Il y a deux ou trois trucs où les Autrichiens ne manquent pas de talent (par exemple la musique ou la séquestration), mais alors pour ce qui est du football, ça reste bof bof.
L’Atletico, qui rêve de devenir classique à la place du Real, n’a du coup fait qu’une misérable bouchée de l’Austria Wien, qui a tout de même plus de points que Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.