OM – ASSE (4-0) : la Forez Académie soupire

Oui, on sait, ça fait 39 ans que les Verts n’ont pas gagné à Marseille. Et tu crois que c’est en alignant une charnière Lacroix-KTC que ça va changer ?

Le match résumé en 1 phrase : « Une raclée pour nous enterrer »

Allez, comme si on en avait pas assez, il aura fallu qu’on prenne une rouste chez les sardines, pour lancer la série de mâches de la peur avec notamment Bordeaux, le PSG, Monaco et même Guingamp (avec évidemment un but de Briand) ou Nancy qui va nous attendre avec le couteau entre les dents et la bave de Correa comme boisson protéinée dans les gourdes. Il reste qui ? Rennes à domicile ? Bon ça dev… Ah oui, on joue à huis-clos. Bon, alors ça sera nul. En gros, sur les 6 prochains mâches, je vois les Verts prendre 2 points et finir la saison à une reluisante 12e place. Elle est pas belle la vie ?

 

La compo :

Perrin est blessé, Pogba s’est encore pété (le mec qui a une plus mauvaise hygiène de vie que lui doit faire la manche sous les arcades de l’Hôtel de Ville), Malcuit sur le banc car en phase de reprise comme Tannane, et Selnæs très mauvais depuis quelques mâches les rejoint au chaud pour laisser sa place à Lemoine. Bref, on se présente surtout avec une charnière centrale de la peur et M’Bengue en arrière gauche : je sais déjà que je vais passer une sale soirée… Ah oui, et sur le banc, le seul joueur offensif est Tannane. Autant dire que, je ne sais pas moi, si on arrive avec un retard de 2 buts à la mi-temps, et en ayant donné l’impression de se créer l’équivalent de 3/4 d’occasion jusque là, on est cuits.

 

Le mâche :

Un mâche ? Quel mâche ? Ah si, il aura duré environ 10 minutes côté stéphanois, le temps pour Monnet-Paquet de venir percuter Pelé sur une belle remise en retrait anale de tonton Pat’ (non, mais c’est pour son expérience qu’on l’a fait venir) sur laquelle yapapéno (7e) et un centre en retrait de Beric toujours vers Monnet-Paquet dont la frappe est contrée par Sakai (10e). Ensuite plus rien, et les Verts vont vivre une lente et douloureuse descente de Fourvière (l’équivalent de l’Enfer à Sainté, parce que cela nous ramène dans une ville peuplée de gens peu recommandables). Gomis tout d’abord nous fait passer quelques sueurs froides et annonce déjà qu’il a fait de KTC sa chose sur un contrôle orienté en roulette et une frappe de peu à côté (13e). Puis ensuite le côté droit va se faire percer par Sanson qui centre en retrait pour Thauvin, lancé à pleine vitesse dans un espace aussi vide qu’un parcage visiteur quand Sainté se déplace. Le problème c’est que cet espace, c’est le milieu de la surface de réparation stéphanoise, son plat du pied sera le geste le plus facile qu’il aura à faire de tout le mâche (1-0, 22e). Vient ensuite le show KTC – Lacroix – M’Bengue : Thauvin à gauche repique dans l’axe, une-deux avec Payet, passe dosée vers Gomis qui jongle dans la surface devant KTC et reprend de demi-volée à bout portant, un de plus dans la musette (2-0, 31e). L’aile gauche défensive est sans doute l’une des plus faible alignée depuis longtemps par les Verts, la sanction est immédiate. Le mâche est déjà plié, il ne reste plus qu’à espérer qu’on ne va pas prendre une valise.

Et bien si, on va la prendre. Les Verts prennent l’eau et ça commence avec ce retour très limite de KTC sur Gomis dans la surface (49e). S’en suit un festival de passes ratées et de pertes de balle au milieu de terrain : Hamouma qui perd puis reprend la balle et la glisse pour Tannane qui la reperd, accélération marseillaise et but de Thauvin, 3-0, 58e). C’est confirmé : cette fin de saison pue plus que jamais la merde. Heureusement que Ruffier sort 2 parades sur Lopez et surtout N’Jie (le but de l’ancienne quenelle après celui de la salope de Gomis aurait été de trop) sans quoi on aurait pu vraiment avoir la tête dans… Ah c’était pas fini ? Bon, ben but de Payet donc qui nous saupoudre les plaies avec du sel sur sa célébration pour bien marquer le coup (4-0, 92e). M. Millot met fin à nos souffrances, et je le remercie : les Verts auraient été capables d’en prendre un autre sur le coup d’envoi.

Voilà, c’est fini. Enfin pas le championnat, mais la course à l’Europe. Quand on affiche un niveau de jeu pareil, il vaut mieux rester à sa place et dormir dans le ventre mou. Sainté, c’est 1 victoire pour 3 nuls et autant de défaites sur les 7 derniers mâches de Ligain. Un vrai parcours de relégable. Quand on joue trop, c’est à cause de la fatigue, et quand on a une coupure de 3 semaines, c’est la faute à l’inactivité. Et si Galtier n’arrive pas à les préparer, c’est parce que la boulangère lui parle trop de la Coupe d’Europe quand il va chercher le pain. En fait, chaque conférence de presse se transforme  en sketch du « Jeu de la Vérité Vraie » : nous sommes coupables, mais pas responsables. La solution ? Le départ de Galtier ? Moi, je n’y compte pas trop, sachant que ça doit pas se bousculer au portillon pour le signer, et que Roro ne lâchera pas un kopek pour se séparer d’un entraîneur encore sous contrat pour 2 ans. J’en avais déjà parlé après le mâche contre Nantes, mais j’attends vraiment un gros coup de balai dans l’effectif : Pogba, Roux, Lemoine, Clément, Corgnet voire M’Bengue sont des candidats certains ou très crédibles au départ, sachant que Saivet (tant mieux) et Veretout (tant pis) devraient retourner en Angleterre. N’oublions pas aussi le staff : on a un paquet de mecs arrivés l’été dernier (Lobello, Blondel, Wantier) dont j’ai du mal à voir la valeur ajoutée. Et Stéphane « pas Gijon, pas Valladolid » Guy a annoncé la venue d’un scout de Manchester United (David Friio) pour la saison prochaine : l’armée mexicaine stéphanoise s’agrandit encore, il serait peut-être temps aussi de dégraisser.

Ah ouais, pas mal ce Hamouma. Il m’a presque fait passer pour un joueur de foot.

 

Le résumé du mâche :

 

Les notes :

Ruffier (malgré tout, 3/5) : il en a pris 4, mais il reste l’un des meilleurs Verts sur le terrain, c’est dire. Sans lui, on se prenait le set de tennis dans la gueule. Merci ? Oui.

Pierre-Gabriel (Stéphanois fier, 3/5) : il a prouvé que Gomis avait toujours son gros cul sur un retour tout en vitesse. Sinon, il a moins coulé que les autres. Le meilleur joueur de champ avait 18 ans, voilà.

Théophile-Catherine (t’es cassé, 0/5) : Jean-Michel Nourisson s’est fait marcher dessus sans jamais arriver à comprendre comment Gomis foutait son gros cul entre lui et le ballon. Le mec découvrait le poste de défenseur central dimanche soir.

Lacroix (leplot, 0/5) : 16 titularisations en compétitions nationales, 4 victoires. Sa défense de plot sous tranxen sur le 3e but m’a plongé dans un coma profond dont je me suis réveillé juste à temps pour voir Payet me saupoudrer le cul.

M’Bengue (génie tactique, 1/5) : en hommage à Marseille, il fait un superbe clin d’œil à Avy Assouly avec cette analyse tactique de haute volée.

==> remplacé à la 53e par Malcuit (non noté) qui n’a pas fait pire, qui n’a pas fait mieux.

Veretout (aux oubliettes, 1/5) : complètement éteint, il s’est fait pisser dessus par le milieu marseillais sans jamais arriver à donner un bon ballon devant. Alors le garder pourquoi pas, mais à ce prix là, il pourrait au moins se faire respecter par des gamins de 1m12.

Lemoine (dans la vallée de Caca, 1/5) : horrible dans toutes ses touches ou balles ou presque, il n’arrive plus à faire la différence et traîne son football comme Fillon traîne les casseroles. La tête déjà en Bretagne, avec un bon coup de pied au cul, on peut l’envoyer jusqu’à Brest.

==> remplacé à la 76e par Corgnet (non noté) bonne rentrée pour ce jeune de la CFA2 qu’on a quasiment pas vu de la saison.

Saivet (trace jaunâtre, 0/5) : l’empreinte qu’il a laissé dans ce mâche s’apparente à celle que tu laisses dans la neige quand tu écris ton nom avec ta pisse. Il ne sert à rien à ce poste, à peine meilleur un peu plus bas. Bref, on a plus rien à jouer, foutez le sur le banc.

Hamouma (gérontophile, 1/5) : il s’est fait dominer par tonton Pat’ qui jusqu’à présent s’était plus fait remarquer sur Instagram et en conférence de presse. Il serait en train de négocier une prolongation : mauvais timing.

Beric (hollow man, 1/5) : 18 ballons touchés, il paraît qu’il a tiré 2 fois au but. Je devais être en train de pleurer à ce moment là.

Monnet-Paquet (blessé hebdomadaire, 1/5) : les 2 seules véritables occases de Sainté sont pour lui. Après, il a mangé un coup dès la 7e minute et n’a jamais vraiment récupéré. Il remplit donc notre quota de blessure pour la semaine.

==> remplacé à la 45e par Tannane (décisif, 0/5) qui perd le ballon du 3e but marseillais, et croque des 4 contre 2 en satellisant des frappes. Oui, c’est le même qui pensait pouvoir jouer au PSG il y a 1 an.

 

Les adversaires : Gomis qui fête son but en se frappant l’écusson… Les Marseillais ne le verront sans doute jamais porter un autre maillot au plus haut niveau, alors il gardera une bonne cote là-bas. Mais ne vient plus tapiner dans les medias à chercher l’affection de Sainté, trop c’est trop. Payet a 2 mois de retard dans ses célébrations, ce qui est raccord avec ses mèches blondes des années 90. Gros match de Sanson, que Sainté n’avait pas voulu acheter au Mans pour économiser 200 000 €, je le rappelle.

 

La question minitel : la question ne connaîtra jamais certaines choses.

39 ans que les Verts n’ont pas gagné à Marseille. Je n’ai donc jamais connu une victoire au Vélodrome. Mais qu’est-ce que je ne suis pas près de connaître non plus ?

Avec près d’un tiers des votes, Leo Enbois arrive à la 1e place de la question minitel et c’est mérité. Jamais bien placé, et toujours avec un temps de retard pour intervenir, notre Suisse avait sans doute abusé du bon chocolat de son neutre pays en ce week-end pascal. Ou alors il est nul, tout simplement. Derrière, c’est Riton la patte folle qui le talonne, avec des performances constantes dans la médiocrité : le seul à faire aussi bien c’est M’Bengue, Sénégal connexion. AU coude à coude, Ruffier qui subit cette fin de saison comme toi le repas de dimanche chez mamie et Beric qui touche moins de ballons que ton tonton n’en a descendu au même repas.

 

Roland Gromerdier

 

L’avis d’en face, c’est la célèbre Canebière Académie de Blaah qui te le livrera. Contents de nous recevoir depuis 39 ans. 

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Photo du profil de Roland Gromerdier

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

5 Comments

  1. Je me suis fais avoir. Le résumé vidéo ma fais pensait être sur la canebière académie.
    Coeur avec l’anus.

  2. Les 2 premiers à commenter sont des Marseillais venus me consoler. Même ici, il y a déjà 2-0 à la mi-temps, comme un symbole. Bise anale à vous deux.

  3. « Lemoine (dans la vallée de Caca, 1/5) ». Je n’ai rien à ajouter. C’est beau.

    Ah si, quand même, il est pas un peu en surpoids le Mbengue là?

  4. les stéphanois, ils ont trouvé le moyen de défiler sur les champs pour fêter un défaite… ça a du les rendre tristes comme cette académie, pas une seule histoire salace une allusion graveleuse… les pecnos c’est des drôles de gens!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *