La RAIE du 23 juin

RAIE Patricio, le gardien Portugraie

Et gnagnagna le Portugal, gnagnagna la France, et gnagnagna pénalty, et gnagnagna Rui Patricio le relou, main opposée Richard, il se relève et re-RAIE.

Allez c’est bon, on va casser les couilles à toutes les autres équipes du tournoi et on se retrouve en finale.

(à 3:09)

Sébastien F. Ray

Petit prodige du poste de gardien de but, j'ai vu ma carrière brisée par une fissure anale. Maintenant j'assure la promotion de ce poste ingrat de gardien de but en criant "RAIE !" à chaque parade exceptionnelle.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.