Anna-Lyse a vu Besiktas Monaco pour vous et caresse Jorge avec le dos de la cuillère pointue empoisonnée.

Post-it n° 1 : Penser à positiver !
Post-it n° 2 : Penser à tout positiver, même la prestation dégueulasse de Jorge.
Post -it n°3 : Penser quand même à regarder la liste des pires latéraux de l’histoire.
Post -it n°4 : Se réjouir du match musclé et plein d’envie de Moutinho, Rony Lopes, et Fabinho, malheureusement gâché par le match immonde de Jorge !!
Post -it n°5 : Penser à positiver !
Post -it n°6 : Relativiser la performance dégueulasse de Jorge. En le comparant à une poule d’eau ou à un bol en faïence ébréché.

 

Monaco avait l’occasion de se relancer dans la course à la qualification mercredi soir. En jouant sur le terrain du Besiktas, qui avait largement dominé les monégasques à l’aller.

C’était pas une occasion facile à convertir, ça ressemblait à un ballon qui vient de très loin que tu reçois dans un coin excentré de la surface de réparation coincé entre 2 défenseurs super costauds au moment d’une rafale de vent alors que tu as une poussière dans l’œil.

Monaco aura livré un match courageux, plein d’envie, mais peiné à concrétiser ses occasions. Certains cadres ont montré un bien meilleur visage que récemment et Jorge a montré son cul (c’est une image). Son Q.I. football. Imaginer Jorge sur un terrain où se joue un match de Ligue des champions, c’est considérer un mérou pendant un match de water polo.

Post-it n° 1 : Penser à positiver !

En 1ère mi-temps, Monaco presse, court, tacle, gagne des duels, contre, répond au défi physique.

Monaco marque juste avant la mi-temps, sur une frappe de Lopes après un duel gagné par Moutinho. Monaco se bat, y croit, va peut-être se relancer…. Tout Monaco ? Non, là-bas, dans le coin gauche, il y a un joueur qu’on ne voit pas en défense. Et en attaque non plus. Et quand on le voit…. vers la 53e, Jorge se rappelle de ce qu’il faisait le mieux à l’école : il découpe Quaresma, suite à un ballon bien perdu par Tielemans, notons-le dans un effort de justice. Et c’est la double peine : en plus du penalty que Tosun transforme, l’arbitre n’expulse pas Jorge !!!

(ici, malgré le noir et blanc, on voit bien Quaresma faire de Jorge sa chose)

Subasic touche le ballon du penalty sans réussir à le sortir, Jemerson touche Jorge sans réussir à le sortir non plus.

Monaco aura quelques occasions ensuite, mais en vain. Il faudra se battre pour aller en ligue Europa.

 

Les notes, les gars. 

Subasic 3/5 : presque…

Raggi  3/5 : a pensé à défendre malgré son grand âge, a essayé d’attaquer malgré sa technique.

Glik  4/5 : aura tenté de réparer les conneries de Jorge

Jemerson  3/5 : ne sait pas toujours où donner de la tête.

Jorge  0/5 couteau sans manche dont la lame a été égarée.

Moutinho  4/5 : moteur d’une équipe qui patine.

Lemar  3/5 : patin menteur liquide

puis Jovetic  2/5 : pas décisific

Fabinho  5/5 : a tout fait.

Tiemelens 3/5 : a beaucoup essayé.

Lopes 4/5 : en dents de scie mais incisif

Baldé  2/5 : couteau sans dent

 

 

shabanique le fairplay financier Nonda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.