ASSE – Brest (1-2) : la Forez Académie retombe sur le cul

Cette saison sera placée sous le signe de la douleur. Rien ne nous sera épargné jusqu’à la dernière journée.

Le mâche en 1 phrase : « Une bonne sieste de 60 minutes »

Alors que les Verts avaient l’occasion de se mettre à l’abri dans le ventre tout mou de la Ligain et de jouer en roue libre ou presque jusqu’à la fin de la saison, ils ont préféré chier dans la colle et se faire peur jusqu’au bout en paumant un mâche qui leur tendait les bras. Avec un déplacement à Montpellier et Lille, et la réception de Marseille entre-temps, Sainté n’a pas le cul sorti des ronces, et devra peut-être patienter jusqu’à la dernière journée face à Dijon pour valider son maintien. Quelle belle saison on vit encore du côté de Geoffroy-Guichard…


Message de service : le 9e numéro du Forez Académie Podcast (FAP en abrégé) est sorti ce vendredi, et il est disponible sur pas mal de plateformes d’écoutes :

Dans cet épisode, qui tient cette fois sur les 42 minutes réglementaires (sans le temps additionnel), on se demande si on peut être optimiste pour la suite. Avec un maintien quasi assuré, que faut-il penser de la mise en vente du club dans un contexte déjà compliqué ?


La compo :

Green

Debuchy (cap) – Moukoudi – Cissé – Trauco

Gourna-Douath – Camara

Nordin – Aouchiche – Youssouf

Khazri

C’est toujours Etienne Green dans les buts, malgré la béquille qu’il a subi face au PSG. Pas de Neyou cette fois, c’est donc Gourna-Douath qui prend sa place au milieu puisque le Glaude change légèrement son système avec un 4-2-3-1. Aouchiche passe meneur de jeu, épaulé par Nordin et Youssouf, Khazri toujours en pointe. Je ne suis pas fan de système, surtout que ça tournait bien en 4-3-3  sur les dernières sorties. Aouchiche a plus de mal à ce poste, et Youssouf est souvent moins performant quand il est décalé sur un côté.


L’avis sur le mâche :

30 minutes pendant lesquelles les Verts ont dominé Brest, ouvert le score, failli marquer le deuxième (failli seulement), bref ils nous montré qu’ils pouvaient gagner ce mâche. Et puis ils se sont endormis, la barre de Green a tremblé en fin de 1e mi-temps pour réveiller un peu l’équipe (spoiler : ça n’a pas marché), Charbonnier a mis un coup-franc magistral et la misère à Moukoudi pour signer un doublé et replonger Sainté dans le doute. Cette défaite n’est pas encore critique, à l’heure où j’écris cette académie, tous nos adversaires directs n’ont pas encore joué mais dans le pire des cas, les Verts pourraient se retrouver 16e à 5 points de Nîmes. Il reste 4 mâches, dont 3 face à des équipes qui jouent le titre ou l’Europe : la tâche de ramener ces 2 points qui nous permettraient d’atteindre la barre symbolique des 42 points est loin d’être évidente…

Aucune description de photo disponible.
Sainté au moment de gagner un match pour soulager ses supporters (allégorie)

Le résumé du mâche :

À venir…

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo :

  • L’âme de Moukoudi se faire aspirer sur le petit pont de Charbonnier ;
  • Du football dans les pieds de Cissé ;
  • Kevin Monnet-Paquet.

Les notes :

Green (confirmation, 3/5) :

Il ne peut rien sur le coup-franc, rien sur le but de Charbonnier non plus, mais avant ça il est sauvé par sa barre, et sort deux beaux arrêts face à Cardona et Honorat pour maintenir son équipe dans le mâche. Rien à lui reprocher.

Debuchy (sur la réserve, 2/5) :

Consigne de Puel ou joue à l’économie : dans tous les cas, on le voit beaucoup moins aux avant-postes. Défensivement, il a été parfois pris de vitesse par Honorat mais il a dans l’ensemble tenu la baraque.

Moukoudi (grillage demandé, 1/5) :

Le petit pont qu’il mange est propre. Derrière, il n’est pas aidé par Cissé pour rattraper le coup, et ça fait donc but. Mangé de la tête par Cardona sur une tête qui finit sur la barre, c’est rare.

Cissé (circonspect, 1/5) :

Je le trouve vraiment très limite défensivement. Déjà en 1e mi-temps, il se jette comme un badabeu dans la surface sans heureusement rien toucher (ni le joueur, mais ni le ballon non plus). Il laisse Charbonnier avancer tranquillement pour venir fusiller Green sur le 2e but, alors qu’il a Trauco dans son dos pour fermer l’axe.

Trauco (pourrivien, 2/5) :

On regrette évidemment son occasion en début de mâche, je pense qu’avec un bon pointard au ras du poteau, ça passait. Peu en réussite dans ses centres ou ses coups francs, pas toujours très bien tirés. Miguel n’a pas fait un mâche de puta madre.

Camara (troufion, 2/5) :

Une presque occasion en 1e mi-temps, une demi-volée un peu trop sur Larsonneur en 2e, le soldat Camara n’a pas eu la réussite escomptée.

Gourna-Douath (en formation, 3/5) :

Il a montré quelques belles choses, et je trouve qu’il a été plutôt bon dans l’ensemble. Quelques erreurs de jeunesse, il a subi en même temps que toute l’équipe stéphanoise la montée en régime de l’équipe de Brest qui a progressivement pris le dessus.

==> Remplacé à la 89e par Sow (non noté), pour repasser à 3 et permettre aux latéraux de monter plus haut. Sans doute un peu tard…

Nordin (invisible, 1/5) :

Mis à part sur la passe décisive qu’il donne à Khazri, aucun souvenir d’une autre action remarquable pour Arnaud. Petit mâche pour lui, il est d’ailleurs remplacé à la mi-temps.

==> Remplacé à la 46e par Monnet-Paquet (0/5, charité), il est temps que Kevin vogue sous d’autres cieux et arrête de prendre la place d’un joueur de foot.

Aouchiche (décevant, 1/5) :

Toujours aussi peu d’impact dans ce rôle de meneur de jeu, sans doute encore un peu grand pour ses épaules. Pas forcément aidé par un Khazri qui décroche beaucoup, mais bon…

==> Remplacé à la 46e par Hamouma (3/5, dommage), sa reprise de volée après un superbe jeu en triangle mértiait mieux, mais Larsoneur sort l’arrêt qu’il faut. L’un des rares à avoir secoué un peu la défense brestoise.

Youssouf (toujours pas ailier, 1/5) 

Il met une frappe qui passe de peu à côté, mais dans l’ensemble, c’est quand même très faible à ce poste. A chaque fois que Zaydou est aligné sur un côté, c’est le signe qu’on va passer un mâche de merde en général.

==> Remplacé à la 80e par Boudebouz (non noté), OK, donc là le Glaude avait abandonné toute idée de gagner…

Khazri (encore un but, 3/5) :

L’homme en forme du moment, c’est lui. Une gueule de trois pieds de long pour célébrer, à mon avis il n’a pas prévu de s’éterniser dans le Forez la saison prochaine. En attendant, on profite de son efficacité même si ça ne suffit pas toujours.

==> Remplacé à la 46e par Abi (1/5, dans le dur), je n’ai pas compris ce changement si tôt dans la partie. Abi aurait clairement pu être associé au Whab’ avec Hamouma en remplacement de Nordin et Aouchiche plutôt transparents.


La question minitel :

Voilà, on pensait tous que les Verts allaient capitaliser sur leur dynamique et assurer le maintien ce week-end. On y a cru 30 minutes. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

J’ai arrêté les votes à 42 réponses, comme un symbole. On voit que vous avez tous été très optimistes sur cette question, on vit dans un ascenseur émotionnel depuis 2 saisons avec les Verts : la semaine dernière, ça rigolait un peu plus même après une défaite rageante face à Paris. J’ai juste envie de m’attarder sur les 6 personnes qui ont répondu que KMP pouvait donc changer le cours d’un mâche. J’aurai dû préciser : « de façon positive ». A mon avis, ces personnes ont mal compris et ils ont voté en pensant qu’il pouvait nous coûter des défaites, ce qui n’est pas faux.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

4 commentaires

  1. Un dépassement d’à peine plus de 6 minutes, le FAP est presque bien rodé.
    Et c’tait intéresseuant. Jeu ouï dire qu’des amériqueuains d’eune sociéteué nommée King Streuite alleuaient allongeuer les sous. On arreuose ceua à la Verveueine ?
    LBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.