Les Papihos font de la résistance

Séquence nostalgie contemporaine.

Hier le Brésil a battu le Ghana 1 but à 0.

Mais ne venez pas embêter le service avec Neymar à crète ou Alexandre Patolusconi. Le vrai héros du match était bien sûr Ronaldinho pour son grand retour en jaune. Nos excuses pour la musique de merde.

Soucieux de vous faire découvrir les prochains talents de la sélection brésilienne, le service a décidé d’ajouter deux vidéos.
Tout d’abord, celle-ci de ce vieillard au toucher si fin qui s’appelle Rivaldo.

Ensuite, celle-là de ce vieillard tireur de coups-francs du nom de Juninho.

Bon, on dit pas qu’ils seront prêts en 2014 non plus. à voir quoi…

6 thoughts on “Les Papihos font de la résistance

  1. le secteur offensif du Ghana est vraiment faible pour que leur seul avant-centre soit un réserviste de l’OM …

  2. Ronaldinho en fauteuil roulant c’est quand même beaucoup moins efficace et spectaculaire.

    C’est un peu comme un gang bang à deux, c’est moins explosif et au final l’adversaire s’en sort juste avec un petite fessée de rien du tout.

    Sinon, j’ai bien envie de proposer à la fifa une règle de cours d’école, le changement pour faire rentrer le grand jouor kiébonsurkoufran afin de permettre à Juni de continuer sa carrière jusqu’à 60 ans et laisser une chance à Sinisa de venir lui contester le titre de meilleur tireur detoulétemps

  3. Le gardien ghanéen se troue comme il faut sur le but mais alors v’la ce qu’il sort ensuite le gars… Ronnie aurait dû mettre les deux coups francs peinard sans les gants téléguidés du portier d’en face (c’est beau ce que j’écris).

    C’est énorme Juni qui place les gars sur le coup franc : « nan, attend, toi tu mets là, toi tu mets là, comme ça la balle je la mets là ».

    Et pan !

  4. Sur le coup franc il nous est offert une magnifique imitation du mur des fédérés à la brésilienne. Du grand art.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.