Rennes-Dijon (5-1) : La Breizhou Académie a du répondant

Pour continuer à rêver d’Europe, le Stade Rennais n’avait pas le choix : il fallait envoyer Dijon en Ligue 2. Et nos Rouge et Noir ont fini par y arriver au terme d’un match plus étrange que le score peut le laisser penser. Malgré une première période outrageusement dominée, ponctuée par moult occasions, nos Rennais rentrent au vestiaire sur un score de parité après avoir concédé l’ouverture du score sur un péno, résultante d’une très belle cagade défensive collective. Heureusement, ils ont égalisé rapidement, puis buté sur un bon portier adverse ainsi que sur un combo de maladresse et de malchance.

A l’entame du deuxième acte, les Dijonnais se montrent plus agressifs au pressing et font passer plusieurs frissons dans nos slips, tandis que les hommes de Pep Genesio se montrent incapables d’inquiéter Allagbe. Jusqu’à la 70e minute et la délivrance : deux buts coup sur coup de Terrier et Tait, pour nous offrir un dernier quart d’heure serein, marqué par deux nouveaux buts, histoire de soigner le goal average et la descente des Bourguignons.

Les joueurs :

Gomis : 2-/5. Je n’ai rien contre lui à titre personnel, mais il est inconcevable qu’il soit dans les cages la saison prochaine.

Truffert : 3-/5. Moins en vue que lors des derniers matchs, quelques interventions hasardeuses. Remplacé par Dalbert (72e, non noté) qui nous rassure quant à son vrai niveau en prenant un jaune dès son entrée.

Nyamsi : 2+/5. Heureusement qu’il marque, parce que son match était catastrophique. Bravo malgré tout pour ton premier but sous nos couleurs, Gerzi.

Soppy : 3/5. Match correct, contre toute attente.

Traoré : 3/5. Belle présence offensive avec les drops dont il a le secret.

Tait : 4/5. Récompensé de ses très bons matchs récents par ce but plein d’opportunisme. Et sa joie de buteur a fait chaud au cœur.

Nzonzi : 3/5. Fidèle à lui-même. Remplacé par Ugochukwu (89e, non noté) à qui Genesio a offert ses premières minutes en Ligue 1 et ça fait plaisir.

Camavinga : 4/5. Grosse activité de sa part avec une belle passe dé pour Terrier. A lui aussi l’arrivée de Genesio a fait du bien, il a retrouvé du volume de jeu. Remplacé par Grenier (76e, non noté) qui s’offre le doublé but/passe dé en un quart d’heure. Beau gosse.

Bourigeaud : 4+/5. Quel match de Bourige, encore. Une passe dé pour Terrier, des caviars distribués à la louche, il rayonne. Remplacé par Del Castillo (72e, non noté) qui y va de sa petite passe dé. C’était vraiment la fête, ce match.

Terrier : 5/5. Le doublé pour Martin, qui égale son meilleur total de buts marqués sur une saison. Remplacé par Abline (89e, non noté) qui a foulé lui aussi une pelouse de Ligue 1 pour la première fois. Cheers !

Doku : 4/5. Encore une énorme activité, un paquet de dribbles, de la disponibilité et une belle progression sur les prises de décision.

Ca pouvait être le match piège, ça a mis du temps à se décanter mais le Stade Rennais a plus que largement rempli sa mission en gagnant sur un score confortable. L’OM et Lens ne flanchent pas et continuent à gagner eux aussi. Même si l’Europe venait à nous échapper, on aura au moins vécu une fin de saison haletante et ça c’était pas gagné il y a encore quelques mois. Prochaine étape, couler des Bordelais à la dérive, histoire de faire le plein avant la doublette PSG-Monaco.

ALLEZ RENNES

P.S. : La Breizhou Académie a une pensée chaleureuse pour Adrien « Pippo » Hunou, parti vivre son rêve américain en MLS sous les couleurs du Minnesota United FC. Vrai joueur de club et du club, il a toujours mouillé le maillot, il a marqué des buts importants, le club et les supporters lui ont bien rendu son amour pour le SRFC. L’histoire se finit logiquement et de la meilleure des manières pour tout le monde. Tu seras toujours chez toi au Roazhon Park, merci pour tout Adri.

————————————————————-

Horsjeu.net a besoin de toi pour exister. Tu as envie d’aider ou de participer ? Alors clique sur les boutons ci-dessous pour que vive l’Alterfoot.

Tu te demandes ce que tu fous sur Twitter ? Moi aussi.

Marco Grossi

Marco Grossi

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.