Enzo débriefe les 24e et 25e journées de Ligue 1

Qui a décrété que horsjeu.net serait vierge de tout gif de chats ? Et puis merde flûte, une dose de #lolcat n’a jamais fait de mal à personne !

Pour tout vous avouer, avant ces deux dernières journées, je commençais un peu à m’ennuyer en regardant la ligue 1.
Au début c’était très rigolo grâce à saint étienne, bordeaux et lille qui étaient vraiment nuls, mais le problème c’est que depuis quelques matchs, saint étienne et bordeaux ils jouent beaucoup mieux et ils perdent beaucoup moins de matchs. Des fois ils arrivent même à en gagner !

Du coup les matchs du début de l’année 2018 étaient pas très marrants même si le losque continuait à faire tout ce qu’il pouvait pour nous amuser.

Mais, grâce à lyon, les choses ont changé, et maintenant tout ça c’est de l’histoire ancienne depuis que l’ohelle ils font que perdre !

On va pouvoir bien se moquer d’eux, et moi je vais pas m’en priver. D’ailleurs, je me moque bien de zied, qui du coup est très triste à l’école en ce moment.

Vous vous rendez compte ?

3 défaites de suite pour lyon en ligue 1, c’était plus arrivé depuis août 2014 ! A cette époque ils avaient perdu contre toulouse, messe et même lens.

Et Bakary Koné signait là l’un de ses chefs d’œuvre…

 

Et ben là, ils viennent de perdre coup sur coup contre bordeaux, monaco et rennes.

D’ailleurs, je sais pas vous, mais moi le match qui m’a fait le plus rire c’est celui contre monaco.

Ohlala qu’est-ce que j’ai pu rigoler quand ronnie lopesse il a mis son but à la dernière minute alors que monaco ils avaient plus personne pour jouer tellement ils avaient de blessés ! J’ai même cru qu’à un moment le prince de monaco il allait rentrer avec son gros ventre.
Et la tête de papy aulas, elle était tellement marrante !

J’espère que lyon ils vont continuer à perdre, parce que j’en veux d’autres des images de lui comme ça !

 

« Les problèmes de l’ohelle c’est pas seulement à cause de fékire et martchélo »

Après, parce que je suis un garçon sérieux pour écrire mes articles et que j’ai envie qu’Emma soit fière de moi (oui, elle m’a dit qu’elle lirait mes articles maintenant), je me suis demandé pourquoi d’un coup l’ohelle ils ont commencé à jouer comme des gros nazes.
Parce que pour bien se rendre compte de la nullité de lyon, il faut voir que depuis le début de 2018, ils font pas mieux que le fc messe !

Alors j’ai regardé quelques émissions à la télé, et j’ai entendu beaucoup de gens dire que lyon ils perdaient juste parce que fékire il était moins bon en ce moment ou parce qu’ils faisaient des erreurs défensives comme celle de martchélo contre rennes.

Mais comme moi j’ai pas toujours confiance en ce qu’ils disent à la télé, je me suis dit que si c’était vraiment vrai tout ça, ça devrait se voir dans les stats.

Et puisque je suis en vacances chez ma mamie avec mon cousin jean-éd qui aime beaucoup le foot lui aussi, on a décidé de faire une analyse statistique de lyon. On est allé voir les sites whoscored.com et understat.com, et on a trouvé des choses intéressantes qui montrent que les problèmes de l’ohelle c’est pas seulement à cause de fékire et martchélo.

 

Déjà, ce qu’on a vu c’est que quand lyon ils finissent un match avec beaucoup plus de possession du ballon que l’autre équipe, ils ont des moins bons résultats.

Par exemple, dans les 8 matchs où ils ont eu le ballon plus de 60 % du match, ils ont gagné seulement 9 points.

Par contre, dans les 17 matchs où ils ont eu le ballon moins de temps que ça, ils ont pris 39 points.

Et ça c’est pas lié à fékire ou à je sais pas qui, parce que ça se passait même quand fékire il était bon et qu’il marquait des buts, mais par contre c’est de plus en plus souvent que ça se passe.

Dictionnaire allégorique du football : « Quand lyon doit faire le jeu »

Bah oui, parce que le problème pour l’ohelle c’est que les adversaires ils ont fini par se rendre compte que lyon ils étaient nuls quand ils avaient le ballon, alors leur stratégie c’est d’essayer de marquer un but en début de match et après de se regrouper pour faire un gros barrage devant leurs buts, un peu comme les gaulois dans astérix.

Bordeaux et rennes, c’est exactement ce qu’ils ont fait, et bim, ils ont réussi à gagner lyon. Paris et marseille ils ont fait l’inverse, et bim, ils ont perdu contre lyon.

Alors sauf si génésio il réussit à trouver une autre tactique, ça risque pas de beaucoup s’arranger tout ça.

 

« Mon cousin il dit qu’on peut résumer ça en disant qu’ils avaient de la ch*** »

Par contre ce qu’il y a aussi, et c’est là qu’à la télé ils ont pas forcément tort, c’est que dans les 15 premiers matchs de la saison, c’est-à-dire jusqu’à début décembre, lyon ils se créaient beaucoup d’occasions de buts, et ça c’est peut être effectivement parce que fékire il était meilleur que maintenant.

Je sais qu’ils se créaient beaucoup d’occasions parce qu’avec Jean-éd on a découvert et on a analysé une nouvelle stat qui s’appelle l’expèktidegol.

Au début j’ai carrément rien compris à ce que ça voulait dire et puis mon cousin il a essayé de m’expliquer en me disant que ca correspondait à « la probabilité de marquer un but en fonction du type de tir qu’on fait ».

Alors comme j’avais toujours rien compris, j’ai appelé mon papa pour lui demander ce que ça voulait dire. Il m’a répondu que « c’est très facile : en fonction de la nana que tu vises, t’as plus ou moins de chances d’avoir la gaule. Par exemple si tu vises une bombasse, ton coefficient d’expèktide-gaule est très haut. Par contre si c’est un laidron, il baisse beaucoup ».

Alors, comme ça concernait les filles et que j’étais pas sûr d’avoir bien compris, je lui ai demandé de combien il était le coefficient d’expèktidegol de ma maman, mais malheureusement il m’a dit qu’il fallait qu’il raccroche parce qu’il avait vraiment beaucoup de boulot.

 

Dictionnaire allégorique du football : « L’expected goal »

Bon, comme j’arrivais pas à faire le lien entre ce que me disait mon père et le foot, j’ai trouvé ce site qui explique très bien les choses je crois : « Les expected goals permettent de déterminer le pourcentage de chances qu’une occasion se termine en but et donc de vérifier les élocutions de type « il aurait dû marquer » et le non moins saillant « c’était plus dur de la mettre à côté que dedans » ».

Donc en analysant les expèktidegols de lyon, jean-éd et moi on s’est rendus compte qu’avant décembre, l’ohelle ils se sont créés beaucoup de grosses occasions de buts : 27 expèktidegols en 15 matchs, c’est-à-dire 1,7 par match.

Ça fait un bon paquet quand même.

Et en plus de ça, à ce moment-là ils étaient super efficaces, parce qu’ils ont réussi à marquer 38 buts alors qu’ils n’ont eu que 27 grosses occasions !
Mon cousin, plutôt que de parler d’efficacité, il préfère résumer ça par « avant décembre, lyon ils avaient de la chatte », mais moi j’ai pas trop le droit de dire ça alors je parle d’efficacité.

Dictionnaire allégorique du football : « L’efficacité lyonnaise »

 

Par contre, sur leurs 10 derniers matchs, ils ont réussi à avoir seulement 13 expèktidegols, c’est-à-dire 1,3 par match, et ils ont été beaucoup moins efficaces puisqu’ils ont marqué seulement 16 buts !

Donc, pour faire un petit résumé, on pourrait dire que l’ohelle ils ont beaucoup perdu de choses depuis une dizaine de matchs : ils se créent moins d’occasions et ils sont moins efficaces.

Ca doit aussi pouvoir expliquer pourquoi les résultats sont moins bons.

Dictionnaire allégorique du football : « Chute de l’efficacité lyonnaise »

« Le problème de cette stratégie c’est que quand les buts ils rentrent pas, il faut que l’entraineur il demande à ses joueurs de jouer autrement… »

Après, avec Jean-éd on a aussi regardé la manière dont lyon ils marquent leurs buts.

Apparemment, leur gros point fort c’est les grosses patates de loin puisqu’ils ont mis 15 buts en dehors de la surface, c’est-à-dire presque 30% de leurs buts.

En comparaison, pour paris c’est 20 %, et pour l’ohème et monaco c’est seulement 8 %.

Moi je dis qu’avoir une telle différence c’est pas du hasard, et à mon avis c’est une stratégie faite exprès parce qu’ils ont plein de joueurs capables de mettre des grosses patates et ils ont misé tout leur jeu là-dessus.

Alors du coup ils tentent des tirs de loin et des fois ça fait but, et ils gagnent les matchs, et des fois ça fait pas but et c’est plus dur de gagner les matchs.

Le problème de cette stratégie c’est que quand les buts ils rentrent pas, il faut que l’entraîneur il demande à ses joueurs de jouer autrement…

Et ben je suis pas sûr que ce soit vraiment le cas, et malheureusement pour l’ohelle, depuis début décembre, ils ont marqué seulement quatre buts comme ça, dont trois dont on se souvient bien et où il y a eu beaucoup « d’efficacité lyonnaise » :

  • celui de mariano contre monaco où soubazitche il se prend le poteau,
  • celui de depaille à la dernière minute contre paris qui ressemble un peu à un miracle,
  • celui de fékire contre l’ohème où mandanda il avait mis ses gants de vidange plutôt que ses gants de gardien.

 

Alors voilà, moi si j’étais les entraîneurs des prochains adversaires de lyon je jouerais exactement comme rennes et bordeaux.

En plus avec martchélo et morel en défense centrale, c’est quand même pas bien compliqué de marquer en contre.

 

Les premiers du championnat :

 

Le but de filou du week-end : Thomas Müller (Bayern Munich)

Enzo

6 Comments

  1. 9 ans et déjà intéressé par Jessica Chastaing. Mais enfin, vous n’avez pas une Selena Gomez de votre âge ? Y a plus de saisons.

  2. Tu as bon goût Enzo, en plus d’avoir une analyse ans ambage sur la situation de l’OL.

    • j’ai pas tout compris à ton commentaire mais je crois que c’est gentil, alors merci !
      Tu veux que je demande à mon papa ce que ça veut dire « sans ambage » ?

  3. Quel surdoué, tu corriges même mes fautes de frappe. Oui tu peux lui demander, ce n’est pas sale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *