Leicester-Manchester United (0-1) : La Raide et Vile Academy livre ses notes

Salut à tous !

La norme est une puissante matrone cherchant constamment à remettre son troupeau dans le droit chemin. À l’opposé du gentil pimp qui ne se permet qu’une petite claque sur les fesses de ses pouliches de temps à autre et passe plutôt son temps à les gâter de champagne et autres escarpins de luxe, la norme, elle, affecte l’expression revêche de celle qui ne s’en laisse pas compter. Elle exige d’une voix autoritaire de nos gagneuses qu’elles se plient à ses plus austères exigences, et ne tolère pas le moindre écart d’obéissance. Bien loin des mamours et des 10% sur chaque partie pas cher payés, la norme exige 100%. À Manchester United, la norme, c’est la victoire.


LAST OF US.


LE MATCH.

Il a fallu lutter très fort, pour obtenir une nouvelle victoire en trompe l’œil. Les ressources physiques de l’équipe interrogent, au moment d’entamer un marathon de grosses rencontres dont l’issue va déterminer toute notre saison. Encore capable de conserver et de faire circuler le ballon afin de contrôler une rencontre il y a quelques semaines, nos diablesses ont donné l’impression de subir sans aimer ça et de manquer de ressources pour changer la donne. S’économisaient-elles ? On n’ose l’espérer. Car on sait cette équipe capable d’aller chercher d’autres buts, d’autres offensives meurtrières et des contres incisifs. La voir retomber dans ses travers d’antan nous effraie.

Heureusement, le constat n’est pas si sombre. On parle d’une victoire sur les troupes enragées du terrible Claude Puel, là. Une quatrième victoire d’affilée à l’extérieur, qui nous permet en plus de doubler Arsenal au classement et de nous rapprocher du top 4. On a une nouvelle fois vu le duo Pogba/Rashford fonctionner à plein, le second marquant l’unique but de la rencontre sur une somptueuse passe au-dessus de la défense du premier (0-1, 9e). Le pressing est efficace, les contres sont toujours de grands moments de rigolade (même si on aimerait les voir finir plus souvent au fond).

La période est lumineuse, il ne tient désormais qu’aux joueurs de la faire durer ainsi, et à Solskjaer d’être assez malin pour garder tout ce petit monde en forme.


LES NOTES.

De Gea 4/5
Encore une fois, il est allé chercher son clean sheet tout seul avec quelques parades exceptionnelles et un peu d’aide des attaquants pas très inspirés d’en face.

Young 2/5
Pas rassurant sur son côté, il s’est souvent laissé déborder et a semblé manquer de lucidité dans quelques moments critiques.

Bailly 3/5
Avec lui on est certain de se voir offrir des sensations fortes. Le pape de la relance acrobatique a encore répondu présent pour nous gratifier de quelques cabrioles dont il a le secret. Heureusement, au sol et dans l’impact, c’était sérieux.

Lindelöf 3/5
Monsieur Propre est encore en forme, au point que la défense semble désormais tourner autour de lui.

Shaw 4/5
Lui ne semble pas baisser le pied. Toujours royalement ignoré par Sanchez côté gauche, il prend néanmoins ses responsabilités et tente d’assurer les centres et combinaisons qui s’offrent à lui, tout en colmatant bien son couloir.

Matic 3/5
Parfois isolé, il n’a pas rechigné à prendre ses responsabilités pour casser les lignes adverses. Il a aussi copieusement essuyé ses crampons sur la cuisse d’un adversaire à un moment, ce qui a valu…un coup-franc en notre faveur. Pratique.

Herrera 4/5
Un déchet technique inhabituel, mais toujours cette hargne à la récupération qui le rend indispensable dans l’entre jeu pour annihiler les offensives adverses.

Pogba 4/5
Parfois imprécis dans le jeu long, il a néanmoins contribué à donner de bons ballons, en témoigne cette passe décisive absolument délicieuse une nouvelle fois.

Lingard 2/5
Toujours en jambes, mais quelle imprécision…un match frustrant pour lui car il a fait plein d’appels et s’est trouvé de nombreuses fois en bonne position mais a toujours été mal servi ou a gâché par de mauvais contrôles. Remplacé par Jones (89e)

Sanchez 2/5
Bien discret, il n’a même pas porté le ballon comme il aime trop à faire d’habitude. Remplacé par Martial (67e).

Rashford 4/5
Pas en réussite, mais ses tentatives et ses appels ont rapidement eu raison des Foxes. On a craint une blessure pour lui en début de match, il a joué avec le frein à main le reste de la partie. Remplacé par Lukaku (77e)


SUBS

Martial NN
Une petite alerte physique l’a poussé sur le banc au dernier moment mais il n’a pas perdu sa place pour autant, loin de là. Et puis il faut qu’il soit en forme pour planter son doublé au Parc.

Lukaku NN
Entré pour donner de l’air à la défense selon la même tactique que contre Arsenal précédemment, mais cela n’a pas fonctionné car il était trop seul.

Jones NN
Le soulagement. On n’a plus craint personne dans les 5 dernières minutes.

Bobby Carlton.

Bobby Carlton n’est pas seul à quémander de l’argent à ses filles. Le site a lui aussi besoin de tes deniers honteux. Alors plutôt que de t’acheter des vignettes Panini, clique sur le bouton ci-dessous.

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.