OL – ASSE (3-0) : La Gones Académie remet l’église au milieu du grand stade

 

Le voilà, ce dernier derby à Gerland ! Et en plus y’a de l’enjeu sportif ! Incroyable !

Du coup, JMA a décidé de mettre des places à des tarifs incroyables, et de vendre des maillots collectors à des prix incroyables, histoire de bien boucler cette belle boucle.

Pour nous par contre, la perspective du match fait moins rêver. Les Stéphanois restent sur deux jolis succès, et on sort d’une catastrophique perf en C1 contre l’ogre oligarque russe du Zenit, histoire d’être bien en conditions pour un derby bien bouillant.

Canal aura beau essayer de faire monter la sauce en vendant des Lyonnais morts de faim, avec des portes de vestiaires faussement mal fermées avec des mots forts écrits dessus, je connais mon club, on va le perdre ce derby, comme le 100e.

 

 

 

Hubert doit être ultra fort au poker, j’ai pas d’autres solutions en tête, mais un mec qui arrive à un derby aussi important pour lui que pour le prestige de son club, il doit forcément avoir une paire de couilles de la taille du Brésil pour sortir une compo comme ça.

 

 

Dès les premières minutes, quand on a vu Lyon pousser et les verts craquer en faisant des fautes débiles, j’ai immédiatement revu le derby de l’année dernière où on doit gagner 5-0 et qu’on fait un nul dégueulasse. On presse bien, présents dans les duels, bien organisés, plein d’envie, tout est là pour qu’on se fasse punir en contres.

Mais parfois, le karma existe et la vie est bien faite, et tout se passe bien.

Si on exclut la triste sortie sur blessure de Gonalons, les gones ont tenu leur ligne de conduite tout le match, en pressant très haut, en allant asphyxier les 3 milieux stéphanois complètement stériles.

Après quelques petites occasions timides, l’ouverture du score de Lacazette aura permis à Gerland de souffler un peu, et la deuxième mi-temps ne fera que confirmer la domination des hommes d’Humberto.

Ruffier avait pourtant bien préparé son match

Les Stéphanois tenteront bien quelques petites choses, on peut pas dire que la défense lyonnaise ait été énormément inquiétée. En même temps vu la compo de base et la philosophie de jeu de Galtier, c’est pas vraiment étonnant, mais vu l’enjeu on espérait juste un peu plus d’adversité.

L’attaque stéphanoise

Lacazette en profitera pour caler deux autres buts, histoire de faire un coucou à Didier Deschamps.

Mais on va pas se plaindre hein, caler un 3-0 et laver l’affront de l’année dernière c’est déjà très bien, surtout vu les blessures qu’on se tape en plus.

 

Gerland en liesse au coup de sifflet final

 

 

Lopes– 4/5. Autoritaire et solide, mon Portugais gominé sûr est même allé de sa petite embrouille gratos en fin de match histoire de gratter sa petite biscotte du derby. En même temps, vu l’animation offensive stéphanoise, je comprends qu’on ait une petite faim au bout de 90 minutes d’ennui.

Morel – 3/5  Pour un titulaire surprise, il a largement fait le taf, surtout vu ses dernières sorties. Super intéressant sur le haut du terrain, beaucoup moins vers le bas, comme « Ces soirées là » de Yannick.

Il a fini dans l’axe après la sortie du futur ballon d’or 2017 et a fait son boulot.

Mapou- 3/5. Il était là, le facteur frisson de ce derby. De pire en pire dans ses matchs au fil de la saison, voir Hubert le laisser titulaire pour ce match m’a rappelé les pires heures des années Claude Puel avec Diakhaté.
Au final, le mec a su se mettre un peu au diapason, aidé par l’absence totale d’ambition des verts, mais il a été autoritaire, plutôt propre et très serein, ce qui vu le contexte est déjà énorme.

Umtiti– 5/5.  5 comme l’épaisseur en centimètres de l’hématome qu’il s’est chopé avant de sortir. Sinon il a été énorme, partout, en défense, à la relance et au milieu de terrain pour offrir des solutions. Le mec est énorme, mais ça reste toujours derrière un certain Fabien Lemoine dans la hiérarchie du groupe France, insolite !

Hubert devant la blessure d’Umtiti

Remplacé par Bedimo dont je n’ai rien vu du match.
Rafael- 4/5. L’autre surprise du 11 a gentiment rappelé à tout le monde que les derbys il connaît. Le mec qui s’était embrouillé avec Tevez contre City n’a pas franchement tremblé devant ces monstres de charisme que sont Hamouma, Clément et Assou Ekotto. Sinon il a toujours ses gros défauts en phase défensive, mais son apport offensif a été énorme, à l’origine d’un but et d’une grosse occasion.

Remplacé par Jallet qui est toujours chauve et toujours divin.

Gonalons- 3/5. Dur de le voir quitter le dernier derby de Gerland sur blessure après 30 minutes, mais surtout dur de se dire qu’OL a beaucoup mieux joué après sa sortie. Sans forcément y faire de lien, les gones se sont beaucoup plus projetés vers l’avant (et plus efficacement) à la rentrée de Darder qu’avant ça.

Darder 3/5 Donc. Assez discret mais super complémentaire de Tolisso et Ferri dans les petits espaces et la création de solutions directes. Il passe toujours à côté de quelques bons ballons en faisant certains appels pas forcément simples ou très logiques pour notre petite L1, mais il a été intéressant.

Ferri- 5/5. Pour un mec qui fait sa saison et sa carrière sur les blessures de ses coéquipiers, l’immense JF12 a enfin retrouvé son niveau de l’année dernière. Percutant, solide (un peu trop pour Beric) et autoritaire, il a été précieux dans la récupération et la construction, offrant autant de solutions qu’il a de gel dans les cheveux.

Et puis cette embrouille de fin après s’être fait traiter de « sale PD » par un adversaire qui continue à faire évoluer les mentalités du football en 2015, quel régal !

Terribles images de Jojo Ferri, intenable en fin de match

Tolisso– 4/5. Comme son (petit) copain Jojo, Coco a retrouvé un peu de son niveau de l’année dernière, plus sûr, plus percutant et moins fantasque pour rien, sa sobriété a fait du bien, surtout quand il a fallu se replacer à la place de Gonalons. Comme quoi, on peut se faire battre par sa copine (dixit Polomat le bon perdant) et pas se faire battre par Saint-Etienne. Prends ça, le gender.

Valbuena  4/5 Le mec est incroyable, t’as l’impression que plus sa vie est nulle, meilleur il est. Mort de faim pendant tout le match et super complémentaire avec Lacazette, il a réussi à faire ce qu’il sait faire de mieux en prenant tous les coups, en attirant toute l’attention sur lui pendant tout le match et permettre à ses attaquants de gratter des espaces précieux. Même s’il est pas impliqué directement sur les buts, c’est compliqué de ne pas le trouver indispensable dans cet OL.

Petit vélo face à la vie

Beauvue- 2/5. Claudio c’est le mec qui boit pas en soirée parce qu’il est sous antibiotiques alors que tous ses potes sont ivres morts. Le mec à qui les copains demandent de prendre la photo souvenir.

Sale soirée pour lui.

Claudio en route vers la gloire

Lacazette – 15/5 Un triplé dans un derby, et surtout celui-là, ça suffit non ?

Eh non ! Giroud lui au moins, il met des bicyclettes quand son équipe perd 4-0 contre le Bayern.

Olivier Giroud, allégorie

 

Jean II Makouille

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

6 commentaires

  1. Terrible acad, mais ressortir des photos de Roland jeune, à sa première gâchette… c’est limite.

  2. Prout!
    ca fait du bien de lire ça : j’avoue que j’étais un peu dans ton état d’esprit avant le match : un peu la kakoku en prévision du derby vu les dernières sorties….
    et puis non, tout se passe bien.
    Remarque je me suis demandé ce que le feu d’artifice aurait donné si on en avait pris 3 dans la musette.

    Mention spéciale à Valbuena : au stade c’est assez impressionnant : tu lui prends pas le ballon si tu lui met pas les doigts dans les yeux.

    belle acad pour un beau derby !

  3. Un mâche qui fait un bien fout au moral, et qui prouve que quand on se sort les doigts du tunnel tout sombre qui sent pas très bon, on est capable de belles choses.
    C’est un peu con de perdre Gon’s et Umtiti sur blessure. Ca semble pas trop grave pour le 1er, mais y’a toujours aucune info sur le 2e, ce qui m’inquiète un peu.

    Pour ce qui est des stéphanois qui jouent les vierges effarouchées, ça me fait bien marrer. Les mecs commencent le match avec 2 tacles dans les chevilles, ont été transparents pendant 90min, et viennent chouiner à la fin que les méchants lyonnais leur ont tiré la langue. Niveau remise en cause y’a du boulot. Et Galtier qui nous sort que les verts ont été classe la dernière fois qu’ils nous en ont passé 3… putain ça fait longtemps qu’on m’avait pas fourré une couleuvre comme celle-ci au fond de la glotte.

  4. Je vous trouve dur avec Mapou. Ses relances sont directement à l’origine de deux des trois buts, je l’ai presque trouvé meilleur que Sam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.