Les citations de la semaine de la reprise des Bleus…

Retrouvez dans cette colonne hebdomadaire les meilleures et pires interventions footballistiques.


Allez les Bleus


« L’objectif c’est de gagner et de marquer »

« On peut gagner si on n’oublie pas de jouer. »

Raymond Domenech, mardi (Raymond, sélectionneur des Bleus, est également à l’affiche, avec les sourcils épilés, de « JB à la recherche de l’amour » sur France 3).

« C’est ce que je disais la veille. La priorité c’était les trois points. Le reste c’est du bonus »

Raymond a la mémoire courte.


Peur bleue


« On marque peu, on a un peu de marge »
Malouda

« On n’a pas eu peur même si à tout moment , on peut prendre un but sur un coup franc, une touche. »
Lassana Diarra

« La coupe du monde n’est pas une finalité. Après bien sûr, si j’y vais, ce sera magique, extraordinaire. Mettez les mots que vous voulez… » André Pierre Gignac dans L’Equipe.

Pour les mots, le comité de ce site a pensé à « un gros coup de chance parce qu’on se serait qualifié j’sais pas comment », « un miracle » ou « pénible de faire un si long voyage pour trois matches médiocres »…



Allez la bleue


« Il y a un lien évident entre sports et droits de l’homme. En ce moment, en Iran, c’est sur les terrains de football que s’organise la résistance »

Rama Yade, lors de son interview « Moi Je » accordé à L’Equipe. Rama a probablement oublié de se renseigner sur la situation actuelle des footballeurs iraniens…



Fallait pas entraîner dans le Pas de Calais


« Ce qui me dérange, c’est de travailler avec des gens qui bavent. »

Jean Guy Wallemme découvre les effets de la consanguinité…


Nain d’europe


« Je ne sais pas si Bordeaux est un grand club mais en terme de rayonnement et d’affluences c’est un nain d’europe. Le jour où Bordeaux attirera autant de supporters que Sunderland, il (Blanc) pourra parler »

Steve Bruce, l’entraîneur de Sunderland, n’a pas tout à fait tort.


Ça va mieux à Strasbourg ?


Gilbert « meilleur entraîneur du monde » Gress a été licensié. Son remplaçant n’est autre que son adjoint Pascal Janin qui a le mérite de débuter sa mission (d’intérim) avec une bonne dose de réalisme:

« Là, on fait rire, on fait pleurer, on s’est écarté de ce pour quoi on est payé »


Et à Nantes


Au moins ils ont gagné, ce qui a un peu trop excité Klasnic. L’attaquant nantais a estimé que la célébration de son but était la bonne opportunité pour un bras d’honneur à l’égard de ses supporters…

« Il ne s’agit pas d’une bonne réaction, notamment à l’égard des enfants et des femmes qui se trouvaient dans les tribunes. Je veux être un exemple pour la jeunesse. »

Qu’en pensent les anciens ?

« Plus bordélique que Nantes j’ai jamais vu. Je suis vraiment content d’avoir quitté ce club. »

Mamadou Bagayoko.


Les louloutades de la semaine


Louis Nicollin, dans La Provence:

« Je ne suis pas jaloux de l’OM. Plusieurs années en arrière, les Montpelliérains bandaient pour les Verts. Cela ne me dérange pas qu’aujourd’hui, ils soient derrière l’OM. Si l’OM vient à la Mosson et bat tous les records, je serai content… Mais je regrette mon Pape (Diouf). Je n’ai pas compris ce qui lui est arrivé. Je suis obtus, tordu, tout ce que vous voulez, mais Pape est mon ami et, quoi qu’il se soit passé, je lui donne raison. Nous ne nous sommes pas parlés depuis son éviction, je laisse passer le temps. Il doit être marqué. Mais c’est la vie marseillaise qui veut ça. »




Retrouvez le meilleur des citations de la semaine dimanche prochain.

Et si vous voyez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne n’hésitez pas à nous contacter en écrivant à l’adresse suivante : [email protected]

L'ancien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.