Guingamp-Lille (0-0), la Paysan Breton Académie livre ses notes

0

Tony Chapron, pas toujours reconnu à sa juste valeur

Tu veux du hardcore, plan gore? Bah ça va se passer ici, sois patient. Cette semaine j’ai appris que ma grande carrière en district devait être mise en parenthèse. Tristesse. Pour les spectateurs déjà. Membre de l’école des relances « Ronald Zubar », de l’école des dribbles « Djamel Bakar », de l’école des fautes « Franck Jurietti » et de l’école de finition « Sergio Koké », vous comprenez aisément que certains dimanches après-midis seront plus ternes pour les spectateurs-amateurs de beaux football dans les Côtes-d’Armor. Heureusement le Roudourou est là pour ma dose de plaisir bihebdomadaire, et me permet, à défaut de pratiquer, de voir des légendes à l’heure d’accueillir des joueurs comme « Ronnie » Rodelin. Je ne te permets pas de rigoler. La réception de Lille m’a fait chier mou pendant une semaine tant cette équipe paraît costaud depuis le début de saison. Ils sont sur une bonne série avec sept matchs sans prendre de but en L1 et avec seulement quatre buts encaissés depuis le début de saison. Les avants vont devoir sortir le bleu de chauffe et l’équipe va devoir livrer une première mi-temps différente que la semaine dernière. En ce qui concerne la composition, seuls M.Pereira et Beauvue quittent le onze de départ en lieu et place de Lévêque et Giresse. Sinon c’est du classique avec, j’espère, la relance de Sorbon et la passe décisive de Yatabaré en moins. À noter l’absence de Diallo qui a pris quatre matchs pour avoir essayé de faire taire cette chialeuse de Gonalons. Blague à part, son absence est dommage, même en temps que remplaçant il a un rôle important. Quant à moi, je vous rends compte de ce match depuis le stade, avec un taux d’alcoolémie border-line.

eag-losc

Le labourage

-8min : Tristesse. « Ronnie do Brasil » Rodelin est forfait.

6ème : Les Lillois arrivent à se foutre hors-jeu en jouant un corner à deux. Putains de génies.

8ème : Coup franc frappé par Atik sur le côté gauche. Basa, à la lutte avec Sorbon, manque de marquer contre son camp.

10ème : Bon débordement de Yatabaré qui centre, Mandanne est trop court et Atik se fait reprendre par Basa.

19ème : Kalou déborde Lévêque et centre pour personne. Ndy Assembé intervient.

20ème : Frappe d’Atik dévissée.

24ème : Bonne récupération de Sankharé qui lance Mandanne sur le côté gauche. Son centre arrive derrière Yatabaré.

27ème : Mandanne prend sa chance, mais sa frappe n’est pas cadrée.

31ème : Coup franc de Souaré renvoyé par la défense Bretonne. Delaplace reprend de volé mais sa frappe est détournée par Yatabaré.

34ème : Mathis part de la défense et trouve Lévêque sur le côté droit. Celui-ci lance Mandanne dont le centre, repris par Yatabaré et Sidibé au duel, termine en six mètres.

35ème : Meïté, sans solution, prend sa chance non loin de la surface. Ndy Assembé intervient en deux temps.

36ème : Lévêque trouve Mandanne dans un petit espace qui hésite cinq bonnes secondes avant de centrer pour Yatabaré. Kjaer s’interpose.

39ème : Frappe de Souaré, largement à côté.

41ème : Ballon dégonflé, Tony « Joga Bonito » Chapron dégage le ballon d’une habile demi-volée.

42ème : Giresse trouve Mathis dans l’entrejeu, le capitaine lance Yatabaré qui se fait reprendre par Basa avant de frapper.

45ème : Meïté trouve Roux à l’aide d’une louche. L’ancien Brestois centre pour Kalou dont la tête termine de peu au-dessus.

Mi-temps pipi-Bières. Au niveau du football on assiste à un bon match de Ligue 1 même si les occasions franches ne pleuvent pas. La rencontre est équilibrée et Guingamp a réalisé une mi-temps solide sans concéder de but et sans boulette. Je ne vais pas gaspiller trop de mon temps pour Chapron, il est constant, il réalise le match que j’avais imaginé en sifflant l’inverse de la réalité. Ce mec est dans la matrice. Je sais pas laquelle par contre.
Jocelyn Gourvennec a choisi de sortir Lemaître et de faire rentrer M.Pereira. J’ai l’impression que le coach ne sait pas qui aligner en latéral alors il fait tourner. Après Lévêque le week-end dernier, c’est M.Pereira qui a le plaisir d’entrer à la mi-temps. Lévêque récupère son côté gauche et M.Pereira file sur le côté droit.

46ème : Sankharé tente de lancer Lévêque dans la surface mais Kjaer arrive le premier et dégage le ballon.

47ème : Bon centre de Béria qui passe devant l’attaque Lilloise sans que personne ne peut reprendre. Six mètres.

50ème : Frappe de Roux s’envole un peu plus haut que sa connerie. C’était pas facile.

52ème : Giresse et Atik se jouent de Mavuba et Delaplace mais Chapron s’emploie pour gêner le Guingampais.

chapChapron avait bien vu l’appel d’Atik dans le dos de Delaplace qui aurait pu coûter un but

55ème : Frappe de Béria. Touche pour les Guingampais.

60ème : Cette fois Béria a réglé sa mire et Ndy Assembé claque la balle pour préserver les siens.

61ème : Contre éclair initié par Giresse qui trouve Mandanne un peu au delà du rond central. Mandanne trouve Yatabaré qui lance Lévêque à gauche de la surface. Dorian choisit de centrer pour la tête d’Atik trop môle pour inquiéter Enyeama.

62ème : Carton jaune pour Lévêque coupable d’une faute sur Delaplace. Je compatis, les gens aussi petits j’ai pris l’habitude de taper dessus gratuitement également.

65ème : Souaré est remplacé par Olivia Ruiz.

70ème : Tony Chapron se fait conspuer par le stade pour une énième décision venue de l’espace. Va bien te faire foutre. Salutations distinguées. Fzriugbqdmiubqivzeqergq.

71ème : Carton jaune pour Mathis pour une intervention en retard sur Ruiz.

73ème : Coup franc tapé par Giresse, Enyeama et Kjaer se gênent et ça aurait pu faire but.

74ème : Yatabaré est remplacé par Alioui.

75ème : Mandanne parti à la limite du hors-jeu force Enyeama a partir à l’aventure. Le temps que le gardien Lillois court dans son but, le Guingampais tente la frappe dans un angle compliqué, heureusement Kjaer sauve de la tête. Derrière Giresse tente de reprendre mais ne cadre pas.

78ème : Béria prend un jaune pour une main.

79ème : Kalou est remplacé par De Melo.

80ème : Mathis prend un deuxième jaune pour une faute pas évidente sur Ruiz. Les deux foutent le pied. Enfin bon, dans l’autre sens j’aurais sans doute hurlé au rouge. Le capitaine a le droit à une ovation pour sa sortie, et bien évidemment René Girard, cet homme qui respire l’intelligence, trouve le moyen d’aller le provoquer. Va bien fermer ta gueule.

83ème : Pfffff, Mandanne a perdu son sabot. Chapron lui demande alors de sortir pour le remettre sur le bord de la touche mais le Guingampais réussit à remettre sa chaussure avant de sortir. Chapron lui demande tout de même de sortir. Tony, est ce que tu vas lui demander d’enlever sa chaussure pour la remettre aussi ? Savoir si je me lève tout de suite pour te foutre une quiche ou si j’attends une autre venue de ta part.

86ème : Centre de Sidibé dans le paquet, Kerbrat intervient mais le ballon redescend dans le but Guingampais. Ndy Assembé peine à éviter le but mais s’en sort tant bien que mal.

87ème : Mandanne est remplacé par Beauvue.

88ème : Kjaer récolte un jaune pour une faute sur Alioui.

90ème : Roux prend son jaune pour une contestation.

91ème : Frappe désespérée de Delaplace qui n’est pas du tout cadrée.

93ème : En quittant ma tribune je vois Chapron sortir escorté et se faire une fois de plus copieusement siffler et insulter. Le pire c’est que je pense que c’est le genre de personne complètement malsaine et obscène pour prendre du plaisir lorsqu’une foule l’insulte. Son retard mental lui ordonne de faire des choix illogiques pour se faire pourrir et détester. Tu es sale.
Pour parler du match, on a eu le droit à un match plaisant contrairement à ce que j’ai pu lire. Certes, il n’y avait pas pléthore d’occasions mais dans le jeu il y avait des idées, des inspirations et des contacts. La défense Guingampaise a gommé les errances défensives réapparurent à Lyon. La défense, bien aidée par le milieu de terrain, a été très costaud et a imposé un défi physique aux Lillois. Mais de l’autre côté, c’était pareil, très costaud derrière les deux équipes se sont neutralisées. 0-0 logique. En fin de match, Guingamp semblait mieux finir que Lille mais le carton rouge, pas adapté à la réalité, a contraint les Guingampais à reculer pour tenir. On se retrouve dans quinze jours pour le déplacement à Montpellier. En attendant, n’hésites pas à venir discuter avec moi sur les réseaux sociaux, pour notamment insulter Tony Chapron.

Les paysans notés :

Ndy Assembé (3/5): Abonné à cette note depuis quelques acads. Il n’a pas pris de but et il s’est employé qu’une ou deux fois. La claquette sur la frappe de Béria permet de ne pas perdre le match mais je ne l’ai pas trouvé serein sur certaines interventions faciles. Si Lille avait eu des joueurs de foot en attaque ça aurait pu être plus compliqué pour lui.

Lemaître (3/5): Je n’ai pas trop compris sa sortie. Peut-être pour donner du temps de jeu à M.Pereira pour sa reprise. Sinon Reynald a livré une mi-temps correcte défensivement et il a été un peu plus discret offensivement, il faut dire que Giresse n’était pas toujours facile à trouver.

Sorbon (3/5): Précieux dans les airs, il a été costaud également au sol et a parfaitement contenu les tentatives adverses. Parfois un peu loin de son vis à vis.

Kerbrat (4/5): Pardon, quand vous parlez d’un Kalou, vous parlez d’un mec qui jouait à Auxerre ou au PSG non ? Parce que si il y avait eu un Kalou sur la pelouse je l’aurai remarqué. Nolan qui ? Ah oui, maintenant que vous le dites j’ai remarqué une petite blonde par terre. Elle semblait perdue. Kerbrat ? Au-dessus c’était le soleil.

Lévêque (3/5): Un match très intéressant. À droite en première, à gauche en deuxième, Dorian avait envie de me faire du gringue en restant sur mon côté. Bien joué grand car tu as été facile. Défensivement il n’avait peur de rien et s’est montré solide sauf sur une occasion où il s’est fait prendre de vitesse. Offensivement c’est le deuxième joueur à avoir centré le plus du match. Derrière Atik.

Sankharé (3/5): Moyen, moyen. Couci-couça. Il peut tellement plus. Il n’a pas pris les meilleures décisions pour servir les avants et je regrette son côté feignasse mais bon, bouffer Delaplace en marchant avant de mettre un petit pont à Roux lui permet d’accrocher la moyenne.

Mathis (3/5): Le capitaine Guingampais a livré un bon match, avec de l’engagement et de l’envie. Malheureusement son enthousiasme a privé son équipe d’une glorieuse fin de match.

Giresse (2/5): Content de le revoir titulaire. Par contre, c’était un peu juste, il a eu un peu de mal à exister, notamment en début de match où il se contentait de jouer vers l’arrière. Il a tout de même montré des choses intéressantes.

Atik (3/5): Le plus constant des ailiers depuis le début de saison. Il a encore une fois réalisé un bon match où il a essayé de servir les attaquants sans grande réussite cependant. En fin de match, à dix, il était encore là pour mener un contre, seul contre cinq Lillois. L’histoire aurait pu être belle mais Chapron avait vu une faute.

Mandanne (2/5): 70ème minutes, Mandanne tente de remonter le ballon depuis son camp. Mavuba le retient et le plaque au sol. Coup franc pour Lille. Christophe écrase le sol de son poing bandé. De rage. Très nettement le Guingampais le moins récompensé par ses efforts dans le match, il a tout fait pour que l’équipe mène mais tout était contre lui.

Yatabaré (2/5): Bien pris par la défense adverse il n’a quasiment pas existé.

Les grouillots:

M.Pereira(2/5) : Une entrée un peu pâle, défensivement je ne l’ai pas trouvé très tranchant et offensivement je ne l’ai pas beaucoup vu non plus.

Alioui: Gourvennec a préféré faire entrer Rachid plutôt que Douniama car il a le physique pour répondre à la défense Lilloise. Et pour une fois que Gourvennec lui offre du temps de jeu (47 secondes à Sainté, 90 minutes en CDL) il en a profité pour faire de la merde. Lent, nonchalant, ou par terre comme un gamin qui effectue son premier match de district avec les mauvais crampons. Ici, on aime bien qu’un joueur entre avec l’idée de bouger l’équipe adverse. Laisse la nonchalance aux fions de méduses comme Pastore, Gourcuff et autres joueurs surcotés.

Beauvue: Trois ballons c’est mince pour se faire une idée, mais on sentait qu’il y avait de l’envie. État d’esprit toujours irréprochable, titulaire comme remplaçant.

Bonus mon cul:

chap_fdp

Je critique, je critique mais Tony Chapron c’est quand même un mec à la cool

Gwen Tagrenmer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.