La Calcio Académie vous raconte la 17e journée de Serie A et l’actu de la Serie C

Ciao ragazzi, sans plus attendre le retour de la belle aimée Serie A et de la moins aimée mais tout de même présente Serie C !

 

Hellas 2-0 Cremonese et Samp 0-2 Naples


L’Hellas n’avait vraiment plus le choix. Après le départ d’Igor Tudor, Gabriele Cioffi a tenu neuf petites journées le gouvernail avant de se faire lourder sans ménagement à la dixième défaite consécutive, record à battre. Le pauvre Marco Zaffaroni lui succède avec la mission presque impossible de sauver un club en miette. Après avoir obtenu un point contre le Toro, Verona affrontait Cremonese dans un match qui ressemblait à celui de la dernière chance. Lazovic avait décidé d’enfiler son costume de superhéros. Il inscrit un doublé en étant opportuniste. Il profite sur son deuxième but de l’excellent travail de Josh Doig, un jeune écossais de 21 ans acheté cet été aux Hibs. C’était probablement son meilleur match depuis le début de la saison. Le début de l’opération sauvetage commençait par une victoire. C’est fait. Pour la Cremonese, nous ne sommes pas d’un optimisme béat…

L’avenir de Cremonese en une image

De son côté Naples ne faillit pas et l’emporte tranquillement face à un relégable. 2 pénos sifflés, 1 seul transformé mais un match facilement maitrisé par Naples qui reste leader de Serie A.

Monza 2-2 Inter et Milan 2–2 Roma et Lazio 2–2 Empoli


Ah il devait être le vieux Silvio. L’instant d’une seconde, on a même espéré un arrêt cardiaque. Médiocre dans le jeu, Monza a réussit à égaliser contre un Inter lamentable. Limone Inzaghi s’est foiré dans les grandes largeurs. Mais que dire du match hallucinant de Lukaku. Le Belge a tout raté, tout, une passe à deux mètres, la touche, un contrôle anodin. Le gars était tellement nul qu’il aurait fait passer Moussa Maazou pour un ballon d’or en puissance. Finalement, ce n’était pas une mauvaise chose pour l’Inter sa blessure automnale. Le garçon va vite repartir à Chelsea à ce rythme…
Même chose pour le Mlian qui se fait égaliser à la 94e par une Roma qui aura été décevante tout le match. Grosse désillusion pour Milan qui perd 2 points et pour Pioli qui comme son compère interiste s’est trompé dans ses changements et l’approche de la fin du match.
C’est … pareil pour le club laziale qui encaisse l’égalisation à la 94e eux aussi face à un plus faible. La Lazio n’a pas réglé ses problèmes et Empoli n’en finit plus de convaincre. Sarri avait pourtant mis Luis Alberto avec Milinkovic Savic dès le début du match, ce qui est assez rare pour être souligné mais la fin de match n’a pas été maitrisée …

 

Bologna 1-2 Atalanta et Fiorentina 2–1 Sassuolo

Séquence émotion à Bologne. Les tifosi ont rendu un chaleureux hommage à Gianluca Vialli et à Sinisa Mihajlovic. Portée par son maigre public, les locaux ouvre le score par l’ancien futur espoir Riccardo Orsolini d’une belle frappe sèche. La Dea répond après la pause et égalise par Koopmeiners d’une frappe surpuissante. Dix minutes plus tard Hojlund tue le match en inscrivant un but plein d’opportunisme. Décrié depuis son arrivée et à juste titre, Boga réussit un retour en 2023 épatant. Et s’il était le facteur X de Gaspe ?

Le résumé du match ici 

La Fio, toujours aussi irrégulière, l’emporte face à des neroverdi toujours aussi irréguliers. C’est la loi du ventre mou italien, gargouillant de bonnes choses, mais jamais serein dans la digestion.

Spezia 0-0 Lecce et Salernitana 1-1 Torino


Des matchs à oublier, un Lecce qui prépare déjà son match face à Milan du weekend prochain, le Toro son match … face à Milan de mercredi en coppa. 2 nuls, 2 matchs peu intéressants et des résumés qu’on ne vous infligera pas.


Juve 1-0 Udinese


La Juve l’emporte et fait la vraie bonne opération du weekend face à ses concurrents en haut du classement. C’était pas une mince affaire car Danilo marque à la 86e mais c’est … encore une victoire 1-0 de la Juve, toujours meilleure défense et de loin, et qui grapille des points à la vitesse du lièvre de La Fontaine. De quoi sauver Allegri et attendre les blessés (Vlahovic, Pogba, Di Maria et Bremer) avec sérénité.

Résumé : La Juventus arrache la victoire et continue sa folle remontée !

On passera sur l’ignominie de ce maillot juventino

Le Classement de Serie A :

Serie C –

Groupe A

La très bonne opération de cette vingt-et-unième journée est à mettre au crédit des Frioulans de Pordenone. En déplacement, face à la Juventus next gen (U23), les Ramarri ont pourtant concédé l’ouverture du score. Mais ils n’ont rien lâché et ont retourné le match pour signer une seconde victoire consécutive grâce au premier but neroverde de Palombi et une réalisation de Dubickas, son cinquième but de la saison. Ce succès leur permet de recoller à la tête du groupe à égalité de points avec FeralpiSalo tenu en échec sur le terrain de Pro Patria. La victoire de Pordenone est la seule parmi les membres du top 6. Si tout est toujours assez compact dans le haut du tableau, un petit écart commence à se creuser à partir de la quatrième position (- 4 pts) à cause des défaites de Pro Sesto et Lecco contre des formations du ventre mou. Dans la seconde partie du classement, rien ne va plus pour l’ex-tube de l’été Sangiuliano City qui glisse en dépit d’un bon résultat contre Renate. Les succès de Trento et Piacenza laissent un petit espoir à ces deux formations. Au contraire de la Triestina dont la défaite à domicile contre Arzignano plonge l’ancien club de Nereo Rocco dans une position très délicate.

Groupe B

Longtemps condensé, le groupe B se décante enfin avec une équipe qui se détache de la meute : la Reggiana. Les Emiliens n’ont pas fait de détail contre Siena (4-0) et prennent cinq points d’avance sur leurs poursuivants. La précieuse et courte victoire de Cesena sur Rimini (1-0) leur permet de rester en embuscade. La défaite de Gubbio à domicile est bénéfique à Entella qui recolle au classement. Chez les autres candidats à la course aux Play-Offs, Ancona (vainqueur du match contre un concurrent direct Pontedera 3-0, un résultat qui replace Ancona à quatre longueurs du troisième) et Lucchese sont les seules équipes à glaner les trois points. Dans le ventre mou, plusieurs formations remportent leur match. Parfois contre des équipes mieux classées comme par exemple la Recanatese contre la Carrarese. Si la situation s’est éclaircie en haut du tableau, le suspens est complet dans le bas du classement puisque trois petits points séparent le quinzième (Vis Pesaro) du dernier (Imolese). Un groupe décidément très intéressant à tous les étages.

Groupe C

La promenade de santé se poursuit pour les Calabrais de Catanzaro. Le solide leader se contente pourtant d’une inhabituelle et courte victoire (1-0). Avec ses cinquante-sept buts en vingt-et-une journée, Catanzaro carbure à une moyenne folle de plus de 2,5 buts par match. Quasiment déjà en Serie B, Catanzaro regarde du haut de sa tour d’ivoire batailler ses poursuivants pour les places d’honneur. Crotone est la seule équipe à rester à distance (- 6 pts) en s’imposant notamment sur le terrain de Monopoli. Ensuite, c’est le gouffre. Un écart béant de dix-huit points pour le troisième et de vingt-neuf points pour le dernier qualifiable des Play-Offs. Les six résultats nuls sur dix matchs n’ont pas aidé à recoller sur le leader. Au contraire, ça a encore un peu plus figé les positions de chacun. Le petit événement de ce groupe est la victoire de la lanterne rouge Messina qui retrouve le chemin du succès après une série négative de plusieurs défaites consécutives. Si ce succès ne leur permet pas de quitter la dernière position au classement général, l’espoir d’intégrer la zone des Play-Outs est encore possible pour les Siciliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.