FC Metz – ASSE (3-0) : la Forez Académie revient aux bases

Je vous avais quitté sur une belle série de défaites. Je vous retrouve sur une défaite. Les bonnes choses ont une fin, les mauvaises reviennent toujours trop vite.

Le match résumé en 1 phrase : « Construire une équipe sur des fondations en caca »

Les Verts se sont fait bouger du début à la fin par une équipe qui est actuellement 20e, et qui était partie pour battre des records de nullité. Seulement voilà, c’est maintenant Sainté qui a chopé le mistigri et les places pourraient bien s’inverser si ça continue comme ça.

 

La compo :

Bon, déjà voir Bamba en pointe me file la chiasse, mais alors voir encore M’Bengue jouer des matches c’est au-dessus de mes moyens. Et puis KTC en défense centrale, je peux plus. Sauf qu’on a personne à part Lacroix, et que sa titularisation victorieuse de la semaine dernière contre Toulouse ne doit pas nous faire oublier les 25 autres catastrophiques. Le milieu me plaît bien pourtant, avec la recrue dont on espère tant, M’Vila. Haha, vraiment, qu’est-ce qu’on peut être cons quand on est supporter…

 

Le mâche :

On s’est fait rouler dessus, salement. Le Monster Truck qui piétine la Fuego. Et quand ce Monster Truck est lanterne rouge de Ligain, ça en dit long sur le malaise stéphanois. Les Verts ont manqué de tout en première mi-temps : d’agressivité, d’intelligence, d’une paire d’yeux qui fonctionne, de pieds non carrés. Par contre, pour envoyer de la saucisse-relance qui déboucheront sur deux buts (Rivière sur penalty, 13e, 1-0 et Dossevi, 16e, 2-0), là, on ne manquait de personne. Dabo est totalement à chier, sera encore à deux doigts de se faire expulser avant de sortir pour Beric (40e). Ce qui provoquera le seul sursaut stéphanois du mâche avec une double occasion Beric – Hamouma (45e). En deuxième mi-temps, Sainté poursuit son œuvre : on ira même jusqu’à prendre un but de Nolan Roux (78e, 3-0) alors qu’on avait déjà fait passer Rivière pour Agüero pendant 60 minutes. Hernani prendra son rouge habituel chez les Verts (84e, déjà le 8e de la saison), allez c’est bon, j’en ai déjà assez vu de cette saison.

Le recrutement de M’Vila n’a pas fait de miracle, celui annoncé un peu plus tôt de N’Tep va encore nous faire espérer, mais je crois que ce qu’il nous manque, c’est un cerveau. Sur ce que j’ai vu ce soir, j’ai eu l’impression de voir une équipe de SEGPA, de mecs qui ne savent pas se parler, ne savent pas réfléchir, ne savent pas quoi faire de leurs pieds à part courir dans le vide comme des poulets sans tête. Perrin a été encore à côté de ses pompes, alors qu’il est censé être le leader, et ça commence à me faire chier. Dabo a été catastrophique. M’Bengue à son niveau, c’est à dire merdique. RPG, KTC, AVFE (Allez Vous Faire Enculer). Diousse, il est jeune OK, mais il est surtout mauvais. Hamouma reste un joueur que les autres supporters pensent bon, mais nous on sait. Bamba passe son temps à donner des balles hors-tempo. Cabella doit arrêter de penser qu’il peut faire la différence tout seul. Hernani est en train de me donner envie d’envoyer un mail anonyme d’insulte à ses patrons russes pour qu’ils l’envoient au goulag. En gros, les joueurs qui nous ont fait passer 4 mois cauchemardesques n’ont pas pris conscience de la merde dans laquelle ils sont : certains se pensent au-dessus du club, et les rares déclarations un peu alarmistes viennent d’un mec au cœur plus vert qu’un Perroquet bien tassé (Moulin) et d’un joueur qui ne sera plus là dans 5 mois (Cabella).  Bref, je suis en joie, je suis content. Vivement le mâche de dimanche à 15h face à Nice.

Septembre, Novembre, Janvier, Mars, Avril, Mai.

 

Le résumé du mâche :

 

Les notes :

Moulin (Dr Jekyll and Mr Hide, 3/5) :

Moul-un part à la pêche aux chevilles dans sa surface, Moul-deux se prend pour Gordon Banks dix minutes plus tard avec une manchette de l’espace. Evidemment, c’est le deuxième qu’on préfère, mais deuxième ça doit aussi rester sa place dans la hiérarchie.

Pierre-Gabriel (devrait boire plus d’eau, 1/5) :

Gabriel-Pierre, comme l’a appelé le commentateur de BeIn pendant 90 minutes, est sans doute meilleur que notre Pierre-Gabriel. Trop jeune ? J’en sais rien, je vois surtout un joueur très moyen qui plafonne depuis quelques mois maintenant.

Théophile-Catherine (DCD, 1/5) :

Alors lui j’en peux plus. Il n’est pas défenseur central, on le voit à chacune de ses sorties. Mais on met qui à la place ? Lacroix ? Pogba ? Purée, achetez-moi un défenseur central, et vite.

Perrin (captain fracasse, 1/5) :

Désolé Loïc, je t’adore, mais là c’est plus possible. Tu es nul. Mais vraiment. Je ne retrouve plus le défenseur intraitable, capable de relancer long, court et de marquer de temps en temps. Un joueur moyen qui symbolise la chute actuelle du club, et tout sauf un leader dans le vestiaire.

M’Bengue (blesse toi steup’, 0/5) :

Il a démarré son mâche de la façon qu’on connaît : en se chiant dessus. C’est incroyable d’être aussi mauvais sérieux. Mais qui a eu l’idée d’aller chercher ce gars ? Ah oui, il était gratuit à l’époque…

==> remplacé à la 68e par Monnet-Paquet (non noté), qui a été meilleur que l’autre buse en moins de temps et en ne jouant même pas à son poste.

Dabo (constant, 0/5) :

Dabodabeu s’est encore fait remarquer en envoyant une boîte monumentale sur un joueur adverse pour laquelle il ne récolte qu’un jaune. Un vrai boulet au milieu de terrain, vite sur le banc voire plus loin.

==> remplacé à la 40e par Beric (trop tard, 3/5), qui aura eu sa meilleure occasion cinq minutes après son entrée, mais ça sera la seule. C’est toujours une de plus que tout le reste de l’équipe, hein.

M’Vila (bienvenue, 2/5) :

Compliqué pour ses débuts. Il prend une rouste, perd plusieurs ballons, ne pèse jamais vraiment sur le jeu. Bref, sa performance ne restera pas dans l’histoire. Mais on est encore indulgent. Pour l’instant.

==> remplacé à la 67e par Hernani (non noté), qui se fera exclure 17 minutes plus tard après avoir pris deux jaunes mérités. Il s’est vite mis au niveau de l’équipe.

Diousse (bon…, 1/5) :

Je ne sais plus quoi penser de ce joueur. Je ne sais même pas quoi écrire sur son mâche. On passe.

Cabella (esseulé, 2/5) :

C’est parfois le seul qui donne l’impression de pouvoir faire quelque chose du ballon. Sauf qu’il n’y arrivera jamais tout seul. L’entente avec Beric peut marcher, on espère aussi que ça le fera avec N’Tep.

Bamba (ras-le-bol, 0/5) :

Ce qui est désagréable, c’est qu’on sent qu’il peut faire quelque chose de son football. Sauf qu’il se décide à ne jamais donner la balle, et à ne jamais frapper quand il le faut. Franchement, il va se barrer alors foutez le en réserve, il n’apporte rien.

Hamouma (la même rengaine, 1/5) :

Il a une mèche dégueulasse et il tire de la même façon. La même frappe que face à Lopes dans le derby. En face, Dossevi sait lui lever une balle sur un duel. Dossevi mec, percute un peu sur les noms des joueurs qui font de meilleurs mâches que toi en ce moment.

 

La question minitel : la question revient en pleine forme.

OK, très bien, ne changeons rien. Nouvelle défaite humiliante, nouvelles raisons de creuser son ulcère. Mais vous en retenez quoi de ce mâche ?

Dabo commence à crisper tout le monde, ça se voit. Large vainqueur de cette question, l’homme qui a été écarté par 3 coaches différents la même saison est un phénomène de foire dont Cyril Rool dit admirer le jeu. En 2e position, Hamoumèche poursuit son œuvre anale : depuis qu’il a été prolongé, il ne met plus un pied devant l’autre. M’Vila nous fait une entrée en fanfare. On ne va pas dire qu’il ne pourra pas connaître pire, hein : on doit encore jouer Paris, Monaco, Lyon, Marseille, Amiens… Enfin, vous n’avez pas voulu être trop dur avec Loïc et pourtant, si Pogba fait le même mâche, il se fait exploser la rondelle 30 secondes après le coup de sifflet final sur tous les réseaux sociaux possibles et inimaginables.

 

Roland Gromerdier 

 

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous !

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

  1. Dure académie, mais bonne académie.

    J’ai loupé ce match, et putain j’ai bien fait ! Perdre ainsi contre le 20ème, c’est chaud. Hernani avait tellement l’air de se foutre de son expulsion.

    On a clairement besoin d’un défenseur central, et si possible d’un bon, avec du caractère.

    Pour le reste, j’vais brûler des babets dans la forêt en invoquant le démon, parce que c’est mal barré c’t’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.