ASSE – OGCN (1-3) : la Forez Académie est décimée

Avec une équipe « Phlippe Croizon » (amputée de pas mal de ses membres), Sainté n’a pas pu traverser la manche à la nage et enchaîne une 3e défaite de suite.

Le mâche en 1 phrase : « Ter repetita »

Privée de nombreux joueurs sur blessures (Debuchy, Maçon, Nordin, Abi) ou suspendus (Kolo, Neyou, Khazri), les Verts se présentent face à Nice avec une compo une nouvelle fois expérimentale. Et comme prévu, ça s’est mal passé


La compo :

Moulin

Sow — Moukoudi — Retsos

Sissoko — Camara — Youssouf — Monnet-P.

Aouchiche

Hamouma (cap) — Krasso

Le Glaude aligne la nouvelle recrue Retsos dans une défense à 3, une petite fantaisie qui ne me plaît pas trop en général. KMP fait son retour dans le 11 titulaire pour la première fois depuis 1 an et demi, et devant, Krasso inaugure une place de titulaire en Ligain. Bon, c’est vraiment la dèche là…


L’avis sur le mâche :

Le grand classique cette saison : un but sur corner. Cette fois, ce n’est pas sur une tête au premier poteau, mais sur un 2e ballon repris par un Lees-Melou esseulé que viendra la sanction. On remerciera une nouvelle fois Moulin et sa sortie aérienne catastrophique qui dégage mollement et dans l’axe sur cette action. Le 2e but est un sketch : la mésentente entre Sow et Moulin qui conduit à une faute de main de ce dernier sur un ballon peu dangereux est digne du tournoi de foot des horsjeuïades. Sainté produira une seconde période de bien meilleure facture, le Glaude ayant décidé de repasser à 4 derrière juste après le 2e but niçois. Aouchiche a réduit le score logiquement, les Verts ont poussé et dominé, auraient dû se voir accorder un penalty sur Hamouma. Mais ils se sont fait punir pour la forme sur un nouveau but gag : frappe ratée qui se transforme en centre parfait, et Jessy encaisse son 8e but en 3 mâches. Je veux bien qu’il ne soit pas fautif sur tous, mais il faut aussi se poser des questions sur ses performances. Prochaine rencontre face à Metz, Antonetti sera sur le banc en face : tout est en place pour enchaîner le 4 à la suite.

Image
Les MF91 avait un message à faire passer aux abords du stade (photo @JeremyLaugier)

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo :

  • Une belle sortie aérienne de Moulin ;
  • Le VAR qui intervient à raison. Qui intervient tout court même ;
  • Jean-Philippe Krasso, et pourtant il a joué une mi-temps.

Les notes :

Moulin (c’était mieux avant ?, 1/5) :

Aussi à l’aise dans les airs qu’un ULM arménien survolant Istanbul, Jessy a écouté les critiques et a décidé de ne pas rester les pieds dans le béton sur corner. Pas évident de dégager néanmoins quand on a des briques à la place des mains (y compris pour attraper une balle légèrement déviée). +1 pour son superbe arrêt réflexe sur une tête à bout portant.

Sissoko (RAS, 3/5) :

Franchement, ça n’a pas été le pire. Il a pris son couloir pour tenter de centrer (j’ai bien dit « tenter »), et derrière, il n’a pas fait de grosse connerie.

Sow (pas 100% fautif, 2/5) :

Moulin lui colle la responsabilité du 2e but niçois, je ne suis pas aussi catégorique. Après, sa nonchalance pour laisser la balle filer coûte cher, mais bon, il n’a que 18 ans.

==> Remplacé à la 46e par Trauco (alternative, 2/5), qui montre qu’il peut aussi être au moins une solution de rechange. Son tacle raté offre le 3e but à Nice après un énorme coup de chatte quand même.

Moukoudi (en train de s’affirmer, 3/5) :

Il a été plutôt solide derrière, pas de coup d’éclat, pas de trouage. Une soirée qui ne restera pas dans les annales, mais pas non plus dans les anales.

Restos (sosie grec, 3/5) :

Pour sa première, c’est une réussite. Il a été bon dans la défense à 3, bon en latéral, mais sa ressemblance avec Jérémy Clément est troublante… Heureusement, Eysseric ne joue plus à Nice.

Monnet-Paquet (rien n’a changé, 2/5) :

Il a commencé à gauche, dans un rôle de piston, avant de finir à droite dans un rôle de milieu de côté plus classique. Il croque une énorme occase, classic KMP.

==> Remplacé à la 72e par Rivera (non noté), que j’ai du mal à voir exister dans cette Ligain, alors qu’il m’avait bien plu en préparation.

Camara (une verre d’eau avec votre salade ?, 2/5) :

Encore une performance estampillée « heureusement qu’on l’a formé ». Rien à signaler dans un sens ou dans l’autre, il fait le nombre sur le terrain.

Youssouf (le Z c’est de l’eau, 2/5) :

Marquage lâché sur le 1er but, 2 Niçois lancés au but en 2e mi-temps : le Glaude l’a vite compris, Zaydou était nul dimanche après-midi, et il l’a vite sorti. Enfin, sans doute pas assez à mon goût…

==> Remplacé à la 57e par Gourna-Douath (non noté), que j’aime dans son attitude balle au pied. Il mérite sans doute un peu plus de temps de jeu.

Aouchiche (éclair dans la grisaille, 3/5) :

Il a eu du mal à trouver sa place entre les lignes et a très peu touché de ballons en 1e mi-temps. Il a haussé son niveau de jeu ensuite, marqué son 2e but de la saison, c’est déjà ça.

==> Remplacé à la 79e par Benkhedim (non noté), qui n’assumera sans doute jamais le statut de grand espoir au plus haut niveau.

Hamouma (leader, 3/5) :

Il nous a gratifié de quelques très bons mouvements, et a été le Stéphanois le plus dangereux devant, et de loin. Il semble en forme, ce qui est encore plus remarquable dans le néant actuel. Maintenant, est-il capable de maintenir ce niveau encore quelques semaines ?

Krasso (Cendrillon du ghetto, 1/5) :

C’est dur. Il jouait à Epinal la saison passée, personne ne l’avait remarqué à part nous quand il a joué contre Sainté en Coupe de France. C’est notre nouveau Karim Fellahi.

==> Remplacé à la 46e par Bouanga (n’a toujours pas confirmé, 2/5), qui s’est fait déchirer son maillot, qui a provoqué et percuté, mais qui manque encore de tranchant. Deux buts seulement après 7 journées, dont un penalty : c’est trop peu.


La question minitel :

C’est donc une 3e défaite de rang pour les Verts. En même temps, avec un effectif décimé par les blessures et les suspensions, il était difficile d’envisager autre chose, même à domicile. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

Le VAR n’a pas fini de nous emmerder cette saison, difficile de comprendre comment les arbitres utilisent cet outil. C’est un peu notre application STOP-COVID à nous : il faudrait que tout le monde l’utilise pour que ça fonctionne, et pas seulement sur quelques terrains. La 2e place pour Jessy « Air » Moulin, qui nous a encore régalé avec des sorties à contre-temps, à 3 cm de hauteur, et qui percutent plus les joueurs (coéquipiers ou adversaires) que le ballon finalement. Heureusement que le sosie grec de Jérémy Clément était là pour nous donner quelques motifs d’espoir. On ne les a jamais vu dans la même pièce d’ailleurs… Enfin, last but not least, Hamouma qui était très en jambes et a paru un peu seul sur le terrain, épaulé par un fantôme pendant 45 minutes. Ce qui est pénible avec lui, c’est qu’on ne sait jamais quand ses mollets douloureux vont se rappeler à lui.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

2 commentaires

  1. Ça devrait quand même s’améliorer entre retours de blessure et progression… mais bon sang, si Puel ne veut plus de notre CRS, qu’il tente Bajic qui est paraît il si doué… parce que là le Jessy il est gentil hein, mais on flippe tellement plus qu’avec Stéphane (qu’on continue à payer)

    • Ruffier ne jouera plus sous Puel, le Glaude l’a encore confirmé dans une interview en avant-mâche. Et je pense comme toi : autant tenter Bajic. Il fera sans doute des erreurs, mais on arrivera à se dire qu’il est en train d’apprendre et qu’il va progresser. J’aime bien Moulin, mais on sait qu’il sera toujours bidon dans les airs, c’est pas à 34 piges qu’il va devenir bon. Et il nous a déjà coûté pas mal de buts sur ce genre de situations depuis le début de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.