AC Ajaccio-Arles-Avignon (2-1) : L’Aiacciu Académie livre ses notes

Des guerriers sur le terrain. Des fous furieux dans les gradins. Tel pourrait être le résumé de ce match, le plus important de la saison. La victoire était obligatoire, les joueurs ont répondu présent. Dommage d’afficher un tel état d’esprit au dernier moment.

ANNUTAZIONI

Anthony Scribe 4/5 : Il a empêché Arles-Avignon de revenir au score notamment grâce à trois arrêts consécutifs de grande classe en fin de première mi-temps : une belle détente à ras-terre sur une frappe avant de vite se relever pour bien boucher son angle et effectuer un arrêt réflexe. Quelques secondes plus tard, il s’envola pour détourner le ballon du bout des doigts d’une belle claquette.

Fabrice Begeorgi NN : Qu’est-ce que ça a dû être difficile pour lui de sortir sur blessure au bout de 10 minutes dans un match si important quand on connaît son amour pour le club…

Pape Cissé 4/5 : Il se sert plus de sa tête qu’Albert Einstein. Sauf que lui ce n’est pas pour faire des équations mathématiques mais bien pour dégager le ballon le plus loin possible. Encore une fois impressionnant.

Joris Sainati 3,5/5 : Un vrai guerrier qui s’est défoncé sur tous les ballons

Eric Marester 3/5 : A droite comme à gauche, il a fait un match propre et sans trop de (Patrick) fioritures.

Gary Coulibaly 3/5 : Sa place n’est clairement pas sur un côté d’un milieu défensif à trois têtes mais Coulibaly s’est bien débrouillé, multipliant les duels, surtout aériens.

Benoît Pedretti 3,75/5 : 57 ballons touchés, 7 perdus. Une belle influence sur le jeu, une zone d’activité très large et des transversales dont lui seul à le secret. C’est con de retrouver le vrai Pedretti à la dernière journée. Il finira capitaine à la sortie de Cavalli.

Laurent Abergel 3,5/5 : Selon nos informations, Laurent Abergel serait encore en train de courir, 15 jours après le match. Il a commencé milieu avant de vite se retrouver latéral droit mais toujours avec la même volonté d’aller de l’avant et de ne jamais lâcher.

Johan Cavalli 3/5 : Inhabituellement maladroit dans ses passes et ses choix.

Hugo Vidémont 4/5 : L’homme fort de la fin de saison. Grâce à une énorme liberté sur le front de l’attaque, il a pas mal bougé pour gêner la défense adverse. Pour au final, une passe décisive et un but. Tout l’art de Vidémont en 90 minutes.

Nicolas Fauvergue 4/5 : Un but, des déviations à gogo, du pressing, des retours défensifs et une passe décisive. Sans oublier des prises de tête et un carton rouge à la 91ème minute. Un match plein.

I RIMPIAZZANTI :

Benoît Lesoimier, 10ème minute, 3/5 : Il a bien aidé défensivement tout en n’oubliant pas d’attaquer. Toujours un peu maladroit mais au moins volontaire.

Hugo Aine, 74ème minute, NN : RAS.

Guillaume Fanucchi, 80ème minute, NN : RAS. A part un carton jaune reçu totalement immérité.

Perfettu Erignacci.

Perfettu Erignacci De l'Aiacciu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.