Le Francis Van Nobel du Stade Oral 2015

Deux semaines. C’est parti pour deux semaines de débats dans les chaumières, de cruels dilemmes, d’empoignades au comptoir… Car les Van Nobel sont ouverts.
Et à tout seigneur tout honneur, c’est le stade oral qui comme le veut la tradition ouvre le bal.
Francis tu n’es plus là, mais ton héritage perdure.

 

Les sept candidats retenus par les lecteurs et la rédaction pour le FVN 2015 du Stade Oral sont : 

« Il y a une sélection que je rêve de diriger depuis des lustres, c’est l’Irlande. »
On ne peut quand même pas retirer à Raymond Domenech la capacité à sortir la bêtise qu’il faut pour se rappeler à notre bon souvenir, dès qu’on l’oublie.

« Nous devons respecter la Jamaïque. Comme toute équipe africaine, la condition physique est un de leur point fort. Nous ne pouvons pas les sous-estimer. »
Comme la majorité des Européens, l’Uruguayen Edinson Cavani a une géographie de la négritude quelque peu défaillante.

« Partout j’ai réussi, sauf à Marseille. »
Jordan Ayew, relégué avec Sochaux et dernier de Premier League actuellement.

« J’ai pris des cours de portugais. Mais c’est difficile. Alors j’ai arrêté »
Bon, alors oubliez tout de suite l’Allemagne pour la suite de votre carrière, Giannelli Imbula.

« Pour rebondir, il faut parfois redescendre plus bas tout en conservant une vitesse de croisière pas trop basse. »
Remarquez si avec ça, le Barça ne vient pas vous chercher Hervé Renard

« Hafiz Mammadov a proposé d’amener les 14 M€. Ils vont arriver en 3 versements entre janvier et mars. J’ai pu rassurer la DNCG. Au niveau trésorerie, il n’y aura aucun problème jusqu’à la fin de l’année. »
Gervais Martel comedy club.

« Alors qu’ils touchent des salaires de misère, les Ukrainiens sont serviables, souriants et pas casse-pieds. »
Younes Belhanda vit des moments de grâce à Kiev grâce aux pauvres… Qui l’eut crû ?


 

Ils l’ont gagné avant lui : 
2014 : Charles Kaboré
2013 : Samuel Etoo
2012 : Michel Mimram
2011 : Loulou Nicollin
2010 : Karim Benzema

 

Trainez pas trop pour les votes, parce qu’on va clore ça fin janvier, environ. Enfin dans ces eaux-là… Les dates nous, vous savez…

 

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

51 Comments

  1. Cavani est au dessus du lot à n’en point douter.
    Pensées émues à Francis,ce grand homme.

  2. Je voit qu’il fallait enlever Balbir pour laisser une chance aux autres.

  3. Dur, dur, dur…

    Cavani se détache, mais l’insouciance crasse et le sens aigu de l’absurde d’Ayew et Imbula me séduisent quand même beaucoup.

    Long live the Van Nobels :)

  4. Cavani est au dessus c’est certain ! Mais Domenech est tellement NTM que je ne peux que le plébisciter !

  5. Le plus beau avec Cavani étaient ses excuses:

    « Dans ma tête, je comparais deux styles similaires dans le jeu entre votre équipe et d’autres équipes africaines »

  6. Pas simple votre affaire. Mais j’ai voté Imbula, même si Hervé Renard me titillait le fondement.

  7. Cavani se détache nettement avec son combo d’idées reçues. Il a dû être surpris que les Jamaïcains se soient pas pointés en pagne avec des plateaux dans la bouche.

  8. Ayew pour sa lucidité. Et son melon qui ferait passer Henry ou Lizarazu pour des grands modestes

  9. Imboulard déçoit, je pensais ce grand homme capable d’apprendre n’importe quelle langue. Il a mon vote

  10. Je suis apparemment le seul con à apprécier le running gag de Gervais.

  11. Cavani pour le doublé « cliché sagnolesque-géographie d’élève de CE2 à 8 grammes »

    Dommage de pas pouvoir voter Ayew, qui mérite déjà le vote par principe, alors avec une punchline comme celle-là… C’est du gâchis

  12. J’avais déjà voté Gervais avec mon téléphone tout à l’heure.

  13. Et en venant sur la 2e page, on m’a reproposé de voter. J’ai mis Belhanda pour changer.

  14. J’ai voté Hervé Renard. Parce que je n’avais jamais lu quelque chose d’aussi con.

  15. Renard fait effectivement un bel outsider. Domenenech a fait très fort mais il n’a jamais rien gagné et je ne vois pas pourquoi cela changerait. J’ai donc voté pour Cavani qui recevra, selon ses souhaits, un trophée individuel que Zlatan Ibrahimovic n’a pas été capable de gagner (malgré des efforts notables).

  16. Vous déconnez… Je vote pour Belhanda car s’il parle des ukrainiens, vous imaginez à quel point les ukrainiennes sont serviables? Merde, j’ai le chibre qui frissonne!

  17. Domenech c’est vraiment une sortie énorme, mais c’est tellement froid et calculé pour qu’il fasse parler de lui tel la plus vulgaire des attention whore que pour moi ça rend tout vote pour lui impossible.

  18. Cavani mais Belhanda et Ayew sont pas mal..
    Domenech trop calculé…

  19. La quasi-totalité de la population jamaïquaine descend en droite ligne des esclaves noirs africains. Edinson est simplement calé en histoire caribéenne… et en physiologie et génétique, les esclaves survivants aux voyages et aux travaux des champs étant nécessairement les plus solides.
    Je vote Renard, qui connait bien l’Afrique lui aussi, c’est un endroit où on peut se balader en Bentley sans se faire cracher dessus.

  20. Cavani. Même si lui aussi il vient d’un pays que personne ne sait trouver sur une carte.

  21. … Ou alors Imbula pour sa persévérance de champion… Mais l’intervention de Renard est quand même la plus WTF. Allez par amour de l’absurdité de l’évidence je revote Renard et après j’arrête. La bise à tous.

  22. En fait mes votes c’est de la merde. Je viens de tout relire après une bonne nuit de sommeil, Cavani est juste 10000kms au-dessus de tout le monde

  23. J’ai voté Martel. En apparence, ce n’est pas la plus belle déclaration, mais c’est parce que ce format court retenu pour les votes lui porte préjudice. Il faut la voir comme un extrait d’un travail de longue haleine (envinée).

  24. Jordan sans hésiter parce que meme sans commentaire, on ne peut penser qu’il a tout à fait tort… il a réussi à jouer au plus haut niveau, sauf à l’OM…

  25. Cavani émerge de ces magnifiques citations. Mais c’est vrai que Belhanda, Renard et Ayew transpirent l’intelligence anale de leurs propos, et méritent d’être reconnus à leurs justes valeurs.

  26. De grandes chances que Cavani rafle le titre mais je vote Jordan, mon petit chouchou anal.

  27. Je sens le truc con arriver. Genre Cavani tellement donné gagnant qu’il va se faire coiffer au poteau par tout le monde. Une situation normale quoi.

  28. Padls m’a convaincu de voter Renard. C’est vrai que c’est tellement idiot que ça mérite quelque chose.

  29. J »hésitais entre Cavani et Imbula, mais pour avoir vu cette décla de mes yeux au CFC, je vote pour Imbula !

  30. Edinson Cavani
    Je dirais sans conteste la révélation de l’année.
    « Somebody tell me where Matalon come from fi own so much land inna we island « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.