Dose de violence bulgare

Scènes incroyables lors du derby de Plovdiv (seconde ville bulgare), entre le Lokomotiv et le Botev…

Après le coup de sifflet final et la victoire du Botev 1 à 0, les staffs, entraîneurs et joueurs se sont mis à se battre, rapidement imité par les supporters et encouragés par le geste débile de Dani Kiki allant planter le drapeauu du Lokomotiv dans le rond centra du Botev.

Les incidents se sont gentiment prolongés plusieurs jours et le Lokomotiv jouera son prochain match à huis clos (sanction extrêmement dure…)

L'ancien

Un commentaire

  1. Faudra penser à faire des suggestions musicale pour cette section aussi bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.