La Forez Académie raconte le merscato – Episode 23 : à zéro euro avec Pajot

Le merscato n’avait pas encore ouvert ses portes que les Verts accueillaient déjà une première recrue. Et comme depuis 4 ans, après Lemoine, Erding et Theophile-Catherine (qui n’a toujours pas signé d’ailleurs…), c’est un ex-Rennais qui rejoint les rangs stéphanois. Bienvenue à toi, Vincent Pajot, en te souhaitant la même réussite que les autres. Dans tous les cas, Romeyer l’a annoncé : avec ce tour préliminaire à jouer dès le 30 juillet, il n’y a pas de temps à perdre sur les recrues, et cette arrivée anticipée est une bonne nouvelle. Maintenant, voyons un peu ce qu’il se dit dans les coulisses…

 

Romeyer : salut mes b’lets. Beuon, on a bien bossé avec l’arrivée du pillot de Rennes là. Ça a pas été facile, mais finalemeuent, il nous a pas filé entre les doigts comme le Trédoulimace là…

Rocheteau : oui, Vincent était motivé pour venir et la présence d’anciens Rennais dans l’effectif l’a convaincu de signer chez nous.

Romeyer : et puis on signe encore un joueur gratuit, ce qui m’plaît bien. Beuon, après, faut quand même lâcher une belle petite prime à la signature, et ça, ça m’fait toujours flique.

Galtier : oui, enfin bon Roland, si on veut jouer encore le haut du tableau l’année prochaine, et pas se faire sortir de la Coupe d’Europe avant même de l’avoir joué, faut investir.

Romeyer : d’ailleurs on devrait pas tarder à récupérer d’la fraiche. Il veut toujours partir meuon Francky Tabazut ?

Rocheteau : toujours. On est d’accord avec Swansea, puisque c’est là qu’il veut aller, ça devrait se faire autour de 5M€.

Romeyer : dedzeu, Swansea… Il va être déçu quand il va compreuendre que c’est pas un quartier d’Londres, le Tamalou. Beuon, au moins, on récupère ce qu’on a investi, et tant pis pour le reste. Pfff, mais le j’te parie qu’dans deux ans tu l’vois réapparaître en Ligain.

Galtier : surtout que bon, après le travail qu’on a fait avec lui pour le faire évoluer au poste d’arrière gauche, c’est rageant de le perdre. Il nous faut un remplaçant, Roland.

Romeyer : oui, Christophe, je sais. Pas envie neuon plus de claquer du fessier avec mon Briseuon et le sarasseuon qu’il a dans les guiboles… Sineuon, pour Max-Alain, on a rien. J’ai dit qu’on le vendrait pas à moins de 10M€.

Rocheteau : oui, c’est peut-être un peu excsessif d’ailleurs ça, Roland.

Romeyer : excessif mon œil ! Attends Dominique, t’as l’père Aulas qui te dit que seuon Lacourgette ça vaut 50 M€. Ho, faut être ablagé comme Jourdren pour pas voir qu’y’a arnaque !! Max-Alain, c’est 10 M€ et si les rosbifs le veulent, va falloir cracher au b’non !! Les gaziers sont cafis d’oseille, ça s’rait bien qu’y partagent un peu avec nous, neuon ?

Galtier : dans tous les cas, si Max-Alain part, il va falloir trouver quelqu’un pour planter les buts qu’il nous a mis l’année dernière. Un arrière gauche et un attaquant donc. On a avancé sur Amavi ?

Rocheteau : c’est encore un peu cher, mais si on réussit à vendre Franck, on pourra se servir d’une partie de son transfert pour investir là-dedans.

Galtier: une partie seulement ?

Romeyer : ho Christophe ?? T’fais le bobiat ou quoi ?? Tu crois qu’le Chaudron Vert ou la tribune à l’Etrat ça a été payé avec des râpées et des barabans ?? Et les salaires, tu crôas qu’c’est Bernard qui les finance en allant à Roleuand Garros ?? Et le Hémophile-Jacqueline, tu veux qu’on la lève son optieuon ?? On est obligé d’vendre des Tétoumou ou des Gradel pour équilibrer les comptes, c’est comme ça. On a pas les moyens des Kantaris ou des Ruskofs de Monaco.

Galtier : ça va être compliqué d’aller chercher des joueurs si on a pas les finances…

Romeyer : et ben on f’ra comme depuis 2 ans ! Du joueur gratuit ou en prêt, du revanchard qui veut s’meuontrer ! Du recrut’ment à bas prix, comme queuand tu vas faire tes courses au Leader Price au lieu d’aller chez Géant !

Galtier : oui, en fin bon, à un moment j’aimerai bien manger du foie gras, et pas du pâté marque repère.

Romeyer : ho dis dueonc ho Christophe ?? Il t’met bien teuon b’naise le Chlorophylle-Terrine ?? C’est du prêt intelligeuent ça neuon ??

Galtier : on a eu aussi l’autre Kevin. Monnet-Paquet…

Romeyer : oui beuon… C’était les soldes, y’avait un déstockage, j’ai craqué en penseuant qu’c’était une bonne affaire en ach’teuant ça pour 3 babets. J’aurai mieux fait d’garder les mains dans les poches tiens… Beuon allez, j’vous laisse, on a signé un 567e partenariat avec un club amateur : on leur envoie des équipements, et eux, ils nous envoient des paniers garnis. C’est ça aussi, l’foot populaire.

 

Le merscato est déjà lancé, mais est-ce qu’il sera placé sous le signe du pâté ou du foie gras ? Est-ce qu’il arrive à Romeyer de faire ses courses à Lidl ? Tabanou va-t-il se rendre compte que le challenge sportif de Swansea est celui de finir aux alentours de la 8e place ? La réponse au prochain épisode.

 

Roland Gromerdier

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

Un commentaire

  1. les bases du mescato sont posées :
    – signature de hal (son prénom) thérophile-utérine (pour sa capacité a niquer les gonzesses) pour deux patates
    – signature de vincent cageot,une valeur sure de la lig hein pour 0 €, les poches de Romeyer n’ont pas fumé, m^me si une belle prime à la signature a dû être négociée
    .
    je pense que la méthode de nos présidents est de dire qu’ils n’ont pas de sous, c’est plus facile pour ne pas faire monter les enchères, et ils vont quand même acheter un attaquant 4 ME et peut être une bonne surprise au milieu (peut être bout de bouse de Bastia). Finir 5ème et 4 eme rapporte un peu de sous, et si on arrive à se maintenir à ce niveau là, et surtout franchir ce palier de deux points chaque année pour finir en ligue des lampions, là ce ne serait pas la même musique…

    Si j’étais galette, je descendrais en défense le peintre en attaque Monay (qui est au)- taquet et nous faire une tabanou (en mieux) car il a du coffre, sait bien défendre et quand même sait (un peu) attaquer.
    après, il faut garder mel’but pudding, et graâldel pour les buts qu’il multiplie comme les pains de la bible.
    en tous cas, je me régale à chaque fois qu’un article est écrit, continuez comme ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.