La cérémonie des Francis Van Nobel 2016 en VOD !

Après deux semaines de vote intenses, vous avez découvert peut-être découvert, en direct et en même temps que tout le monde les grands résultats des Francis Van Nobel 2016.
Mais si toutefois vous aviez mieux à faire… Ou peut-être pire à faire, mais sans pouvoir y échapper, alors vous pouvez retrouver le grand show son et lumière ci-dessous.

Promis, ils ont fait moins long et moins chaotique que les années précédentes. Et ils n’avaient que cinq minutes de retard.

 

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

22 commentaires

  1. Le texte de Roland Gromerdier sera t-il disponible a la lecture ?
    J’ai trouvé ça: beau, émouvant, inspiré, drôle… que dis je ? C’était digne d’un rêve de la maman de Ribery… !

    Ps: c’est marrant de mettre un visage sur ces « bels » hommes…

    Ps2: si l’humour d’horsjeu.net vous sied, faîtes une petite recherche sur « Les Joz » et vous constaterez que, décidément, les Stephanois savent rire et ont de l’esprit… !
    Je suis un grand fan de ces derniers tout comme de Monsieur Gromerdier… !

    Ps3: Félicitations pour cette merveilleuse idée que sont les Van Nobel !

    • Purée un fan, ça fait bizarre. Je mets le texte ici, à ta demande, c’était pas forcément évident de faire ressortir tous les jeux de mots.
      Bise anale b’let.
      ===========================================
      Quand on m’a proposé de participer à cette remise de prix, je me suis dit « Chouette, je vais être un acteur du web 2-0« . Et je me suis rendu compte que le web 2.0, c’était fini depuis 10 ans. Et puis je me suis rendu compte qu’on m’avait filé la didactique comparative appliquée. Alors au début je n’ai rien compris et puis quelques victoires dans le derby, le vrai, le seul, de plus, j’ai compris, mais trop tard, Aulas, que je m’étais fait berner. La combe, c’est que ce Van Nobel fait partie de la catégorie « Mineurs ». Moi l’enfant de Sainté devrait en fait en être fier, et voir mes tétons Darder sous mon maillot Manufrance. Seulement voilà, je Saivet que ce prix allait être terrible, au vu de la liste des nommés. Lemoine craint le purgatoire, moi Jallet frémir devant mon Van Nobel.
      Petit rappel linguistique selon le Nolan Rousse et le Petit Robert Herbin : didactique signifie « dont le but est d’instruire, d’enseigner, d’informer ». Bon « comparative », tout le monde voit à peu près et enfin « appliquée » peut prendre deux sens soit c’est « porter son attention à ce qu’il fait » soit qui « fait usage d’une loi ». Les trois mots ensemble ne veulent pas dire grand chose comme les citations nommées en fait. Les lecteurs assidus du Comité de Vigilance Médiatique savent pertinemment que la Veretout est ailleurs, et certainement pas dans les déclarations illuminées des intervenants de ce rendez-vous quasi-quotidien. Certes, on ne peut pas dire que tous le sont, illuminés. La Ferri-pugne à se pencher sur certains berceaux, et au lieu d’un coup de baguette, c’est un coup de Bats qui leur baptise le crâne. Leur exposition médiatique leur assure quelques galettes à la fin du mois, de la monnaie en paquet, mais pour rien au monde je n’échangerai leur cerveau Malcuit contre mon éminence grise.
      Ah ils veulent faire les malins à nous donner des Tolisso(ns) de morale et d’histoire le tout pour parler football. Mais qu’ils se taisent à jamais ou décident une bonne fois pour toutes de passer leur brevet. Pourquoi sortir des comparaisons foireuses et souvent sans aucun rapport pour expliquer une situation très simple, du football en plus. Au lieu de passer pour des cérébrés qui s’intéressent au sport le plus populaire, ils passent juste pour des… non je le dirai pas. Si, pour des abrutis tout juste bons à regarder la prog bas de plafond de NRJ12 en boucle. Comme si Eichmann se mettait à élever des canaris pour se détendre. Voilà moi aussi je sais faire.
      Mais je parle, je parle, mon Moulin va trop vite et je vous entends d’ici maugréer en créole « Mapou Yanga-M’Biwa ! » Ce que l’on pourrait traduire par « Bouge ton derche le Vert, Mammana attend que je vienne l’honorer pour sa pétée menstruelle ! » Et bien soit, les dés sont jetés, allez Jacques Lopes comme le dit mon voisin qui a appris le latin avec Asterix. Ceux-là ne Perrin pour attendre : tel Mounier signant à Sainté, vous allez avoir vite envie de faire demi-tour et ne pas tomber, Ricard à la main, sur cette bande à la Morel douteuse. Croyez-en un vieux Sphynx qui renaît toujours de ses cendres.

  2. C’était la mieux de toutes les cérémonies. La prochaine fois commencez pas à l’heure ca fait plouc.

  3. Esthétiquement parlant, vous avez quand même des sacrés têtes de fion. J’irai pas jusqu’à dire des physiques de radio mais c’est quand même bien plus agréable de vous lire que de vous voir. Du coup j’ai même pas écouté, vous nous faites un compte-rendu écrit ? Merci.

  4. J’ai rien pu voir parce que j’ai une vie parallèle mais j’ai trouvé ça génial. Je lève mon ouce etf j ecrid de la maun gzuche

  5. Il faut avouer que Praud était intocuhable sur la didactique comparative appliquée mais je suis quand même déçu pour mon Omar

  6. Il faut avouer que Praud était intouchable sur la didactique comparative appliquée mais je suis quand même déçu pour mon Omar

  7. Apprécions simplement qu’ils ont enfin pu aller se faire en*_)ler, eux avec leur système de merde, un truc que Coupet aurait pu arrêter mais pas les enfants.

    C’est très bieng.

    • Les dernières interventions du spooner pour Lolo Blanc et le final de Marcelin sont tout simplement exceptionnelles.
      A montrer dans toutes les écoles de foot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.