Brest – Laval (2-1) La Penn Ar Bed Académie gagne plus de matchs qu’elle n’enchaîne de passe

1

1,2, 3, soleil sur la pluie de Brest

3 à la suite, on marche sur le championnat, meilleure série Brestoise depuis J6 7 et 8 de notre saison de retour en L1.

Avant Match :

Je suis en vacances. On reconduit l’équipe, Ayité prenant la place de Verdier qui mauvaise nouvelle s’est blessé pour environ 1mois.

Guess who’s back, back again, Johny’s back, Tell a friend.

Le Match :

  • On se rue devant, dès qu’on récupère la balle, Grougi, Alphonse, Ayité et même Perez courent tout droit vers le but mayennais et se retrouvent sur la même ligne que les centraux, avec un No Mans Land entre eux et le porteur du ballon, aucun ne faisant évidemment de contre appel… du Kick and Rush sans mec fort de la tête pour remiser, et sans joueur rapide. C’est une idée
  • L’arbitre assistant côté Arkea est à la rue, toujours 3 bons mètres de retard, en 1ere ça m’avait énervé, en deuxième on verra que ça nous sera profitable, au moins il y a de la cohérence et il a gardé son retard tout le match.
  • Sur une touche aux 25m jouée vite, on est pas au marquage, Grougi erre à 10m de son joueur, celui ci à l’occasion de frapper, mais préfère décaler un collègue sûrement plus habile, et apparemment oui vu qu’il va battre Thébaux d’une superbe frappe. Alain Mimoun le buteur, je le croyais mort.
  • Ousmane se blesse, c’est la 37e, j’aurais dit clairement moins, du genre 23e, ça a tellement pas joué qu’il ne s’est rien passé à part le but.
  • La première mi-temps est horrible, alors qu’après 10minutes d’observation, Laval s’était mis à jouer, leur but change tout et ils se recroquevillent chez eux laissant Bekamenga seul devant au lieu d’essayer d’en mettre un deuxième, on arrive à rien, il ne se passe rien.
  • Coup franc environ à la ligne médiane, c’est Falette qui va s’en charger… C’est dans le paquet, sur Alphonse, que je pense être horsjeu.net (pas revu le but) mais grâce à notre ami l’arbitre en retard c’est pas signalé, ça revient sur Bruno qui allume et égalise.
  • Je sais plus quand y’a aussi eu un but de Brest refusé, pour apparemment une faute sur le gardien, ou un Horsjeu.net
  • Idem pour Laval, pour un Horsjeu.net , c’était loin j’ai pas bien vu.
  • Forcément, si la tactique on balance très loin devant dans l’axe et on attend d’avoir un peu de chance nous mène à un but, on est pas prêt de voir autre chose. Laval adopte a exactement le même style de jeu, c’est peut-être pas pour rien qu’on est 19e et 18e…
  • Du coup ça continue pareil, on balance, ils balancent, mais c’est toujours dans l’axe sur Ayité et Bekamenga, jamais de gauche à droite comme le suggère TéhauHaineIgrecPaixHi et Eric Besson.
  • Ayité sort, Sea entre comme dans les villes bretonnes en ces temps de grandes marées. Il fait un appel sur le côté, centre (mal) cafouillage et but. Comme quoi ça peut être utile de varier.
  • Après ça Laval retente un petit peu, y’a du sauvetage de la part de Thébaux, les défenseurs, la barre… On a bien assisté à une rencontre de niveau très faible, Laval n’a pas démérité, a buté sur un Thébaux en confiance et une équipe de Brest qui a enfin un peu de la réussite qui choisissait tout le temps le camp adverse depuis le début de la saison.

Thébaux 5/5 : il a sorti au moins 5 gros arrêts, il a repris confiance je ne sais pas comment, et il a probablement changé de marque de gants parce que les ballons ne sont plus systématiquement relâchés dans les pieds de l’attaquant en face. Ne peux pas grand chose sur le but encaissé. C’est bien mieux, pourvu que ça dure.

Makonda 3+/5 : Toujours en difficulté lorsqu’il est obligé de se charger de la relance avec son pied droit, il a la bonne idée de lever la tête dès qu’il le peut pour essayer de trouver des partenaires proches. Le danger n’est pas venu de son côté et un sauvetage très important dans la surface.

Traoré 1/5 : Le sauvetage de Makonda il est pour lui, monsieur a décidé de jouer tranquillement et ne se pose pas vraiment la question de savoir si il y a des adversaires ou pas. Offre aussi des frayeurs aux supporters Brestois en faisant semblant de lever la tête pour faire une relance propre et ainsi permettre aux attaquants adverses de venir le presser, alors que dans tous les cas il finit par envoyer une sacoche devant même lorsqu’il a des solutions en passes courtes. Doit se reprendre.

Falette 4/5 et 1/5 : 4 pour sa défense, il a été très propre de la tête et a su s’imposer dans les duels qu’il a eut à livrer contre Bekamenga, il a de plus été vigilant sur son côté quand Moimbé montait. 1 pour ses relances, souvent seul et avec du champ, il n’a jamais essayé de monter un peu avec la balle pour attirer les adversaires qui attendaient sagement. Soit des passes à ses coéquipiers proches (Guidileye et Moimbé) avec un adversaires sur le dos pour que la balle lui revienne, soit directement un grand ballon loin devant sur les défenseurs adverses (finalité générale, vu que les balles courtes lui revenaient toujours.)

Moimbé ?/5 : Qu’on m’explique l’état d’esprit de Moimbé sur ce match, pourquoi un engagement aussi mal maîtrisé ? Un surplus de quelque chose mal digéré ? Des tacles de bouchers, des montées dans le vide, pas concentré sur les passes de ses partenaires, j’ai du mal à comprendre comment il finit la rencontre.

Coulibaly Non Noté : Blessé, j’ai pas vu comment, mais j’espère que c’est pas grave.

Perez (Coulibaly 37e) 1/5 : Encore une fois, il a un plan de jeu dans la tête et l’adapte pas à la situation, en résulte des passes dans le vide. Défensivement, il doit souvent être au centre des fameux Toros base essentielle des entraînements d’Alex Dupont vu qu’il court dans un sens puis l’autre sans jamais toucher la balle. A fait une passe au gardien.

Guidileye 2+/5 : d’abord à gauche du losange puis en 6 à la sortie de Coulibaly, ça revient petit à petit pour Guidileye, pas une activité formidable mais il reprend le rythme. Mieux aussi dans les passes mais là ça reste toujours pas terrible, a ainsi abusé des longs ballons vers Ayité.

Ramaré 3/5 : Perez montant souvent trop, il se retrouvait à devoir aller compenser sur le côté gauche, laissant du même coup pas mal d’espace à droite que ni Grougi, ni Alphonse ou Ayité ne venaient compenser. Un certain manque de lucidité quand il avait la balle pour le coup à mettre en rapport avec son footing intense.

Grougi 5/5 : Deux buts. C’est à peu près tout, mais c’est déjà beaucoup. Grougi à son meilleur, totalement à contre temps comme un symbole de ses cheveux, ce qui est pénalisant dans le jeu il faut l’admettre, mais aussi très difficile à suivre aux abords de la surface pour un défenseur, il s’est donc retrouvé deux fois aux endroit où le ballon avait très peu de chance d’arriver et l’a foutu au fond. Un sacré coup dur pour les amateurs de passes réussies et statistiques. Si il avait été bien orienté dans sa jeunesse, Bruno aurait fait un formidable Pippo Inzaghi.

Alphonse 2+/5 : A plus agi comme un défenseur de première ligne que comme un attaquant, mais au moins il a fait le travail, très peu servi par ses coéquipier il n’a pas ménagé ses efforts.

Ayité 0/5 : Il réclame TOUS les ballons, ce mec n’a absolument pas conscience de son niveau, même avec deux défenseurs sur le dos il lève le bras pour recevoir la balle, comme si pour lui ça n’allait être qu’une formalité de les éliminer, si encore il gagnait ses duels de la tête pour remiser et créer du décalage… Le problème c’est qu’on lui envoie vraiment la balle. Son action marquante du match pour moi (en dehors de sa sortie, très bien exécutée et salutaire) c’est sur un centre dans la surface, il est seul, et au lieu d’attaquer sa balle, il se prépare à faire un amorti de la poitrine… Mais voilà, le défenseur lui il joue donc le ballon n’arrive jamais.

Alphonse, Grougi, Ayité et Perez se plaçant pour recevoir l’offrande de Pirlo Falette

Le Coach et les Remplaçants :

Dupont 3/5 : C’est encore une fois très pauvre dans le jeu et la tactique adoptée est surement de son fait, mais voilà, ça gagne contre les équipes les plus faibles c’est donc un point en sa faveur.

Perez (Coulibaly 37e) : Voir plus haut.

Sea (Ayité 70e) 4/5 : Entrée débordante d’envie, le mec s’est mis minable en 20minutes, il a couru partout, mis des tampons, fait des dribbles, du pressing, et été cuit à la fin du match. parfait comme joker, mais je doute qu’il puisse tenir 90minutes, on devra donc faire avec Ayité titulaire. En 20minutes son maillot a ramassé plus de boue que tout ceux de Bernard Mendy cumulés depuis qu’il est à Brest.

Les Adversaires :

Pas au même niveau que nous pour rien. Ça joue tout sur la réussite, et ça a très très peur alors que par séquence ils arrivent à proposer des choses pas inintéressantes.

 

 

1 thought on “Brest – Laval (2-1) La Penn Ar Bed Académie gagne plus de matchs qu’elle n’enchaîne de passe

  1. Très bonne acad’, comme d’habitude !

    Sinon pourquoi Dupont ne lance plus de jeunes (Lebacle, Rousseau) comme il le faisait en début de saison ? Parce que jouer avec Ayité devant, ça équivaut à jouer à 10 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.