grill. Ce serait con qu’ils soient suspendus contre Lyon…

 

La bise anale,

 

Gruger Rocher

 

 

 

 

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous !

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Gruger Rocher

2 Comments

  1. Et bien Gasset a donc confirmé Diony sur une aile contre Reims, et la relation Cabella / Khazri s’améliore. Bien vu, Gruger.

    J’ai suivi ce match complètement fou à la radio, j’ai bien cru que j’allais tirer un énorme frein sur l’autoroute quand Hamouma a marqué le but de la victoire.

  2. Mais Subo de Satan fut encore aligné, ce qui m’interroge tout de même malgré l’opposition. A voir contre Lyon… Il s’agira de museler Dembélé et Depay en face tout de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.